Qu'est-ce qui est interdit ?
#1
Bonjour,

Je ne parle pas des règles du forum, je parle de tous les jours, partout en France.

Est-ce interdit de consommer des drogues non stupéfiantes ? "légales"
Ou alors se droguer avec une poudre non répertoriée est-il légal ?
Quel est l'enjeu alors entre se "droguer" avec ces substances ou les utiliser comme auto-médication ?
Si je dis par exemple que je consomme X research chemicals et que je dis que c'est un médicament expérimental je suis dans l'illégal ?

Qu'est ce qui est vraiment interdit dans "faire l'apologie de la drogue" ?
As-t-on le droit de manifester, par exemple, contre la prohibition ?
As-t-on le droit de présenter les "mérites" de certaines substances ?

Merci beaucoup
  Répondre
#2
Tant qu'on ne se fait pas chopper rien n'est illégal Wink
Il me semble que les substances illégales en France sont celles-ci et ce, peut importe l'usage qu'on en fait

https://www.ansm.sante.fr/Mediatheque/Pu...s-de-sante

Pour l'auto médication et apologie, je ne saurais pas te répondre . L'apologie, ou 'incitation sont il me semble interdites mais tellement d'artistes en font que ça me semble pas hyper strict .

C'est pas le fait de se droguer qui est illégal, c'est certains produits et les comportements qu'ils occasionnent donc l'automédication avec un produit illégal ou "en zone grise" n'est pas autorisée non .
Tout fumeur rêve de disparaître dans ses nuages . -Tesson

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit Smile 
https://www.stopennui.net

Mes Trips les plus marquants :

Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31341.html
DXM : http://www.psychonaut.fr/thread-31394.html
LSA : http://www.psychonaut.fr/thread-31804.html
Champis + Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31947.html
LSD + Kétamine : https://www.psychonaut.fr/thread-32051.html

  Répondre
#3
Oui mais ça reste légal de s'auto-médiquer avec des substances inconnues non ?
  Répondre
#4
Si la substance n'est pas enregistrée parmi les substances illégales, alors oui ce n'est pas interdit de l'utiliser .
De quelle substance parles-tu ? Je t'invite à te méfier avaler tout et n'importe quoi peut être dangereux .
Tout fumeur rêve de disparaître dans ses nuages . -Tesson

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit Smile 
https://www.stopennui.net

Mes Trips les plus marquants :

Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31341.html
DXM : http://www.psychonaut.fr/thread-31394.html
LSA : http://www.psychonaut.fr/thread-31804.html
Champis + Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31947.html
LSD + Kétamine : https://www.psychonaut.fr/thread-32051.html

  Répondre
#5
Aucune en particulier, je connais rien aux research chemicals, j'ai pris de la Methoxetamine ça m'a dégoûté, j'ai pris de la fluorotropacocaine ça m'a encore plus dégoûté, j'ai pris du MDPV (à très hautes doses), ça m'a brûlé 5 kg de graisse en 3 jours et j'ai fini à l'hosto par dénonciation de mon père, 5 fois.

Ce qui me gêne, c'est de savoir si c'est légal de manifester contre la prohibition de certaines drogues, on si ça serait assimilé à de l'incitation et les manifestants qui seraient placés en garde à vue
  Répondre
#6
Dans la théorie on ne devrait pas pouvoir interdire aux gens de manifester, mais après ça dépendra aussi de comment le juge interprète lui-même la loi mais enfin, il me semble que si tu manifestes contre la prohibition sans dire "consommez" mais plutôt " arrêtez d'interdire" tu ne risques pas grand chose .
Tout fumeur rêve de disparaître dans ses nuages . -Tesson

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit Smile 
https://www.stopennui.net

Mes Trips les plus marquants :

Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31341.html
DXM : http://www.psychonaut.fr/thread-31394.html
LSA : http://www.psychonaut.fr/thread-31804.html
Champis + Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31947.html
LSD + Kétamine : https://www.psychonaut.fr/thread-32051.html

  Répondre
#7
(09/04/2019 13:09)HibouMechant a écrit : Bonjour,

Je ne parle pas des règles du forum, je parle de tous les jours, partout en France.

Est-ce interdit de consommer des drogues non stupéfiantes ? "légales"
Ou alors se droguer avec une poudre non répertoriée est-il légal ?
Quel est l'enjeu alors entre se "droguer" avec ces substances ou les utiliser comme auto-médication ?
Si je dis par exemple que je consomme X research chemicals et que je dis que c'est un médicament expérimental je suis dans l'illégal ?

Qu'est ce qui est vraiment interdit dans "faire l'apologie de la drogue" ?
As-t-on le droit de manifester, par exemple, contre la prohibition ?
As-t-on le droit de présenter les "mérites" de certaines substances ?

Merci beaucoup


https://www.legifrance.gouv.fr/affichCod...e=20190410

Si tu cherches de quoi t'occuper pendant tes privations de sommeils, t'as des passages du Code de la Santé Publique et du Code Pénal qui répondront à tes questions.

Après sur l'auto-médication je sais pas, il faut savoir que lorsque l'état considère que tu n'as plus de discernement (état de conscience altéré), par exemple si tu as de gros problèmes mentaux, ou lorsque ta vie même est en danger, tu as plus de tolérance vis à vis de tous ça. Pour autant faut pas oublier que le détournement de médicament est interdit et que beaucoup de molécules non classés ne sont pas licites pour autant, on parle alors de marché gris.
[Image: 37qdi.png]
The following 1 user Likes Xochipilli94's post:
  • Tridimensionnel
  Répondre
#8
En tous cas ce que je vois c'est que les gens SAVENT qu'ils sont en dictature à cause de ça, la prohibition, mais c'est devenu si tellement atavique que tout le monde considère ça comme normal, alors qu'on est en démocratie.
J'ai jamais vu de manifestation contre la prohibition.
Les gens sont tellement contrôlés mentalement qu'ils ont l'impression qu'ils n'ont plus qu'à se prosterner devant le gouvernement.
Il faut manifester.

Ils ont délibérément laissé la codéine et le dextromethorphane libre en pharmacie, pour laisser les gens se détendre (codéine) ou lutter contre leurs maladies (dextromethorphane), c'est la franc-maçonnerie qui avait décidé ça, parce qu'ils s'agissait de deux drogues non dangereuses et potentiellement utiles, maintenant ils ont tout enlevé, pour celui qui respecte la loi, il n'y a plus que l'alcool
c'est dégoûtant et ça ne devrait pas être ainsi
Maintenant appeler à la manifestation pour les "drogues", ça semble être un rêve de fou
Ils nous ont tous baisés mentalement pendant qu'ils se sniffent des rails de coke dans les toilettes à l'assemblée nationale
  Répondre
#9
Il me semble que peu importe si la substance est répertoriée ou non, le fait de prendre une substance qui n'est pas répertorié comme étant légal dans le but de se droguer, c'est illégal.
L'homme est un fou qui pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
  Répondre
#10
(11/04/2019 18:59)Aiskhynê a écrit : Il me semble que peu importe si la substance est répertoriée ou non, le fait de prendre une substance qui n'est pas répertorié comme étant légal dans le but de se droguer, c'est illégal.


Il me semble aussi, mais j'en suis pas sur à 100% D'ailleurs, même légal tu n'as pas le droit d'être en état d'ébriété sur la voie publique
  Répondre
#11
Il me semblait aussi, c'est pour cela que j'avais été regarder dans les textes législatifs à vrai dire, mais je n'ai rien trouver de probant. Déjà cette information est relayée depuis longtemps sur la forum (y compris par moi), pour questionner la légalité de la consommation de la salvia par exemple, mais sans jamais être plus détaillés que ça. Or dans le code de la santé publique, la condamnation de l'état d'ébriété est effective mais vise explicitement l'alcool. On ne parle pas des autres molécules.

Et pareil il y a un monde entre est sous l'emprise de substance (y compris l'alcool) et être en état d'ébriété.

Mais les lois sont larges et la police fait ce qu'elle veut, quand elle le veut. Donc suffit de pas être dans son viseur.


Hibouméchant: Les drogues ne sont pas les seuls choses prohibées ou réglementées. Les armes le sont aussi, certains produits chimiques, etc.
Et dire que la codéine et le DXM ne sont pas dangereux c'est grotesque. On peut être contre la prohibition, mais c'est pas nécessaire d'utiliser des mauvais arguments.
[Image: 37qdi.png]
  Répondre
#12
Dans le doute, je considère le pire perso, ça m'évite de mauvaises surprises ^^ mais oui, c'est pas très clair tout ça
  Répondre
#13
N'oublions pas que s'auto médicamenter avec des produits plus ou moins chelous peut comporter de sérieux risque pour la santé !
Tout fumeur rêve de disparaître dans ses nuages . -Tesson

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit Smile 
https://www.stopennui.net

Mes Trips les plus marquants :

Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31341.html
DXM : http://www.psychonaut.fr/thread-31394.html
LSA : http://www.psychonaut.fr/thread-31804.html
Champis + Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31947.html
LSD + Kétamine : https://www.psychonaut.fr/thread-32051.html

  Répondre
#14
on peut s'auto-médiquer avec de la verveine si on a des insomnies (ça vient de me faire penser que je vais m'en faire une), alors y'a le flou sur la loi pour les plantes inconnues ou substances inconnues si on les considère comme médicinaux, je pense

je me corrige pour la codéine et le dextromethorphane, ça rend accro dans un cas, mais ça ne peut pas entrainer la mort si on respecte le dosage par contre
et pour le dxm, si on l'utilise pas quotidiennement c'est sans dangers répertoriés à court-terme si on l'utilise selon la notice, sinon ça peut être dangereux
  Répondre
#15
(12/04/2019 18:25)HibouMechant a écrit : on peut s'auto-médiquer avec de la verveine si on a des insomnies (ça vient de me faire penser que je vais m'en faire une), alors y'a le flou sur la loi pour les plantes inconnues ou substances inconnues si on les considère comme médicinaux, je pense


en fait la veirveine ça doit etre classer sur la pharmacopé française, du coup c'est autoriser, faudrais demander à un herboriste en ligne baser en france pour savoir.
"aux fort la santé, aux débiles la vie!"

"it is a very fine line between clearheadedness and insanity with this compound". Big Grin


 


  Répondre
#16
tu te fous de moi ? Big Grin
edit: ah ok j'ai compris ce que tu voulais dire
oui effectivement c'est comme l'absinthe, mais y'a pas de liste de plantes autorisées à la consommation
y'a pleins de plantes inconnues qu'on peut expliquer par de l'auto-médication contre la loi, et là la loi est floue, parce qu'il s'agit pas de se droguer mais de se soigner
  Répondre
#17
Comment savoir si une substance est interdite sinon ?
Où est la page officielle de la liste des stupéfiants ?

Sinon quelqu'un connaitrait un site web qui référence tous les research chemicals ? (je ne parle pas d'un site pour acheter)

Merci Big Grin
  Répondre
#18
J'ai trouvé la liste: https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_designer_drugs
  Répondre
#19
Je pense que toute matières non reconnue par l'etat et illégale.
Moi j'ai fais l'objet d'une perqui pour cannabinoid, l am2201 en fait, et apres avoir analysé que mon produit n'étais pas un poison proprement dit, j'ai été relaxé et par apres j'ai reçus une lettre du parquet me disant que la substance non reconnue est illégale et qu'ils n'avaient pas de peine de sanction pour me punir donc sa a coulé a l'eau. Maintenant je parle de sa, sa fais 5 ans en arrière
I Love Any Drugs!
  Répondre
#20
Citation :Comment savoir si une substance est interdite sinon ?

Où est la page officielle de la liste des stupéfiants ?




Citation :J'ai trouvé la liste:

↓https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_designer_drugs


non, c'est pas la bonne!

si tu habite en france c'est le tableaux des stupéfiant qu'il faut chercher la dedans: https://www.legifrance.gouv.fr/
"aux fort la santé, aux débiles la vie!"

"it is a very fine line between clearheadedness and insanity with this compound". Big Grin


 


  Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)