Le topic de l'analyse musicale

  • Auteur de la discussion Auteur de la discussion Sandman
  • Date de début Date de début

Sandman

Ⱡł₥ł₦₳Ⱡ ₮Ɽ₳₥₱
Bienvenue à toutes et tous sur mon topic d'analyse musicale. Je vais commencer ce topic par l'analyse de Teardrop de Massive Attack qui est une de mes compositions préférée:

[video=youtube]


Nous commençons par un kick en 4/4, d'abord sur le premier temps suivit d'un deuxième en double croche puis sur le contretemps. S'ajoute à cela une snare de type "rimshot" joué sur le 2eme et 4eme temps. 

Puis vient l'ajout d'un synthétiseur de type harpe légèrement réverbéré pour ajouter un coté sacral et grave à l'ensemble. Le synthé joue un la, un mi et un ré. Les notes sont arpégées et créent un environnement harmonique neutre puisqu'il n'y a pas de tierce ni majeure ni mineure, ici le ton grave et dramatique vient simplement du coté lent du tempo et de l'environnement sonore. Cependant le La semble déjà être la tonalité du morceau. Le la est donc la fondamentale, le ré la quarte et le mi la quinte de l'accord arpégé. 

Ensuite un violon vient lentement se loger dans l'oreille droite puis gauche, créant une spatialisation du son. Ce violon joue un mi, donc la quinte de l'accord arpégé de La. L'ajout d'un violon renforce le côté orchestral et dramatique de l'environnement sonore.

Ensuite une basse de piano vient enrichir le tout. L'octave est située dans les graves de l'instrument pour renforcer le côté pesant et triste. Nous voyons ici un élément de composition intéressant puisqu'il s'agit de continuer à jouer la mélodie en changeant simplement de basse, ce qui créer un changement harmonique plus subtil que si toute la mélodie changeait en même temps que la basse. La basse joue ici d'abord un La, qui assoie la tonalité du morceau, puis un sol, qui est la septième de La et enfin un ré qui en est la quarte. Ce changement, proche de la mélodie la renforce tout en sous-entendant la cadence harmonique du morceau.

Le chant s'ajoute ensuite, il est compressé et passé dans une reverb.
Nous pouvons entendre ici l'ajout d'une basse électrique sur le Kick jouant la même note que celui-ci, le laissant continuer pendant une noire. Nous pouvons aussi entendre l'ajout d'une hit hat très légère, avec un petit peu de delay, l'ajout de cette hat moins audible vient enrichir l'environnement sonore et créer le son du tic tac d'une montre.

Ensuite vient le break avec l'ajout d'une texture sonore rappelant le grattement d'un vinyle, surement un sample de bruit blanc traité avec toute sorte d'effet. Puis on entend un bip, renforçant le l'aspect dramatique puisqu'il fait inconsciemment penser au bruit d'une machine d'hôpital mais ce n'est ici que mon interprétation.

La track reprend avec notamment quelques ajouts venant enrichir la texture sonore du morceau, comme ce synthétiseur quasiment inaudible. L'ajout de voix de chorale masculine, barytone, vient ajouter de l'espace sonore et appuyer l'harmonie.

Nous pouvons aussi noter que le piano joue des accords qui suivent la basse. Les accords suivent la basse. Un La add9, un Sol sus2 un Ré 5. Les accords sont donc respectivement le septième et le quatrième degré de la gamme de La majeur. Fait intéressant, les accords sont majeurs. Les accords majeurs (tierces majeures) sous-entendent quelque chose de joyeux a contrario des accords mineurs (tierces mineures). Cependant nous pouvons briser cette règle grâce à l'environnement sonore de la composition. Par ce fait la composition donne un mélange entre accords lumineux et environnement sonore dramatique, ce qui donne un coté mélancolique à l'ensemble. Lumineux mais teinté de grisaille, comme un ciel pluvieux. Preuve que ce ne sont pas les accords seuls qui dictent l'humeur d'un morceau mais tous les choix de composition dans leurs globalités.

Edit: de plus le ré ne contient pas de tierce et sur l'accord de sol la tierce et remplacée par une seconde, cependant la cadence reste majeure c'est pour cela que je parle d'accords majeurs. Et le La aussi reste bien majeur. En gros ils ont joué d'une astuce en plus pour rendre deux des accords plus "neutres" que majeurs. J'espère que c'est un peu près clair. Bref...

C'est tout pour l'instant, je n'ai pas mis les times code du morceau correspondant à mes notes car j'ai une GIGA flemme de le faire. Je vous laisse si l'envie vous en prend d'écoutez par vous-même le morceau pour repérer les moments correspondant à mes propos.

Veuillez noter que j'ai un très humble niveau en musique et en vulgarisation, donc ce n'est très clairement pas parfait. D'autres suivront si je m'en sens l'envie. Bisous les psychos.
 
Merci c'est passionnant de lire en écoutant en meme temps que tu décris ça approfondis vraiment le regard que j'avais sur cet album
 
Acacia a dit:
ça approfondis vraiment le regard que j'avais sur cet album

Oui Massive Attack c'est typiquement le genre de compositeurs qui arrivent à faire beaucoup avec peu, simplement grâce à des bons choix de compositions et le strict respect de la direction artistique.

Si tu veux tu peux me faire des propositions pour la prochaines :)
 
génial ! Merci

je peux juste vocaliser do ré mi fa sol la si do et dans le sens inverse très vite mais je fais confiance à Sandman pour son descriptif analytique spécialisé pourtant à lire juste par curiosité...
 
Pour la prochaine les propositions sont ouvertes. Pour le challenge et la surprise je n'ai pas envie de faire quelques chose que je connais déjà.

Si j'aime la proposition, que c'est abordable pour moi et que c'est quelque chose que je ne connais pas, l'auteur de la proposition recevra un point Sandman.
 
Moi moi je veux un point Sandman !

Mr Sandman, analysez-moi Maudits de Maudits svp
 
Sorence a dit:
Moi moi je veux un point Sandman !

Mr Sandman, analysez-moi Maudits de Maudits svp

T'as une vidéo ou un lien ?

Edit: C'est ça ?

[video=youtube]

Si c'est le cas je suis malheureusement obligé de refuser. Je peux décrire l'harmonie mais le rythme (ce qui fait l'intérêt du métal) est complexe (pas la signature rythmique en tant que telle mais les riff et la batterie) et je me vois pas écouter chaque mesure, chaque élément de batterie d'un style que j'apprécie pas vraiment (en plus la saturation ça me donne vite mal au crâne).

Donc si c'est ça désolé Sorence retente quelque chose d'autre ^^
 
Arf désolé mais j'aurais du préciser pas de métal. C'est trop complexe rythmiquement, il faudrait que j'analyse pendant des heures et au bout de quelques minutes ça me saoule déjà.

C'est un peu mes 2 faiblesses musicales: Je n'aime pas le métal et l'opéra. J'ai pourtant essayer et j'essaye encore mais rien n'y fait...
 
Si l'analyse rythmique du métal vous intéresse je peux vous conseiller cette excellente chaine très ludique:

[video=youtube]

EEEEEHeh a dit:

J'aime beaucoup (merci pour la découverte). Par contre la qualité intrinsèque de la track tient beaucoup au mix et au sound-design, 2 domaines que je ne maitrise pas vraiment.

Mais je peux essayer de donner mon ressenti et ce que j'en pense au fur et à mesure, voir si je peux spot quelques techniques, ça te dit ?
 
Azy j'irais checker ça, c'est souvent très intéressant

Et ouais chaud de savoir ce que tu entends dans ce morceau !
 
Ok ben je vais m'y mettre, même si ça va être chaud j'écoute depuis tout à l'heure et le morceau et vraiment très très lourd j'adore. Je m'y attaque dès que j'ai le temps.

Je poste ici le lien Youtube ce sera plus pratique pour moi:

[video=youtube]
 
Mr Sandman a dit:
Edit: de plus le ré ne contient pas de tierce et sur l'accord de sol la tierce et remplacée par une seconde, cependant la cadence reste majeure c'est pour cela que je parle d'accords majeurs. Et le La aussi reste bien majeur. En gros ils ont joué d'une astuce en plus pour rendre deux des accords plus "neutres" que majeurs. J'espère que c'est un peu près clair. Bref...

Si je ne me trompe pas, ça s'appelle un accord suspendu, non ? C'est pas mal utilisé en neofolk.
 
TristesPsycho a dit:
Mr Sandman a dit:
Edit: de plus le ré ne contient pas de tierce et sur l'accord de sol la tierce et remplacée par une seconde, cependant la cadence reste majeure c'est pour cela que je parle d'accords majeurs. Et le La aussi reste bien majeur. En gros ils ont joué d'une astuce en plus pour rendre deux des accords plus "neutres" que majeurs. J'espère que c'est un peu près clair. Bref...

Si je ne me trompe pas, ça s'appelle un accord suspendu, non ? C'est pas mal utilisé en neofolk.

Tout à fait. En abréviation on appelle ça "sus". On croise surtout des sus2 et sus4.

Le sus2 donne un accord avec une qualité nostalgique mais c'est très subjectif. Quand au sus4 c'est un accord très ouvert et répandu qu'on peut croiser dans le rock, la synthwave, le jazz fusion et tout un tas d'autres styles.

Dans tous les cas cela donne l'impression que les accords sont suspendus dans le temps. Qu'ils sont une sorte de transition. Ils sont pas mal utilisé de cette manière dans le jazz, pour créer une tension sans être dans la dissonance. Par exemple dans ce thème d'Herbie Hancock on a que des accords sus4 utilisés de manière modale et chromatique.

[video=youtube]

En cela j'utilise pas mal les accords sus4 dans mes compos synthwave parce que ça fait penser au voyage, mais aussi ils ont une saveur énigmatique mais sans être dans la dissonance, ils restent lumineux. Et utilisés de manière chromatiques ils font tout de suite référence au jazz fusion/Jazz-Rock des années 80. Weather Report et tout ce genre de mouvance.

Dsl je t'ai pondu un pavé mais je suis intarissable quand on parle de ça ou de science c'est mon coté nerd insupportable.
 
Retour
Haut