S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Un sentiment de solitude de vide etc...

#31
Ce sujet me touche beaucoup, les réponses sont à la fois exhaustive et touchante, je me reconnais en chacun de vous, étant donné que je souffre d'hypersensibilité, je sais ce que c'est que de ne pas être dans les normes, d'ailleurs, je crois que je n'ai jamais vraiment compris les conventions sociales.

D'autant plus qu'être hypersensible lorsqu'on est un homme, c'est stigmatisant, on paraît étrange, anormal, on sort des normes et on finit parfois par être tout simplement rejeté.

La société d’aujourd’hui (et sans doute d'hier) sacralise avant tout l'image, une image extérieure qui doit correspondre à la société et je suis d'accord avec ceux qui disent que le vrai nous est enfui profondément mais qu'il finit parfois un jour ou l'autre par sortir. Vivre dans le paraître je pense que cela engendre selon les gens soit un sentiment d'appartenance et donc de sécurité, soit cela engendre énormément de frustration, peut-être même je dirais de l'amertume.

J'ai envie de dire qu'il y a des gens qui arrivent à se satisfaire en quelque sorte du métro boulot dodo et des gens pour qui cela est pénible de devoirs vivre selon les convenances que la société nous impose.

Ceci dit, je ne jugerai pas, chacun voit midi à sa porte, s'il y a des gens qui arrivent à se satisfaire du système mis en place tant mieux pour eux mais effectivement, pour d'autres, il peut se développer un fort sentiment d'incompréhension et de solitude.
#32
(02/11/2020 19:48)Trickster a écrit :
Elon Musk explique clairement que dans 5 ans cette technologie sera directement implantable dans le cerveau grâce à sa technologie NeuraLink

Qu'il se taille sur Mars lui ça nous fera de l'air
#33
Désolé de te décevoir mais ses priorités ont l'air d'avoir changé mrgreen
GALA GALA

"Il y eut une fois, dans un recoin éloigné de l'univers répandu en d'innombrables systèmes solaires scintillants, un astre sur lequel des animaux intelligents inventèrent la connaissance. Ce fut la plus orgueilleuse et la plus mensongère minute de l' "histoire universelle". Une seule minute, en effet. La nature respira encore un peu et puis l'astre se figea dans la glace, les animaux intelligents durent mourir. - Une fable de ce genre, quelqu'un pourrait l'inventer, mais cette illustration resterait bien au-dessous du fantôme misérable, éphémère, insensé et fortuit que constitue l'intellectuel humain au sein de la nature. Des éternités durant il n'a pas existé ; et lorsque c'en sera fini de lui, il ne se sera rien passé de plus. Car ce fameux intellect ne remplit aucune mission au delà de l'humaine vie. Il n'est qu'humain, et seul son possesseur et producteur le considère avec pathos, comme s'il renfermait le pivot du monde". 
#34
(02/11/2020 16:31)Cookies a écrit :
Mais ouais faut vraiment voir ça comme la drogue, que ce soit pour l'éducation, la prévention ou les abus y'a pas mal de similarités (et des différences bien sur).

En rebondissant sur cette comparaison, est-ce qu'on donne massivement des drogues aux enfants ? (bon ok, à part le sucre)

(02/11/2020 16:31)Cookies a écrit :
Sinon dans le fond, un smartphone c'est rien de plus qu'un PC qui rentre dans la poche.

Justement ! Perso j'ai pas envie d'un ordi et d'une connexion internet en tous temps et en tous lieux ! C'est de la folie j'trouve...

(02/11/2020 19:48)Trickster a écrit :
Perso je vois que des effets positifs à l'arrêt du smartphone et c'est un vrai changement de vie (alors que j'étais pas spécialement accro) je m'attendais pas à ça, un exemple parmi tant d'autres mais  y'a une sacré différence entre se poser et lire un livre sur je ne sais quel sujet plutôt que de lire je ne sais combien d'articles sur le même sujet qu'on oubliera dès le lendemain. Et ça peut paraitre con mais se reconnecter totalement à la réalité permet de grandement réduire le sentiments de vide dont vous parliez au début.

J'ai aussi fait cette expérience avec le livre : à force de lire sur internet, au début j'avais beaucoup de mal à rester concentré plus d'une page. Mais c'est justement parce que c'est pas le même type de concentration qui est sollicitée (profonde avec la lecture). Dans le reportage que j'ai mis en lien plus haut, ils parlent des problèmes d'attention liés aux écrans (et de retard d'apprentissage, notamment par rapport à la parole).
#35
Citation :En rebondissant sur cette comparaison, est-ce qu'on donne massivement des drogues aux enfants ? (bon ok, à part le sucre)

Non de toute évidence, il y a un âge pour tout ! Et surtout un âge trop tôt pour tout aussi ! Ca fait partie pour moi de la dite éducation dont je parle

Citation :Justement ! Perso j'ai pas envie d'un ordi et d'une connexion internet en tous temps et en tous lieux ! C'est de la folie j'trouve...

C'est compréhensible Smile Moi du coup, c'est l'inverse, j'aime bien l'avoir avec moi si j'en ai besoins, mais ça ne veut pas dire que j'ai constamment besoins de l'utiliser.

Pour les livres, je pense qu'on doit être tous différents, car malgré un temps d'écran élevé pour moi. Je n'ai aucun problème à me plonger des heures dans un livre qui m'interesse, j'ai même tendance à y rester scotcher trop longtemps Happywide
Peut-être car les "écrans" sont arrivé plus tard dans ma vie ? Ou c'est peut être juste propre à un type de personnalité, mais du coup, je trouve ça difficile d'en tirer des conclusions universelles.

Cela dit, je ne doute pas du fait qu'un enfant n'a pas sa place sur internet, rien qu'a voir ce dont on parle ici ... et c'est qu'un sujet parmi tant d'autres. Mettre à l'épreuve le sens critique d'un enfant sur internet, c'est limite criminel.
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos
#36
Cookies, une hypothèse : peut-être que tu n'as jamais arrêté de lire de bouquins ? Pour ma part, pendant une période assez longue, je lisais uniquement sur internet. Donc peut-être que ça joue...

Une étude assez récente parle de l'effet des écrans chez les enfants sur la lecture (entre autres) :
https://jamanetwork.com/journals/jamaped...ct/2754101

D'après leurs résultats, les enfants qui passent le plus de temps devant leurs écrans ont les moins bons scores aux tests cognitifs : ils ont moins de vocabulaire, plus de difficultés à lire et mettent plus de temps à nommer des objets par exemple. Après scanners, la structure du cerveau des plus gros usagers serait modifiée aussi (moins de substance blanche).
#37
Attention aussi à ne pas confondre corrélation et causalité ! Si j'ai bien lu ils disent que c'est associé, pas que le lien de causalité est établi. Ça pourrait être l'inverse, que les enfants ayant de moins bons score aux tests cognitifs ont plus tendance à scotcher aux écrans, à cause d'une raison commune comme des difficultés de concentration, ou un faible niveau socio-économique des parents (du coup t'as pas forcément de quoi faire garder le gamin donc télé, et puis t'as pas non plus de quoi lui acheter 42 jeux d'éveil donc il est moins stimulé que d'autres gamins mieux favorisés). Peut-être aussi qu'ils développent d'autres compétences que cette échelle-là ne mesure pas (c'est le problème des échelles pré-établies).
méditation                                                             

« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#38
En fait il peut m'arriver de passer des années sans lire un livre, et d'autres ou je les enchaine. Des fois sur papier , des fois sur un écran ou en audiobook. C'est vraiment propre au sujet que va aborder le livre et son contenu. Pour moi, le support pas tant que ça. J'aime bien lire au format livre car j'aime tourner les pages, mais je peux aussi lire sur un écran. Le tout c'est que je sois dans un environnement qui me plaise sur le moment.
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos
#39
J'ai raté ce message que je trouve intéressant et je souhaitais y répondre.

Citation :C'est facile de dire tout ça quand on a connu un monde différent et qu'on a un peu de recul (relatif) sur ces technologies. Le problème c'est pour les 2010 qui vont grandir au milieu de tout ça, c'est un peu comme s'ils étaient nés accros et allaient grandir entourés de toxicomanes, pour eux ça risque d'être plus compliqué, leur libre arbitre sera quand même pas mal réduit par rapport à ce sujet.

Puis faut pas oublier que comme la dit Cookie le smartphone c'est juste un PC dans la poche mais c'est une technologie transitoire, dans sa dernière interview Elon Musk explique clairement que dans 5 ans cette technologie sera directement implantable dans le cerveau grâce à sa technologie NeuraLink (et c'est le truc le moins flippant que permettra sa petite puce pour vous donner une idée du bousin).
Et les 2010 dont je parlais plus haut ça leur posera aucun problème de se mettre une petite puce dans le corps pour accéder encore plus rapidement à insta pour pas être à la traine... Effectivement c'est un outil mais les gens qui font évoluer cet outil nous veulent clairement pas du bien. Votre "éducation" ne fera pas le poids face au progrès avec un grand P.

Et je suis plutôt d'accord avec TS, la plupart des gens avec des smartphone ressemblent à des toxico dans le déni, le genre à t'expliquer qu'ils sont plus accro aux opiacés parce qu'ils ont arrêté de shooter de l'héro mais qu'ils prennent juste "un peu de codéine de temps en temps quoi" . Quand t'en arrive au stade où tu dois bloquer ton propre téléphone pour retrouver une vie normal c'est pas bon signe quand même.

Perso je vois que des effets positifs à l'arrêt du smartphone et c'est un vrai changement de vie (alors que j'étais pas spécialement accro) je m'attendais pas à ça, un exemple parmi tant d'autres mais y'a une sacré différence entre se poser et lire un livre sur je ne sais quel sujet plutôt que de lire je ne sais combien d'articles sur le même sujet qu'on oubliera dès le lendemain. Et ça peut paraitre con mais se reconnecter totalement à la réalité permet de grandement réduire le sentiments de vide dont vous parliez au début.

Trickster: Je suis en grande partie d'accord avec toi, étant donné que je suis un geek dans l'âme j'ai passé des heures innombrables sur PC à faire des choses improductive au possible et je me sentais comme un toxicomane. Je sentais que je stressais au bout d'un moment quand j'étais éloigné des écrans.

Et un jour j'ai fait une cure que je me suis imposé de deux mois sans ordi, j'avais juste droit à mon téléphone et encore que j'avais fait le choix d'avoir uniquement un forfait qui n'incluait pas de DATA à l'époque.

Et c'est à ce moment-là que je me suis rendu à quel point j'étais intoxiqué par les nouveaux technologies, la première semaine fut éprouvante, je pensais très régulièrement à me rendre sur internet puis au bout de deux semaines ça allait mieux, je me sentais moins anxieux, plus apaisés mais en fin de compte j'ai rechuté.

Donc oui, les accoutumances sont multiples, il y a des gens accros aux nouvelles technos, des gens accros aux jeux d'argent ou bien à certains produits illégaux ou bien qui peuvent être accro au shopping, il n'y a pas qu'une seule manière d'être accro, ça prend des formes très différente.

seul point sur lequel je suis en partie en désaccord, c'est celui de dire que les nouvelles générations sont plus à risque, j'en ai connu plein des trentenaires comme moi accroc à internet. Je ne suis pas si sûr qu'être née avant l’avènement des réseaux sociaux etc. nous prémunisse tant que ça de tout risque de débordements :/

Je crains même que ça soit parfois pire de ne pas avoir connu tôt internet, comme tout lorsque quelque chose est neuf on est très enthousiaste, curieux. Je suis presque certain que si j’initie par-exemple mon père à internet il risque d'y passer des heures et des heures, il risque de trouver cette techno fascinante.

C'est comme lorsqu'une personne découvre le sexe par-exemple, elle aura envie de faire l'amour encore et encore au début et puis avec le temps ça deviendra moins enthousiasment, ce sont d'autre facteur qui rentreront en jeu et l'envie se fera moins présente sauf si l'on n'arrive plus à se raisonner et les créateurs des réseaux sociaux etc. il ne nous aide pas sur ce point, c'est même le contraire, tout est fait pour que l'on y résiste pas, ce n'est pas pour rien qu'il existe des psychologues ergonome qui aident à la conception des plateformes.
Mes propos n'engagent que moi, étant donné que je suis novice, veuillez ne pas prendre exemple sur moi, il y a bien plus expérimenté sur la plateforme, have fun !
#40
C'est intéressant comme sujet.

Moi dans mon cas, l'introspection est simple: je sens que si j'avais une vie sociale épanouissante, riche de contact humain sincère et authentique, je n'aurai aucun besoin de me rendre sur Internet. Où juste pour des choses pratiques et concrètes. J'y vais pour combler mon vide affectif et ma solitude. 
Quand je m'éloigne des écrans, je sens ce sont mes parties qui se sentent terriblement seul en moi qui veulent y aller.

Je n'irai pas forcemment à généraliser cet état de fait, mais ça peut etre une piste pour beaucoup d'entre nous.




Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.