S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Répercussions d'Oxycodone + Multi-AH-H1

#1
Bonjour à tous,

Après un deuxième trip à 70mg d'OxyNormORO absorbé en deux prises (40 et 30) sur deux heures et demi accompagné d'une combinaison de Prométhazine 50mg (2 fois 25 à la 40) et une seconde fois 25 à la deuxième prise d'Oxy, voilà ce qui s'en est suivi :

-> Une journée dure comme celle-là, j'en ai peu connue. J'ai rampé dans mon appartement, attendant avec impatience que ma copine (qui est habituée à la RDR et surtout à mes expériences) me répare, me retrouve dans un piteux état, encore une fois.

-> Crampes et vomissements mélangés à une espèce de poésie désarticulé dans l'anti-douleur du médoc, j'en ai chié pour pouvoir ne serait-ce que manger, boire, ou même me lever parfois.

-> A un moment, et moment dont je me souviendrai toute ma vie : je me sens quitter mon corps, mais pas d'une bonne manière. Je suis presque endormi sur la lunette des toilettes, l'impression qu'un moi éthéré s'élève et que mon esprit sombre, doucement, vers un sommeil qui sera sans doute le dernier...

-> Par un hasard qui veut que la vie me veut encore partager quelques instants avec elle, dans un dernier sursaut d'énergie j'appelle ma copine pour lui dire de rentrer, et après une vingtaine de minutes, elle rentre, en ayant quitté son taff légèrement en avance, mais elle me trouve là, sur les chiottes, à moitié mort.

-> J'avais de grandes difficultés à respirer et le seul moyen de m'en sortir était de me faire vomir le plus possible et de me dégager de ses toxines. J'ai donc forcé, inséré deux doigts dans la gorge et vomi pendant longtemps... très longtemps...

-> L'affaire a duré une bonne heure et demi, à la fin seule la bile, l'eau, et les toxines sortait, plus aucun résidu ni morceau de quoi que ce soit n'était.

-> Après cet épisode, ma copine me dit que mes lèvres reprennent une couleur rouge plus vive, je me sens mieux, vivant, mais éreinté, le moindre matelas me ferait dormir mais à mon inquiétude : l'arrêt respiratoire est toujours possible. Je préviens ma copine de me surveiller pendant que je dors, si ma respiration est bonne et que je suis bien en PLS côté gauche.

Le lendemain, à l'heure où j'écris ces lignes, j'ai encore quelques crampes, des courbatures, une grosse envie de sortir pour me changer les idées (ce que je vais faire dès que ma copine revient puisqu'elle a les clés), ça y est, le reste de ma vie m'attend, ce n'était pas mon heure et j'y ai pourtant cru.

Je ne connaissais rien aux opiacés, ni à l'Oxy, ni à toutes les complications que cela pouvait laisser si c'était mal fait, j'en ai eu un très très bref et concis aperçu en trois jours.

Merci de m'avoir lu.
#2
Salut, merci pour ton retour, par contre je vais enlever le tag "études" car on le réserve aux topics à propos d'études scientifiques Wink
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »

Mignonne allons voir si la la kétamine
Peut faire office de vitamine
- Skruffy
#3
Ah ok ! Je pensais que c'était pour genre "étude" comme les études que l'on menne sur soi ou quand on veut TR. Mais ok no soucis et de rien pour le retour ! ^^




Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.