Quoi de neuf ?

Bienvenue sur Psychonaut.fr !

En vous enregistrant, vous pourrez discuter de psychotropes, écrire vos meilleurs trip-reports et mieux connaitre la communauté

Je m'inscris!

Analyses et pureté des RC / NPS

  • Auteur de la discussion Ji-doo
  • Date de début

Not For Human

RDR lover
Inscrit
27 Oct 2022
Messages
575
Je partage une alerte de Techno Plus qui fait suite à pas mal d'analyses de soi-disant 3-MMC :

T+ a dit:
Depuis septembre, quasiment toute la 3-MMC vendue sur Paris ou sur internet n’en est pas vraiment. La 3M a été interdite aux Pays-Bas, et tous les vendeurs se sont rabattus sur d’autres cathinones (des molécules de la même famille, avec des effets similaires). La plupart du temps, la 3-MMC est remplacé par de la 3-CMC (3-chloromethcathinones), les effets semblent être assez proches, mais la 3-CMC semble être un peu plus stimulante que la 3-M. C’est moins courant, mais on peut aussi retrouver de la 2-MMC à la place de la 3-MMC. Même si ces deux molécules ont des effets très proches, on a très peu d’informations sur leur dangerosité, à court ou long terme. Si tu consommes de la 3-MMC, dis-toi qu’il y a très peu de chance que ce soit de la vrai 3-MMC.

Et pour enfoncer le clou, dans beaucoup d’échantillon de 3-CMC, on a identifié un autre composant qui n’a pas pu encore être identifié. C’est peut-être un résidu de synthèse, mais nous n’avons pas de certitude. On a envoyé des échantillons dans un labo pour tenter d’identifier ce produit de coupe. Il est peut-être très dangereux, ou bien inoffensif, on n’en sait rien, et on voulait vous informer.

Ça rejoint ce qu'on peut observer avec d'autres analyses réalisées par SaferParty.ch, DrugsData ou NuitBlanche, et qui indiquent que ce qui est vendu comme 3-MMC est généralement de la 3-CMC (à priori plus toxique, comme les autres cathinones ou amphétamines chlorées).
 

Not For Human

RDR lover
Inscrit
27 Oct 2022
Messages
575
Un usager nous a contacté suite à l’achat de ce qui semblait être du 4-aco-dmt. Cette molécule étant assez rare en Europe ces dernières années, la personne voulait s’assurer que le produit était bien celui annoncé. Elle avait fait appel à un autre dispositif (ATP) pour obtenir une réponse rapidement mais le résultat laissant plusieurs incertitudes, elle souhaitait utiliser une autre méthode d’analyse afin d’avoir un 2ème avis.

Nous avons donc sollicité notre partenaire qui utilise comme technique analytique la RMN, censée permettre une plus grande précision. Voici le résultat :

y12d.png


Les commentaires du labo :

La molécule est donc bien du 4-ACO-DMT, mais on constate (en bas à droite de l’image) des impuretés qui représentent approximativement dans les 3% et ressemblent à des résidus de synthèse. « J’ai mis un point d’interrogation (en haut à gauche) car je ne l’ai pas vérifié en rajoutant du fumarate dans le tube mais vu le déplacement chimique et le fait que le signal soit un singulet, je pense qu’il s’agit de la forme fumarate. »

L’utilité de la RMN n’est plus à prouver, en particulier pour identifier des nouveaux produits de synthèse, mais malheureusement ce laboratoire qui a analysé pour nous une vingtaine de produits sans aucune contrepartie financière, ne peut plus poursuivre ce partenariat. Il ne leur est plus possible de continuer car le coût des analyses a fortement augmenté dans la mesure où ils ont désormais un spectromètre plus puissant, ce qui leur fait un « manque à gagner » trop important.

C’est un coup dur pour l’association, car nous avions déjà perdu récemment un partenaire (spécialisé sur les cannabinoïdes) suite à la pression exercé sur lui par des chanvriers qui l’avait reconnu, mais nous envisageons de nouvelles ressources.

L’association va officialiser très prochainement un nouveau partenariat avec une autre asso de RDR qui pratique l’analyse (nos récents résultats sur le 1CP-LSD et la 3-CMC) et nous lancerons bientôt une campagne de financement participatif, pour permettre de subventionner notamment un nouveau labo en lien avec les cannabinoïdes.
 

snap2

Psychopstick
Inscrit
6 Mai 2015
Messages
5 989
Dommage qu'ils ne veuillent plus faire de parteneriat, surtout qu'il existe désormais des micro-RMN à 40k environ, et qui n'ont pas besoin d'azote+hélium liquide (bon la résolution est pas top top mais franchement ça fait pas mal le taf).
J'avoue que les RMN c'est vraiment le top pour les RC, surtout avec un méthode d'analyse plus quantitative à côté.
 

Sorence

zolpinaute de la sapience
Inscrit
11 Oct 2022
Messages
4 285
Mais j’ai pas l’impression que la RMN ait apporté d’information supplémentaire, si ?
 

snap2

Psychopstick
Inscrit
6 Mai 2015
Messages
5 989
C'est surtout pratique pour les RC qui ne sont pas dans les bases de donnés, et selon lesquelles ça peut soit être pas mis à jour souvent ou alors des licenses à renouveler qui coûtent cher.
Et surtout, ça a les gros avantages de ne pas donner de faux positif en confondant les produits ET de pouvoir différencier les isomères de position (3-MMC et 4-MMC par exemple).
 

Not For Human

RDR lover
Inscrit
27 Oct 2022
Messages
575
Sorence a dit:
Mais j’ai pas l’impression que la RMN ait apporté d’information supplémentaire, si ?

Tu veux parler de la dernière analyse ?

Mais sinon, tu as 2 exemples concrets dans ce thread, par exemple celui-ci ou la RMN détecte du 5f-AKB48 que la GC-MS ne permettait pas d'identifier...et pareil ici pour la fausse MDAI.
 

Sorence

zolpinaute de la sapience
Inscrit
11 Oct 2022
Messages
4 285
Oui je parle bien de la dernière analyse. Je remets pas en cause la technique, c’est pour comprendre
 

Not For Human

RDR lover
Inscrit
27 Oct 2022
Messages
575
Alors concrètement, voici ce qu'avait donné la première analyse que la personne a faite auprès d'ATP :

Nous détectons un pic principal dans cet échantillon pour lequel le meilleur candidat pour l'identification est la 4ACODMT
Attention, il s'agit d'une molécule que nous n'avons pas pour habitude de rencontrer souvent et qui fait partie d'une famille de molécules proches entre elles. Dans ce cas nous préférons confirmer l'identification en envoyant l'échantillon à un laboratoire tiers.

Nous détectons éventuellement un second pic de très faible intensité, il pourrait s'agir d'un artefact ou d'un produit de degradation.

Il y avait donc un doute sur la tryptamine en question et sur le second pic détecté (en réalité il y en a plusieurs), alors que la RMN identifie formellement la molécule et à priori même son sel (fumarate). Pour l'interprétation du "second pic" c'est peut-être aussi plus clair, car le labo était formel sur le fait qu'il y a des impuretés - ne venant pas de la méthode - et que ce n'était pas non plus un produit de dégradation du 4-aco-dmt comme la psilocine.
 

Not For Human

RDR lover
Inscrit
27 Oct 2022
Messages
575
Alors qu'on entend souvent dire que les lysergamides vendus en RC shop comme des prodrogues du LSD sont mieux dosés, plus fiables, etc. une nouvelle alerte vient remettre en cause cette idée.

Déjà il y a quelques mois, nous avions fait analyser un buvard de 1CP-LSD suite aux effets secondaires cardiovasculaires ressentis par l'usager, et une contamination croisée avec pas moins de 7 molécules synthétiques avait été détectée (dont des stimulants puissants).

C'est maintenant une petite pilule orange vendue comme 1V-LSD qui a été testé dans un laboratoire suisse, elle ne contenait pas de 1V-LSD, mais du 1T-LSD (dont on sait peu de chose) ainsi que deux impuretés inconnues (quantité non déterminable).

uevy.png


Source :
https://en.saferparty.ch/warnungen/1t-lsd-mit-verunreinigungen-verkauft-als-1v-lsd-250823

Aucune information n'est disponible sur les risques, les effets secondaires, la toxicité et les conséquences à long terme du 1T-LSD et des impuretés. Il est donc déconseillé d'en consommer !
 

Acacia

𝓥𝓪𝓹𝓸𝓾𝓻𝓸𝓾𝓼 𝓢𝓱𝓪𝓭𝓮𝓼蒸気の色合い
Inscrit
25 Mai 2017
Messages
5 303
Chaud, merci de relayer les alertes ... quel shop à ce genre de pratiques qu'on puisse les éviter?
 
Haut