S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Tout sur le Cannabis

#1
CANNABIS

Ce qui suit est un mix d'infos copié/collé et de rédaction, vérifiés selon ces sources:

-http://fr.wikipedia.org/
-http://membres.lycos.fr/masterkush/
-http://www.erowid.org/psychoactives/

1: PRESENTATION DU CANNABIS:

*Description/Histoire:

Le chanvre (Cannabis sativa L) ou plus connu sous le nom de cannabis,
est une espèce de plante annuelle de la famille des Cannabaceae. Il
fut très largement utilisé par le passé puisqu'il s'agit d'une des
premières plantes domestiquées par l'Homme au néolithique. Son
utilisation au cours de l'histoire est lié a ses vertus psychoactives
et médicinales largement reconnues, mais il a également été utilisé pour
d'autres aspects: La fabrication de papier (cigarette, papier bible, billet
de banque), l'isolation thermique, le tissage utilisé en chine des 600 av JC
et par la suite au Moyen-Age, le combustible pour moteur notamment utilisé
par Rudolf Diesel lors de la création de son fameux moteur du même nom, en
cosmetique, en alimentation pour ses propriétés nutritives (chènevis) aussi
bien humaine que animale. Son utilisation la plus courante reste cependant
l'usage récréatif, et c'est a cela que nous allons nous intéresser.

*Les 4 sous especes:

-Sativa: Elle provient des régions équatoriales, et peut mesurer jusqu'a plus
de 6 metres. Connue pour ses propriétés psychotropes, c'est chez cette sous
espece que l'on observe les plus grosse concentration de THC. L'effet est
plutot "high", motivant et excitant. Son cycle de vie est plus long que celui
des autres sous especes.

-Indica: Origianaire des régions himalayennes du nord de l'inde, réputée pour ses
propriétés psychotropes, ses effets sont plus "stone", plus narcotique que ceux
de Sativa. Elle peut atteindre 3 metres de hauteur.

-Spontanea: Pousse a l'etat sauvage en Europe de l'est et en Russie. Concentration
tres faibles en THC qui n'excede pas les 0,5%, elle est surtout utilisée dans la
création d'hybrides. Elle est généralement considérée comme une mauvaise herbe.

-Kafiristanica (Ou chanvre afghan): On la trouve dans une province afghane du nom de
Kafiristan. Elle est ainsi appelée car de nombreuses variétés souvent dérivées du
chanvre indien poussent en afghanistan, et sont abusivement appelées "chanvre afghan",
ce qui est une confusion. Le chanvre afghan ne dépasse pas 1m50 de hauteur, a peine
plus grande que la Spontanea, mais beaucoup plus concentrée en THC. Exclusivement
cultivée pour la production de haschich.

*Mâle ou femelle:

Les plantes de cannabis sont mâles ou femelles (plus rarement hermaphrodite).
Seules les plantes femelles produisent un taux de THc assez important pour être
psychoactif, celui des plantes males étant trop bas donc négligeable. Les plantes
mâles produisent du pollen pour poliniser les fleurs de la plante femelle. La plante
femelle une fois polinisée produit des graines. Si la plante femelle n'est pas
polinisée ( s'il n'y a aucun mâle au alentour pour produire du pollen) les fleurs et
les têtes continuent à se développer et à produire du THC. Les plantes femelles non
polinisées sont dites "sensemilla" (sans graines).

*Les cannabinoïdes dans la plante:

On en recense plus de 60 dans les differentes variétés de chanvre. Les plus
répandues sont le tétrahydrocannabicol (THC), le cannabidiol (CBD) et le
cannabinol (CBN). Ce sont ces substances qui provoquent les differents effets
high ou stone lors de la consommation de cannabis. Les cannabinoïdes peuvent etre
synthétisés chimiquement et trouvent des applications cliniques et thérapeutiques,
mais il semble que le THC synthétisé soit moins efficace qu'un joint.

*Le mode d'action du cannabis/THC:

Le cannabis agit avant tout sur le cortex cérébral.

Le système limbique, l'hypothalamus, l'hypophyse, le cervelet, mais aussi sur
d'autres parties du corps comme la rate et l'intestin. En 1988, on a prouvé l'existance
de recepteurs spécifiques (CB1 et CB2) des cannabinoïdes dans le cerveau et dans le système nerveux.

Quelques années plus tard, des chercheurs américains ont découvert un cannabinoïde
présent dans l'organisme même qui réagit à ces recepteurs; ils lui ont donné le nom de
«Anandamide», du mot sanscrit «ananda», qui signifie «félicité, béatitude».

Le THC se dissémine rapidement dans l'organisme, notamment dans les organes bien irrigués
et dans le système nerveux. Dans un deuxième temps, le THC, extrêmement liposoluble,
s'accumule dans les tissus adipeux. Ces dépôts de THC sont libérés très lentement,
de sorte que le taux de THC dans le sang ne baisse qu'à long terme et qu'on peut le mesurer
encore longtemps après. Il en va de même des métabolites de THC dans l'urine, dont on peut
détecter la présence des semaines, durant chez les consommateurs réguliers de cannabis,
même si ceux-ci ne prennent momentanément plus de drogue.

Selon les experts, il n'y a pas de lien clair et net entre la concentration de THC dans
le sang et l'ivresse euphorique que produit le cannabis. Par là même, il est impossible
de fixer une valeur limite (sous la forme d'un certain pour mille, par exemple)
au delà de laquelle on ne serait plus apte à prendre le volant, après avoir fumé du haschisch
ou de la marijuana.

*Les effets du cannabis:

D'une manière générale, les effets varient en intensité et en durée en
fonction du mode de consommation et des teneurs respectives en TCH et CBN,
ainsi que du sujet, de son état physique et psychique

A faible/moyenne dose:
-Euphorie
-Hilarité
-Excitation
-Relaxation
-Détente
-Sensation de flottement
-Introspection, disparition de l'inhibition
-Idées créatives
-Stimulation de l'appetit
-Sensation d'extreme plaisir

A plus forte dose:
-Forte augmentation de la perception auditive et visuelle
-Possibilité d'hallucinations
-Bad trip, ou au contraire, amplification des sensations durant un spectacle musicale, ou
devant un film par exemple (mais pas que)

La consommation simultanée d'alcool et de cannabis décuple les effets des deux, mais on tend
alors vers la poly-toxicomanie.

*Symptomes suite a la consommation du cannabis:
(Ces symptomes ne se manifestent pas a chaque consommation, et varient en fonction de l'usager)

-Yeux rouges
-Bouche pateuse/blanchiement de la langue
-Difficultés de concentration
-Altération de la mémoire immédiate
-Trouble de la percpetion du temps
-Paranoïa
-Chute de tension
-Trembelement
-Sensation de froid
-Anxiété
-Replis sur soi-même

Le cannabis altère la mémoire immédiate, la concentration, le rappel des souvenirs et peut
donc diminuer les capacités d'apprentissage. En l'etat actuel des connaissances, la mémoire
ne semble pas affectée au-delà du temps des effets du cannabis, autant dire quelques heures.
Cette amnésie est multiplié en cas d'association du cannabis a l'alcool.

*Les effets secondaires:
(Ce passage provient d'un site repertoriant toutes les substances dites psychoactives
et faisant état de leur pharmacologie, leurs effets, leur dosage, leur histoire, et les risques
que leur consommation induit.)

"C'est parce que les études portant sur les effets secondaires sont diverses et souvent
non concordantes entre elles qu'on ne peut pas répondre avec précision à cette question.
A notre connaissance, aucune étude ne montre des effets toxiques majeurs dus au cannabis.
On signale ici ou là des cas d'intoxication ayant nécessité une intervention sanitaire
d'urgence, mais aucun n'a été mortel.

On parle parfois d'une atteinte au système immunitaire, mais ces constatations ont été faites
sur des singes et elles ne sont pas prouvées sur les hommes. D'ailleurs il arrive que des
malades du sida, dont le système immunitaire est gravement affaibli, consomment du cannabis
sans que leur état s'aggrave.

On a aussi beaucoup parlé d'un effet sur les spermatozoïdes. Là encore, c'est une hypothèse
basée sur une consommation assez intensive pendant 2 ou 3 mois. Les dommages semblent réversibles.

On n'a pas encore d'évaluation concernant les effets secondaires négatifs dus à la fumée des joints
de cannabis. On sait qu'un joint, du point de vue des substances toxiques avalées, est l'équivalent
de 4 cigarettes environ. Cela signifie que 5 joints par jour implique un risque de maladie des
voies respiratoires ou de cancer égal à celui d'un paquet de cigarettes. Et si en plus des joints
on fume...

Des observations fiables ont également été faites sur les risques d'accident et sur les risques
psychologiques ou psychiques. Selon la dose ou le produit consommé, il existe une ivresse cannabique
qui rend dangereuse la conduite d'un véhicule automobile: les réflexes sont ralentis, la perception peut être
troublée. On constate cependant que les conducteurs sous influence du cannabis ont tendance à conduire plus
lentement et à sous-estimer leur aptitude à le faire. Les accidents signalés étaient souvent dus à la
présence d'alcool en plus du cannabis.

Les choses peuvent être graves sur le plan psychique. Chez de grands consommateurs, on a pu noter parfois
des troubles psychiques importants: angoisse, états de panique, dépression, tendances à la schizophrénie.
Mais il semble que ces troubles ne sont pas causés par le cannabis, mais plutôt révélés par lui, chez
des personnalités préalablement déjà psychologiquement fragiles.

Ces études sont donc basées soit sur des observations de laboratoires faites sur des animaux, soit
sur des consommateurs ou consommatrices qui consultent des centres de conseil ou de soin, ou sur des
enquêtes dans lesquelles les personnes sont interrogées sur leurs expériences.

On fait aussi de plus en plus d'observations systématiques dans le domaine médical, parce que, dans
l'histoire, le cannabis était beaucoup utilisé comme médicament et qu'on se demande si on ne pourrait pas
à nouveau utiliser ses propriétés curatives, en évitant au maximum les effets secondaires."

*Risque: Inégalités face a l'abus du cannabis:

Le risque de consommer de manière abusive du cannabis dépend de divers facteurs, individuels, sociaux et
familiaux. L'expérimentation de cannabis constitue, à l'adolescence, l'une des marques de la prise de
distance des jeunes vis-à-vis de leur famille. Mais il existe des jeunes plus vulnérables que d'autres à une
consommation abusive. Des traits de personnalité tels qu'une faible estime de soi, des difficultés à faire
face aux événements, ou des difficultés à résoudre des problèmes interpersonnels sont, par exemple, associés
dans les études à un risque accru de survenue d'une consommation abusive ou d'une dépendance aux substances
psychoactives, dont le cannabis. De telles associations sont également retrouvées pour des tempéraments caractérisés
par la recherche de sensations fortes.Des troubles de la personnalité (personnalité antisociale) ou des troubles
des comportements, par exemple la consommation précoce de tabac ou d'alcool, constituent des facteurs favorisant
la consommation abusive de cannabis. Des antécédents familiaux (alcoolisme ou toxicomanie) sont d'autres facteurs
de risque bien identifiés de consommation abusive de produits psychoactifs, dont le cannabis.


"PARTIE SUR LA DEPENDANCE EN SUSPENSE, EN ATTENTE DE PRECISION."


*L'escalade vers les autres drogues?

Cet argument est sans doute celui qui crée le plus de polémique. Pourtant, plus les études sérieuses s'accumulent, plus
la réponse est claire: le cannabis n'ouvre pas la porte à la consommation de drogues à haut risque. Cette affirmation ne
repose pas sur des observations biologiques mais sur plusieurs enquêtes auprès des populations concernées. Il est exact que
beaucoup de consommateurs d'héroïne ont utilisé du cannabis. Mais la plupart des usagers du cannabis n'utilisent pas d'autres
drogues. De plus, sur de longues durées, on n'observe pas une évolution similaire entre les deux types de consommation. Les
seules différences significatives observées dans certains pays sont généralement attribuées au contexte social dans lequel
s'inscrit la consommation ainsi qu'aux moyens d'approvisionnement. En Hollande, où le cannabis a été partiellement légalisé
afin d'éviter le contact des consommateurs avec des trafiquants capables de leur proposer d'autres drogues, le pourcentage de
jeunes utilisateurs de cannabis ayant essayé la cocaïne n'est que de 1,8%. Aux Etats-Unis, il est d'environ 16%.

2:L'USAGE RECREATIF

*Les différentes formes de cannabis déstinées a l'usage récréatif, et leur
modes de consommation:

-La marijuana: Il s'agit des fleurs séchées femelles qui forment les "têtes",
ou des feuilles séchées (appelées feuilles de manucure, il s'agit en realité
des feuilles de la couronne fleurie des plantes femelles). Elle est égalemment
appelée Beuh, beuhère, weed, chanvre, herbe, marie jeanne, ganja... La teneur
en THC varie entre 0.1 a 22% (voir plus?) selon la provenance. Elle peut etre fumée sous
forme de joint, aussi bien pure que mélangée a du tabac. Elle est parfois
mélangée a des patisseries ou a des boissons.

-Le haschich: Ce terme désigne la résine issue du chanvre femelle suite a un
mode de préparation relativement simple qui sera détaillé plus bas. Il est
préparé sous forme de savonettes, et est égalemment nommé: H, chichon, hash,
shit, chocolat... (le terme shit designe generalement un haschich coupé a
d'autres substances, tandis que le haschich est pur.) La teneur en THC varie
entre 10 et 30%. Le hashcich est mélangé a du tabac et fumé sous forme de
joint, ou dans une pipe spécialisée. Comme la marijuana, il peut etre mélangé
a des aliments ou a des boissons.

-L'huile de cannabis: Un concentré issu d'une extracrtion a l'aide de solvant,
généralement alcool ou gaz pour briquets. Séparation dans l'eau où l'huile
surnage, puis évaporation du solvant. On obtient bien evidemment une concentration
record de THC, pouvant aller jusqu'a 80%, ce qui impliqe bien evidemment une
dangerosité superieur a celle du haschich et de la marijuana. Elle est fumée
mélangée a du tabac, et est tres peu repandue.

*Dosage (uniquement pour le cannabis fumé)

Le dosage du Cannabis est assez facile à gérer. Une bonne méthode pour déterminer
votre dose est de fumer une petite quantité (1-2 bouffées), d'attendre 5-15 minutes,
et de répéter si besoin est. Une bouffée moyenne d'une pipe ou d'une pipe-à-eau
représente environ 1/20e de gramme. Avec des têtes de Cannabis raisonnablement
puissantes, un petit nombre d'inhalations est en général suffisant. Plus la puissance
est faible, plus les gens auront besoin d'inhaler un grand nombre de bouffées pour
arriver aux effets désirés.
En général, le cannabis au feuilles marrons est moins puissant que celui aux têtes vertes,
dorées ou violacées. Il existe bien un "Shit-une-taf" qui peut surprendre même le fumeur
vétéran avec sa puissance.
Prétez attention aux réactions de votre corps quand vous essayez pour la première fois
une nouvelle variété ou une nouvelle méthode pour fumer, et faites attention en présentant
le Cannabis à d'autres. Chacun réagit différemment à différentes doses.

-Léger: 1/30g
-Moyen: 2/30g
-Fort: 3/30g

Lorsque le cannabis est fumé, (c'est la forme de consommation la plus courante),
jusqu'à 60% de la substance active disponible (THC) parvient dans les vaisseaux.
Le taux de THC dans le sang est à son maximum après 15-30 minutes.
L'effet psychique dure de 2 à 4 heures.

*Les autres modes de consommation a des fins récréatives-Bang et ingestion:

-La pipe a eau (ou bang, bong...): Il s'agit d'une methode pour fumer le cannabis
(pas que) tout en refroidissant et en filtrant la fumée. Cette methode multiplie les
quantités d'air et de toxiques inhalés, du fait des inspirations profondes qu'elle
nécessite. Les fumées penetrent plus profondement dans les poumons, avec les risques
qui en sont les conséquences, liés a la fréquence d'utilisation de la pipe a eau:
difficultés repiratoires, cancer du poumons/gorge (bien sur, il en va de meme pour le joint,
ceci dit ces effets se manifesteraient de facon plus précoces chez des usagers réguliers
de pipes a eau), et décollement des poumons. Le mode d'emploi est simple: un tube composé
d'un trou pour faire passer une durite, d'un trou de meme taille pour créer une arrivée d'air,
et d'un trou beaucoup plus grand généralement situé au dessus du tube. On place une douille
au bout de la durite, que l'on rempli soit de haschich/tabac, soit de marijuana pure ou mixée
a du tabac. Il ne reste plus qu'a verser de l'eau dans le tube jusqu'a ce que la durite soit
immergée de quelques centimètres d'eau, a placer la flamme d'un briquet sur le contenu de la
douille, et a aspirer plus ou moins fort et plus ou moins longtemps par le trou prévu a cet
effet. La coutume veut que la douille soit tirée en une fois (chose qui se nomme "couller une
douille") et que la cendre tombe dans l'eau, chose relativement difficile pour des personnes
non habituées a cet exercice en raison de la quantité de fumée qu'il faut inhaler. Il
faut garder un doigt sur l'arrivée d'air, et l'enlever lors des dernieres secondes
d'inhalation, ce qui a pour effet de mettre "une claque" sur la fin. On peut garder la fumée
dans ses poumons ou au contraire la recracher tres rapidement en fonction de la capacité de
chacun. le bang présente un avantage, moins de cannabis utilisé que dans un joint pour
une plus grosse défonce, l'utilisateur subit un effet de "gel" assez intense. En dehors de
cela, le bang donne une dimension assez "perso", a l'inverse du joint généralement
synonyme de partage, et son utilisation induit des risques déja explicités.

-Le beurre de Marrakech: obtenu par extraction des composés liposolubles du haschich ou
des inflorescences de cannabis se substitue au beurre classique dans les recettes. Il est
utilisé pour préparer des plats tels que: le space cake, la pot pie, ou encore les hash
brownies.

-Le lait vert: Le cannabis peut etre mis en solution dans du lait, de préférence entier.

-Le Green dragon: ce terme désigne une boisson alcoolisée a base de macération de cannabis
dans de l'alcool. La solution qui en resulte est verte, d'ou le nom.

!! Attention !!: Les modes d'ingestions sont certes moins nocifs pour la santé que la fumée,
mais sont bien plus violent au niveau des effets. A ne pas consommer seul lors des premieres
expériences.

Lorsque le cannabis est mangé (par exemple sous la forme de biscuits), le cannabis
produit des effets plus tard, la quantité de THC absorbée étant plus faible.

Pour des recherches de témoignages et de recettes des modes d'ingestion vus ci-dessus, voir
internet, il en existe des centaines. De meme pour la fabrication d'un bang artisanal ou encore
les differentes façon de rouler un joint, bien des méthodes et des indications sont présentes sur
le net.
- La réalité est une cuvette de chiotte dans laquelle on plonge régulièrement la tête.. C'est pour notre bien. -
#2
Up-Sticky. Les Modos éditeront au fur et à mesure pour compléter.

Pareil que pour la fiche LSA, si des membres ont des idées pour compléter/nuancer/préciser, elles sont les bienvenues.
- La réalité est une cuvette de chiotte dans laquelle on plonge régulièrement la tête.. C'est pour notre bien. -
#3
Merci, Xon.
Il n' y aurait quelques infos traduites de erowid, par hazard?

EDIT: oups, javais pas vu que tu le précisais au début du poste.
Trop bizarre pour vivre et trop rare pour mourir.
#4
Je me permets d'ajouter cette image:
[Image: 1289154896523_1.jpg]
J'promene mon caniche en tapant dedans comme dans une canette. Dans une laverie automatique j'essaye d'enfiler un pantalon comme si c'était une veste. Ici les vautours sont obèses. J'ressort d'un photomaton avec une radio du crane. Les hommes de l'organisation sont déguisés en touristes. Les pigeons sont des drones. Tout ce qui m'entoure est faux. J'me trouve au milieu d'un décors, ou les clochards sont des acteurs, les passant des figurant, les orphelins n'ont pas de nombril. J'suis une odeur de merguez dans une boutique Hermes. Et pendant ce temps la Joconde elle sourit.
#5
Je rouvre le topic pour en faire un "big&dandy" sur le cannabis.

Et j'en profite pour poser une question aux spécialistes. J'ai entendu parler des "teintures" de cannabis qui semblent être une extraction par macération (après décarboxylation du cannabis) du THC dans l'alcool. Mais je me demande si c'est vraiment efficace et qu'on ne perd pas au change en terme de quantité de THC.

Et aussi si on pourrait faire ce macérat avec une huile plutôt qu'à l'alcool puisque le THC est attiré par les corps gras. Qu'en pensez-vous ?
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
#6
--
#7
@Sludge : liens sur les teintures de cannabis
https://www.cannaway.net/dossiers/recett...ingestion/
Foire aux questions

@Caneton : Elle venait d'où ton huile ?
"Rien n'arrête un peuple qui danse !!"
"L'esprit c'est comme un parachute, il ne fonctionne que s'il est ouvert !!"
#8
J'pense que ton huile été tout simplement raté ca arrive defois
#9
--
#10
Sludge a écrit :
Je rouvre le topic pour en faire un "big&dandy" sur le cannabis.

Et j'en profite pour poser une question aux spécialistes. J'ai entendu parler des "teintures" de cannabis qui semblent être une extraction par macération (après décarboxylation du cannabis) du THC dans l'alcool. Mais je me demande si c'est vraiment efficace et qu'on ne perd pas au change en terme de quantité de THC.

Et aussi si on pourrait faire ce macérat avec une huile plutôt qu'à l'alcool puisque le THC est attiré par les corps gras. Qu'en pensez-vous ?


Un topic plein d'infos sur le sujet:
http://lucid-state.org/forum/showthread....e-cannabis

Les teintures sont efficaces mais tout dépends ce que tu cherches: si l'herbe n'est pas décarboxylée, tu te retrouves avec des composés tels que le THCa, CBDa, etc...qui NE SONT PAS psychoactifs (mais on d'autres effets au niveaux thérapeutiques). Décarboxylée, la teinture aura encore des effets différents selon que tu AVALES (le foie va transformé le THC en un métabolite 5 fois plus puissants) ou bien que tu utilises la voie sublinguale (montée plus rapide, effets plus proche de ce qu'on retrouve avec la vaporisation).

Il me semble que certains réalisent une teinture (voir le premier lien) avec de la glycérine végétale, et aussi de l'huile (mais ça semble plus compliqué en moins stable que l'éthanol ou la glycérine).
#11
Double post mais c'est pour mettre plus de détails sur les cannabinoïdes moins connus (THCa, CBDa, etc) et leurs propriétés:



[Image: cannabinoids.png]


[Image: Halent-Laboratories-2011.jpg]
#12
--
#13
CBD, THC, et plein d'autres. C'est surtout le THC qui défonce.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
#14
Caneton a écrit :
Au risque d'avoir l'air bête c'est bien du CBD dans l'herbe ?


Tous les cannabinoïdes cités ci-dessus peuvent être trouvés (en concentration différentes et aussi selon les variétés) dans l'herbe.


Petit EDIT pour rajouter une étude qui risque de ne pas faire plaisir aux fanas de la weed:

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26558539

Citation :
OBJECTIVE:

Case reports and hospital-based case-control studies suggest that cannabis use may increase the risk of stroke. We examined the risk of non-fatal stroke or transient ischemic attack (TIA) among cannabis users in the general community.

METHODisappointed

A general population survey of Australians aged 20-24 years (n=2,383), 40-44 years (n=2,525) and 60-64 years (n=2,547) was used to determine the odds of lifetime stroke or TIA among participants who had smoked cannabis in the past year while adjusting for other stroke risk factors.

RESULTS:

There were 153 stroke/TIA cases (2.1%). After adjusting for age cohort, past year cannabis users (n=1,043) had 3.3 times the rate of stroke/TIA (95% CI 1.8-6.3, p<0.001). The incidence rate ratio (IRR) reduced to 2.3 after adjustment for covariates related to stroke, including tobacco smoking (95% CI 1.1-4.5). Elevated stroke/TIA was specific to participants who used cannabis weekly or more often (IRR 4.7, 95% CI 2.1-10.7) with no elevation among participants who used cannabis less often.

CONCLUSIONS:

Heavy cannabis users in the general community have a higher rate of non-fatal stroke or transient ischemic attack than non-cannabis users.


En gros, le document fait un lien entre la consommation de cannabis toutes les semaines ou plus et le risque plus élevé (2 fois) d'accident vasculaire cérébral ou d'ischémie cérébral transitoire.
#15
--
#16
Salut a vous la culture;de canna ce vais a l exterieure , votre intérieure c'est du chimique , rien ne vaux un vieux térau de l'humuse , terre des bois pour planter, conseil de punk.
PEAECE
#17
Je voudrais savoir à quantité moyenne pendant combien de temp à t-on les yeux rouge?
#18
salut a vous je répond a t a question ( mdmable) cela depand de la beus si c est de la local ou untérieur plus tu fume plus t a les yeux rouge ( comme disé ma mère qui est desedé t a la mixtomatose c est une maladie chez le lapin ( p;s j ai 36 ans ) que la vie soie belle PEACE
#19
Ok merci
#20
le cannabis est naturel mais, a 40% de thc est ce vraiment naturel ?
#21
Puffpuff a écrit :
le cannabis est naturel mais, a 40% de thc est ce vraiment naturel ?

Si c'est une plante "classique" obtenue par croisement sans OGM, logiquement, oui...
Non, moi j'crois qu'il faut qu’vous arrêtiez d'essayer d'dire des trucs. Ça vous fatigue, déjà, et pour les autres, vous vous rendez pas compte de c'que c'est. Moi quand vous faites ça, ça me fout une angoisse... j'pourrais vous tuer, j'crois. De chagrin, hein ! J'vous jure c'est pas bien. Il faut plus que vous parliez avec des gens
#22
Gleskorry a écrit :
Si c'est une plante "classique" obtenue par croisement sans OGM, logiquement, oui...



Donc on est passé de 5% a 40% avec un simple croisement ?
#23
Puffpuff a écrit :
Donc on est passé de 5% a 40% avec un simple croisement ?

non, les croisement c'est compliquer!
"Le ZGEG , les services de rensseignement!"

#24
PSYCHOCRACK a écrit :
non, les croisement c'est compliquer!



simple ou pas c pas ce que je veux savoir, (a moins que se soit un non tout court)mais si vous pouviez un minimum développer ce serait p**** de cool.. Smile
#25
bah on peut gagner quelques % par génération de plante, du coup de croisement en croisements... mais oui, les herbes super fortes qu'on aujourd'hui ne doivent pas leur taux de THC à des ogm ^^
Non, moi j'crois qu'il faut qu’vous arrêtiez d'essayer d'dire des trucs. Ça vous fatigue, déjà, et pour les autres, vous vous rendez pas compte de c'que c'est. Moi quand vous faites ça, ça me fout une angoisse... j'pourrais vous tuer, j'crois. De chagrin, hein ! J'vous jure c'est pas bien. Il faut plus que vous parliez avec des gens
#26
dac je vois je m'y connaissait absolument pas en culture de cannabis et c plus clair mtn les bébés des bébés des bébés..etc
#27
[video=youtube;ohVvJGCwYKM]https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&amp;v=ohVvJGCwYKM[/video]
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
#28
Bonjour,

Je ne sais pas s'il s'agit du bon post sur lequel poser cette question mais c'est une question que je me pose beaucoup et dont je ne trouve pas la réponse
Comment se fait-il que les consommateur réguliers de cannabis ne soient pas obèses en prenant en compte les monstrueuses fringales qu'il provoque?

Merci de votre attention =)
#29
La fonsdalle c'est pas mécanique!
Ca m'est arrivé qu'une seule fois perso...
#30
Pour ma part, lors de mes grosses périodes de consommation, je ne ressentais plus la foncedalle. En fait, je ne ressentais plus la faim du tout.


Topics apparemment similaires...
  J'ai presque tout arrêté mais la weed me défonce plus qu'avant ! sydharta 11 1,968 24/12/2016 20:38
Dernier message: Cookies
  Je veux arrêter de fumer plus que tout.. Boby12 27 5,043 30/05/2013 16:50
Dernier message: Mr.G
  Tout sur la beuh de A a Z ? :p Bahrain 14 31,135 04/06/2007 10:00
Dernier message: Bahr



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.