S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Comparatif 2CB - 2CI - 2C-E - 2C-T7

#1
Mon avis sur la chose après plusieurs prises de chacun dans différentes conditions.

Effets physiques :
2CI : Effets très désagréables à la montée (chaud/froid, difficultés à tenir en place, sentiment "d'intoxication"), puis état physique à peu près normal durant le plateau et la descente. Montée plutôt rapide après qu'elle a commencée.

2CB : Montée linéaire commençant après 3/4 d'heure et se terminant vers 2 heures après la prise. Pas d'effet désagréable comme avec le 2CI, mais par contre, un état amphétaminique beaucoup plus prononcé pendant le plateau (mâchoire, tensions internes, excitation...).

2C-E : Proche du 2C-I concernant la montée. A partir de 15mg en une prise, ça devient rude. Génère pas mal d'effets physiques étrange (tremblements, spasmes localisés, douleurs osseuses, ...).

2C-T7 : Montée plus longue. Compter 3 bonnes heures de bodyload désagréable. A partir de 15mg, ça devient très désagréable, et des effets type intoxication peuvent persister durant tout le trip. Fortes tension musculaire également.


Durée : Durée identique pour la montée pour B/I/E. Plus long pour T7.
Durée Plateau / After effects:

2CI : Compter 4 bonnes heures de plateau avec apparition du phénomène de vagues au bout de 2 heures de plateau. Ensuite, vagues décroissantes pendant encore 4 heures environ. Un effet résiduel léger persiste encore au moins 8 heures après la fin des vagues. Sommeil possible en after affect pour certains, mais non réparateur.

2CB : 2 heures de Rush après la montée (Je trouve vraiment que c'est un Rush qui s'arrête brusquement, contrairement au 2CI qui me parait plus linéaire), puis 2 heures de décentes en vagues. 3/4 heures de résiduels plus présent qu'avec le 2CI mais beaucoup moins long.

2C-E : 6 heures de plateau minimum. Effets de vagues, mais moins prononcés qu'avec le I. Descente progressive et pas trop désagréable de 2/3 heures. Nettement plus fort que I/B à dose égale.

2C-T7 : 8 heures de plateau mini. pas d'effet de vague. l'effet est présent en permanence à sa force maximum. Ca dure, ca dure, ca n'en finit pas.... Descente longue aussi. Il reste encore du résiduel notable après 12 à 15 heures.


Visuels :
2CI : Visuels "électriques" et brutaux, effets de lumière, points colorés, déformations. Particularité à faire bouger le grands ensembles (des champs de visions complets). Pertes épisodiques de réalité visuelles.

2CB : Beaucoup plus souple, moins d'effet de lumière / feux d'artifices, mais effet "morphing", ondulations, torsions plus prononcés. C'est plus rationnel, organisé qu'avec le 2CI. Effets plus organiques si on peut dire....

2C-T7 : Très différent. Des modifications complètes du champs de vision qui vous emmène ailleurs. Pas trop d'effets caractéristiques de respiration, ondulation, mais une vision complètement psychédélique. Les Visuels yeux fermés sont plus présents qu'avec les autres produits. Peut devenir légèrement introspectif comparé au B/I

2C-E : Visuels très puissants et plus de type LSD. Ondulation, patern, .... Contrairement aux autres 2C, les visuels ont tendances à "morpher" en des apparences connues (animaux, visages, ...), ce qui peut être assez perturbant à forte dose. Celui-ci est trés introspectif à forte dose (>= 20mg). Attention : 20 mg, c'est vraiment une grosse perche avec des pertes totales de consciences de la réalité. rien à voir avec une dose équivalente de B ou I. Je ne crois pas que tout le monde puisse passer cette dose sans problème sérieux d'angoisse, de panique ou autres joyeusetés (je ne parle même pas du sentiment d'intoxication).

Son :
2CI : la modification sonore est le premier effet à apparaître et le dernier à disparaître. Il est constant sur la durée.

2CB : L'effet sonore arrive plus tard (après le visuels). Peut être plus "acid like" que le I, mais c'est comparable et dose dépendant.

2C-T7 : Le meilleur niveau son. Très proche du LSD, formalisation des sons (on peut les voir dans son esprit). L'effet son est l'un des premiers à se manifester. On pourrait dire que l'effet est "chaud" comparé aux autres.

2C-E : Mieux que I et B (plus proche de la forme LSD) sans toutefois arriver au niveau du T7.


Si je devais les classer :

- 2C-B : le "tour de manège" (notez les guillemets). Le plus court, le plus linéaire et le plus facile à gérer, pas de surprise tant que les doses restent correctes (<= 25mg). Peut être pris en une dose en raison de la faiblesse du bodyload

- 2C-I : Plus désorganisé que le B, reste tout de même facilement gérable jusqu'à 25mg. Les visuels sont plus funs, le son arrive plus vite. Au delà de 15 mg en une prise, le bodyload devient pénible, il vaut mieux fractionner en deux fois.

2C-E : Nettement plus fort que les autres à dose égale, et également au niveau des effets (réduire de 30% environ le dosage pour une puissance équivalente au I). Peut très vite devenir difficile à gérer en raison de la puissance des visuels et du fait que les visuels se transforment en choses connues. Le mental est bien touché et beaucoup plus introspectif que le I et B. Fractionnement au delà de 10/12 mg. Pour beaucoup, le trip se décompose en deux phases. D'abord une phase euphorique (waou, c'est super, c'est bon, ...) puis une phase beaucoup plus dark.

2C-T7 : Vraiment très différent des 3 autres. Les visuels sont vraiment déroutants et le son magique, mais au prix d'un bodyload vraiment éprouvant. La durée est vraiment très longue aussi. Le seul pour lequel je réfléchisse à deux (trois) fois avant d'en prendre en raison de ce coté ange/démon.
"T'as entendu ce qu'on entend ???"
#2
Super intéressant!
Je connait le B, je vais bien finir par tester le I (vu la stabilité, j'ai quelques années devant moi!).
Citation :Hey psychonaut! Tu vois la paille qui est dans le nez de ton voisin, mais pas la poutre qui est sous le tien!
#3
Pas essayé le B. Par contre, j'ai ressorti mon I, et j'ai suivi ton conseil ( sur un autre thread ) de le prendre en 2 fois: d'abord 15mg, puis le reste ( 7 mg en l'occurence ) 45 min après, et là, aucun effet physique désagréable, ni pour moi ni pour mon camarade de jeu.

Bon, faut dire que quand tu gobes après avoir mangé une fondue, ça met un peu plus de temps que d'habitude à digerer... A tel point que je le pensais mort, mon vieux -I. La suite de la soirée m'a prouvé que j'avais tord...
#4
Concernant le 2C-I (pas eu l'occasion d'essayer le B) te rejoins tout à fait pour la montée, j'ai vécu la plus horrible montée de ma vie avec ce truc (bon, 20mg aussi début du serious business)... Par contre pour les visuels, j'ai été plutôt déçu (comme d'hab en fait, je dois en espérer trop et avoir du mal à voir les choses subtiles sous mon nez) je m'attendais à un véritable spectacle et finalement à part des effets de lumières très prononcés et quelques pattern/distorsions "classiques", je n'ai pas vu grand chose.

Ce qui m'a marqué avec cette substance, c'est la déformation du temps, vraiment incroyable. Malheureusement c'était durant la montée horrible que c'était le temps me paraissait le plus dilaté >< En gros, j'ai vécu ces deux heures environ comme 4 ou 5 heures. Plus tard durant le plateau, j'ai eu contraire eu le sentiment que le temps se rétractait et passait de plus en plus vite.

Au niveau auditif par contre j'ai adoré, tellement adoré que je me suis même isolé une bonne heure avec mon mp3 comme un crevard tellement je prenais mon pied alors que j'ai passé la soirée avec des potes. Bref, montée absolument abominable, mais plateau très appréciable, on s'est tapés des énormes barres de rires, même dans la situation dramatique ou un pote (rentré bourré d'une autre soirée et qui n'a rien pris avec nous) a failli se briser la nuque devant nous en tombant de sa mezzanine xD

Bon, il nous a quand même bien fait flipper sur le coup, ce con...
#5
C'est marrant, je n'ai vraiment pas vécu la même chose: Pas de déformation auditive, des visuels assez monstrueux ( mais qu'il faut chercher, ils ne viennent qu'en fixant qqchose, et ne s'imposent pas. Par contre, le lino qui prend vie peu à peu, c'est fantastique ), et pas vraiment de déformation du temps marquante comme sous champs. Très léger au point de vue psyché, en fait.

à des doses de 22-23mg.

Set, setting différents?
Réaction personnelle différente à la substance?
#6
Substance différente ? Je ne peux pas certifier a 100% que ce soit du 2C-I, même si les chances que cela n'en soit pas sont en dessous de 1%.

Pour les visus, j'ai constaté de mon expérience que les rechercher a justement tendance à les "faire fuir", mais j'essaierai des les rechercher plus attentivement la prochaine fois. La déformation du temps était vraiment très prononcée durant la montée, moins pendant le plateau. C'était long, mais putain c'était long... Bon, les allers-retours dans le couloir à faire les cent pas (juste impossible de rester assis, trop fort), les "envies" de me flinguer en boucle pour que ça s'arrête etc n'ont pas du aider.

Au niveau de l’auditif c'était pas tant une déformation, mais plutôt l'intensité et le ressenti de la musique, un peu comme sous DXM.

Et pour le set & setting c'était pas parfait (ça ne l'est jamais), mais c'était mieux que d'habitude. Disons que j'ai connu de biens meilleures montées dans des conditions autrement plus pourries...
#7
Bon. Pour lever le doute, faut que je monte a 25mg...
#8
Haha. La prochaine fois je vérifie que mon 2C-E en est bien en parachutant 25mg. Funky l'idée
- La réalité est une cuvette de chiotte dans laquelle on plonge régulièrement la tête.. C'est pour notre bien. -
#9
Ben non. L'idée, c'est de prendre la même dose que celui qui a essayé les 2, et de comparer mes aventures aux siennes. Passke bizarrement, quand je lis les TR de Pano, je me rentrouve plus dans son expérience du -B que du -I. Alors que j'ai du -I. Et ça ressemble pas à ce que décrit Don.

Là, oui, c'est funky.

-> experience dans les mêmes conditions.

Edit: Ou alors, c'est le combo avec la fondue qui change tout...
#10
fab4599 a écrit :
Edit: Ou alors, c'est le combo avec la fondue qui change tout...

Ça dépend! Quel fromage?
Citation :Hey psychonaut! Tu vois la paille qui est dans le nez de ton voisin, mais pas la poutre qui est sous le tien!
#11
Cha(s)do a écrit :
fab4599 a écrit :
Edit: Ou alors, c'est le combo avec la fondue qui change tout...

Ça dépend! Quel fromage?


Si c'est du fromage suisse ça va rendre ton trip tout mou mrgreen
Le rap c'est has been !!!
La religion aussi !!!

#12
mahokiko a écrit :
Cha(s)do a écrit :
fab4599 a écrit :
Edit: Ou alors, c'est le combo avec la fondue qui change tout...

Ça dépend! Quel fromage?


Si c'est du fromage suisse ça va rendre ton trip tout mou mrgreen


Ah nan. Fromage des Hautes alpes et du Queyras...
#13
Don_Fouinardo a écrit :
Concernant le 2C-I (pas eu l'occasion d'essayer le B) te rejoins tout à fait pour la montée, j'ai vécu la plus horrible montée de ma vie avec ce truc (bon, 20mg aussi début du serious business)... Par contre pour les visuels, j'ai été plutôt déçu (comme d'hab en fait, je dois en espérer trop et avoir du mal à voir les choses subtiles sous mon nez) je m'attendais à un véritable spectacle et finalement à part des effets de lumières très prononcés et quelques pattern/distorsions "classiques", je n'ai pas vu grand chose.


En fait, il faut de la matière.

J'ai aussi passé des soirées "hors contexte" (une soirée normale entre potes on on drope) à 20mg sans vraiment de visuels marquants.

La même dose avec deux tentures fluo, du son et un néon, et c'est le feu d'artifice.

En plus, les visuels sont vraiment son-dépendants, si y'a pas de la musique psyché, ça fonctionne beaucoup moins bien.....

Par contre, pas de CEV notables, quelle que soit la config (rien en tout cas qui s'approche du LSD ou des champis).
"T'as entendu ce qu'on entend ???"
#14
double post
"T'as entendu ce qu'on entend ???"
#15
Pano-Double-Face a écrit :
En fait, il faut de la matière.

J'ai aussi passé des soirées "hors contexte" (une soirée normale entre potes on on drope) à 20mg sans vraiment de visuels marquants.

La même dose avec deux tentures fluo, du son et un néon, et c'est le feu d'artifice.
.


Je te rejoins... quasiment aucun visuels dans la piece principale, qui n'a rien d'extraordinaire, et les rideaux ne voulaient pas trop bouger, alors que c'est en général le premier truc qui vient, avec les tryptamines du moins. Par contre, le lino des toilettes...

A chaque fois que je le reardais, il commençait par être un bête lino, gris avec des ti points noirs et gris sombre.

Puis il prenait de la profondeur, devenait transparent avec tous ces points qui flottaient dedans.

Ensuite, ben... C'était complètement vivant, la dedans. L'impression de cellules géantes dans une énorme boite de Petri.. Plus j'y passais de temps, plus c'était monstrueux. Et chaque fois que je regardais ailleurs et que j'y retournais, il fallait refaire tout le chemin, d'où cette idée de devoir "chercher les visuels".
#16
Pano-Double-Face a écrit :
fab4598 a écrit :
[
Je te rejoins... quasiment aucun visuels dans la piece principale, qui n'a rien d'extraordinaire, et les rideaux ne voulaient pas trop bouger, alors que c'est en général le premier truc qui vient, avec les tryptamines du moins. Par contre, le lino des toilettes...
A chaque fois que je le reardais, il commençait par être un bête lino, gris avec des ti points noirs et gris sombre.
Puis il prenait de la profondeur, devenait transparent avec tous ces points qui flottaient dedans.
Ensuite, ben... C'était complètement vivant, la dedans. L'impression de cellules géantes dans une énorme boite de Petri.. Plus j'y passais de temps, plus c'était monstrueux. Et chaque fois que je regardais ailleurs et que j'y retournais, il fallait refaire tout le chemin, d'où cette idée de devoir "chercher les visuels".


C'est ce que Shulgin défini comme le niveau ++ (les visuels sont là, mais en "écarquillant les yeux", tout revient à la normale, et si vraiment on ne veut pas les voir, on ne les voit pas).

Après, y'a le niveau +++ ou les visuels sont permanents. C'est dose dépendant, et très sensible avec le 2CX, donc faut faire gaffe quand même.

Moi, jusqu'à 20mg, j'ai ce que tu décris, et à 24mg, je passe en +++ pendant au moins 2/3 heures avec le I. Les 4 derniers mg font une énorme différence.
Après, ça dépend surement des personnes, et bien sur de la pureté des produits, et aussi beaucoup du son.
"T'as entendu ce qu'on entend ???"
#17
Effectivement, ça a pas l'air linéaire. Du coup, j'ai adopté ta méthode de la vodka, au lieu de peser directement la dose ( pas assez précis ).

Je recommence à aimer la vodka... (délaissée à la fin de mes années adolescentes suite à une méchante cuite à la vodka-orange. Beurk... Sûrement trop d'orange dans la bouteille! ).
#18
Au niveau visuel ça ne manquait pas de matière, mais c'est vrai qu'au niveau de l'ambiance sonore c'était pas vraiment ça... Je retenterai chez moi (par contre pas 20mg ou pas en une fois...) avec tout ce qu'il faut la prochaine fois et je "chasserai" la visu aussi.
#19
Salut mec, physiquement le 2C-I est dur a gérer pour quelqu'un de léger ? (Par exemple 45kg ^^')
Car mes poissons ont du 2C-I et du 2C-E dans le coffre fort mais ils ne savent pas lequel prendre ?
#20
Ton poids n'a rien à voir avec la sensation agréable ou pas du trip.Par contre,si tu hésites au niveau du "comment je vais géré la chose" ,je serais toi,j'éviterais le E et favoriserais le I. Ensuite,à grose dose (20-30mg) le I peut être assez lourd mentalement mais à petite dose (8-15mg) ,c'est assez cool et pas difficile à gérer.
Un être ne peut-il pas être autre qu'il n'est.
Ride The Snake ~To The Lake ~ The Ancient Lake
¸¸.•*´¨`*•.¸¸.•*´¨`* •.¸¸.•*´¨`*•.¸¸.•*
Quand ils auront coupé le dernier arbre, pollué le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson.
Alors ils s’apercevront que l’argent ne se mange pas.
Tatanka Yotanka
* offre des fleurs-à-l'infini * à une ancienne mais toujours présente (ici ou ailleurs) modo. <3 [RIP]
#21
HofmannBlotter a écrit :
Salut mec, physiquement le 2C-I est dur a gérer pour quelqu'un de léger ? (Par exemple 45kg ^^')


Private joke : L'avantage c'est pour tes potes, assommer quelqu'un de 45k qui fait chier pendant son bad c'est plu facile qu'avec quelqu'un de 90k :lol:

Sinon le i est vraiment bisounours land que les chances de bad a moins d’être avec un troupeau de lourdeau sont vraiment minimes.

Apres le fait d’être enfermé avec le B ça m'a donner une fois un effet oppressant mais une fois a l’extérieur ça a disparu direct.
Le rap c'est has been !!!
La religion aussi !!!

#22
Finalement, on est quand même plusieurs (voire tous) dans mes partenaires de perchage à préférer largement le I au B.
Moins brouillon, plus "ça pète de partout", et pas l'effet cotonneux des visuels du B. Au niveau son, le I est actif immédiatement (premier effet ressenti) alors qu'avec le B faut attendre la fin de la montée pour que ça commence à virer bien psyché à ce niveau là (le son est notre motivation principale dans les psychés).
Avec le B y'a une espèce de passage merdique sur la fin (vers H+6) où les visuels sont ennuyeux et ou le mental part légèrement en couilles (ça reste relatif bien sur, c'est pas du LSD non plus et je parle de doses entre 25 et 30mg. A 15mg, rien de tout ça bien sur).....

Si y'avait pas ce bodyload de mairde en montée, le I serait vraiment le top en récréatif pur. ...
"T'as entendu ce qu'on entend ???"
#23
La 2C-I et la 2C-B ne se dosent pas de la même manière, la dose moyenne de la 2C-I et entre 15mg et 22mg, après ça commence à dépoter, la dose moyenne pour la 2C-B est entre 25mg et 30mg, au delà ça dépote aussi.

Avec un 29mg de 2C-B je la trouve bien plus visuelle que la 2C-I, à 25mg c'est pour moi la dose seuil où sa commence seulement à être sympa, 27mg c'est bonne dose, au dessus ça commence à envoyer.

Vu que tu dose déjà ton 2C-I à 25mg (une bonne grosse dose), y'a moyen que tu teste même bien au dessus pour la 2C-B.
#24
[semi-HS]

Le 2c-B est-il (très) proche dans les effets du 2c-D ?

[/semi-HS]
Electric Sheep: 50% Lotus Bleu - 50% Calea. Ratio DMT / Enhanced leaf 1:1
#25
ToToro a écrit :
La 2C-I et la 2C-B ne se dosent pas de la même manière, la dose moyenne de la 2C-I et entre 15mg et 22mg, après ça commence à dépoter, la dose moyenne pour la 2C-B est entre 25mg et 30mg, au delà ça dépote aussi.
Avec un 29mg de 2C-B je la trouve bien plus visuelle que la 2C-I, à 25mg c'est pour moi la dose seuil où sa commence seulement à être sympa, 27mg c'est bonne dose, au dessus ça commence à envoyer.
Vu que tu dose déjà ton 2C-I à 25mg (une bonne grosse dose), y'a moyen que tu teste même bien au dessus pour la 2C-B.


Concernant le dosage je suis assez d'accord. Chez nous, les doses "standard" en mood "bonne charge" sont 2CI : 13+13 à 1heure d’intervalle et 2CB 30mg en une prise. Au niveau "dépotage", c'est similaire, dans les deux cas ça envoi bien suffisamment, bien qu'avec le B, je pense qu'on pourrait redroper 10 ou 15 à H+3/4.

Après, dire que l'un ou l'autre est plus visuel, c'est pas évident (set & setting, toussa), mais par contre, on trouve les visus 2CB plus ennuyeux ; c'est vraiment "swirly"/"twisty" (dsl, je trouve pas d'équivalent en français), et surtout beaucoup plus bordéliques vers H+4/5. Y'a aussi un effet cotonneux qui limite la profondeur de champs dans le visuel qui ne nous plait pas trop. Aussi un coté amphétaminique plus prononcé (tension du cou, bruxisme, ...) que je n'apprécie pas forcément.

Le 2C-I donne des visuels plus "vifs" et surprenants, pouvant affecter l'ensemble du champs de vison. Les désorientations spatiales sont aussi très puissantes. Beaucoup plus d'effet de luminosité aussi (il fait sombre, et d'un coup, il fait clair comme si la lumière avait été allumée).
Niveau son (ce qui est notre critère principal), les effets sont présents beaucoup plus vite avec le 2CI, mais pas forcément plus puissant qu'avec le B, et dans tous les cas moins prononcés qu'avec le LSD/Champotes/DOM. En fait, il manque la "formalisation du son" car il n'y a pas de mélange des sens avec les 2CB/I. Je serais d'ailleurs curieux de savoir si cette dimension existe avec le 2Ce ou le 2CT7.

Les deux me font aussi énormément somatiser sur la fin (douleurs poitrine, difficultés à respirer, impression de tachycardie, impression furtive d'être à deux doigt de la mort) , mais ça je crois que ça vient plus de moi et des pétards associés que des phéné, puisque je suis apparemment le seul à avoir ce phénomène.

Dans tous les cas, on est dans le chipotage. Dans des conditions optimales, et si on sait se laisser aller,pour moi les visuels yeux ouverts sont bien plus puissant qu'avec du LSD ou tout autre psychédélique que j'ai eu l'occasion de teste (à l'exception bien sur du DMT, mais c'est ni la même catégorie, ni la même disponibilité malheureusement). Par contre, pas ou très peu de CEV comparativement.

Pour finir cette litanie, avec l'expérience des deux, on utilise maintenant le I pour les "grosses" soirées entre potes ou on dors sur place, et plus le B sous-dosé (+/-13 à 16) pour les soirées en public ou hors contexte.

PS : jamais pris de D, donc pas d'avis particulier.....
"T'as entendu ce qu'on entend ???"
#26
Jeune__Peyotl a écrit :
Ton poids n'a rien à voir avec la sensation agréable ou pas du trip.Par contre,si tu hésites au niveau du "comment je vais géré la chose" ,je serais toi,j'éviterais le E et favoriserais le I.


Ca c'est une vrai question que je me pose. Le poids a t'il ou non une influence sur les effets ressentis.... J'imagine que ça dépend si la molécule se "fixe" dans le cerveau, ou si c'est la dilution MG/l de sang qui compte, mais comme j'y connais rien....

Si un "spécialiste du système neuronal" a la réponse théorique, je suis preneur.
"T'as entendu ce qu'on entend ???"
#27
Ben je suis pas un savant mais par expériences,je peut dire qu'un pote,passé les 100kg,décole avec seulement 12mg de I.Alors que moi,70kg,j'encaissais facilement 30mg.
Mais bon,ce gars,même avec 0.5gr de champy il décolle grave.Donc peut être ça se joue au niveau psychologie ou autre pour lui (il a déjà prit de grosse dérouillé avec les "buvards d'avant").Peut être qui est plus fragile ou que tout simplent,il se croit plus fragile.
Et aussi une fille,vierge de drogue mais pas de dégommage-de-frigo (120kg passé.Bisous,je t'aime ,au cas ou quand même) ,à qui les 20mg de 2c-I lui avait à peine éffrolé l'esprit.
(Oui,je prend des notes sur mes connaissances.)
Donc là, je doute en faite.Beaucoup trop de facteurs à prendre en compte.

-je suis net dans ma tête/ le poid compte (peut être )
- je gère la chose / le poid compte pas (peut être )
- J'ai peur / le poid compte pas (peut être )

Oui,juste une envie de parlé quoi en faite.
Un être ne peut-il pas être autre qu'il n'est.
Ride The Snake ~To The Lake ~ The Ancient Lake
¸¸.•*´¨`*•.¸¸.•*´¨`* •.¸¸.•*´¨`*•.¸¸.•*
Quand ils auront coupé le dernier arbre, pollué le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson.
Alors ils s’apercevront que l’argent ne se mange pas.
Tatanka Yotanka
* offre des fleurs-à-l'infini * à une ancienne mais toujours présente (ici ou ailleurs) modo. <3 [RIP]
#28
Le poids importe certes, mais comme le dit peyotl il y a beaucoup d'autres facteurs qui peuvent entrer en compte. Je rajouterai que le métabolisme de chacun joue un grand rôle, et ça ça dépend essentiellement de facteurs génétiques, donc difficile à prévoir comme ça...

En gros, difficile de savoir sans tester (et faire un test allergie avant!)
[= Indolik]
#29
Citation :Dans des conditions optimales, et si on sait se laisser aller,pour moi les visuels yeux ouverts sont bien plus puissant qu'avec du LSD ou tout autre psychédélique que j'ai eu l'occasion de teste

J'suis assez d'ac avec toi sur ce point, les visuels sont plus prononcés avec les 2C, mais aussi beaucoup plus "artificiels" que le LSD.

Pour être clair, à bonne dose, avec un 2CI/E tout bouge dans tout les sens genre vagues, alors que LSD joue plus avec les couleurs, "brillance", "gonflement", "eau dans le siphon/tourbillon", kaléidoscope... c'est un plus subtil mais plus profond...



Citation :En fait, il manque la "formalisation du son" car il n'y a pas de mélange des sens avec les 2CB/I. Je serais d'ailleurs curieux de savoir si cette dimension existe avec le 2Ce ou le 2CT7.

Bah si un jour t'as l'occas un de ces jours, le 2Ce est moins fun, mais correspondrait plus à tes attentes.

Par erreur, j'ai essayé le 2Ce à très haute dose, surement beaucoup trop (2 paras de 25 mg à 2h d'intervalle), du fait qu'au moment des fait, j'étais beurrer comme un "polonais".

T'es mal, t'es très mal... physiquement parlant une sale stimulation, gerbe, chiasse, sensation d'evanouissement... une sale experience...
Mais des visuel pour le moins surprenants... des traînés colorés de partout, les murs qui se transforment en sculpture aztèque tout en mouvement, effet kaléidoscopique, visuels en 3D...
#30
timespace a écrit :
et ça ça dépend essentiellement de facteurs génétiques, donc difficile à prévoir comme ça...


Un truc que j'ignorais, pour ce type de molécules, mais intéressant.
No use for a signature.




Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.