S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Tutoriel : infusion d'huile au cannabis, de la décarboxylation à l'ingestion

#1
Je ne suis pas vraiment l'auteur de ce tutoriel car je ne consomme pas de cannabis Smile
Ces informations me viennent donc d'une tierce personne, qui ne souhaitait pas s'inscrire.
L'ensemble de ce processus est orienté vers un trip psychédélique hardcore : taux de THC à son optimum, choix d'herbes en conséquence, dosage conséquent, mode d'ingestion tourné vers le rush. Si vous cherchez une expérience plus calme, il faudra adapter la recette.


1 – Décarboxylation, la théorie
 
Le cannabis n’est pas actif naturellement : les cannabinoïdes sont sous forme acide et doivent éliminer du carbone pour devenir psychoactifs.
Si l’on ne s’en préoccupe pas quand on fume un joint, c’est parce que la chaleur de la cendre décarboxyle (enlève ce groupe carbone) en temps réel. Il faut donc reproduire cette décarboxylation dans le cas d’une ingestion, sinon ça ne fonctionne pas.
 
La chaleur est le moyen le plus simple, mais on ne peut pas non plus chauffer n’importe-comment car, en même temps qu’on transforme le THCA (THC acide) en THC (non acide), on dégrade le THC déjà existant en CBN (un simple sédatif). Il existe plusieurs optimums (température et durée) qui permettent de décarboxyler un maximum de THCA en détruisant un minimum de THC. Dépasser ces optimums produit quelque-chose de moins psychédélique et de plus sédatif.
 
[Image: K6d83.png]
 

Selon la théorie, la weed devra donc chauffer 50min à 106°C ou 30min à 125°C.
Mais elle est souvent déjà un peu décarboxylée naturellement (surtout les weed du "commerce" qui sont pas toujours les plus fraîches), ce qui fausse les temps ; il faut donc faire attention à ne pas faire pire que mieux à force de respecter scrupuleusement les instructions. Une bonne solution est de se fier au résultat en testant régulièrement la préparation au moyen d’une goutte sous la langue. Les muqueuses absorbent vite et, si l’on ressent un petit « buzz » (comparable à une bouffée de joint mais en plus faible), la préparation est potente et l’on peut s’arrêter.
Si l’on est vraiment puriste ou si l'on n'a pas de thermostat, on peut observer les bulles formées par le dégagement de carbone : lorsqu’elles commencent à faiblir, alors on est à l’optimum et il faut vite retirer la préparation (fonctionne mieux avec de grosses quantité de weed).
D’un point de vue psychédélique, il vaut mieux être trop prudent et avoir un résultat contenant encore du THCA que chauffer trop longtemps et que le résultat contienne du CBN (→ c’est souvent ce qui arrive aux space cake).
 
Si la préparation est réussie, l’ingestion sera beaucoup plus psychédélique qu’un joint (ces conseils sont donc valables uniquement en vue d’un trip psychédélique). L’autre raison est que l'estomac métabolise les cannabinoïdes en des composés plus durables que lorsqu'ils passent dans les poumons.
 
 
2 – Infusion, la théorie
 
Ce n’est pas tout ! À moins de vouloir manger du cannabis grillé, il va falloir extraire le THC pour l'intégrer à un aliment plus consommable. Les cannabinoïdes s'attachant très bien aux corps gras (qui semblent d'ailleurs améliorer leur biodisponibilité orale), on va y faire infuser la weed avant de la consommer. Les cannabinoïdes ont besoin de temps et de chaleur pour se fixer au corps gras, aussi combiner la décarboxylation et l’infusion permet de gagner en temps et en précision.
Pour autant, il vaut mieux faire la première partie de la décarboxylation à l’air libre : ainsi, on s’assure que la weed soit parfaitement sèche avant d’être infusée. En effet, l’eau gêne la fixation des cannabinoïdes dans le corps gras. Comme la décarboxylation émet du gaz (carbone), ça permet aussi à celui-ci de s’évaporer sans gêne au moins au début.
 
On peut le faire dans du lait le plus complet possible (cf. bhang lassi), du beurre ou de l’huile.
L’auteur de ce tuto préfère l’huile d’olive pour les raisons suivantes :
  • plus grasse que le lait, l’huile permet d’accrocher – et donc de concentrer – un maximum de cannabinoïdes.
  • le point de fumée de l'huile d'olive est assez élevé (autour de 200°C), ce qui lui permet de rester longtemps au four sans problème (→ le point de fumée est la température à partir de laquelle l'aliment peut se dégrader et devenir nocif. Celui du beurre par exemple est de 130°C).
  • généralement le beurre est utilisé par les gens qui s'en servent ensuite pour faire des gâteaux. C’est une mauvaise idée car le gâteau doit encore être chauffé pour cuir, ce qui dégrade en CBN le THC présent dans le beurre.
Une préparation à l'huile permet donc de ne pas se préoccuper de concilier les durées de décarboxylation avec les durées de cuisson d'une recette de cuisine (généralement davantage qu'une demi-heure…) et de ne pas avoir à refroidir pour chauffer encore après (chaque transition exposant la préparation à une température non optimale où le THC se dégrade).
 
 
3 – Recette
 
Matériel : deux petits ramequins en terre cuite, un thermomètre de cuisine allant jusqu’à 150°C, un corps gras, du cannabis de variété Sativa.
Dosage : environs 0,75g de tête par grande cuiller à soupe. Cuisiner en quantité (au moins 4-5 cuiller) permet de mieux maîtriser la recette.
On peut aussi utiliser du haschich style malana cream mais attention ! C'est bien plus fort, alors il faut se contenter de 0,4g par cuiller à soupe.
 
Les temps de cuisson diffèrent selon la température choisie pour la décarboxylation. L’auteur du tuto préfère les températures assez basses car elles laissent plus de marge de manœuvre. Pour l’exemple, prenons donc 110°C.
  • Préchauffer le four avec dedans un ramequin rempli d’huile, ce afin d'en éliminer les résidus d’eau.
  • Une fois le four chaud (vérifier la température en mettant le thermomètre dans l'huile), mettre le second ramequin rempli de weed finement grindée. Attendre 10 min.
  • Verser rapidement l'huile sur la weed après une nouvelle vérification.
  • Touiller régulièrement tout en contrôlant la température (l'ensemble est toujours au four à 110°C).
  • 30 min plus tard, tester en se mettant une goutte sous la langue. Si l’on ressent un petit buzz, c’est bon ! Sinon, ajouter 5 min de cuisson. Ne pas dépasser le temps total indiqué sur les graphiques.
  • Sortir la préparation et la mettre directement au congélateur pendant 3 min, ce afin qu’elle ne reste pas longtemps à des températures intermédiaires.
  • En-dessous de 50°C c’est bon, il n’y a plus de risque de dégradation. Sortir la préparation et la laisser infuser encore une demi-heure à l’air libre, en touillant et en écrasant bien les morceaux.
 
4 – Ingestion
 
Cette partie-là est une question de préférences, mais voici la façon dont l’auteur du tuto aime procéder :
  • à jeun depuis 6h (pour un rush à la montée), deux cuiller à soupe d’huile cul sec (donc environs 1,5g de weed) + un biscuit pour faire passer.
  • à T+30min, manger qqch de basique (style pâtes ou riz) afin d’avoir du sucre et optimiser la digestion.
  • vers T+1h ou T+1h30, siroter un soda ou grignoter des bonbons (quelque-chose qui fasse plaisir tout en donnant encore du sucre).
  • et se caler dans le noir avec de la musique afin d’optimiser les effets.
 
Ce mode de consommation est déconseillé aux personnes n’ayant pas l’habitude de la weed à hautes doses, car ça « perche sévère » et y’a de quoi virer parano.
En cas de bad, boire beaucoup d’eau, manger (soda, biscuits, pâtes?) et se répéter : « l’OD est impossible, je ne vais pas mourir, accepte et profite ».
Le plateau dure 3h, puis il y a une descente assez sédative suivie généralement d’une bonne grosse nuit de sommeil. Il vaut mieux ne rien prévoir le lendemain du trip.
Les trips doivent être espacés d’au moins 4 jours si l’on souhaite garder une tolérance neutre. Sinon, il faudra augmenter les dosages.


Autres recettes magiques disponibles sur le forum :

Beurre de cannabis au micro-onde (recette express)
Recette de space muffin
Huile alimentaire au THC
Tuto vidéo de préparation de space cake
Space foie gras
Boisson au cannabis (versions carniste ou végane)
Lait au chocolat, oeufs brouillés, gâteau et mousse au chocolat...
Thé au shit
Space yahourt à l'huile et au briquet
#2
Top, par contre , il est important de noter que cette methode de décarb vise a optimiser la quantité de THC ! Certains ne recherches clairement pas ces effets la dans la consommation de cannabis (je pense même la grande majorité des consommateurs lambda) pour qui la consommation de weed = collé au canapé. 

Je propose donc de préciser peut être dans le titre pour optimiser un taux de THC maximal Wink 
Je le passe aussi en sticky, parcequ'il est bien complet et qu'il serait dommage de le perdre !
#3
J'ai édité et précisé en début de topic ! Par contre le titre est déjà assez long et je préfère laisser le mot-clef "décarboxylation".
La personne qui rate l'avertissement car elle a lu en diagonale, ça lui apprendra Angel
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#4
Super je ferais comme ça la prochaine fois . Ça m'arrive quand je veux vivre un trip et que je n'ai pas ou la flemme de prendre un psychédélique, je consomme de bonnes doses de THC en ingestion, et je suis rarement déçu .

Mais oui, il faut faire attention, j'ai souvent un sentiment de saturation qui peut mener à de la paranoïa et d'importants changements dans la perception du temps . Mieux vaut éviter les setting hasardeux comme des lieu publics, je préfère dans un intérieur confortable . Aussi, j'ai remarqué que quand le trip commençait à devenir relou et trop long, il m'était assez facile de m'endormir, contrairement aux psychés ou autres produits qui peuvent imposer de longues insomnies perché .
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DXM et Black Metal

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit
https://www.stopennui.net
 
#5
(07/01/2020 15:49)Indica a écrit :
Super je ferais comme ça la prochaine fois . Ça m'arrive quand je veux vivre un trip et que je n'ai pas ou la flemme de prendre un psychédélique, je consomme de bonnes doses de THC en ingestion, et je suis rarement déçu .


 Sois prudent alors, je doute qu’une ego death soit ce dont tu as besoin maintenant
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#6
Citation :deux cuiller à soupe d’huile cul sec (donc environs 1,5g de weed)

D'autant que vu la dose indiquée, une ego death n'est pas improbable ^^
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DXM et Black Metal

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit
https://www.stopennui.net
 
#7
ouais 1.5g de weed c'est vraiment beaucoup pour une ingestion solo, surtout avec une décarb bien faite a moins que la weed ne soit pas forte du tout mais y'en a qui vrillent bien avec 0.5g
#8
Autres recette, autre styles :

Beurre de cannabis au micro-onde (recette express)
Recette de space muffin
Huile alimentaire au THC
Tuto vidéo de préparation de space cake
Space foie gras
Boisson au cannabis (versions carniste ou végane)
Lait au chocolat, oeufs brouillés, gâteau et mousse au chocolat...
Thé au shit

Angel
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#9
Il me semble d'ailleurs que j'avais fait un tuto pour ça aussi mais je sais plus si je l'avais posté x)
#10
J'ai adapté la recette de ton ami à 125° pendant 30 minutes, j'ai d'abord fais chauffer l'huile dans un moule à 125° puis j'ai ouvert le four et j'ai mis la beuh grindé dedans directement. Même pas besoin de touiller ça fond directe dans l'huile, d'ailleurs pas besoin d'en mettre 10 tonnes j'pense que 2-3 cuillères à soupe pour cette quantité c'est bien. (j'ai mis 1g650)

Puis j'ai utilisé une boite en plastique avec de l'eau froide dedans et j'ai mis le moule avec la beuh et l'huile d'olive 30 minutes plus tard dedans pour arrêter la cuisson, pas besoin d'un congel et j'pense que c'est même plus rapide pour arrêter la cuisson.

Ensuite filtrer avec une passoire ou pas perso j'vais tout bouffer comme ça faut juste que je trouve dans quoi ! Mais je verrais ça demain car la j'ai fumé et mangé, j'ai pas envie que ma tolérance + le fait que j'ai mangé nique les effets... Big Grin

Et tu devrais mettre les autres recettes dans la première page qui décrit la décarboxylation, c'est dommage que ce ne soit pas référencé non plus si on ne lit pas les messages ça se perd.
L'homme pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
#11
J'ai décarb quelques grammes de weed à 120 degrés pendant 30 minutes le week-end dernier, effectivement ça marche très bien Wink. Je ne peux que recommander la prudence sur les doses, surtout si vous êtes à jeun - une dose de 0,25 g de weed après un repas m'avait mis un high léger mais comme même bien présent. Le jour d'après j'ai pris environ 0,3g pour le petit dej et j'ai perché bien fort pendant 6h, donc on est pas tous des warriors comme Tridi.

Je pense que vaut mieux garder sa weed decarb et l'incorporer à des plats, ou de bien la diluer beaucoup dans une préparation - genre 0,25g par part de gateau. J'ai bouffé du beurre de marrakech tel quel une fois et j'ai complètement badé alors que mes potes qui avait pris en apparence la même dose avais presque pas d'effet. Sans doute par ce que on avait mis 5g de weed dans 50g de beurre donc c'était hyper concentré et mal réparti, et j'ai bouffé un bout surdosé. Si on avait mis la même dose de weed avec une plaquette de beurre entière ça serait sans doute pas arrivé.

Tridi, tu dis que il faut que la weed soit mélangé à un corps gras pour que ça fonctionne mais moi j'ai juste decarb ma weed et je l'ai mangé soit sur une tartine de beurre de cacahuète, soit direct dans un plat de pâtes (flemme/20). Est ce que c'est le beurre ou l'huile d'olive des aliments qui a remplacé le gras? Si je bouffe de la weed tout seul ça va pas marcher?
"Le coffre de la voiture ressemblait à un labo ambulant de la brigade des stupéfiants : nous avions deux sacoches d'herbe, soixante-quinze pastilles de mescaline, cinq feuilles d'acide-buvard carabiné, une demi-salière de cocaïne, et une galaxie complète et multicolore de remontants, tranquillisants, hurlants, désopilants ... sans oublier un litre de tequila, un litre de rhum, un carton de Budweiser, un demi-litre d'éther pur et deux douzaines d'ampoules de nitrite d'amyle."

                                                                                                                                                                                                          - Hunter S. Thomson,  Las Vegas Parano

Soundcloud: https://soundcloud.com/user-572537051
#12
Si tu bouffe de la weed decarb ça marche. Le gras c'est pour extraire le thc depuis la plante.

Et oui même 0,25g c'est vraiment fort en fonction des weeds
#13
Je précise que je ne suis pas du tout un warrior, moi une taff sur un joint me fait bader, je partage la recette c’est tout xD
Skruffy, j’imagine que les cannabinoides se sont fixés au corps gras dans ton estomac du coup, mais ça me semble plus aléatoire comme méthode ^^’

EDIT suite à la réponse de Cookies : bon ben du coup j’ai pas compris l'interêt de decarboxyler + infuser
La decarboxylation permettrait au THC de passer la barrière hémato-encéphalique ?
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#14
La decarb c'est histoire de transformer le THCa (précurseur) en THC, mais ça change rien à la biodispo en oral (il me semble). Tu peux tout à fait manger ta beuh comme ça, c'est juste que ça perd son intérêt culinaire (et les gâteaux c'est bon).
Nouveau ? Viens vite lire les règles => http://www.psychonaut.fr/announcement-4.html
 
"Vous étiez l'évidence
Vous n'êtes plus que l'énigme
Vous étiez l'éternité
Vous n'êtes que dépassé"
#15
Si je ne dis pas de connerie, décarboxyler, ça sert a rendre le thc assimilable, le transférer dans un corp gras, c'est juste pour le répartir dans un quelque chose qu'il est facile d'utiliser dans une recette.
Aussi, la weed décarb, ça n'as pas un gout spécialement agréable et de même pour la texture. Par contre tu peux très bien la mettre dans une gellule et l'avaler, ça devrait être potent.

Faire la décarboxylation direct dans l'huile ça fait un gain de temps en sautant des étapes et ça évite de faire chauffer la weed plusieurs fois (une fois pour la décarb et une autre pour transférer le thc).

Corrigez moi si je me trompe, mais dans mes souvenirs, c'est ça.
#16
Dans la recette y’a marqué que la decarbo sert à rendre le THC actif (normalement c’est fait par la combustion) et l’infusion à permettre sa biodispo orale. D’ailleurs je suis tombé sur des topics d’infusion sans corps gras où les gens se plaignaient de ne pas avoir eu d’effet.
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#17
Erreur à mon avis.

Quand a l'infusion, si les gens n'avalent pas la fleur ou qu'ils ont merdé leur décarb (avant de faire l'infusion) c'est normal qu ça ai foiré. D'ailleurs je ne comprends pas pourquoi certains tentent de faire une infusion a l'eau vu que le thc n'est pas soluble dans l'eau.

Mais ouais normalement l'huile c'est juste pour extraire le thc
#18
Du coup j'ai compulsé quelques études parce que la question me titille mais j'ai rien trouvé de concluant, ptet mal regardé. En tout cas plusieurs papiers affirmaient que la biodispo orale du THC est plutôt variable (premier passage métabolique, acidité de l'estomac...) et dépend aussi du véhicule transportant le principe actif. L'huile de sésame semble augmenter la biodispo orale, c'est d'ailleurs dans des gélules contenant cette huile qu'est commercialisé le dronabinol (THC synthétique). A noter que le THC se conserve mal à l'air libre, d'où l'intérêt de le dissoudre dans un corps gras.
Pour ce que ça vaut, j'ai déjà des potes qui ont perché en mangeant direct une tête ou un bout de shit, même si c'est pas très rentable de cette manière ^^

D'ailleurs c'est marrant la biodispo orale annoncée oscillait entre 4 et 20% selon les qlq études que j'ai regardé, soit bien inférieure aux 30% de la voie pulmonaire ! Pourtant j'ai souvent lu par ici que l'oral était le plus rentable (certains annonçant même 100% de biodispo). Mais faudrait creuser, parce que le THC est en partie métabolisé en 11-HO-THC également actif (ce qui est trompeur puisque les effets ne peuvent donc pas être évalués à la biodispo du THC seul), mais j'ignore si cette métabolisation est + accentuée en prise orale que pulmonaire.

Et +1, ça sert à rien de faire une tisane si t'avales pas la plante avec.

Ce machin est d'ailleurs super intéressant bien qu'un peu daté : link.springer.com/chapter/10.1007/978-1-59259-710-9_11
Nouveau ? Viens vite lire les règles => http://www.psychonaut.fr/announcement-4.html
 
"Vous étiez l'évidence
Vous n'êtes plus que l'énigme
Vous étiez l'éternité
Vous n'êtes que dépassé"
#19
J'ai édité pour enlever la fausse information concernant la barrière hémato-encéphalique + ajouter les autres recettes en fin de post Smile
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »


Topics apparemment similaires...
  Recette du space yahourt à l'huile et au briquet Manci 6 254 09/06/2020 19:22
Dernier message: Manci
Sad Infusion tabac ? Acacia 2 626 07/01/2018 15:18
Dernier message: Acacia
  huile de shit acx01b 31 37,478 17/02/2016 17:27
Dernier message: Mr.G
  Nouveau besoin d'infos à propos de l'inhalation/Ingestion AlphaMethyl 12 3,572 28/04/2009 12:30
Dernier message: MaladeMental
  Huile alimentaire au THC blooditrouvepaslegout 0 3,899 18/11/2008 16:24
Dernier message: blooditrouvepaslegout
  comment fumer l'huile? n@rco-tiX 3 11,769 17/03/2007 03:11
Dernier message: Psychoid
  huile de cannabis Horus 15 45,263 29/01/2007 00:44
Dernier message: Psychoid



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.