S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


La kétamine et ses combinaisons

#1
[Début de la conversation ici : https://www.psychonaut.fr/Thread-Redesce...#pid617738]

(28/12/2020 23:30)EEEEEHeh a écrit :
Pour ma part j'ai juste été deux ou trois fois un peu décalqué en lendemain de prise, un truc genre légère dissociation résiduelle et un peu 2 de tens mais rien de plus. 
C'était pas après les fois où j'étais le plus éclaté mais plutôt celles où j'ai pris les plus grosses quantités sur une soirée.

Après j'ai tendance à toujours fumer en même temps et pour le coup le cannabis aide vraiment à atteindre des effets assez intéressants avec de faibles doses. Mais comme c'est vraiment à chaque fois ou presque je pourrais pas me prononcer sur le lien entre l'état du lendemain et la consommation de THC en plus de la ké.


Ça doit potentialiser les effets a mort avec la weed ? Genre en plus d'être bien dissocié ( la weed a des effets dissociatifs en plus des effets psyché je trouve) Ça part dans une bulle psyché ?

Par ailleurs, les lendemains de weed seulement me mettent déjà bien dans le gaz, jusqu'à midi.

Moi les combos avec la K je me méfie. Avec la C on a une dissociation plus énergique,  on est moins apathique. Mais ça doit pas être safe niveau cardio vasculaire. Donc mollo sur les doses. Les deux.

Sinon j'ai testé une fois en fin de trip Mdma. C'était un bordel psychédélique sans nom. Très puissant. Bien visuel aussi les yeux fermés. 

Une fois j'en ai pris bourré.  Carrément dangereux, je piquais du nez en faisant un effort surhumain pour me maintenir éveillé, je menfoncais dans un vortex. Un puit noir sans fond et sans fin.

je me concentrais sur la musique, c'était une horreur. Vraiment flippant. Plus jamais..je savais qu'il fallait pas mélangé avec la picole mais sur le coup bien bourré j'avais balancé la RDR par dessus bord.

En tout cas, ça m'a bien calmé.
#2
(28/12/2020 23:54)AlphaCentauri a écrit :
Ça doit potentialiser les effets a mort avec la weed ? Genre en plus d'être bien dissocié ( la weed a des effets dissociatifs en plus des effets psyché je trouve) Ça part dans une bulle psyché ?

Par ailleurs, les lendemains de weed seulement me mettent déjà bien dans le gaz, jusqu'à midi.


Alors clairement ouais. J'ai souvenir d'une soirée où après deux trois petites prises un joint m'a envoyé dans l'espace en moins de deux, en mode dissociation vener et super psyché, incapable de bouger, le son devenait l'espace, j'avais l'impression de purement flotter dans le vide alors qu'en fait j'étais allongé par terre.

Et là rien le lendemain, juste une bonne grosse nuit de sommeil une fois rentré et le matin j'étais frais. Mais le truc c'est que les deux produits avaient été consommés à faible dose.

Après je t'avoue le mélange de quoi que ce soit d'autre avec la K ça m'a toujours fait peur, du coup j'ai pas test. Mais clairement ça doit être un bon moyen de contrer le truc que je trouvais justement sympa, c'est à dire prendre des doses pas forcément énormes et donc de pas être dans le dur le lendemain.
#3
Le mélange K weed est un des meilleurs combo ever je trouve. Une douille de beuh et une grosse trace de k direct après, tu te pose dans ton lit avec de l'ambient sur les oreilles ou la BO de Skyrim et c'est parti pour le Zion. La beuh ajoute un coté très chaud et visuel et potentialise de ouf l'expérience. Attention ça envoi, c'est le genre de truc que je ferais que juste avant de me poser dans mon lit par ce que clairement tu peux rien faire à par t'allonger et profiter du spectacle.

K+MD ça rajoute une couche de psychédélisme, de visus et de WTF sur la md. Le truc c'est que les deux se potentialise de ouf donc attention au surdosage, une petite trace de K quand t'es a balle de MD c'est déjà beaucoup. Surtout que sous MD t'as tendance perdre la notion des choses et à te faire des grosses traces.

K+LSD c'est le WTF profond, très cool et en même temps un peu flippant - sauf que sous K plus de sentiment donc plus de flippe - pratique. Une bonne trace même 10h après avoir pris le trip ça va faire complètement remonter les effet du L. Pour moi ça peut être le Grâal du psychédélisme comme ça peut être un bordel sans nom.

Ces combos ne présentent pas de risques physiques (sauf le combo md+k peut être) mais ça envoi fort donc attention. Vaut mieux commencer avec des pointes de K quand on mélange avec d'autre prod.

God bless ketamine
'Je vadrouille à travers les jours comme une putain dans un monde sans trottoirs.'
- Emile Cioran
#4
Je savais pas que la weed et la K avaient autant de synergie.

Enfin fallait s'en douter vu les effets déjà disso et psyché de la weed.

Ah ouai k et LSD faut plus avoir peur de rien ça doit être un sacré merdier. Ça tranche un peu avec la stimulation du lsd ? Ou ça rajoute de la dissociation corsée à la boucle psyché ?

Par contre comme le dit skruffy ouai avec la md, ça potentialise à mort les 2.

J'étais en fin de D avec des potes quant on en a pris. On est parti dans le décor comme une remontée puissante mais avec des cev incroyables avec la musique, des murs de fractales et des lasers partout.

Franchement après coup on a rien compris à ce qui a bien pu se passer on s'attendait pas du tout à ça.

Stay safe.
#5
Concernant Ké x MDMA je n'avais pas trouvé beaucoup de retour impliquant ces deux substances, et je m'étais contenté d'écrire cela :

https://mixtures.info/combo/ketamine+mdma/

Si vous êtes plusieurs à considérer qu'il y a une potentialisation, je vais peut-être modifier en ce sens.
méditation                                                             

« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#6
Je vais partager ma petite expérience des mélanges avec la Kétamine, cependant, je précise que la Kétamine n'est pas une molécule que je connais très bien, j'en consomme très rarement

Kétamine et Cannabis : J'ai trouvé que le cannabis changeait pas mal les effets de la k, j'en avais pris quelques jours avant sans cannabis et j'ai trouvé que les OEV typiques du cannabis étaient extrêmement amplifiés, a part ça la dissociation et les CEV sont plus forts .

Kétamine et LSD (pendant la montée du LSD) : J'avais pas assez d'expérience quand je l'ai fait, gros mindfuck, sur le moment je comprenais rien mais ça restait marrant, forte potentialisation des deux produits et de la confusion .

Kétamine en descente de champignons : La Kétamine a relancé une vague d'effets des champignons alors qu'ils commençaient à s'affaiblir, j'étais comme dans un pic de trip aux champignons, mais dissocié, pour le coup j'étais pas trop confus .

Kétamine et alcool : Clairement à ne pas refaire pour moi, j'étais avec un ami, nous avions bus avant de décider de prendre de la kétamine . J'ai commencé par une petite trace, c'était déjà fort à cause de l'alcool mais la déshinibition a fait que j'en ai vite voulu une plus grosse . Je me suis retrouvé très confus et dysphorique, j'ai vomi chez lui et sur le trajet en rentrant chez moi, j'ai presque aucun souvenir de cette soirée.
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DXM et Black Metal

Il était une forêt
où le chant de la nuit
éveillait le soleil d'une autre vie

https://www.stopennui.net 
#7
Attention dissociatifs et alcool sont potentiellement mortels en effet, c'est TOTALEMENT INCOMPATIBLE.

On a déjà eu des rapports sur PA de black-out total et la personne qui bingeait de façon incontrôlée jusqu'au coma. Sans parler de la potentialisation dépresseurs, donc arrêt respiratoire plus rapide.
"Success is to be mesured not by the position that one has reached in life,
but by the obstacles which he has overcome." (Booker T)

l <3 5-HT & DA ~
Si tu peux lire ceci c'est que tu as l'âme d'un.e explorat.eur.rice, de bons yeux (ou une fonction zoom sur ton navigateur sophistiqué) et même mieux, que tu sais mettre un texte en surbrillance! Et ça, c'bow. :3 T'as tout mon respect.
RemAIDES #114 (dispo en CAARUD)
#8
Ah ouai sans déconner plus jamais je reprend de la K bourré. C'était de la folie.

Je me voyais partir sans rien pouvoir faire. Complètement cloué et paralysé sur mon fauteuil. Avec de la musique dans les oreilles, c'est la seule chose à laquelle je m'accrochais.

Un enfer.
#9
J'arrive pas a me rappeler de tous les combos que j'ai fait avec de la K, mais y'en a pas mal d'intéressant et d'autres moins.
Je comprends pas pourquoi tout le monde s'offusque quand on parle de K et d'alcool, suffit d'y aller progressivement. C'est pas rdr, of course, et y'a des risques, mais j'aime bien boire doucement après avoir poutré de la K. Par contre une trace quand t'es bourré c'est clairement une connerie.

Concernant le L j'ai toujours entendu dire que c'était plus intéressant d'en prendre après avoir gobé. Une fois j'ai fait l'inverse (en binge d'une semaine de K), soit kétamine (environ 4/5 traces) et ensuite Lsd.
J'avais trouvé les effets de la goutte vachement atténuée, comme si la substance n'arrivait pas a trouver sa place dans le brouillard dissocié.
#10
@Bonshitsamère d’un autre côté, quand on boit de l’alcool après avoir pris de la ké, le temps que l’alcool monte on a déjà passé le pic de la ké (ce qui n’est pas le cas dans l’autre sens). Donc dans cet ordre, on peut moins nettement parler de « combo » et si je peux concevoir que procéder ainsi soit moins dangereux, ça ne rend pas moins dangereux le combo lui-même.
méditation                                                             

« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#11
En effet le plus dangereux c'est la montée et le pic de la Keta quand on est rond comme une boule.

A l'inverse à T+45min et t+1h on est dans l after Glow de la Keta et boire à ce moment là écarte la somme des plus gros dangers, le coma et la dépression respiratoire.
#12
C'est comme le mélange de dépresseurs ou de tramadol avec des SRIs.
Ca dépend des doses tout ne va pas te tuer d'un coup ("one shot" comme diait un gars antidrogue hahaha, les drogue ca "oneshot", contrairement à l'alcool. A l'époque j'avais pas su lui répondre, ajd ça me fait rire)

Mais comme dit Tridi ça reste des combos au mieux déconseillés au pire totalement interdits pour les dépresseurs. Parce qu'on est là pour faire de la RdR.
En plus Acacia n'est pas du tout le seul à rapporter une perte de contrôle massive avec ce combo.
"Success is to be mesured not by the position that one has reached in life,
but by the obstacles which he has overcome." (Booker T)

l <3 5-HT & DA ~
Si tu peux lire ceci c'est que tu as l'âme d'un.e explorat.eur.rice, de bons yeux (ou une fonction zoom sur ton navigateur sophistiqué) et même mieux, que tu sais mettre un texte en surbrillance! Et ça, c'bow. :3 T'as tout mon respect.
RemAIDES #114 (dispo en CAARUD)
#13
Entendons-nous bien, quand je parle du combo alcool keta.

Je parle d'être bien ivre. Pas même un peu pompette.

Le danger c'est une échelle mais ça peut aller vite.

Le syndrome serotoninergique avant de d'en mourir tu peux ressentir des symptômes plus ou moins legers, sans que tu casses ta pipe dans la seconde.
#14
Première trace de ké, j'avais bu une bière une heure plus tôt -> confusion totale, sensation bêtifiante, vomi. J'ai détesté.
méditation                                                             

« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#15
Ba ouai, en faisant ça tu down directement le système glutamatergique aux GABA, puis tu en coupes une bonne grosse partie avec un antago NMDA par dessus...

Rappelons que le système glutamatergique, c'est la quasi totalité des neurones. A côté les monoamines sont limite rares dans le cerveau.
"Success is to be mesured not by the position that one has reached in life,
but by the obstacles which he has overcome." (Booker T)

l <3 5-HT & DA ~
Si tu peux lire ceci c'est que tu as l'âme d'un.e explorat.eur.rice, de bons yeux (ou une fonction zoom sur ton navigateur sophistiqué) et même mieux, que tu sais mettre un texte en surbrillance! Et ça, c'bow. :3 T'as tout mon respect.
RemAIDES #114 (dispo en CAARUD)
#16
Tu sais ce que c'est, t'as bu ta bière, tu t'attends à rien de spé, puis un kétosaure sauvage surgit pour te proposer une trace de cette belle poudre blanche aux effets inconnus. Et en plus il n'y a pas internet.
méditation                                                             

« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#17
Ha oui oui clairement tu te méfie pas, surtout à ces doses tsais j'aurais fait pareil (enfin perso je prends que très rarement les drogues des autres, je tape les miennes pour être sure de ce qu'il y a dedans généralement, mais bref sij'avais eu de la K, une bière m'aurait pas effrayée).
Super premier contact avec les dissos en tout cas, kooof
"Success is to be mesured not by the position that one has reached in life,
but by the obstacles which he has overcome." (Booker T)

l <3 5-HT & DA ~
Si tu peux lire ceci c'est que tu as l'âme d'un.e explorat.eur.rice, de bons yeux (ou une fonction zoom sur ton navigateur sophistiqué) et même mieux, que tu sais mettre un texte en surbrillance! Et ça, c'bow. :3 T'as tout mon respect.
RemAIDES #114 (dispo en CAARUD)
#18
Haha c'est exactement ça, tu commences a passer une soirée avec une personne très sympathique qui t'offre une bière et plus tard sans prévenir ça sort la ké . On a juste bu une bière on est deshinibé et tout et là, c'est le drame, dysphorie, confusion, vomi....

Je suis content je me sens moins seul ^^
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DXM et Black Metal

Il était une forêt
où le chant de la nuit
éveillait le soleil d'une autre vie

https://www.stopennui.net 
#19
Bon, le souvenir de Tridi m'a interpellé, avec une bière autant d effets ?

Du coup, j'ai testé ça ya 2h.

Une bière gentille vers 22h (mollo ce soir, le jour de l'an a été rude). Puis ya une heure une bonne trace.

Bah j'ai pas eu de problème. Je suis en descente, tout va bien.

C'était une bière forte ? C'était pas une pinte ?

Peut-être que c'était ta première fois ça a du joué. Bizarre.

J'ai déjà pris de la K en ayant bu 2 ou 3 demie, ça m'a pas spécialement marqué. Par contre , plus c'est à proscrire. Je retourne pas dans le merdier auquel j'ai vague souvenir.


Bonne année au passage.


NOTA BENE : d'ailleurs ma nouvelle K est un peu différente de d'habitude, je l'ai chopé d'une autre source , je la trouve légèrement plus stimulante, j'ai moins envie de m'enfoncer dans un canap. Racemique ? Ou alors ça vient de moi j'ai dormi 10h la nuit précédente Peut-être ?
#20
Je dois préciser que c’était une énorme trace payée par un ketosaure qui m’a littéralement dit : « si t’aimes pas, suffit de doubler la dose ». Ça doit jouer !
Mais en comparant les effets que j’ai eu plus tard avec des doses conséquentes et sans alcool, je remarque que la sensation de « bêtise » et le dégoût qui lui a succédé étaient quand même beaucoup trop marquée.
Demi-bière et mini-trace ça doit pouvoir le faire.

J’ai également remarqué une stimulation étonnante avec une ké recente, je compte la faire analyser par CCM bientot
méditation                                                             

« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#21
Si tu l'as chopé chez un hollandais de haute classe, sur un market en promo c'est probablement la même.
#22
J'ai une pote qui s'est tapée de sales nausées et grosse confusion tout le trip avec le combo 40mg de ké + bière forte pour sa 1e fois. Le combo est clairement pas anodin, même si perso il me pose problème seulement si j'ai mangé avant (de kétosaure à gerbosaure).
Mais ouais globalement juste une bière en début de soirée je trouve que ça change les effets de la ké pour les 5 prochaines heures, j'ai plus de mal à trouver un mindset contemplatif et me sentir bien à l'aise dans mon corps, bref moins trippant et + récréatif.
Tu es nouveau et tu ne peux pas poster de topic ? => Consulte la FAQ
Et n'hésite pas à te présenter et à lire la sainte charte !

"Voir la paille dans la narine du voisin et ne pas voir la poutre sous la nôtre."
#23
Pour moi ça donne ça : (petite précision j'avais toujours fumé de la weed avant) 

Ké + alcool : Une 8.6 genre 20 minutes avant, j'ai gerbé comme jamais auparavant, pendant genre 1h sans effets notables (j'ai pas trop pu profité haha). J'avais pris une mini trace (sans effet) suivi d'une "normale" 20 minutes après. Plus jamais.

Ké + LSD : J'ai testé ce combo plusieurs fois, ça me met dans un état de sauvagerie pas possible. En fait c'est plus une conséquence du mindfuck qui en résulte je pense. Je me transforme en sauvage pour survivre. Ca me fait " mordre les arbres " comme on dit chez moi.
Si un jour je devais me battre pour ma vie je me ferais un petit combo Ké + LSD avant de monter sur le ring haha.

En tout cas grosse potentialisation chez moi pour celui là, même à petites doses.
#24
C'est drôle avec les copains on a aucun problème a associer alcool et K.
Après on a une forte tolérance aux deux, et c'est souvent Ké puis alcool, l'inverse étant trop hasardeux.
On appelle ça le combo economique, besoin de moins de K pour être vraiment déboîté, on picole moins par la même occasion.
Par contre les effets sont pas plus intéressants, et brouillons.
#25
Oui j'ai noté quand même une legere désorientation en testant hier.

Mais ça faisait longtemps que j'avais pas pris de Keta presque 8 mois. J'avais oublié la sensation.

Et le lendemain qui chante aussi, j'avais zappe cet effet antidepresseur incroyable Huh il fait un temps de merde et ça me met en joie, ce matin je chantais sous la douche lol. De quoi atténuer la torpeur du Dimanche.
#26
(03/01/2021 11:33)Choux a écrit :
Si un jour je devais me battre pour ma vie je me ferais un petit combo Ké + LSD avant de monter sur le ring haha.


Je donnerais beaucoup pour te voir monter sur un ring sous K+L... On s'organise ça à la prochaine teuf (si y'en a avant 2022 Crying Crying Crying )

Ke+alcool ça dépend énormément de la tolérance de chacun, je connais un mec qui peut descendre une demi bouteille de rhum en enchainant les traces mais il tient beaucoup l'alcool et le ké. A l'inverse si tu as pas l'habitude de la ké et que tu est un peu bourré le vomi vient très vite. C'est comme tout quoi.
'Je vadrouille à travers les jours comme une putain dans un monde sans trottoirs.'
- Emile Cioran
#27
Il ne tient qu'à nous de l'organiser mon cher. Si tu te fais ton sous sol on se crée un fight club psychonautique dedans haha.
#28
Vas-y débarque je te 1v1 direct Wink
'Je vadrouille à travers les jours comme une putain dans un monde sans trottoirs.'
- Emile Cioran


Topics apparemment similaires...
  Mixtures.info, un outil qui recense les combinaisons entre drogues xyzt_ 46 1,710 21/04/2021 16:41
Dernier message: Acacia
  Mélange Speed Kétamine dangereux? Namzaar 16 5,086 03/03/2016 10:34
Dernier message: Aiskhynê
  Anxiolytique et combinaisons 2 Kepz 24 3,172 28/05/2013 09:32
Dernier message:
  Ketamine & lamotrigine... Hein ? Quoi ? Comment ? no_id 5 2,146 31/03/2013 00:21
Dernier message: no_id
  Kétamine + Opiaçés El_Topo 22 5,147 14/04/2011 23:05
Dernier message: Ouroboros



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.