Quoi de neuf ?

Bienvenue sur Psychonaut.fr !

En vous enregistrant, vous pourrez discuter de psychotropes, écrire vos meilleurs trip-reports et mieux connaitre la communauté

Je m'inscris!

Anthologie des crossovers de l'avenir

Sandman

Ⱡł₥ł₦₳Ⱡ ₮Ɽ₳₥₱
Inscrit
6 Nov 2015
Messages
3 780
Pronoms
Il / lui
Le mode de do c'est le Ionien et t'as le droit que à ça ? Effectivement dans ce cas c'est très restrictif.

Toutes mes excuses @TristesPsycho je n'avais pas bien compris.
 

Sorence

zolpinaute de la sapience
Inscrit
11 Oct 2022
Messages
4 244
Le mode de do c'est le Ionien et t'as le droit que à ça ?
C'est le principe de "mode".

Le mode mineur est effectivement plus riche en possibilités parce que... c'est un mode bâtard.
À la base c'est le mode de la. Mais comme les gens de l'époque aimaient bien entendre la sensible frotter comme en mode de do, il y a eu une hybridation qui accouche de trois sous-modes : mineur harmonique, mineur mélodique ascendant et mineur mélodique descendant.

Pas de telle hybridation pour le mode de do (= majeur) qui à l'époque se suffisait très bien à lui-même. C'était moderne (en 1500).

L'ensemble de ces modes (majeur et mineurs) = la musique tonale, canevas de ce qu'on appelle communément la "musique classique".

Le reste = musique modale.
 

Sandman

Ⱡł₥ł₦₳Ⱡ ₮Ɽ₳₥₱
Inscrit
6 Nov 2015
Messages
3 780
Pronoms
Il / lui
Yes, avec beaucoup de kick et uniquement des accords mineurs lol

On peut écouter ça quelque part ?

@Sorence Oui je connait tout ça, j'avais juste mal interprété le truc de base ^^
 
Dernière édition:
Inscrit
10 Sept 2011
Messages
1 658
Opinion impopulaire : en tempérament égal, les modes n'existent pas vraiment et ne sont que suggérés.
 

forêt

Sakura
Inscrit
14 Mai 2023
Messages
608
Le "mode de do" a donné le mode majeur, le "mode de la" le mode mineur
C'est quoi alors le do mineur et le la majeur ? Et le do majeur, et le la mineur ? Si tout le majeur viens de do, et tout le mineur de la... Je croyais que chaque note avait son mode.

Le "mode de do" a donné le mode majeur, le "mode de la" le mode mineur
C'est quoi alors le do mineur et le la majeur ? Et le do majeur, et le la mineur ? Si tout le majeur viens de do, et tout le mineur de la... Je croyais que chaque note avait son mode.
Dans un sens tu peux utiliser les modes mineurs de manière ultra naïve et culcul aussi.
Et le majeur de façon hyper entraînante et dansante.
que tu trouve ça niais c'est subjectif.
Oui voilà
 

Sorence

zolpinaute de la sapience
Inscrit
11 Oct 2022
Messages
4 244
do mineur / la mineur
Ce sont des tonalités : le nom de la tonique (= première note de la gamme) + le nom du mode (= la construction de la gamme).

DO mineur = gamme qui commence par un do, et construite en mode mineur.

LA majeur = gamme qui commence par un la, et construite en mode majeur.

Comme ne l'a pas dit TristesPsycho, depuis qu'on a le tempérament égal, on peut faire chaque mode sur chaque note, il n'y a plus que les personnes ayant l'oreille absolue pour entendre une difference entre DO majeur et RÉ majeur.
 

xyzt_

Mlle je-fais-tout
Inscrit
9 Déc 2019
Messages
779
Opinion impopulaire : en tempérament égal, les modes n'existent pas vraiment et ne sont que suggérés.
Opinion fausse. En tempérament égal il y a bien évidemment une différence entre le mode de do sur do (tonalité do majeur) et le mode de la sur do (tonalité do mineur).

Ce qui est plus difficile à entendre depuis le tempérament égal ce sont les différentes tonalités dérivées d'un même mode, comme par exemple la différence entre mode de do sur do (tonalité do M) et mode de do sur ré (tonalité ré M).

Bref, ton opinion impopulaire est tout à fait entendable concernant les tonalités mais absolument pas sur les modes, qui ne décrivent pas la position de référence d'une échelle tonale mais l'espacement entre chaque barreau de l'échelle.
 

xyzt_

Mlle je-fais-tout
Inscrit
9 Déc 2019
Messages
779
Et quand même important de préciser : ce n'est pas parce qu'on est dans une tonalité (ou un mode) majeur qu'on a le droit qu'à des accords majeurs. En do majeur l'accord inaltéré du VIème degré est un accord de la mineur.

Réciproquement, en mineur, l'accord du Vème degré c'est l'accord parfait majeur. Et heureusement, car sinon la musique serait d'un ennui assez mortel...
 

Sorence

zolpinaute de la sapience
Inscrit
11 Oct 2022
Messages
4 244
Opinion fausse. En tempérament égal il y a bien évidemment une différence entre le mode de do sur do (tonalité do majeur) et le mode de la sur do (tonalité do mineur).
Je pense qu'il voulait dire que les modes qu'on utilise en tempérament égal (où les demi-tons se valent tous) sont moins riches que ceux auxquels ils se réfèrent historiquement (dorien, ionien..., où les demi-tons ne se valent pas tous).
 

Sandman

Ⱡł₥ł₦₳Ⱡ ₮Ɽ₳₥₱
Inscrit
6 Nov 2015
Messages
3 780
Pronoms
Il / lui
Et quand même important de préciser : ce n'est pas parce qu'on est dans une tonalité (ou un mode) majeur qu'on a le droit qu'à des accords majeurs. En do majeur l'accord inaltéré du VIème degré est un accord de la mineur.

Réciproquement, en mineur, l'accord du Vème degré c'est l'accord parfait majeur. Et heureusement, car sinon la musique serait d'un ennui assez mortel...

Oui est on peux même mélanger les modes majeur et mineur en prenant la relative de chacun.
 

xyzt_

Mlle je-fais-tout
Inscrit
9 Déc 2019
Messages
779
Je pense qu'il voulait dire que les modes qu'on utilise en tempérament égal (où les demi-tons se valent tous) sont moins riches que ceux auxquels ils se réfèrent historiquement (dorien, ionien..., où les demi-tons ne se valent pas tous).
Je comprends ça aussi, mais ça ne rend pas le propos plus juste selon moi : dès que le tempérament n'est plus égal, on peut voir chaque tonalité comme ayant sa propre mini-variante de son mode.

Les modes doriens, ioniens myloxidiens & tout c'est équivalent aux modes de ré, do sol & co, ça parle uniquement de demi-tons, pas de commas, ce n'est pas attaché à un tempérament où à une tonique.

Après peut être que ça vient d'une méconnaissance de ma part sur l'histoire de ces appellations et tout, j'y connais pas grand chose en historie de la musique
 
Inscrit
10 Sept 2011
Messages
1 658
Justement, comme en do majeur l'accord inaltéré du VIe degré est mineur, si tu le spammes trop en tempérament égal c'est comme si tu avais modulé en la mineur puisque l'oreille interprètera le VIe degré comme étant la nouvelle tonique.

En tempérament inégal, parce que tu as des commas qui se baladent un peu partout, le mode n'est pas simplement suggéré par l'insistance de la composition sur certains degrés, qui mènent l'oreille et le cerveau à les interpréter, par convention, comme étant la tonique et la dominante. Le mode en tempérament inégal s'entend justement via le positionnement des commas, donc l'accordage de l'instrument, indépendamment de la composition.
 

xyzt_

Mlle je-fais-tout
Inscrit
9 Déc 2019
Messages
779
Anthologie d'un crossover du présent :


les changements de mood à 1:30 et 3:15 c'est incr

je suis tellement hype des sorties sur la scène rap new wave en ce moment, j'ai vraiment l'impression d'avoir trouvé la soundtrack pour cette période de ma vie
 

Sorence

zolpinaute de la sapience
Inscrit
11 Oct 2022
Messages
4 244
J'aime bien celui de 1:30

Mais pour le reste ça m'échappe, j'y entends un ego trip mascu, harmoniquement vocalement et littérairement plutôt pauvre.

J'en ai vraiment marre de ce genre de lyrics :
Champion del mondo, mama mia, elle veut m'avoir pour la vida
Mais moi j'l'a veux pour me vider et j'disparais ensuite, tu vois l'idée ?
Ptn ce truc d'utiliser le mépris envers les meuf pour se mesurer entre eux, merde à la fin les mecs, enculez-vous directement au lieu d'utiliser nos corps comme intermédiaire. J'peux plus entendre ça.

Tu y entends quoi, toi ?
 

xyzt_

Mlle je-fais-tout
Inscrit
9 Déc 2019
Messages
779
J'ai l'impression qu'écouter ce genre de son c'est comme plonger dans un genre de piscine sans chercher à nager.

En fait c'est pour ça que je parlais de soundtrack : ce que tu trouves "pauvre" moi je trouve ça reposant, presque envoûtant, en mode musique au kilomètre.

Écouter ça à vélo la nuit dans la ville je sais pas c'est comme si je trouvais un fonctionnement mental alternatif, où les cheminements sont simples, clairs. Quelque chose de très épuré, basique même, mais qui émotionnellement est très fort.Comme voir qu'autour de soi tout est banal, répétitif, que sa personne est banale, que les journées se répètent, que ses problèmes sont banals aussi ; mais que malgré tout il y a quelque chose d'assez beau dans l'instantanéité du commun. Je ne l'explique pas trop et j'ai beaucoup de mal à le mettre en mots.

Il y a une dichotomie précise entre une vibe presque générique, turbo formatée / codifiée, réitérée à l'infini, et une richesse sur le plan de la prosodie, des timbres, de l'intrication des ambiances, sur le côté presque sound design. Je crois que ce qui me parle c'est le parallèle avec la nature très générique de nos existences modernes, comme si toutes les vies, toutes les journées étaient des patterns harmoniquement vocalement et littérairement plutôt pauvre répétés à l'infini ; mais que malgré ça il y avait des moments, des croisements qui subjugnent la banalité, qui sont beaux, riches, sensibles. C'est peut être la version contemporaine de la complainte.

Sur les lyrics : je les écoute pas vraiment sur ce genre de son, j'ai même du vérifier pour voir si ta citation venait du son où si c'était un extrait d'ailleurs alors que j'ai saigné le morceau.
J'aimerais mieux que ce soit différent, je comprends complètement que des gens aient pas envie d'entendre ça, mais on va dire que j'ai aucune attente particulière. Quand le texte me saoule trop j'écoute pas, mais je n'en fais pas un principe moral. Quand je veux profiter des lyrics pour ce qu'elles disent j'écoute juste d'autres trucs.

Par contre sur le sujet j'entends régulièrement le discours "oe non c'est de l'écriture automatique / du remplissage, ça n'a pas d'importance, le mec avait juste pas d'idée et c'est une manière facile de faire de l'egotrip" et je tiens à dire que je ne suis pas d'accord. Évidemment que c'est signifiant, et c'est pas parce que c'est effectivement peu inventif / omniprésent que ça ne doit pas être questionné. Peut être que j'extrapole un peu mais justement, j'y verrais presque un avoeu de faiblesse : si t'es le plus fort t'as pas besoin de montrer que t'es le plus fort. Ce genre d'obsession du coup je trouve que ça traduit presque un genre de détresse ou d'insecurité maquillée derrière un crari dont j'ai l'impression qu'au final personne n'est vraiment dupe. Y'a un peu la même vibe avec l'esthétique luxe bagnole etc : vouloir avoir l'air riche au final ça reste un truc de pauvres.

C'est aussi ça qui intéressant aussi dans ce lore, tu peux facilement passer de "j'l'a veux pour me vider et j'disparais ensuite" à "first time shawty fais attention / jsuis pas là jte baise mieux qu'un garçon" à "tu veux un homme honnête / coupe lui sa bite sa langue".
 
Dernière édition:
Inscrit
10 Sept 2011
Messages
1 658
Le vocodeur plus ces lyrics, perso ça sonne automatiquement "Discours de la cringitude volontaire" façon Étienne de la Boétess (flemme de faire le mème mais normalement vous avez juste à fermer les yeux pour voir la couverture retouchée sous Paint).

Comme je ne sais pas où le mettre et que je n'ai pas envie de perdre ce bijou, divers morceaux dont le début de la Walkürenritt de Wagner, sur un variophone (synthétiseur soviétique des années 30) :

 

Sorence

zolpinaute de la sapience
Inscrit
11 Oct 2022
Messages
4 244
Je ne l'explique pas trop et j'ai beaucoup de mal à le mettre en mots.
Non c'est plutôt clair et expressif, ça me fait pas davantage apprécier le son mais au moins je comprends ce qu'on peut y trouver.

Ce genre d'obsession du coup je trouve que ça traduit presque un genre de détresse ou d'insecurité maquillée derrière un crari dont j'ai l'impression qu'au final personne n'est vraiment dupe.
J'y vois une case à cocher dans l'egotrip : si t'as pas employé au moins une ligne à objectifier des femmes, que ce soit en les traitant de salopes ou en marchant sur leurs sentiments (le double-standard n'est pas une erreur, c'est une performance), alors il manque un truc à ta démonstration de force masculine.
J'pense que c'est pour ça que je préfère le rap américain, au moins je ne comprends qu'un quart des paroles.
Et encore plus le black metal, on ne peut même pas trouver les lyrics sur Internet.
Très hypé par la suggestion d'un scream passé au vocoder cependant, au moins pour entendre ce que ça donne.

"Discours de la cringitude volontaire" façon Étienne de la Boétess (flemme de faire le mème mais normalement vous avez juste à fermer les yeux pour voir la couverture retouchée sous Paint).
Oh fais-le stp, j'aurai plaisir à te le ressortir

Le mode en tempérament inégal s'entend justement via le positionnement des commas
Y'a une échelle irrégulière dont tu te casses la gueule si tu poses pas le pied au bon endroit, et une échelle aux normes PMR. En quoi la seconde serait moins une échelle ?

je ne sais pas où le mettre
N'importe-quoi ce topic.
 

Biquette

Modo vache qui rend chèvre
Inscrit
5 Fev 2013
Messages
4 863

Canin

le Hutin (EEEEEHeh)
Inscrit
3 Avr 2020
Messages
772
Y'a une échelle irrégulière dont tu te casses la gueule si tu poses pas le pied au bonne endroit, et une échelle aux normes PMR. En quoi la seconde serait moins une échelle ?

Une échelle aux normes PMR c'est une rampe dont la pente ne dépasse pas 8% sur 2m, 5% sur 5m, ou 2% pour toute longueur supérieure a 5m.
Factuellement pas une échelle. Mais on sort du domaine de la musique et de la parabole là.
 
Haut