S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


La lyre du romantisme fanatique extrémiste


[Image: zappa.jpg]


<Akwabon' pow wow>

Mudd Club · Frank Zappa


Dumb All Over · Frank Zappa


Frank Zappa - Dumb All Over (Alternate Version)
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
<fuzz vector>

Are You Ready (Remastered 2002)
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
Are you ready ?

Time has come today

[Image: R-9077221-1474365242-5224.jpeg.jpg]


Chambers Brothers - Time Has Come Today (original 1966 version)
du papier de riz la boule de lumière

<others>
<human offshore>

Jeremy Steig - Alias
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
[Image: jeremysteig4.jpg]

<Liberty Star>
Jeremy Steig==> Howlin' For Judy
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste

Sweet - Turn It Down (ZDF Disco 23.11.1974)
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
<A6>

Simon Stokes & The Nighthawks - Voodoo Woman


Simon Stokes & The Nighthawks – Voodoo Woman
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
<happening temple>



affiche de mobilisation underground
[Image: 400paradiso2.jpg]

"Paradise Club"
[Image: 400paradiso.jpg]

en visitant la ville avec un sac sur le dos
je suis arrivé devant cette porte et je suis entré...

[Image: 400paradiso1.jpg]

"no camera"
mais on voit un gentil reportage ad minima quand même...

[Image: 400paradiso11.jpg]

sous-sol? rez? Etage??
[Image: 400paradiso6.jpg]

Cela semble être un harmonium "à une main" (comme en Inde)
avec électrification bricolée...

[Image: 400paradiso9.jpg]

si on veut là on est tranquille...
[Image: 400paradiso3.jpg]

ah ah dans une église au rez-de-chaussée il y a le "vaisseau"...
C'est prédestiné et c'est là où il y a le son.

[Image: 400paradiso5.jpg]

c'était dit "multimedia centrum"... le son, les News, la presse en vrac,
et... des movie sur le mur

[Image: 400paradiso8.jpg]


Nota: à 100 m de là se trouve le Melkweg: idem
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste

[Image: kIgfQZ.jpg]
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
[Image: 600paradisoDam.jpg]


La particularité de la Lyre ce sont les détails non formels esquivés ailleurs dans les présentations de bonne civilité.  Mais ici le risque est pris !

Paradiso v60: salon publique de consommation sur un chemin avancé de l'exploration, à l'instar des saloon de la conquête de l'Ouest américain... Quand la grande Roue de la Fortune s'arrête sur un mauvais numéro, on sort les allongés les pieds devant sur une civière par une porte du backstage.

Au Paradiso, le va-et-vient des ambulances était rodé à transporter les O.D. vers les Urgences hospitalières de la ville...

Cela on ne le dira jamais, sauf sur la Lyre qui ressasse des histoires anciennes pour recaser un peu le rating...


[Image: 600paradiso.jpg]

la dure loi de l'Ouest même sans Western ah ah
<dirty doze>

[Image: fast.jpg]
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
(09/04/2021 20:12)amicale_du_pc a écrit :
Au Paradiso, le va-et-vient des ambulances était rodé à transporter les O.D. vers les Urgences hospitalières de la ville...

Quand toi et moi sommes arrivés, l'été provo de 1965 était déjà loin...

Les coffee-shops n'avaient pas encore le droit de vendre du cannabis, mais la consommation de masse était déjà bien installée...

L'invasion marocaine n'avait pas encore commencé , mais la petite mafia surinam vendait le henné au kilo...

Et surtout, Amsterdam venait de remplacer Marseille comme plaque tournante de l'héroïne, mais cette fois la diffusion était d'abord locale puisque cet attrape-couillon trouvait là des milliers de couillons à attraper...

Le jour où les toxicos du Vondel Park décidèrent que la manière la plus simple d'évacuer leurs overdosés était de les enterrer sur place, ce fut la fin du grand dortoir que nous avons été les derniers à connaître. Les Hollandais ont beau être tolérants, qu'on planque des junkies crevés dans leurs plants de tulipes c'était quand même trop.
Oui Revenant, à se demander à quel registre classer cette supernova sociologique... Mais on va peut-être s'épauler pour nos crédibilités respectives. Pck par exemple dans les environs  du Paradiso (et automatiquement du Melkweg) dans mon film mémoriel il y a un un lieu de restauration sans contact avec aucun serveur, ni serveuse. Imagine un mur fait de petites portières de four à micro ondes sauf que ce ne sont pas des micro ondes mais des simples vitres avec un monnayeur. On choisit la case avec le plat que on veut et on glisse la monnaie dans la fente... On ouvre le tiroir et on prend l'assiette toute chaude pour la poser sur un plateau plastique (vraiment propre)... On mange debout sur des tables hautes, rondes dans la salle de plain pied avec la rue... Cela à toute heure. Night & Day. Garanti sans transmission de virus, garanti sans merdouille... (c'était probablement imaginé ainsi quand la syphilis se taillait la part de l'autre).

Bon le choix des menus n'était pas étendu mais quand même, blanc ou cuisse de poulet, frites, côtelettes (je me demande même si c'était pas du veau), petits pois, patates, spaghettis, bamis, ptn je crois qu'il y avait des salsifis... peut-être du boudin mais là mon média mémoriel perd en précision... Encore deux ou trois trucs, mais d'autant meilleur quand cela reste au chaud à attendre un client.... Sec aux entournures et meilleur au centre (surtout la côtelette de veau... les frites moins...)

Le seul contact avec le tenancier était vaguement visuel... On apercevait une silhouette qui se déplaçait pour recharger les tiroirs vides par l'arrière...

Est-ce que ça existe encore cet endroit? Est-ce que il y en a un klkepart?? Ou on a viré tout ce qui fait la civilisation libre?? Tout viré en une fois pour en faire une cible et donner raison à l'uniformisation contrôlée?? Il y a pourtant une leçon à prendre. Des exemples à garder et à appliquer en cette ère de démonstration de force biologique.

(photos, témoignages de ce resto sont avalisés ici)
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
[Image: FEBO.jpg]

FEBO, pas vraiment un endroit alternatif, ça nous épatait parce que nous n'avions jamais vu un fast-food. Moi, c'était du poisson, du poisson et encore du poisson. La chaîne existe toujours.
Dis donc Revenant et L'Amicale, ça vous dirait pas de nous raconter un peu vos aventures de hippies? Vous êtes partis d'où, vous êtes arrivés où? Ca m'a l'air passionnant vos histoires d'Amsterdam dans les 60s

Sinon si vous avez des docu sur cette époque ça m'intéresse.
'Je vadrouille à travers les jours comme une putain dans un monde sans trottoirs.'
- Emile Cioran
(12/04/2021 11:18)Revenant a écrit :
[img]++++[/img]

FEBO, pas vraiment un endroit alternatif, ça nous épatait parce que nous n'avions jamais vu un fast-food. Moi, c'était du poisson, du poisson et encore du poisson. La chaîne existe toujours.


(perso dans ma ville j'allais au KFC dès le début des 70 quand cela s'appelait Kentucky Fried Chicken et que toute la déco, le mobilier était de style Modern Oran'jus et citron boosté à la vitamine C...)

Febo: oui je crois bien que c'est cela. Pourtant je vois ça avec des assiettes et une gastronomie cullinaire plus "familiale". Je ne sais plus des assiettes en quelle matière: faïence ou plastique... Les plateaux étaient en plastique... Le poulet n'était pas fait à l'américaine (avec la croute cuite comme au KFC) mais normalement, même si c'était de la volaille élevée aux hormones et c'était accompagné de légumes (des petits pois?) et féculents (frites). La croquette  existait un peu comme ce que on voit aujourd'hui mais il est encore question de spécialité  bien fournie... et les bami et nassie également car plus proche de la recette coloniale dont c'était issu. Le safran, les épices rehaussait la gamme au-dessus du fast food. Et je goûte encore la côtelette à maturation dans sa sauce (j'ose m'avancer à prétendre que c'était du veau pck ce n'était pas du porc) Je vois des salsifis à la crème mais je ne sais plus en accompagnement de quoi. Il n'y avait pas de hamburger, sandwich ou autre pain-saucisse...  Par contre je vois bien des spaghettis... Alors?

Par cette certitude qui fait le cœur du souvenir (les extensions mémorielles périphériques étant plus aléatoires) on peut très bien imaginer dans ces casiers (étant en fait des chauffe-plats avec une portière vitrée) des choucroutes garnies, des vols au vents, des recettes adaptées selon l'imagination du chef et aux normes de l'horeca aujourd'hui. Ce serait un exercice pour nous d'aller pointer nos nez dehors pour prendre un plat à emporter et bientôt pour avaler le repas sur place.


une photo de Febo qui donne bien comme je le vois sauf pour les menus... Faut dire que la photo date du  27 mars 1987 et pas des 70s

c'est bien cette salle là
[Image: febo3.jpg]

néanmoins on peut encore lire "croquettes à la viande de boeuf" et "ragout de viande aux champignons" (des spécialités comme à l'origine) et il y a des soufflés au fromage... Oui, ça il y avait aussi... et on voit le nassie mais ce sont les grillburgers qui... que... qui ont fait du remplacement?? Comme par exemple le "kipkrokantje" (croquant de poulet), c'est la recette américaine comme au KFC cela. Elle remplace la cuisse de poulet... Et voila !


======================================================================================

dis Skruffy il y avait un autre snack que le Febo quasi en face du Paradiso... sur la Leidseplein et mon copain Eric avait piqué un sachet de trips à un dealer (il avait trouvé le sachet dans une cache). Eric étant recherché par le dealer furax, il est entré dans le snack et a caché le sachet derrière le téléphone mural au fond de la salle puis il a commandé un truc le moins cher et s'est assis pour mastiquer nonchalamment en mode touriste... Le dealer hors de lui est passé devant le snack sans savoir. Je crois que c'étaient des pyramides. Eric a revendu le sachet à klk'un dans les environs du Paradiso puis il est foutu le camp... J'ai assisté à tout ça en synthétisant au fur et à mesure quoi... J'aurais été bien d'avoir un gnon sans savoir pourquoi dans cette affaire. Mais je n'ai jamais été molesté (hum j'ai récolté un coup de pied au cul kd même). J'ai déjà vu des vraies bagarres par contre (tjs pour des histoires de drogue et de dealers)

A part cela les dealers au Vondel Park avaient une façon de vendre. Le bily, tout bonhomme, arrivait de loin face à toi comme c'est le cas avec deux promeneurs qui se croisent mais au lieu de se croiser et juste quand il arrive à ta hauteur il inverse le sens de sa marche sans se retourner. Il marche en marche arrière à ton côté!! En même temps que toi tu avances en marche avant... Pendant ce temps il te serine son slogan: -"hey psssstt !! man !! 10 gulden voor 3 gram ... the best !!". Sans réponse il repart dans sa marche avant mais autrement on file dans les buissons pour la transaction.

( un super outil: par ici la monnaie...  )
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
Pour Skruffy, l'hotel que nous avons connu :

[Image: 4124483731_23bc90b8f8.jpg]

On disait que si on allait aux toilettes la nuit, il fallait faire gaffe à ne pas marcher sur les types égorgés par les surinams, mais en fait c'était un chouette petit hostel avec un dortoir propre, pas du tout un bouge.
Je prends mon courge à deux mains et poste sur la lyre cet ovni a 600 vues de derrière les fagots (c'est le quartier ou je vis)


@Revenant, oui un hôtel où on dort comme des souches... c'est important. Il parait que c'est devenu scabreux et répugnant à cause d'infestation de parasites mais je soupçonne une préméditation malhonnête parce que un autre hôtel (et même déjà d'une gamme touristique) a subi le même désagrément comme par hasard et en même temps... donc...

Au Kabul (dans mon media mémo) ça sent le café le matin et avec une gaufre trempée dans la tasse on a l'équivalent d'un petit déj. avant de partir dans la ville...
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
(12/04/2021 18:52)Skruffy a écrit :
Dis donc Revenant et L'Amicale, ça vous dirait pas de nous raconter un peu vos aventures de hippies? Vous êtes partis d'où, vous êtes arrivés où? Ca m'a l'air passionnant vos histoires d'Amsterdam dans les 60s

Sinon si vous avez des docu sur cette époque ça m'intéresse.

Dans les années 70, Amsterdam attirait beaucoup de très jeunes "freaks" (on ne disait plus "hippies"), vraiment beaucoup, ou trop ?... La fin d'un petit paradis libertaire ou le début d'un gros business ? Nos réponses seront différentes, mais L'Amicale t'en parlera mieux parce qu'il a plus que moi adhéré à l'époque et au lieu.

Par la suite, je suis retourné de nombreuses fois à "Dam" mais je n'ai généralement fait que zoner dans le quartier rouge, et je dois admettre que je ne connais pas grand chose d'autre. Pendant longtemps, mon fantasme était de louer un appartement pour quelque mois et d'y vivre la vie d'un vrai amsterdamois, un type qui prend le tramway ou son vélo pour aller bosser loin du circuit touristique, mais je ne l'ai jamais fait.

Surtout, j'aurais aimé connaître Amsterdam en 1965, car on ignore généralement que c'est là que tout a commencé, avant Londres 66, San Francisco 67 ou Paris 68... Je te conseille donc de rechercher des documentaires sur le mouvement PROVO si mal connu. Intéressant pour comprendre comment les Pays-Bas sont devenus ce qu'ils sont pour le meilleur et pour le pire, de l'utopie à la narco-économie...


(13/04/2021 02:49)xyzt_ a écrit :
Je prends mon courge à deux mains et poste sur la lyre cet ovni a 600 vues de derrière les fagots (c'est le quartier ou je vis)

Tu veux dire que tu vis à Exarcheia ou dans le quartier des Fagots ?
Merci pour ta réponse. Et niveau musique, c'était comment Amsterdam à cette époque. Par ce que autant on sait ce que ça donnait aux USA, autant j'ai jamais entendu parler d'un groupe hippie hollandais.
'Je vadrouille à travers les jours comme une putain dans un monde sans trottoirs.'
- Emile Cioran
(13/04/2021 18:42)Skruffy a écrit :
Merci pour ta réponse. Et niveau musique, c'était comment Amsterdam à cette époque. Par ce que autant on sait ce que ça donnait aux USA, autant j'ai jamais entendu parler d'un groupe hippie hollandais.



The Outsiders...


Q65...


Groep 1850...
(13/04/2021 12:43)Revenant a écrit :
Tu veux dire que tu vis à Exarcheia ou dans le quartier des Fagots ?

C'est quoi, le quartier des fagots ?
les fagots sur le derrière c'est quand on en a plein le dos... Big Grin


[Image: LedZ-IV.jpg]
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
<kilowatt>
Budgie ==> Guts
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
<wall>
[Image: wall.jpg]
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
tome II
[Image: wall2.jpg]
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
Paradiso closed
[Image: 600paradiso1.jpg]
(La Lyre opened...)

====================================================================================================


<p, l & serenity>

Speck Voice · Stereolab


Stereolab - The Super-It (Official Audio)
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste

3 x "You Really Got Me" = psychedelic regard prospect (Beau Regard prospect)


Absolute Kinks - You Really Got Me (LIVE)


You Really Got Me · The Kinks
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste

Une minute pour les animaux ? https://www.referendumpourlesanimaux.fr/

"Ça s'appelle la décadanse, ça ne se danse pas comme n'importe quelle danse."




Utilisateur(s) parcourant ce topic : 2 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.