S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


La lyre du romantisme fanatique extrémiste

Ilona Staller est venue en Italie pour vivre la supernova libertaire de l'Occident. Puis il y eut les Restrictions (et ça ira au pornhub)

suggestion anti-fasciste du Monde Libre
encore bien dans le ton de vindicte romantique de l'Après-guerre mondiale...

[Image: ilona.jpg]

... et justement ces phases vont avec la navale dans les ports des 5 continents...
<historical connection>
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
V
[Image: V.jpg]

==========================================================================================================



War - Love Is All Around.
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
Tif & Tondu
[Image: tif&tondu.jpg]

=========================================================================================================



Jacques Dutronc - L'Idole


Les Petites Annonces (Remastered 2004 -Intégrale Les Cactus-)
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
the fixxx
[Image: fixxx.jpg]
artist: Dennis Hughes


==========================================================================================================



Jacques Dutronc . Les Cactus


les cactus jacques dutronc (backing tracks)


les junkies: pourquoi, comment, quand... Quelle était leur mission sur Terre. Quelle en est l'ascendant??

Tout est développé sur La Lyre

<<<<<
Bell n'Oreyes: -"Jacques Dutronc éprouve une sympathie prolétarienne !! Sa chanson <les cactus> rembarre l'esprit individualiste égocentrique et capitaliste..."

Oyo Yo! : -"Ah ah !!! Avec un havane de businessman planté dans son sourire marchand on voit le charisme. Jacques Dutronc choisira. II est du camp des patrons"
>>>>>

Les Cactus: les paroles de la chanson égrènent les symptômes médicaux d'une neuropathie de la toxicomanie. C'est le vrai sens de ce lyrisme des années excentriques.  En tant que passionné on peut se pencher sur le détail... A savoir si il s'agit de drogue ou d'alcool dont il est question.

Jacques Dutronc n'aime pas tellement les drogues "à la mode" des 60 / 70. Mais il aime toutes ces boissons qui font les couleurs des coktails, des discothèques, des restaurants...

Axiome Transcendantal:
Les classes sociales passent au second plan alors que les drogues, l'alcool, les ont toutes atteintes. Tous les sujets sont alors égaux quel que soit leur statut. Il s'agit d'un Acte de Foi immanent comme un des ingrédients sur le champ psychologique en guerre.


La chanson vise en premier la faune névrosée de la sphère décadente en plein épanchement, les junkies. Puis aussi lui-même dans un 2d temps.

A miser sur une expertise, on peut  donc percevoir la cocaïne en IV comme à cette époque...On rencontre des gens qui bégayent, sont malades des nerfs avec cette sensation douloureuse de "cactus" bien spécifique à cet état de santé souvent dû à la cocaïne.  Il y a aussi la morphine, l'héroïne, tels syndrome des chemins hippies de l'Inde...

Code :
...
Dans la vie, il y a qu'des cactus
Moi je me pique de le savoir
Aïe aïe aïe!
Ouille!
Aïe aïe aïe!
etc... etc...

<cut larousse.fr>
se piquer verbe pronominal
se piquer
   1. Se faire une piqûre, une petite blessure avec quelque chose de pointu : Se piquer (le doigt) avec une aiguille.
   2. Familier. Se faire soi-même des injections de drogue.
   3. Avoir des prétentions dans un domaine, se vanter de quelque chose : Il se pique de littérature. Synonyme : se faire fort de
   4. Littéraire. Faire preuve de susceptibilité : Il se pique pour un rien. Synonymes : se fâcher - se formaliser - se froisser - se vexer - s'offenser
[... etc... etc...]
   Se piquer au jeu, prendre intérêt à quelque chose que l'on avait entrepris sans ardeur. Populaire. Se piquer le nez, s'enivrer.
</cut>


il est piqué ce mec !! piquer un petit roupillon...
en résumé "piquer", "se piquer" exprime familièrement une intensité pour une chose, pour l'objet de notre intérêt d'attention.

Et voila. La Lyre a encore montré la Voie de la Vérité en déjouant la censure. La Lyre donne la clé des connaissances.
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste

[Image: facies.jpg]

=====================================================================================================


I Saw A Killin' · Josefus
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
<scandal archive>
sound quality claims at YT

The Blues Magoos - 21 Jingle Bells (Mono Single Version)


Jingle Bells · The Blues Magoos
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
<New Age>
[Image: ouroborosO.jpg]
artist: Dec-Art

======================================================================================================


Eternal Shore · Moon Duo


Eye 2 Eye · Moon Duo


Moon duo - Sleepwalker
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste

Wilding · Moon Duo


Moon Duo "Cold Fear" (Official Audio)


Lost Heads · Moon Duo

nota: qualité sonore pas à la hauteur de l'initiative musicale... c'est comme un dénigrement.
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
<LP>

Moon Duo - "Motorcycle, I Love You"

Bell n'Oreyes:  -"c'est toujours la même chose... C'est obsessif"

Oyo Yo !:  -"dans la tête cela a le pouvoir de prendre la place des factures en attente, au moins le temps d'une chanson..."
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
boom !
[Image: exploding.jpg]
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
the varieties standard of Alpha Lyrae (with no name)

Unknown 70s heavy stoner rock
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
<PoP revulsed music Experience>

John Ussery (US) - 70s Heavy Rock/Psych
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
<made in France>
a sort of variety from 1970...

TRIPTYQUE - if you are in a bad mood
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
ah ah contre-sens et anti-conformisme mais aujourd'hui c'est devenu un classique à admettre, juste pour éviter tout hiatus prohibitif en  mémoire civique...

<cut>La photographie de couverture: Hippie, est de Jean Cousin</cut>
[Image: hippie.jpg]

visage émacié, pommettes saillantes, ce portrait là c'est pas du toc !
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
le tatouage traditionnel affirme l'identité. Il s'agit de fierté manifestée par de la décoration épidermique accentuée (Polynésie, Japon, Amérique, Inde...)

Un échantillon d'exemple ici

Le tatouage moderne développe le graphisme de la représentation par les découvreurs de Mondes, les marins et les militaires du 19 et 20me s. Mais il n'est pas tjs le fait du plein arbitre ou l'appanage d'une valeur (il faut un graphisme vraiment réussi). Il s'agirait plus de souvenirs et de  commémorations... Parfois il tend à compenser l'épreuve d'une vie accablante (tranchées de la 1ère GM, prisonniers du bagne, marginaux...). Disons qu'il s'agit alors de taouages qui font le patch contre l'infortune. La nature de l'encre de chine s'adjoint au standard du tatouage jusque dans les années 70...

Le tatouage actuel en plein boom date des années 90. Cette pratique bien établie et ce commerce mal connu antécédemment mais tant développé, deviennent un phénomène sociologique. Signe des temps: dès lors on use de pigments de synthèse pour charger l'aiguille du dermographe...

<cut elle.fr>
Considéré pendant des années comme une démarche réservée aux insoumis, le tatouage est aujourd’hui devenu l’apanage des gens « cool ». Un phénomène grandissant qui touche une cible de plus en plus large et qui s’est imposé comme un véritable accessoire de mode.
</cut>

Encore lors des 60, en Occident, le tatouage suggère plutôt l'infamie ou l'extrême. Par exemple, l'exaltation amoureuse pouvait bien s'inscrire sur la peau pour la vie avec deux noms, un cœur transpercé de la flèche de Cupidon bien caché au regard d'autrui, des parents... En général dans notre société il n'y avait pas de tatouage présenté au regard parce que en tant que mauvais critère de sélection dans le Monde du travail il inspirait un doute sceptique de la part des institutions.
On admettait le tatouage comme signe distinctif de l'aventure en tant que exception ou comme originalité archaïque rapportée en métropole par les explorateurs. C'est comme cela que c'était !
Au cinéma il y eut bien le film "Moby Dick" pour familiariser le quidam à l'idée des tatouages ethniques. Le harponneur de baleines se calque sur le modèle du Maori.

Maori (témoignage ancien)
[Image: tattoo9.jpg]

la vocation romanesque cinématographique
[Image: tattoo10.jpg]

<cut en.wikipedia> (traduction en ==> fr)
Queequeg (nota: le harponneur) est originaire d’une  île fictive de l’océan Pacifique Sud nommée Rokovoko. L’île abrite sa tribu primitive, qui pratique le cannibalisme, en particulier dévorant la chair des ennemis tués au combat.
</cut>
La tradition du tatouage tribal existait dans toute la Polynésie (el celle française...). La rencontre du christianisme avec les tribus polynésiennes ne favorisa pas spécialement la pratique du tatouage. La Bible parle des tatouages  en Lévitique 19:28 : « Vous ne devez pas vous faire de tatouage. » Recommandation en théorie à destination des Juifs puisque c'est dans l'Ancien testament. Mais enfin un chrétien dogmatique à vocation intégriste pourrait s'en inspirer pour sa conduite de vie.  Et voila un ingrédient de plus voué à la polémique de l'Eglise puisque elle se heurterait à la puissance du commerce du tattoo moderne. Pour accommoder  ces deux principes (celui du dogme et celui du commerce) il suffirait peut-être de se faire tatouer un chouette symbole  de dévotion religieuse... De toutes façons là n'est pas la question quand cette réflexion ici a commencé par l'évocation de tribus ethniques de l'Océan Pacifique. Mais en fait cette réflexion se reporte aussi sur la société occidentale antécédente très attentive à la rigueur de la religion au quotidien... Nos ancêtres allaient à la messe. L'observance des principes religieux se réduisit comme une peau de chagrin mais des indices en Europe subsistent. Par exemple l’Espagne relate encore son qualificatif de "très catholique" dans sa nature, son folklore...
Ci-après on lit un extrait récupéré d'un texte de 1960 et révélant les arcanes originales du tatouage moderne en Occident (fin 19me s).

<cut étude de Jean Graven>
... il ne faut d'ailleurs pas perdre de vue dans tous les domaines, [...] c'est que l'usage et la fréquence du tatouage dans la marine et l'armée varient selon les pays, et souvent du tout au tout. S'il est « méprisé » en Espagne et au Portugal, par exemple, si en Italie, du temps de Lombroso, les tatoués étaient considérés à première  vue comme « de mauvais soldats », s'il est ou était « rare chez les Russes », dit-on, il serait « courant chez les Turcs », « commun dans l'armée danoise », « fréquent en Allemagne » d'après les observations dont nous allons parler, « fréquent » aussi en Angleterre parmi les officiers (le motif préféré serait « un Christ sur l'avant-bras »), et « tout à fait recommandable » aux Etats-Unis, où il est apparu en effet comme une « garantie contre la désertion ». Depuis la campagne de Cuba, disait une publication en 1898, les tatouages se sont répandus dans l'armée. On se fait tatouer des canons, des faisceaux d'armes, des emblèmes guerriers...
</cut>

Les 1ers tatouages modernes, c'est plutôt comme cela:
on voit un Français
[Image: tattoo3.jpg]


Il s'agit fort probablement de marins.
Le dermographe est un luxe autre que la simple aiguille (sic image suivante)
le graphisme, les contours sont plus fins, mieux définis...

[Image: tattoo8.jpg]


une sorte plus carcérale de tatouages modernes
A remarquer le papillon souvent repris par les résidents du bagne (Guyane française)

[Image: tattoo4.jpg]


Photo suivante: A méditer on se demande pourquoi la population russe carcérale du temps de l'Union Soviétique affiche des tatouages très souvent agrémentés de symboles religieux... Puis l'illumination fait jour en une révélation ==> La religion normalise un principe opposé à l'athéïsme d'état. Les marginaux provoquent l'institution soviétique par étalage des signes de la superstition.
marginal prisonnier russe aux cheveux mal domestiqués, à la mode des 70
[Image: tattoo11.jpg]


Photo suivante: un color tattoo de circonstance militaire (Vietnam). A fouiller le Web à la recherche de tatouages parmi les centaines de photos de troupes, on ne distingue aucun tattoo ! Pourtant souvent dans ce pays chaud vietnamien, les bras sont dénudés... Manches retroussées pour tenir les gun. Mais aucun graphisme gravé sur les biceps. On en déduit qu'il peut y avoir des tatouages américains à cette époque du Vietnam mais pas de façon systématique... Ou moins que lors de la 2de GM. On trouve sur le web des tatouages relatifs à la guerre du Vietnam mais ce serait plutôt soit des modèles proposés comme catalogue, ou soit des réalisations commémoratives faites APRES la guerre. Au final en voici un authentique, fait en ses circonstances tout simplement.
1968 Semper Fidelis
[Image: tattoo13.jpg]

à suivre
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
suite:

Après ce Tour du Monde par le tattoo, on se demande quelle en est la commune mesure pour le bili en pleine exploration cognitive lors des festivals, rassemblements festifs, culturels ou évènements sociaux... On pouvait peut-être exceptionnellement croiser en rue une encre marine tatouée ou une sirène avec des initiales sur un épiderme. Quasi aucun étalage de graphismes indélébiles comme aujourd'hui...

On connaissait mieux les dessins au henné par cette fantaisie cosmétique artistique nord-africaine ou de l'Inde... Elle eut une apogée avec la mode bohème en Occident. Mais ce n'était pas comme un tatouage persistant. Cela partait.

La rencontre entre le tatouage et le Rock'n Roll s'opère en des lieux où se rassemblent toutes les natures de l'humanité.

Pour les lieux ==> les parcs, les grandes stations d'essence sur les autoroutes, les festivals PoP et Rock mais pas que... (exemple: Avignon), à Amsterdam, Paris, les Maisons de la Culture... Ce sont des opportunités pour le logement et la nourriture.

Pour les natures de gens ==> des ados, des étudiants en vacances (ou en fugue), des touristes de partout, des militaires de toute nation en perm (...), quelques fugitifs politiques d'autres pays, d'anciens détenus ou condamnés divers retirant leur épingle du jeu judiciaire...
Ah mais voila ! Les détenus !! Ils portent souvent des tatouages. Pas toujours comme au 7me Art (parfois oui) mais au moins un certain minimum...

[mort aux vaches \mɔʁ‿o.vaʃ\ masculin, invariable]
   Nom donné à un tatouage, formé de trois points disposés en triangle, qui indique un rapport conflictuel aux autorités.

oui, ce tatouage là révèle un cas social
[Image: tattoo14.jpg]

La marque des compagnons de Fresnes... Et même du bagne de la Guyane française pour les aînés. Le bagne guyanais désignera toujours un ensemble de camps et pénitenciers situés en Guyane, ancienne colonie pénale devenue département et région d'outre-mer français. (autrement dit: toute la Guyane était une grande prison...)
Cela commence sous la Révolution en 1795 et les derniers bagnards rapatriés partent le 1er août 1953 = 158 ans comme territoire d'exil.

Ces trois points sont d'historicité française. La recherche sur le pendant anglo-saxon du Web mentionne bien ce tatouage avec des précisions en français dans le texte. Il n'y a pas d'attribution ou de prétention au Bronx ni aux cockneys:

<cut en.wikipedia>
Tattoos of three dots on the hand mean "death to cops" (mort aux vaches / flics / poulets / keufs)
</cut>

les 3 points inter-métacarpien sur le dessus de la main retracent l'Historia à l'instar des traits de Deibler autour du cou (plus rare). Un homme d'âge mûr tatoué ainsi et vacant librement dans les parcs et les lieux de rassemblement à la mode relate par sa simple présence une page historique... En roue libre sur la place de l’Évènement populaire...

(nota: La variante du fil de fer barbelé autour du cou, moins éloquente mais plus décorative, se remarque aussi et ne s'oublie pas moins)


« Dans  la  société,  on  redoute l'infamie ; dans une masse de condamnés,  on  ne  rougit  que  d'une  chose,  c'est  de  n'être  pas  infâme  ;  le  plus  grand  éloge  qu'on  puisse faire de l'un d'eux consiste à dire  :  c'est  une  escarpe (un  assassin). » Vidocq


Le cas suggestif du bagnard Charles Brunier:

<cut wikipedia>
Charles Armand Brunier est un aventurier et soldat français, né le 31 mai 1901 à Paris 16e, et mort le 26 janvier 2007 à Cormeilles-en-Parisis (Val-d'Oise) à l'âge de 105 ans. etc...
</cut>

Charles Brunier
[Image: tattoo16.jpg]

A suivre
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
Suite:

Les tattoos sont d'abord principalement l'affaire de marins (et américains). Sur le Web on trouve des photographies à foison... Elles représentent des postures musclées avec la valeur ajoutée des tattoos.

La photo suivante a été choisie parce que elle est différente. Après une guerre, le temps n'est plus "au garde à vous". Un des personnages se dispense de l'attitude altier en prenant appui sur la vitrine. C'est une attitude d'apathie... Une époque! Cela regarde La Lyre et ceux qui ont l’œil, ou un intérêt d'étude à porter au thème présent. Les autres trouveront tout ce qui leur plaît sur Internet parmi les photos souvenir vintage de présentation éthique.

las de la guerre
[Image: tattoo18.jpg]

En Suisse, la famille Leu détient la référence du passage vers un art graphique des Conventions des années 80. Avant ça ils ont stationné en Inde et tout, et tout...
<great times before the cities' crash...>
[Image: tattoo23.jpg]

deux pionniers du tatouage
[Image: tattoo19.jpg]

au présent (artiste: Philippe Leu)
[Image: PhilippeLeu.jpg]


un jeune tatoueur devenu renommé en Italie avec des racines biographiques comme j'aime pour La Lyre...
Gabriele Donnini
[Image: tattoo17.jpg]

Code :
ORIGINAL IT
Vivo questa epoca ed inevitabilmente faccio parte del cosiddetto “tatuaggio moderno” avendo però avuto il privilegio di vivere e crescere negli studi fumosi dove l’odore era spesso quello dell’ hashish e non degli slow juice allo zenzero, dove le parole rispetto, etica e tradizione avevano un valore così forte che le porto tatuate nella testa e nel cuore.
Se questo mondo sta finendo e voi lo criticate, la colpa è solo vostra che aprite tre, quattro studi in giro per l’Italia con la speranza di fare denaro sulle spalle degli altri sollevandoli da ogni responsabilità.
Vi chiedo un favore, ma so che è pura retorica: continuate a fare i tabaccai, i disc jockey, i barbieri, i rappresentanti, gli architetti… sono tutti mestieri che meritano rispetto e solo così potrete rispettare noi che ci siamo rotti la schiena per fare una riga più o meno dritta.
Con affetto
Gabriele Donnini • Tattooing Demon Studio

TRADUCTION FR
Je vis cette époque et je fais inévitablement partie du soi-disant « tatouage moderne » mais j’ai eu le privilège de vivre et de grandir dans des études enfumées où l’odeur était souvent celle du haschisch et non des slows au jus de gingembre, où les mots respect, éthique et tradition avaient une valeur si forte que je les porte tatoués dans la tête et le cœur.
Si ce monde se termine et que vous le critiquez, c’est à vous seul d’ouvrir trois, quatre studios en Italie dans l’espoir de faire de l’argent sur le dos des autres en les dégageant de toute responsabilité.
Je vous demande une faveur, mais je sais que c’est de la pure rhétorique : continuez à faire du tabac, des disc-jockeys, des barbiers, des représentants, des architectes... ce sont tous des métiers qui méritent le respect et c’est la seule façon de nous respecter nous qui nous sommes cassé le dos pour faire une ligne plus ou moins droite.
Affectueusement.
Gabriele Donnini • Tattooing Demon Studio

G.D. des décennies de pratique...
[Image: tattoo21.jpg]

un tatoueur ayant bien recyclé son Art aujourd'hui...
[Image: tattoo20.jpg]

à suivre...
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
suite:

Après le préalable par l'anecdote du tattoo dans le passé on arrive aux 70 / 80.
On verra quand même encore la New Wave (punks... le début des 80...) au crédit des derniers tattoos barbares...

le standard punk
[Image: tattoo24.jpg]

Les ateliers de tattoo existaient en tant que phénomène périphérique aux limites de la société, donc dans les ports navals et dans les grandes villes mais toujours avec retenue même en G.B. comme en témoigne certains textes de loi.

Tattooing of Minors Act 1969 (en.wikipedia)

Un pays sans marine navale comme la Suisse représente fort la mentalité "ancien monde". Au début des 80 ce pays continental par excellence additionnait seulement deux salons de tattoos sur tout son territoire...
Pourtant les ateliers ne vont pas disparaitre... Au contraire. Cet Art commence à transmuter vers un classicisme autre que l'expression marginale, révolutionnaire ou carcérale...

Le cas de "Spider Webb" le démontre:

<cut de.wikipedia>
Joseph O’Sullivan (* 1944); Pseudonym Spider Webb, ist ein US-amerikanischer Tätowierer, Künstler und Fachbuchautor.

Joseph Patrick[1] O’Sullivan studierte Kunst an der Art Students League und der American Art School in New York City und schloss mit einem Bachelor der Bildenden Künste ab. Im Anschluss legte er die Prüfungen zum Master of Fine Arts an der Universität von Guanajuato ab... etc... etc...
</cut>

d'abord le graphisme académique c'est genre comme ça
[Image: tattoo26.jpg]

le n° 1 est paru en 1979...
Ici le n° 2 qui vient des 80...

[Image: tattoo25.jpg]

encore allure Underground transitoire par mitoyenneté temporelle des 70...
mais maintenant on désinfecte précautionneusement les aiguilles...

[Image: tattoo27.jpg]

pas de cheveux, mais bien mieux...
[Image: tattoo28.jpg]

Lors de la reprise en main du tatouage par des pratiquants issus d'un principe d'autorité tel que le parcours de carrière (anciens graphistes, dessinateurs BD...) ou l'apprentissage de la méthode (académies, écoles des Beaux-Art, publicité...) on parla de "TTTism". Ce terme fait l'ébréviation de "TaTTooÏSM" et désigne la tattoo culture de toujours...

Le TTTism va de pair avec les Conventions qui éclosent partout et dont voici la 1ère annonce hollandaise  (1984) au Paradiso d'Amsterdam.
[Image: tattoo29.jpg]

Il existe plein d'affiches de cet acabit pour faire une collection. Parmi d'autres sur le Web on voit ici celle de 2010 par exemple...
depuis la 1ère convention le phénomène prend de l'aplomb...
[Image: tattoo30.jpg]

à suivre...
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
A catégoriser les styles et les courants du tatouage on s'avance sur la voie de l'actualité mais on ne peut indiquer que les termes les plus souvent utilisés parce que on ne stocke pas l'infini...
Tatouage primitif (comme les Maoris, Amérindiens...), old school (genre rock'n roll), néo-traditionnel (c'est le old school revu au goût du jour), bio-mécanique (des rouages, des circuits imprimés électroniques, etc...), réaliste (comme une photographie et on tatoue aussi des portraits), du lettering, du japonais (avec sa déclinaison irezumi), le style chicano, le tatouage 3D... Il y a des styles ornementaux, géométriques, etc... etc...

Ces styles s'appliquent par des techniques telles que le blackwork, le dotwork, le handpoke de tradition ancienne...

Il y en a tellement de styles et de tatoueurs que on placera ci-après quelques échantillons de travaux choisis au hasard et dans le désordre... Le seul critère de sélection c'est: "tiens c'est pas mal" mais je ne pourrai jamais tous les afficher...

d'abord un 1er genre old-school (sans connaître l'auteur)
[Image: blabla.jpg]

[Image: DanCrowe.jpg]
Dan Crowe

[Image: BradleyTompkins.jpg]
Bradley Tompkins

[Image: HollyEllis.jpg]
Holly Ellis

[Image: NickFreidline.jpg]
Nick Freidline

[Image: PierreOked.jpg]
Pierre Oked

[Image: PietroSedda.jpg]
Pietro Sedda

[Image: Tin-Tin.jpg]
Tin Tin

[Image: JerryWare.jpg]
Jerry Ware

[Image: VictorWebster1.jpg]
Victor Webster

[Image: ToukaVoodoo.jpg]
Touka Voodoo

[Image: TomasTomas.jpg]
Tomas Tomas

[Image: ThomasLAmiral.jpg]
Thomas l'Amiral

[Image: ThomasHooper.jpg]
Thomas Hooper

[Image: SwayTattooer.jpg]
Sway Tattooer

[Image: Nazareno-Tubaro.jpg]
Nazareno Tubaro

[Image: luxiano31.jpg]
Luxiano

[Image: lewisink.jpg]
Lewisink

[Image: Horitomo.jpg]
Horitomo

[Image: DanSinnes.jpg]
DanSinnes

etc... etc...
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste




Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.