Extraction STB : MHRB=>DMT

  • Auteur de la discussion Auteur de la discussion Ouroboros
  • Date de début Date de début
Tumbleweed a dit:
Bouteille en verre ô seigneur... soude et plastiques ne font pas bon ménage...

Pourtant, le polyéthylène et polypropylène résistent très bien à la soude, même fortement concentrée. Il suffit de regarder le bidon dans lequel elle est vendue. (Ou des produits pour déboucher des éviers, genre Destop, c'est pratiquement de la soude pure.)

Mais effectivement, une bouteille/ballon/erlenmeyer en verre sera plus pratique pour récupérer la phase non-polaire à la pipette.
 
erom2 a dit:
Pourtant, le polyéthylène et polypropylène résistent très bien à la soude, même fortement concentrée.

T'as raison j'ai répondu vite fait et me suis laissé induire en erreur même pas réfléchi... Plutôt le naphta que le plastique n'aime pas...
Quoi qu'il en soit la verrerie c'est ce qu'il y a de mieux amha...
 
Comme il disait, y'a pas un mais plusieurs (voir pleiiiins) de type de plastiques différents. Ceux que tu veux, qui sont solides, c'est HDPE (high density polythylene) ou PP poly propylène. Ceux là résistent au Gé et à la soude. Contrairement au commentaire suivant :

Pourtant, le polyéthylène et polypropylène résistent très bien à la soude, même fortement concentrée. Il suffit de regarder le bidon dans lequel elle est vendue. (Ou des produits pour déboucher des éviers, genre Destop, c'est pratiquement de la soude pure.)

Je ne crois pas que le polyéthylène (PE) soit très résistant. En tout cas il résiste pas au GBL. Préférer le HDPE que le PE.
 
Pour une extraction STB (straight to base) il faut de la soude caustique (NaOH) alors que toi tu as des cristaux de soude (carbonate de sodium Na2CO3).

Si tu ne trouves pas de soude caustique, il faut réaliser une extraction A/B (acide/base). En gros, avant d'utiliser le carbonate de sodium (base), il faut bouillir les racines dans de l'eau acide (eau+vinaigre, idéalement dans une cocotte minute mas ne casserole suffit) filtrer, récupérer l'eau, recommencer l’opération 3 fois et combiner toute l'eau, la faire réduire pour obtenir un volume aisé à manipuler puis baser et continuer l'extraction comme une STB.
 
Bonjour à tous,

J'ai un petit problème pour la cristallisation du DMT. En sortie du congélateur et après avoir enlevé l'excédent de solvant avec un filtre à café, il reste effectivement des cristaux collés au fond du bécher. Mais peu de temps après j'obtiens une sorte de pâte collante qui ne semble pas vouloir s'évaporer.

[ATTACHMENT NOT FOUND][ATTACHMENT NOT FOUND]

Des conseils? Merci d'avance.
 
Essaye de décoller les cristaux pendant quand tu sors le bocal tu congèle et qu'il y a encore le solvant. Ensuite tu verses le tout (pour qu'il n'y est rien qui reste dans le bocal) dans le filtre à café. Au début si ça prend du temps t'auras une pate mais une fois que ce sera bien sec ce sera bon. Ensuite t'as plus qu'a retirer la dmt du filtre.
 
Xochipilli94 a dit:
Essaye de décoller les cristaux pendant quand tu sors le bocal tu congèle et qu'il y a encore le solvant. Ensuite tu verses le tout (pour qu'il n'y est rien qui reste dans le bocal) dans le filtre à café. Au début si ça prend du temps t'auras une pate mais une fois que ce sera bien sec ce sera bon. Ensuite t'as plus qu'a retirer la dmt du filtre.

J'ai essayé ton conseil, mais je me suis retrouvé avec de la pâte dans le filtre. Pour réussir à la récupérer j'ai tout re-dissous dans quelques mL d'acétone puis j'ai tout versé sur une grande plaque de verre pour évaporer. J'obtiens toujours une pâte jaunâtre, cela dit après avoir fait quelques recherches c'est consommable, juste plus embêtant à peser et stocker.

J'ai aussi lu que le fait de trop chauffer le solvant au moment du mélange avec la phase aqueuse pouvait créer du n-oxide, qui serait responsable de cet aspect huileux et collant. La prochaine fois j'essaierai sans chauffer le mélange.

[ATTACHMENT NOT FOUND]
 
Cette pâte, tu la travailles (= tu l'étales puis la rassembles et tu recommences x fois) avec ta lame sur une plaque de verre et au bout d'un certain temps elle va durcir pour former une espèce de wax plus ou moins granuleuse qui normalement ne colle plus et est facilement manipulable.

L'histoire du n-oxide c'est du flan mais il est vrai que plus tu chauffes le mélange, plus le résultat est coloré (voir collant). C'est plus du au fait que tu tires plus d'huiles/graisses/tanins/chaispasquoi.
 
Hofxirk a dit:
Hi! après une première extraction, mes cristaux sont assez brun..
Vous en pensez quoi?

Tu peux tenter une recristallisation si t'as un congèle à disposition. La démarche est décrite à plusieurs reprises durant ces pages.
 
Bonjour à tous,

D'abord merci ouro pour cette technique simple et qui à l'air de fonctionner, je dis "à l'air" parce-que j'ai quelques soucis.
J'ai déjà fais deux pull et il se trouve qu'après évaporation rien ne reste sur le plat, une fois le naphta envolé il ne reste qu'une tache huileuse bizarre et les quelques bouts de mimosa tombés par erreur mais rien qui ressemble à de la DMT.
Pourtant j'ai bien suivi les instructions mais il y a juste un truc c'est que sur ma bouteille d'essence F il est juste marqué Hydrocarbures C7-C9, n-alcanes, isoalcanes cycliques peut-être n'est ce pas du naphta ? C'est la même bouteille que RedKaktus avait montré page 10 de la marque Onyx.
Je vais essayer de foutre le plat au congélo et voir ce qu'il se passe mais pour le coup je suis assez peu confiant.
 
Pas de prob avec ce naphta.

- Dissoudre tout ça avec un petit volume de naphta tiède (40°C).
- Décanter les impuretés non solubles
- Foutre ça au congélo dans un récipient étanche (genre pot de confiture) pendant 12h
- Sortir du congélo et virer le maximum de naphta rapidement (pour ne pas condenser trop d'eau sur les parois) sans perturber les cristaux
- Remettre au congélo en posant le récipient à l'envers pour que le reste du naphta s'égoutte dans le couvercle
- Vider le couvercle et remettre à égoutter au frigo cette fois
- Et finir en évaporant à l'air libre le reste de naphta à température ambiante

Le problème est que lorsqu'il fait chaud comme en ce moment, la moindre trace de naphta suffit à redissoudre une partie ou tous les cristaux en une espèce d'huile donc soit tu as accès à un endroit frais et c'est cool, soit tu laisses cette huile plus ou moins épaisse sécher un bon moment (plus aucune odeur de naphta !) pour ensuite la "travailler" avec une lame en l’étalant puis la rassemblant sur une plaque de verre en répétant l’opération autant de fois que nécessaire pour que cette huile s’épaississe en une wax plus ou moins collante.
 
Mea Culpa ! Effectivement c'était bien du naphta et la tâche bien de la DMT ! Je vais essayer ta technique mais ce que j'obtiens n'est pas aussi huileux que erom2 c'est plus comme les cristaux normaux mais collants x)
En tout cas merci pour le petit tuto purification je vais m'y mettre cet aprem je posterais une petite photo une fois que ce sera tout bon tout pur.
 
Je sais que ça a été répété plusieurs fois dans ce tuto (enfin je crois), mais comme tu dis là à la fin du topic d'utiliser du naphta tiède, ça vaut peut-être le coup de rappeler que chauffer son naphta est une pratique dangereuse et qu'il faut le faire d'une certaine manière précise.
 
Avec une centaine de grammes de racines, je peux escompter récupérer combien ?
+ en sandwich dans un bang ça passe ? Ou bien en chauffant la douille avec une briquet tempête, ça pourrait pas vaporiser la base ?
 
Tout dépend de la qualité de tes racines, avec des bonnes ont peut avoir 1% de yield donc là 1 gramme de DMT.

Ensuite yep pour le bang tu peux essayer de chauffer la douille gentillement, mais perso je préfère un piper à 10€ qui fait très bien le taf. The Machine qui est apparemment la solution ultime (je me demande si c'est pas un peu surestimé comme ROA d'ailleurs haha) j'ai pas encore essayé par contre.
 
De 0 à 3% selon la qualité des écorces.

Au bang en sandwich quand c'est maîtrisé ça fonctionne mais c'est loin d'être la méthode la plus économique.
 
Merci Ouro! :)
Tout bien nikel et sans congelo ! Avec naphta juste chaud.
3 Pull => 0,670 g
Au 4éme Pull => léger résidus quand je gratte j'obtiens une pâte humide jaune qui ne sèche pas même en la travaillant et la laissant 1 jour, quand je la regratte elle est toujours humide pourquoi ? ça n'a pas fait ça avec les autres pull.

Petite question avec The Machine !
Je met la base dessus, je chauffe le goulo pour la faire goutter dans la paille de fer,
et après quand je chauffe le goulo longtemps ya pas de fumée qui se forme, je suis obligé de chauffé sur la paille pour que sa fume (donc de brulée un peu la base mais qui est déja en goutte dans la paille)
Est ce que je ne perd pas de la matière en faisant comme ça ??
Y a t il une meilleure manière ?
 
Retour
Haut