S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


The Substance - Albert Hofmann's LSD-VOSTFR

#1
Salut voila une vidéo en deux partie:


Citation :Le chimiste Albert Hofmann découvre en 1943, dans son laboratoire de recherches bâlois, une substance jusque-là inconnue. Après l’avoir expérimentée sur lui-même, il comprend qu’il a affaire à un agent extrêmement puissant qui bouleverse la perception humaine. Les psychiatres commenceront à utiliser, dans les années 1950, cette nouvelle substance appelée LSD à des fins thérapeutiques. Lorsque cette «bombe atomique du cerveau» sort des cliniques dans les années 1960, c’est une véritable révolution: le LSD semble fait pour les hippies en rupture avec la société d’abondance.

Dans les années 1970, le LSD est mis sur liste noire. Aujourd’hui, les substances psychédéliques retrouvent, pour la première fois, un usage légal. Le LSD redeviendra-t-il, à l’avenir, ce médicament qu’Albert Hofmann a toujours vu en lui ?





j'suis huggy, la pooky!!!

#2
Longtemps que je n'ai pas participé, mais merci pour le reportage j'étais passé à coté.
......................................................
................................
.............
.....
#3
Si le LSD redevient le médicament que les scientifiques ont vu en lui, ne serait-ce pas la fin de tout le rêve hippie, de toute la culture psychédélique populaire? Si il devient un de ces trucs en boîte, en sachet, soumis à des guides, des dictionnaires académiques d'usage et autres...
C'est un peu triste, je trouve...
Mais finalement c'est bien ça... Hoffman y voyait un médicament, mais il y voyait surtout un truc à vendre à la CIA pour transformer les humains en robot...
mais bon, du point de vue des élites, souvent, le robot est plus sain que l'humain.
#4
Citation :Mais finalement c'est bien ça... Hoffman y voyait un médicament, mais il y voyait surtout un truc à vendre à la CIA pour transformer les humains en robot...

j'en suis pas sûr!!! ta des souces???

Hoffman n'avais rien à voir avec la cia, c'est sandoz  (la compagnie pharmacetique suisse)qui distribuais le produit, la cia lui (à sandoz) cachait tout!

source : le livre au editions du lezard, LSD et CIA, quand l’Amérique était sous acide.
j'suis huggy, la pooky!!!

#5
Ouep, mea culpa, il avait pas donné ça à la CIA, il l'a même dénoncé... Je suis allée un peu vite en besogne... c'est que je l'aime pas hoffman... Ni Leary d'ailleurs... ni mcKenna... Je déteste un peu tout le monde donc je crache un peu vite x)

Néanmoins, pour moi, c'est du pareil au même. Quand tu découvres une substance psychédélique et que te fais tout un bize autour en expliquant que ça a un potentiel thérapeuthique énorme, c'est la même chose que de vouloir se faire de l'argent en vendant comme un rêve le fait que des médecins lavent le cerveau de gens arbitrairement déclarés malades, surtout vu l'état de la psychiatrie à l'époque. Je veux dire, les hopitaux étaient limite des prisons dans les années 50/60, quelle différence à l'époque entre présenter le LSD comme un médicament et le projet MK ultra?
Tu t'imagines ces malades traités comme des animaux avec des psychiatres qui leur tendent des jolis buvards sur fond de moralisme chrétien et d'infantilisation? Moi je trouve ça ultra malsain de mélanger psychiatrie et LSD. C'est comme de mélanger normes sociales et conformisme + confusion et lavage de cerveau.
Ca a un air de dystopie.

En plus, c'est assez difficile de savoir qui était impliqué dans le projet mK ultra.
Par exemple, il y a eu un scandale autour d'un village français qui aurait été bombardé d'acide durant les expérimentations de la CIA ( l'histoire oscille entre l'ergot de seigle et MK ultra, pour l'instant on ne sait pas) et hoffman a analysé les produits et n'a pas reconnu le LSD, donc si c'était bien du LSD dans cette affaire, hoffman était complice de mK ultra.
Je te mets la page wikipédia de l'affaire, elle est assez intriguante...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_du_pain_maudit
#6
(25/01/2021 18:58)leopard extra-cheese a écrit :
Timothy Leary a été approché par la CIA, ils voulaient qu'il distribue de l'acide, je crois qu'il les a envoyé se faire foutre, de toute façon c'est déjà plus ou moins ce qu'il faisait, c'est peut-être pour ça qu'il a eu le FBI au cul après....


Et tu tiens ça de ?
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos
#7
Si t'as le bouquin et que t'as moyen de scanner la page qui en parle, ça m'interesse Smile
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos
#8
Je crois que c’était pas trop pourri les thérapies psychédéliques aux USA avant que ça ne soit interdit.
Pourquoi pas, si ça peut aider Smile

Je ne pense pas que l’utilisation à des fins médicales signerait la fin du rêve psychédélique (qui a déjà eu lieu). La contre-culture ne s’est jamais privée de s’emparer de médicaments Tounge L’enterrement de ce rêve sera la normalisation de l’usage des psychédéliques à des fins de productivité. On en voit les prémices avec l’apparition du micro-dosage dans les shop.
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »

Mignonne allons voir si la la kétamine
Peut faire office de vitamine
- Skruffy
#9
Il ne faut pas nier le pouvoir guérisseur des psychés et son utilisation en structure hospitalière, ce serait dommage, ça ouvrirait les portes à un plus large public. C'est complètement con de garder des substances interdites alors qu'elles peuvent soulager certaines pathologies.

Là ou par contre je trouve un non sens, c 'est cette utilisation dans un but de productivisme, là ou il n'est jamais question d'aller trop loin, on sait jamais une révélation sur le système capitaliste pourrait leur tomber sur le coin de la gueule et voilà la grosse remise en question.
......................................................
................................
.............
.....
#10
(25/01/2021 18:52)Lunatic a écrit :
Tu t'imagines ces malades traités comme des animaux avec des psychiatres qui leur tendent des jolis buvards sur fond de moralisme chrétien et d'infantilisation? Moi je trouve ça ultra malsain de mélanger psychiatrie et LSD. 

En plus, c'est assez difficile de savoir qui était impliqué dans le projet mK ultra.
Par exemple, il y a eu un scandale autour d'un village français qui aurait été bombardé d'acide durant les expérimentations de la CIA ( l'histoire oscille entre l'ergot de seigle et MK ultra, pour l'instant on ne sait pas) et hoffman a analysé les produits et n'a pas reconnu le LSD, donc si c'était bien du LSD dans cette affaire, hoffman était complice de mK ultra.

C'est clair que certains psychiatres on utilisé des techniques qui auraient été condamnées à Nuremberg...notamment le putain de Dr Donald Ewen Cameron (qui a quand même été président de l'American psychiatric association, de la Canadian psychiatric association et la World psychiatric association...), qui a brisé des gens utilisés comme cobayes à l'Institut Allan Memorial de Montréal. Ce fdp à gagné des fortunes et bossait avec la CIA.

Pour Pont St Esprit, y'a clairement des choses troublantes...le dossier sera bientôt déclassifié il me semble, peut être qu'on en saura plus.


(25/01/2021 18:58)leopard extra-cheese a écrit :
Timothy Leary a été approché par la CIA, ils voulaient qu'il distribue de l'acide, je crois qu'il les a envoyé se faire foutre, de toute façon c'est déjà plus ou moins ce qu'il faisait, c'est peut-être pour ça qu'il a eu le FBI au cul après....

Concernant Leary, il ne faut pas non plus oublier qu'il est devenu informateur du FBI en 1974, suite à son arrestation.
 
Quelques citations tirées du bouquin "LSD et CIA" (Martin Lee/ Bruce Shlain) :

Citation :Ses travaux menèrent Leary à l'université de Harvard où, depuis des années, étudiants et professeurs servaient de cobayes à des expériences financées par la CIA et l'armée. Il rentra à Harvard et mis sur pied un programme de recherche sur la psilocybine avec l'autorisation de Dr Harry Murray, le président du département des relations sociales (qui pendant la Seconde Guerre Mondiale, s'était occupé de recruté pour l'OSS *). (page 87)

Steve Groff (scientifique de la NASA) offre à la communauté de Millbrook (Timothy Leary) des échantillons d'une drogue top secret, le JB-118 mis au point par les militaires et proche du BZ. (page 113)

Selon un ancien contractuel de l'Agence, le personnel de la CIA aida des chimistes à monter des laboratoires clandestins de LSD en Californie, pendant l’Été de l'amour, afin de "surveiller" ce qui se passait dans le ghetto de l'acide...Un agent de la CIA qui prétend s'être infiltré dans les réseaux de l'acide, a qualifié Haight-Ashbury "d'élevage de cobayes humains".

Une douzaine d'années plus tôt George Hunter White et ses collègues de la CIA avaient installé une de leurs casemates à San Francisco pour tester les drogues hallucinogènes sur des gens qui ne se doutaient de rien. Ils avaient mis fin aux activités de White vers le milieu des années soixante, alors que la région connaissait un véritable boom de l'acide. Il y avait soudain une foule de jeunes gens prêts à avaler presque n'importe quoi - en particulier des substances qui n'avaient été testées qu'en laboratoire... (page 189)

* ancêtre de la CIA.

Sinon je rejoins Tridimensionnel sur le fait que le LSD est déjà employé depuis pas mal d'années dans la Silicon Valley en microdoses, dans le but d'accroître sa productivité. Donc plus du tout la même utilisation que dans les années 60...même si perso je trouve pas ça du tout productif. C'est l'intention qui compte je pense, on peut explorer sa psyché même avec des microdoses, mais ça dépends du cadre et de l'état d'esprit.

#11
Citation :L’enterrement de ce rêve sera la normalisation de l’usage des psychédéliques à des fins de productivité. On en voit les prémices avec l’apparition du micro-dosage dans les shop.

Complètement et les Ted talk sur comment microdoser le LSD va vous aider à faire fructifier votre entreprise xD
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DXM et Black Metal

Il était une forêt
où le chant de la nuit
éveillait le soleil d'une autre vie

https://www.stopennui.net 
#12
Tips : plutôt qu’acheter des micro-cartons qui vous reviennent plus cher, faites une diluvolu à l’ancienne. Micro dosage DIY comme des vrais babos
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »

Mignonne allons voir si la la kétamine
Peut faire office de vitamine
- Skruffy
#13
Plus chers ? 8eur un blotz de 100mcg vs 7,50eur 5 blotters de 20mcg, c'est pareil. Et pour le fun, c'est collector je trouve ! (et pratique à doser aussi)
#14
Ça doit dépendre des shops alors ^^ quant au dosage, c'est surtout plus contraignant.
Fun, collector.... c'est une autre histoire haha
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »

Mignonne allons voir si la la kétamine
Peut faire office de vitamine
- Skruffy
#15
Après faut voir que 20 µg ça peut être trop pour du microdosing, rien de mieux que d'adapter sois même ses dosages
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos
#16
y'a aussi payere qui avais poster ce reportage : https://www.psychonaut.fr/Thread-Hofmann...ocumentary

malheureusement que en anglais........

je l'avais regarder sous 2c-D, s'était trop tripant avec ça voix en allemand ^^ je l'imaginais avec des cornes dans mon trip ^^

(26/01/2021 13:51)Cookies a écrit :
Après faut voir que 20 µg ça peut être trop pour du microdosing, rien de mieux que d'adapter sois même ses dosages


oui avec une dilution comme tu me l'avais dit dans un autre tread.
j'suis huggy, la pooky!!!

#17
(26/01/2021 13:51)Cookies a écrit :
Après faut voir que 20 µg ça peut être trop pour du microdosing, rien de mieux que d'adapter sois même ses dosages

Un coup de ciseau en diagonale et t'as 2 doses de 10 mcg, franchement ça fonctionne bien (couper un blotz de 100 micros en 8, c'est déjà plus chiant j'avoue).
#18
aparament y'a des hot spot sur les buvard ceux si ne serais pas homogène : https://www.psychonaut.fr/Thread-l-homog...ght=buvard

donc ce srais mieux de les diluer pour les diviser.
j'suis huggy, la pooky!!!

#19
Si ton sweet spot c'est 13 µg c'est un peu relou par exemple
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos

#20
D’où l’interet de la diluvolu
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »

Mignonne allons voir si la la kétamine
Peut faire office de vitamine
- Skruffy
#21
(27/01/2021 11:11)Cookies a écrit :
Si ton sweet spot c'est 13 µg c'est un peu relou par exemple

Perso, je vois pas vraiment de différence entre 5 et 7 microgrammes (ou entre 10 et 12) par exemple, par contre entre 5 et 10 oui. Donc là, je peux couper le buvard en 4, et monter par tranche de 5 mcg.

J'ai essayé aussi la dilution volumétrique dans la vodka, mais après 3 mois de stockage, j'ai l'impression que ça l'a affecté. J'avais un bodyload systématique (pas insurmontable, mais chiant) et quand j'ai reéssayé avec le même carton stocké dans un tube hermétique, ça le faisait pas.

Et autant pour un buvard "normal", y'a une marge d'erreur plus importante, avec 20 y'a pas grand risque...De toute façon, vous me convaincrez pas, lol...   Tongue
#22
Citation :J'ai essayé aussi la dilution volumétrique dans la vodka, mais après 3 mois de stockage, j'ai l'impression que ça l'a affecté. J'avais un bodyload systématique (pas insurmontable, mais chiant) et quand j'ai reéssayé avec le même carton stocké dans un tube hermétique, ça le faisait pas.


ça contient 60% d'eau la vodka en France la plus part du temps.

part contre la "vodka spiritus" ou l'alcool "everclear" ça contient beaucoup moins d'eau.

je suis sur que c'est l'eau contenue dand la vodka classique qui rend le contenue du buvard perimer.

par contre la vodka spiritus et l'everclear ça coute un bras .

"faudrais" faire le cobaye avec de l'alcool pas comun

la vodka spiritus et l'everclear se trouve sur certain magazin en dure genre épicier russe ou polonais,ou sur le ternet (l'everclear c'est américain et ça se trouve sur le ternet aussi) c'est de l'import mais on en trouve les deux sur des magasin français.
j'suis huggy, la pooky!!!

#23
(28/01/2021 01:47)TripSitterFR a écrit :
Et autant pour un buvard "normal", y'a une marge d'erreur plus importante, avec 20 y'a pas grand risque...De toute façon, vous me convaincrez pas, lol...   Tongue


Je vois clairement des diffs entre 10 et 13 (ça reste une augmentation de 30% quand même). Quant à la vodka, perso 1 an de conservation et je vois pas de diff significative d'effets, que ce soit micro ou macro.

Après de toute façon, tu fais comme tu veux, c'est toi qui vois ce que tu fais avec tes prods Wink Je réagissais juste au fait que la dilu volumétrique était plus opti pour controler la dose et facile à faire. Pour moi couper un buvard, c'est vraiment faire à l'aveugle, et je n’aime pas faire à l'aveugle avec les prods.
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos


Topics apparemment similaires...
  Hofmann's Potion - Albert Hofmann LSD Documentary Payere 0 324 05/05/2020 19:22
Dernier message: Payere



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.