S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Vos plus belles expériences avec ... du tabac ?!

#31
Un signe de quoi? Désolée mais je pige pas où tu veux en venir...
#32
schtroumpfette a écrit :
Un signe de quoi? Désolée mais je pige pas où tu veux en venir...


A dose egale de weed et de tabac dans une ocb ,la fumée du blunt est beaucoup plus epaisse ,plus lourde ,elle a meme tendance a rester a mi hauteur .
#33
Y'a l compo et teneur en nicotine sur les paquets vendus en tabac en encadré blanc comme sur un paquet de cigarette. Plus qu'a regarder.
#34
passemoilebedo a écrit :
A dose egale de weed et de tabac dans une ocb ,la fumée du blunt est beaucoup plus epaisse ,plus lourde ,elle a meme tendance a rester a mi hauteur .


Ca sent l'analyse approfondie ca.

Sinon j'adore fumer des clopes, ca me detend ou ca me reveille selon le besoin, je fume 1 a 2 paquet par jour de gauloise blonde et je suis vraiment pas un complaisant de la cigarette qui se plaint de devoir fumer.
JE PAYE MON CANCER MOI MONSIEUR, ET AVEC LE SOURIRE SILVOUSPLAIT!!!!

Mais pour rester dans le sujet, pafois il m'arrive de sacraliser le tabac, avant de partir dans l'hyperespace, ou bien en tres grosse perche, partager la derniere clope...
If your head is too open your brain falls out
#35
Je retiens deux grosses expériences avec du tabac, traverser la rue devant le bahut en regardant mes jambes zigzaguées après avoir fumé une clope en trois lattes, et fumer une sans "S" en une latte pour m'allonger/écrouler ensuite, jeunes et cons, mais ça me mettait de sacré balle !

Sinon je ne fume pas de clope, je n'apprécie pas le goût, mais j'ai toujours été assez sensible à l'effet du tabac (elle me fait tourner la tête, ma première cigarette =), enfin ça m'a toujours déglingue la tête, le pire c'est le tabac à rouler Fleur du Pays arf.
#36
100 s en une latte ? T'as 4 poumons ou bien ?
Tout est vrai.
« Il arrive que la folie soit partagée par tous, on l'appelle alors la normalité. »
Artisan de Liberté
« La discipline est la différence entre ce que tu veux maintenant et ce que tu veux le plus. »

Anna
Le partage crée l'abondance.
#37
Ouais je demande une preuve là Happywide (moi quand j'avais 15 ans au lieu de fumer des clopes en une latte, je regardais des vidéos youtube de mecs qui fumaient des clopes en une latte)

En parlant de Fleur Du Pays c'est super chiant, j'aime trop fumer d'habitude, mais là en gros depuis que j'ai plus de teush et que par la même occasion j'ai soigné ma bronchite, j'y prends plus de plaisir (à part avec une clope sur cinq à peu près) .__. genre comme si toutes mes clopes étaient mal roulées, j'sais pas, pourtant j'les roule comme avant…
Et je continue à fumer autant qu'avant parce que je suis débile et que c'est un réflexe, j'me sens encore plus con du coup…
#38
Je suis actuellement en Amérique latine, et ici le tabac est une plante sacrée utilisée de diverses façons. Le tabac a la propriété (entre autre) d'augmenter la production onirique (les rêves). Je l'ai consommé de deux façons différentes : boire une décoction (vomitif quand même) et en équateur, chez des quechuas, ils en sniffent quelques gouttes le soir avnt d'aller se pieuter (ça piiiqqque le nez et ça fait chialer ^^). Et après c'est vrai que j'avais de belles nuits et je me rappellais de certain rêves.

Voilà Happywide
Il est tellement plus facile d´être méchant pour sauver les apparences, que d'accepter la vérité au risque de se sentir ridicule...

Le ridicule ne tue pas. Ce qui ne te tue pas te rend plus fort. CQFD
La facilité est le refuge le plus dangereux qui existe, car il est tellement difficile d'en sortir...

Un homme averti en vaut deux : Fiches infos pour psychows
[Image: qk06.jpg]
#39
J'ai exactement le même genre de motifs que décrit quand je ferme les yeux très forts perso. Juste la pression oculaire qui provoque ça chez moi en gros. (d'ailleurs ça peut être un bon moyen de faire démarrer les CEV sous d'autres produits...)

Jamais eu d'expérience kewl avec le tabac, à part la tête qui tourne vachement, la pensée qui va plus vite mais zig-zag et la sensation sévère de m'intoxiquer. x)
Tu es nouveau et tu ne peux pas poster de topic ? => Consulte la FAQ
Et n'hésite pas à te présenter et à lire la sainte charte !

"Voir la paille dans la narine du voisin et ne pas voir la poutre sous la nôtre."
#40

:lol:
"Je ne vais pas développer ici la grande thèse de la liberté. Les hommes libres l’ont depuis longtemps décidé. Qui affirmera que la volonté du Christ à sacrifier sa vie fut immorale, parce qu’elle déroba un contribuable à l’État ?

Non ; la vie d’un homme lui appartient, et il a le droit de la détruire comme il l’entend, à moins qu’il n’empiète beaucoup trop sur les privilèges de ses voisins."
Aleister Crowley


"Si la ligne droite est le plus court chemin entre deux points, alors la ligne droite en y allant plein pot serait un chemin encore plus court"
Hunter S. Thompson
#41
Bon... les gens ont l'air de bien rire de ce topic alors ça me fait me poser beaucoup de questions sur deux expériences remarquables que j'ai eues avec le tabac.

Pour placer le contexte : je n'ai pas et n'ai jamais eu de dépendance au tabac. Ma consommation c'est quelques fois par an dans des joints, en chicha. Une seule et unique fois j'ai roulé et fumé une clope, dans une fin de soirée fort arrosée, ce qui m'a grave tourné la tête... effet que j'aime beaucoup mais qui est terriblement passager.

Aussi : j'ai déjà induit des rêves lucides depuis l'éveil, c'est-à-dire je sais à quoi ça peut ressemble de rester "consciente" entre le moment où l'on ferme les yeux sur sa chambre et où on les ouvre sur une chambre onirique. Les moments où l'on a peur de s'arrêter de respirer, ou l'on se rigidifie, où une poignée de porte visualisée grossièrement prend de l'épaisseur. S'ils échouent parfois parce qu'une voix imaginée nous hurle soudain quelque chose dans l'oreille, ces moments flous n'ont rien à voir avec ce qui va suivre.

Les deux expériences ne diffèrent qu'en intensité. Les deux fois se déroulent après une soirée avec une bande de potes rêveur·ses lucides, à se faire tourner une chicha pendant des heures en buvant du thé à la menthe. C'est quelque chose qu'on faisait régulièrement et qui chaque fois me mettait assez stone. Il m'est arrivé une fois très chargée (et après une conversation très dure) de manquer de m'évanouir en sortant, de longues minutes à ne pas pouvoir marcher.

La première fois je vais me coucher. J'essaye de dormir, sur le dos. Je sens le sommeil qui vient, je me sens lourde, je m'enfonce dans le matelas à mesure que des hallucinations d'abord très brouillonnes puis de plus en plus tangibles, réalistes et colorées, prennent place partout sous mes paupières. Je sens mon corps. D'abord les hallucinations sont autant de choses que je contemple. Ensuite, plusieurs fois, de peur de ce qu'il arrivait à ce je commençant à se disloquer, je me suis mini-réveillée dans de légers sursauts. Comme pour me rattraper d'une chute. Il y a un vortex de couleurs devant mes yeux qui se complexifie et dont différentes parties battent en rythme avec un morceau de musique. Celui-ci, lointain et simpliste, d'abord juste une basse rythmique, ne cesse de s'enrichir d'instruments, de mélodies, gagnant une profondeur indescriptible. Une voix grave commence à moduler un chant, presque rappé, dans une langue inconnue près de mon oreille gauche. Une voix plus aiguë se met à l'accompagner, près de mon oreille droite. Et je reste là abasourdie, me mettant tantôt à bouger devant l'inconfort de ce je qui se fait la malle, tout en écoutant chaque mesure aussi attentivement que possible. Moins je suis là, plus c'est beau et vrai et changeant et présent. Je cherche à rester dans un état tel que je puisse fredonner après coup le morceau sans succès. Réveillée plus brutalement pendant un sursaut, je reprends mon souffle, médusée devant l'intensité de l'expérience et incapable de dire combien de temps cela a duré. Je finis par m'endormir épuisée.

La seconde fois a été un calvaire par la durée. J'ai l'impression d'avoir essayé pendant des heures de m'endormir sans passer par cette phase de présence profonde à ce moi s'endormant. Même en m'asseyant dans le lit, reprenant ma respiration avant de me rallonger, j'étais chaque fois happée par des choses similaires à ce que je venais de quitter. Il y avait une plage ensoleillée et des gens aux silhouettes peu précises qui y marchaient. J'entendais d'abord le ressac lointain de la mer. Petit à petit venait les conversations de ces passant·es. Comme je me délitais, j'étais projetée depuis là, d'associations d'idées de plus en plus farfelues en sensations d'avoir l'esprit étiré, distendu, vers des expériences d'une nature qui fait qu'il est difficile de s'en souvenir et encore plus de mettre des mots dessus après coup. J'avais plus l'impression de passer au second plan dans moi-même, avec toutes ces choses très vraies qui se déroulaient là, que de mourir. La peur dominait tout : qu'est-ce qui se passait si je lâchais tout à fait ? J'ai essayé de laisser faire sans succès. Ça devenait et effrayant et de plus en plus submergeant et je finissais par résister. Je revenais dans quelque chose de plus calme et connu. Immanquablement, l'endormissement aidant, ces quelques choses prenaient des dimensions inconcevables et la peur le réemportait sur la fascination.

J'avais vécu avant ça et j'ai vécu depuis des expériences vraiment intenses via de simples rêves, dans de simples nuits sobres. Il y a eu, parfois se suivant, des choses belles à pleurer de joie et effrayantes à mourir... mais où la peur ne vient pas d'un scénario mais de comment ce je est ballotté en sillonnant le sommeil. Néanmoins ces deux fois avaient un goût très similaire, étaient situées à l'endormissement, remarquables par leur consistance et leur durée.


Topics apparemment similaires...
Heart Mes expériences avec le Kanna Acacia 2 70 10/06/2021 22:05
Dernier message: Acacia
  Tabac indien no_id 2 1,318 07/02/2017 15:16
Dernier message: no_id
  Expériences psychédéliques naturels Polochon 5 2,218 07/12/2011 21:28
Dernier message: Sludge
  De l'ivresse du tabac 5tr4t0 5 2,559 28/08/2010 19:06
Dernier message: Williamsïï
  trip hallucinogène au tabac? cannadouille 27 9,361 26/02/2010 15:13
Dernier message:
  Infusion de tabac. zloop 9 11,531 09/05/2009 15:43
Dernier message: Deleted
  Je veux décrocher du tabac !! Nqirod 10 3,829 19/03/2008 01:17
Dernier message: Nqirod
  Pour changer un peu ^^ imiter cannabis ou remplacer tabac yOm 12 14,035 13/09/2007 18:26
Dernier message: Kolio
  Iboga, des expériences ? Metapouet 5 3,902 16/03/2006 18:16
Dernier message: animal
  Virola, des expériences ? systemdoll 6 2,745 11/03/2006 12:38
Dernier message: astanu68



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.