Juste pour dire
Aujourd'hui, j'ai découvert qu'un concept que j'avais inventé pour parler de la suspension du jugement consécutive à des émotions paroxystiques (typiquement : la tentative de suicide ou le chagrin d'amour profond), ce concept ayant donc pour nom "le point 0", existe maintenant ailleurs sur Internet pour désigner des concepts new-age tels que relayés par "la presse galactique" ou "urantia gaia", ...
Toi avec qui j'avais inventé ce concept, s'il y a une chance infime que tu me lises, je voudrais juste t'exprimer ma frustration de savoir, aujourd'hui, que je ne pourrai plus utiliser ces mots qui m'étaient chers sans qu'on les rattache à des croyances qui me dégoûtent.
J'espère qu'ils ne récupéreront pas non plus la Brillance, ou je n'aurai plus de vocabulaire personnel.
méditation                                                             
The following 1 user Likes Tridimensionnel's post:
  • Mighty Yo
  Répondre
Lire une bd de Druillet juste avant la sieste, c'est s'assurer des rêves de malade.
J'ai eu droit à un mini-docu onirique sur le process créatif selon Druillet, et sur comment ça permet de guérir ses névroses, le tout illustré. 
Je remettrais juste en question le choix de la BO, le Beau Danube Bleu c'était un peu too much avec les couleurs de l'artiste
The following 2 users Like Biquette's post:
  • Mighty Yo, Tridimensionnel
  Répondre
Juste pour dire que tenter de devenir quelqu'un de spirituel et de conscient en vivant en occident est un travail de chaque instant et une difficulté ,dans le sens ou on tomberas toujours sur des gens trop encastré dans la matière,qui n'ont aucune empathie ,qui sont encore sur le logiciel animal de la loi du plus fort et de chacun ça merde,ces personnes (sans les juger ,car ils passent par cette voie,c'est leurs experiences dans l'incarnation et leurs libres arbitres) ,mais c'est dur en leurs présence de minimiser son propre égo car il verront cela comme une forme de faiblesse et tenteront d'en tirer profit de n'importe quelles façons.

évidemment ont peu toujours prendre la chose avec détachement et humour,mais dans certaines situations cela n'est tout simplement pas tenable,et lorsque les bornes ont été vraiment trop dépassés,je me sens comme un animal qui ne se controle plus,c'est instinctif et non réflechie,par exemple j'aborre la violence (taper sur quelqu'un reviens littéralement a me taper moi mème dans mon experience de gros tryptaminé...),dans ces cas extrème je "débranche" un fusible et mon animal totem (l'ours) prend la situation en main,c'est rare que j'en arrive la car je fais 1m96/92kg et rare sont ceux qui viennent la jouer male alpha avec moi (en général si mon attitude pacifiste et cool ne suffit pas,un regard de tueur et 2/3 phrases bien appuyés suffit a désarçonné la situation...) ,mais quand ça arrive et que je me sens en danger ou qu'on tape sur une femme ou un ami,le mode ours s'active tout seul et j'ai très peur de ce que je peut faire dans ces cas  ,car je ne controle absolument pas la situation...

Je crois que je vais me mettre a l'Aikido,pour ètre capable de gerer ce type de situation sans tuer ou blesser gravement ceux qui pourrait me vouloir du mal (c'est très rare je me suis battu 3x en 9 ans) ,mais a chaque fois j'était surpris de la vitesse et des charges que j'envoyais (1x contre 4 opposants très aggressif mis hors d'état de nuire en une poigné de seconde sans que je réalise) au point ou j'ai réelement une grosse appréhension dans ce monde ou il y'a tant de mec qui sont sur ce type de logiciel,j'ai 35 ans et souhaite fonder une famille ,rien que cette idée me donne a penser qu'apprendre a les défendre sans "peter un cable" est plus que nécessaire (d'ailleurs si vous avez des art martiaux a conseiller qui prennent un compte cette philosophie je suis preneur)...

Juste pour dire que ce sujet me trotte pas mal dans la tète ces temps ci,devenir quelqu'un de conscient et de sage est mon objectif,mais dans ce monde,ou plaçons nous la limite entre élevation de la conscience et autodéfense?
  Répondre
C'est un peu normal de réagir instinctivement en situation de danger, j'pense que ça déclenche un "mode de survie" où l'on a plutôt intérêt à ne pas trop réfléchir.
Mais si tu crains les conséquences, un sport qui mêle combat et auto-défense comme tu dis ça peut être bien pour apprivoiser la situation et se laisser moins avoir par ses réactions.
J'partage pas du tout ta spiritualité mais en tous cas cette démarche est cool ^^
Concernant ta dernière phrase, à mon avis la hauteur d'esprit n'interdit pas de se défendre, il faut plutôt apprendre à bien évaluer les situations pour ne pas s'emporter pour rien. Pour moi la sagesse c'est ça, c'est de la clairvoyance sur les situations.
méditation                                                             
  Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 5 visiteur(s)