Quoi de neuf ?

Bienvenue sur Psychonaut.fr !

En vous enregistrant, vous pourrez discuter de psychotropes, écrire vos meilleurs trip-reports et mieux connaitre la communauté

Je m'inscris!

Fiche info Les test à réactifs colorimétriques

snap2

Psychopstick
Inscrit
6 Mai 2015
Messages
5 989
Sinon de l'acide et tu laisses réagir pendant une heure. Prends un acide pur, si possible fort pour éviter d'en mettre des tonnes, et vérifie que ta solution d'acide ne réagisse pas au test avant de le mélanger au 1cp-LSD.
The-Mechanism-of-Acid-Catalyzed-Amide-Hydrolysis.png
 

RAFOU.

Neurotransmetteur
Inscrit
27 Jan 2022
Messages
62
super utile merci, mais comme tu la dit ça fait mal au yeux   :-)
 

Tridimensionnel

Holofractale de l'hypervérité
Inscrit
27 Avr 2016
Messages
7 249
Oui d’ailleurs on pourrait remplacer le tableau par un lien vers l’appli de Protest non ?
 

Tridimensionnel

Holofractale de l'hypervérité
Inscrit
27 Avr 2016
Messages
7 249
Comment ça ?
 
B

blouse44

Invité
Cookies a dit:
Ce post est légèrement particulier, car j'en profite pour vous présenter aussi la version wiki de cette fiche info ! le wki est loin d'être terminé que ce soit en terme d'organisation, de structure et de design, mais toutes les fiches info et tuto seront maitnenant aussi postée au format wiki, plus d'info sur le wiki bientôt ;)
le wiki c'est par ici !

Qu’est-ce que le testing à réactifs colorimétriques


Le testing à base de réactifs colorimétriques est une pratique de base de la réduction des risques, mais bien souvent négligé par de nombreux utilisateurs. Elle est pourtant légale (pour l'utilisateur, pas pour les professionnels et associations), peu coûteuse et facile à mettre en place. Elle permet d’aider à savoir ce que peut contenir ou non un échantillon. Pour comprendre comment le testing fonctionne, il est important de ne pas penser par méthode de confirmation (je fais mon test, il est positif, donc j’ai la substance XXX) Mais plutôt par élimination. Il faut donc utiliser plusieurs test différents d’affilée pour s’assurer d’éliminer un maximum de substances dans la liste des possibilitées. Pour ce faire, il existe plusieurs test, les plus populaires sont les suivants.
Test_kit.jpg


Où acheter des tests kit:



Nous venons tout juste de mettre en place un partenariat avec PROtest, un fabricant de test kit européen qui est aussi à l'origine de la superbe appli testdrugs sur android. En plus d'être à ma connaissance les moins chers, Ils offrent généreusement 10% de réduction à tout acheteur venant du forum avec le code "PSYCHONAUTFR", et reversent aussi 10% à l'association.

- https://www.protestkit.eu/

D'autres vendeurs conseillés par des membres:

- https://www.reagent-tests.uk/
- https://dancesafe.org/product/complete-set-of-all-8-testing-kits/
- https://bunkpolice.com/

Marquis


Le test de Marquis est utilisé pour repérer différents alcaloïdes ainsi que d’autres composés chimiques. Il est composé d’un mélange de formaldéhyde et d’acide sulfurique. il est possible d’ajouter du méthanol pour ralentir la réaction et observer plus en détails le changement de couleurs.
Son utilisation la plus fréquente est pour tester les ecstasy pour trouver une présence de MDMA, mais il sert aussi à détecter des opiacés et des phénéthylamines.

Mecke


Le test de Mecke est utilisé pour repérer différents alcaloïdes ainsi que d’autres composés chimiques. il est composé d’un mélange d’acide sélénieux et d’acide sulfurique.

Mandelin


Le test de Mandelin est utilisé pour repérer différents alcaloïdes ainsi que d’autres composés chimiques. Il est composé d’un mélange de vanadate d’ammonium et d’acide sulfurique.
Son utilisation la plus fréquente est pour détecter entre autre, une présence de kétamine ou de PMA.

Liebermann


Le test de Liebermann est utilisé pour repérer différents alcaloïdes ainsi que d’autres composés chimiques. Il est composé d’un mélange de nitrite de potassium (ou de nitrite de sodium) et d’acide sulfurique.
Son utilisation la plus fréquente est pour détecter  entre autre, une présence de cocaïne, morphine, PMMA ou de PMA.

Froehde


Le test de Froehde est utilisé pour repérer différents alcaloïdes ainsi que d’autres composés chimiques. Il est composé d’un mélange de molybdate de sodium et d’acide sulfurique.
Son utilisation la plus fréquente est pour détecter entre autre, les opiacés.

Simon’s A & B


Le test de Simon’s est utilisé pour repérer la présence de seconde amines comme la MDMA et la méthamphétamine. Il est typiquement utilisé après un test de Mecke pour différencier la MDMA de la méthamphétamine, ainsi que l’amphétamine et la MDA. Il est composé d’un mélange de nitroprussiate de sodium, de carbonate de sodium et d’éthanal. L’éthanal peut être remplacé par de l’acétone pour détecter à la place les amines primaires.

Folin’s


Le test de Folin est un réactif chimique utilisé comme agent de différentiation pour mesurer les niveaux d'amines et[/b] d'acides aminés[/b]
il peut être utilisé avec un réactif secondaire acide pour distinguer la MDMA et les composés dérivés de la PMMA

Ehrlich’s


Le test d'Ehrlich est un réactif qui contient du p-diméthylaminobenzaldéhyde (DMAB) et qui peut donc servir d'indicateur pour identifier de manière présumée les indoles et l'urobilinogène.
Le réactif est préparé à base de p-diméthylaminobenzaldéhyde (DMAB), d'éthanol à 95 %, et d'acide chlorhydrique concentré.D'autres alcools, tels que le 1-propanol, peuvent également être utilisés.
Ce test permet d'identifier d'éventuels composés psychoactifs tels que les tryptamines et les ergoloïdes. Il donne également un résultat positif pour l'opium, bien que les opiacés ne contiennent pas le groupe fonctionnel indole, en raison de la présence de tryptophane dans l'opium naturel.

Hofmann


Le test d'Hofmann est très similaire au test de Ehrlich, de l'eau est utilisé à la place de l'alcool. Il permet aussi d'identifier les tryptamines et les ergoloïdes, mais de façon différente du test Ehrlich.

Comment fonctionne un test


Les tests fonctionnent par réactif de couleurs, on dépose une petite quantité de la substance à tester dans un récipient, on y dépose aussi une goutte du test, et on attend de voir la réaction.Au bout de quelques dizaines de secondes, le test prendra (ou non) une couleur en fonction de la substance à laquelle il aura réagi. Il suffira ensuite de se reporter à la charte des couleurs de chaque test pour interpréter le résultat.


Cependant, un test n’est jamais suffisant pour identifier une substance, et ce pour plusieurs raisons:
  • Plusieurs substances peuvent réagir de la même façon à un test en particulier
  • Rien ne dit que l’échantillon ne contient pas plusieurs substances différentes.
C’est donc pour cela qu’on croise les tests. Le protocole le plus efficace est de suivre un ordre spécifique en fonction de la substance que l’on souhaite analyser. Une excellente appli pour suivre ce protocole de test de façon simple et guidée est disponible sur android au nom de testdrugs

màj: Testdrugs n'est plus maintenue à jours sur android, les développers de l'application m'ont conseillé de vous faire passer la nouvelle version qui elle est aussi en cours de développement, mais accessible sur navigateur:
https://app.testdrugs.info/

Comment utiliser un test kit


Vous aurez besoin dans un premier temps du matériel suivant:

  • Une surface stable et propre
  • Un récipient en céramique blanc (une tasse, un mug, une assiette … )
  • Une râpe ou de quoi broyer pour des ecstasy, un couteau / ciseaux pour des buvards.
  • Une petite cuillère
  • Des gants en latex pour se protéger
  • Du bicarbonate de soude pour neutraliser l’acide en cas d’accident (brûlure).
  • La charte couleur du test utilisé
Il est important de faire attention à ne pas mélanger les capuchons des test kits au risque de contaminer les tests ! De même il est vivement conseillé d’utiliser des gants en latex pour éviter de se blesser, beaucoup de test kits utilisent des acides qui peuvent attaquer la peau.

Procédure


  • Déposer un peu de poudre dans un récipient en céramique (blanc). Si c’est un comprimé, le réduire en poudre, de même pour des cristaux. Pour les buvards, découper un petit bout de carton.
  • Remuer délicatement le test dans sa bouteille, puis déposer une goutte sur la substance sans la toucher avec la tête de la bouteille. Faire entrer la bouteille en contact avec la substance contaminerait le test, le rendant inutilisable.
  • Observer les changements de couleurs, ça va parfois très vite n’hésitez pas à filmer pour le garder en référence ou le partager sur le forum si vous avez des doutes sur la réaction.
  • Comparer les observations de couleurs avec la charte du test
  • Si aucune réaction n'apparaît au bout de 30 - 60 secondes c’est que la substance ne réagit pas au test en question.
  • Recommencer les étapes précédentes avec d’autres tests pour croiser les résultats (ne réutilisez pas le même échantillon).


sympas le tableau mais je ne vois pas les catinones dans ton tableau ?
 

Acacia

𝓥𝓪𝓹𝓸𝓾𝓻𝓸𝓾𝓼 𝓢𝓱𝓪𝓭𝓮𝓼蒸気の色合い
Inscrit
25 Mai 2017
Messages
5 351
Salut, il me semble que dans le tableau de Cookies, la Méphédrone (4MMC) , la Methylone (βk-MDMA) et le 4 MEC sont toutes des cathinones .
Le problème avec les test-kit et les RC c'est qu'il y'a tellement de RC plus ou moins populaires, lesquels sont dans les bases de données des compagnies de test kit et lesquels sont pris en compte, pas tous forcément, j'imagine que ça dépend de leur popularité.

Mais c'est marrant, j'ai l'impression que la majorité des RC couverts par ces test sont au final des trucs assez vieux genre 2000-2015 jsp je proddais pas encore mais genre les Cathinones que j'ai cité plus haut, j'imagine qu'il faut un certain temps pour assimiler de nouveaux produits et les vendeurs ont toujours une longueur d'avance....
 

Cookies

Holofractale de l'hypervérité
Inscrit
30 Oct 2011
Messages
7 465
Exact, c'est surtout des vieux RC car ce sont des vielles données.

Pour avoir des infos sur les cathinones tu peux utiliser l'app de protest.

Et du coup tridi, ce sont pas forcément les mêmes sources utilisées pour le tableau et l'app avoir les deux me semble être plus safe
 

Tridimensionnel

Holofractale de l'hypervérité
Inscrit
27 Avr 2016
Messages
7 249
Du coup, je propose de rajouter le lien de l'app
 

Tridimensionnel

Holofractale de l'hypervérité
Inscrit
27 Avr 2016
Messages
7 249
Ha effectivement, je regardais au mauvais endroit
 

Paasche

Neurotransmetteur
Inscrit
1 Fev 2021
Messages
58
Bonsoir, déjà merci pour le lien protestkit et la ptite réduc associée, c'est surement ici que j'avais chopé le lien du site commerçant en premier lieu

Quelques lignes pour extérioriser mon désarroi d'aujourd’hui et mettre en garde les possesseurs de réactifs sur la conservation desdits produits. Parce que ils s’avèrent un peu fragiles ces petites choses là, il faut en prendre soin.

Conservés à température ambiante, presque constante (quelques écarts de 1 à 3 degrés suivant saison/journée) dans le noir, sans humidité et dans les flacons bien scellés, les 2 réactifs que je possédais n'ont réellement fonctionné que 4-6 mois maximum (Libermann & marquis).Je me suis pas spécifiquement méfié vis-à-vis de la conservation, car à part quelques prods sensibles ou pour usage au long terme, je stocke à tempé ambiante dans la même pièce et je n'ai jamais rencontré de problèmes de potence sur des mois, voire des années pour la plupart de poudres. En plus, l'aspect des cristaux des deux réactifs est resté comme au premier jour, pas d'oxydation, rien qui m'aurait mis la puce à l'oreille. J’ai inconsciemment supposé que c’est produits du grands commerces avaient un minimum de conservateurs parce que vu la quantité des cristaux dedan ,il ya de quoi faire largement plus d’une centaine de test. Bref pas de signes visibles.
Ce qu’il s’est passé concrètement, toutes les molécules testées sur le mois dernier m'ont donné un résultat inchangé sur le réactif, translucide ou blanc. Seule une très légère coloration jaune très pale est apparue à un moment ...(je sais plus quel produit été concerné) A savoir : les produits qui étaient testés etaient censés tourner orange, rose ou violet, et ce de manière prononcée (methadone de pharma, amphet, bref, des prods dont j'étais sur de la molécule et avec de bonnes puretés).
Bon pas très grave pourrait -on penser. Des réactifs tout neufs et c'est reparti.
Sauf que j'avais testé des prods auparavant sans mettre en cause un possible biais possible lié aux réactifs, étant donné que une coloration inexistante, est un résultat valide pour pas mal de molécles.. Etant donné qu'ils avaient fonctionné à merveille jusque là (couleurs tjr cohérentes avec sources, autres testing, effets correspondants aux molécules identifiées).

Comme je teste pas mal de stims (RC ou non) et il se trouve que beaucoup de stims RC & cathinones (qui n'ont pas l'air des plus saines : 4f, 5f mph, mapb, apvp, mphp) colorisent en blanc / translucide (absence de réaction). Ces résultats peuvnt etre normaux, et comme en termes de ressenti de mes échantillons testés, je percevais de effets différents de ceux escomptés mais toujours une certaine stimuaton j'en ai rapidement déduit que j'avais affaire à des produits peu récréatifs sur mes ROA, plutot crados ... Bref, tous les stims possibles identifiées comme ne provoquant aucune réaction sur le réactif pouvaient tout à fait coller. C'etait une explication plausible, bien que je n’avais pas e chance à ce moment de tomber sur plsueirus produits coupés à des stimulants RC chinois … Bref, les couleurs ne trompaient pas, et ne m’avaient jamais fait défaut sur mes premiers tests de molécules.
Partant du principe que je me suis fait avoir simultanément (pas d’bol Paul) par mes vendeurs, j'ai recontacté mon vendeur pour lui dire qu’il vendait pas ce qu’il disait, que les effets etaient moins bien et que c’était de l’arnaque (surtout pour le prix), j’ai donc perdu un plan ici, mais j’ai ausi laissé des avis négatifs pour la partie Dark Net de mes achats. Quelques avis recoupaient d'ailleurs mon feedback, ce qui m'a conforté dans ma conclusion d’une autre molécule stimulante. Je me suis aussi brouillé avec un plan IRL que j'ai accusé de pas vendre la bonne molécule et d'arnaquer les gens en gros avec un RC cheap venu de chine ...
Enfin, j'ai jeté un pochon qui ne correspondait pas à ma commande postale (erreur) et le testing, sans surprise n'a pas donné de couleur, associant donc ladite molécule à un es fameux stimulant peu intéressant et bas de gamme ou à une autre famille obscure) Comme je ne tenais pas forcément à garder un pochon d'A-PHP sous la main, son cycle de vie s'esta chevé dans la poubelle

Pour finir, j’ai perdu du temps, des contacts, et j’ai gagné le droit de recommencer à 0 la phase d'identification des molécules en allant déposer 3 échantillons dans un lieu d'analyse (caarud). A l'heure actuelle je connais donc toujours pas vraiment mes stocks de prods des 2 dernières mois à cause de cette confiance initiale aveugle dans les réactifs qui me pointaient vers une série noire de stimulants étranges et bas de gamme.
Conclusion : prenez soin de vos réactifs (jure!!! mettez-les au frigo), c'est un super outil ne vous faites pas prendre en traite comme moi, gardez un échantillon témoin qui colorait distinctement au début. Il pourra servir à vérifier la fraicheur du réactif après plusieurs mois. Il me semble falloir partir sur un restock tous les 4-5 mois environ.

PS: Je lirai avec plaisir vs avis et histoires sur vos utilisations de rageants :

Les retours d'UD qui utilisent un ou plusieurs réactifs, quels kits avez-vous choisi, comment conservez-vous ce matos, quelle fréquence d’utilisation et quel est votre objectif en faisant ça, pour quelles molécules Arrivez-vous bien à identifier ? D’autres molécules vous posent des problèmes difficilement contournables pour l’identification ? Est-ce que proteskit a des produits satisfaisants ?
Il est parfois intéressant d'utiliser deux réactifs précis pour une meilleure précision sur une molécule, ou au contraire de choisir deux qui ciblent précisément des catégories de produits bien distinctes, qui leurs sont propres car identifiant des molécules proches clairement. Ce qui est le cas de mon côté pour les MMC et les 2C-x.

Plus en détail, les 2,3 et 4mmc ont une coloration peu courante au sein des cathinones et autres stims via le réactif Libermann. On voit depuis le ban aux Pays-Bas la quantité de scams liés à la vente de fausse 3-mmc, le plus souvent avec de la 3-cmc. Avec Libermann, la 3-cmc dit théoriquement se colorer en blanc/beige alors que les 2-mmc, 3mmc et 4mmc prendront une teinte jaune/orangée. Il ne me semble pas avoir trouve d’autres réactifs permettant de faire la différence visuellement entre les MMC et les CMC.
Le principe de colorations distinctes et nettes se transpose sur les 2c-x (2c-b, Bk 2c-b, 2c-b-fly, 2c-p, 2c-d). Les molécules 2c-b, 2c-h et 2c-c ont en revanche très difficilement distinguables avec une même couleur jaune/verte

A+ Pavé césar
 

Aiskhynê

Chatterrante acidulée
Inscrit
25 Déc 2011
Messages
4 113
J'ai retrouvé deux images sur les réactions par produits pour Marquis et Libermann.
Je vous les partage :
Libermann :
LIEBERMANN-reagent-color-chart.jpg

Marquis :
MARQUIS-reagent-color-chart.jpg

Voilà. Trip safe !
 

Sorence

zolpinaute de la sapience
Inscrit
11 Oct 2022
Messages
4 414
Pour finir, j’ai perdu du temps, des contacts, et j’ai gagné le droit de recommencer à 0 la phase d'identification des molécules en allant déposer 3 échantillons dans un lieu d'analyse (caarud). A l'heure actuelle je connais donc toujours pas vraiment mes stocks de prods des 2 dernières mois à cause de cette confiance initiale aveugle dans les réactifs qui me pointaient vers une série noire de stimulants étranges et bas de gamme.

Conclusion : prenez soin de vos réactifs (jure!!! mettez-les au frigo), c'est un super outil ne vous faites pas prendre en traite comme moi, gardez un échantillon témoin qui colorait distinctement au début. Il pourra servir à vérifier la fraicheur du réactif après plusieurs mois. Il me semble falloir partir sur un restock tous les 4-5 mois environ.

Salut, merci du retour, tu as raison de souligner les conséquences globales d'une mauvaise conservation, qui vont au-delà de simplement ne pas pouvoir identifier un produit. C'est une bonne idée de conserver un témoin.

De mon côté, j'avais des réactifs sous forme liquide, ils ont bien fonctionné pendant environs un an, stockés à température ambiante. Mais quand j'ai voulu les utiliser un peu plus tard, ils étaient tous noirs. De mon côté la péremption était évidente donc ça n'a pas porté à plus de conséquences. Par contre je ne sais vraiment pas où les jeter, j'imagine que ça ne va pas à la poubelle des déchets ménagers.

Les retours d'UD qui utilisent un ou plusieurs réactifs, quels kits avez-vous choisi, comment conservez-vous ce matos, quelle fréquence d’utilisation et quel est votre objectif en faisant ça, pour quelles molécules Arrivez-vous bien à identifier ? D’autres molécules vous posent des problèmes difficilement contournables pour l’identification ? Est-ce que proteskit a des produits satisfaisants ?

J'ai pris le pack total (avec tous les réactifs) de ProTest, et oui le produit était satisfaisant, ça m'a été bien utile pour différencier du 2C-B et du 2C-I dont j'avais inversé les pochons.
Avoir le pack total permet d'utiliser pleinement l'app, qui fonctionne bien, mais avec un bémol je pense pour les RCs les plus récents (du 3-HO-PCE m'avait rendu un résultat inconnu alors que les effets semblaient bien ceux du produit, qu'ils s'agisse des range de dosage ou des symptômes... bon, rien n'est certain, mais l'app étant participative, on peut imaginer qu'il faut un peu de temps avant que l'intelligence collective fasse son effet).
L'objectif c'était de ne pas avoir à me bouger le cul en CAARUD. Mais comme je ne consomme pratiquement que des RCs (aux réactions mal connues), ou éventuellement des produits de rue coupés (et on ne sait pas trop comment réagissent les kits en cas de plusieurs produits mélangés), ça ne m'était pas si utile finalement, d'où le fait que je les ai conservés si longtemps.

Je pense que la meilleure utilisation qu'on puisse en faire, c'est un groupe de potes qui collectivise un pack complet. Les miens (de potes) sont teubés et préfèrent tester in vivo, donc ça fait beaucoup de tests pour une seule personne.
 

Biquette

Modo vache qui rend chèvre
Inscrit
5 Fev 2013
Messages
4 917
Pour s'en débarrasser, il faut aller en déchetterie. Ceci dit, les pharmacies reprennent les vieux médocs, si votre droguiste est sympa il vous en libérera peut-être.

J'approuve le fait de collectiviser, le pack complet c'était clairement trop pour moi
 
Haut