Liberté d'expression & racisme
#31
/!\ le titre a été modifié par un modérateur pour des questions qui demeurent en suspens. Le titre original de ce thread est

La liberté d'expression.


J'espère bien te faire rire, j'écris de façon caricatural pour cela.

Pour les ignares de droite qui ne connaissent qu'Eric Zemmour et Renaud Camus, faudra vous décrasser les neurones et vous taper du Gilles Deleuze et du Pierre Bourdieu.

Je n'ai exprimé aucune opinion politique mon cher Sludge, aucune, jamais. J'ai toujours exprimé une opinion philosophique, relis bien (non, ça va être chiant, juste rappelle-toi). C'est toi qui est dans le combat politique et qui imagine que le reste du monde est également dans ce combat.

Dominant ? Privilièges ? Tu sais qui je suis ? J'ai même pas de compte en banque ! Je ne vis que des dons qu'on me fait ! Je n'ai même pas les moyens de me faire soigner les dents et mes lunettes ne valent plus rien. Je n'ai pas acheté de vêtement depuis 10 ans ! Je ne possède même pas les habits que je porte ! Réveille-toi de ton cauchemar marxiste !
Je cherchais mon plus lourd fardeau, c'est moi que j'ai trouvé.

[post=931190][Image: 18588d1467153020-sigpic-signature-picture-error-gif.png][/post]
  Répondre
#32
On peut être bourgeois ou dominant dans ses attitudes, sans vraiment l'être. Cela dit, rien que le fait de ne pas subir de racisme est un privilège. Cela dit on peut aussi avoir de multiples privilèges, comme ne pas subir de racisme, de misogynie, de transphobie, d'homophobie, de prolophobie. Certains subissent plusieurs de ces choses. Ne pas les subir est effectivement un privilège dans une telle société.

Je subis la prolophobie tous les jours ou presque, en tant que chômeur, "assisté". Mais ma vie est franchement easy comparée à d'autres.

Bon heureusement certains ont inventé des concepts qui n'ont rien à envier à Bourdieu, style le sexisme anti hommes ou le racisme anti blancs. :lol:
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
#33
/!\ le titre a été modifié par un modérateur pour des questions qui demeurent en suspens. Le titre original de ce thread est

La liberté d'expression.


Ce que tu appelles des privilèges à mon endroit, j'appelle ça de l'érémitisme.

Ta grille de lecture est exclusivement marxiste. Bourgeois-prolotaires, dominants-dominés, privilèges...

Je suis un ERMITE ! C'est pour échapper à ces conneries relativistes qui ne mènent à rien que j'ai choisis cette vie.

Donc, oui, c'est sûr, la transphobie (?!) ce n'est pas exactement mon problème... Parce qu'à l'échelle du monde où je tente de me situer, c'est un épiphénomène sans signification particulière, énimème manifestation des trois poisons de l'esprit, que sont l'attachement, la haine et l'ignorance. Je ne vais pas focaliser sur un événement transitoire alors que le réel problème est à une échelle bien plus grande que ça.

Elément important, qui pourrait être ajouté dans le topic "Bouddhisme", je fais des souhaits de bonheur et de réalisation pour TOUS les êtres, les trans, les noirs, les prolos, les racistes, les bourgeois, tous les êtres de tous les univers sans distinction. Dans ma pratique je place mes amis et ma famille à côté de toi et mes ennemis bien en face, comme ça c'est vers eux que je me prosterne.

Il n'y a pas que le marxisme dans la vie. Tout ne se résume pas à ces catégories. En fait, les vrais racistes, ce sont les gens d'extrême-gauche, toujours à faire des distinctions entre les gens, untel est gay, untel est arabe, untel est bourgeois. Avant que vous n'arriviez nous étions tous Français.
Je cherchais mon plus lourd fardeau, c'est moi que j'ai trouvé.

[post=931190][Image: 18588d1467153020-sigpic-signature-picture-error-gif.png][/post]
  Répondre
#34
Citation :En fait, les vrais racistes, ce sont les gens d'extrême-gauche, toujours à faire des distinctions entre les gens, untel est gay, untel est arabe, untel est bourgeois.

...
Comprendre le colorblind(ness) - Le blog d'Émy
Citation :Le privilège est quand tu penses que quelque chose n’est pas un problème parce que ça n’en est pas un pour toi personnellement.


En fait j'aimerais, je rêve, et c'est pour ça que je milite pour l'égalité, qu'on ai jamais à voir autre chose que des individus. Mais c'est le monde tel qu'il est qui construit beaucoup de gens autrement, qui résume des gens à une catégorie qu'on leur attribue arbitrairement. Et ces derniers n'ont pas d'autre choix que de s'organiser en tant que tels pour lutter pour leurs droits.

Lorsqu'il n'y aura plus de classes, on n'aura plus à parler de bourgeois, quand il n'y aura plus de racisme, on n'aura plus à parler de noirs, de blancs, etc.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
#35
/!\ le titre a été modifié par un modérateur pour des questions qui demeurent en suspens. Le titre original de ce thread est

La liberté d'expression.


Sludge a écrit :...
Comprendre le colorblind(ness) - Le blog d'Émy


Sérieusement ? Il y a des gens qui réfléchissent à comment accuser de raciste celui qui ne l'est pas ?

Sludge a écrit :Lorsqu'il n'y aura plus de classes, on n'aura plus à parler de bourgeois, quand il n'y aura plus de racisme, on n'aura plus à parler de noirs, de blancs, etc.


Ouais, pis quand les gens y seront tous gentils, ben y'aura plus la guerre.

Je veux bien admettre que les révolutionnaires d'extrême-gauche nous proposent réellement un monde meilleur, mais ça fait déjà un bail qu'ils le promettent, donc je commence à douter qu'il adviendra un jour...

Mon optique est plutôt de changer ma vision du monde, à défaut de pouvoir changer le monde, qui est là, était là, sera là, depuis des temps sans commencement. Parce que tu vas mettre en place l'égalitarisme parfait, la fin des hiéarchie, tout ton programme humaniste, parfait, génial et boum ! Un astéroiïde. Et boum ! Une pandémie. Et boum ! Quelqu'un refuse ce monde idéal où tout le monde il est si heureux. Au mieux ce monde que tu proposes vivra quelques siècles, allez, 1000 ans pour faire appel à une référence douteuse. Et après ? Les humains seront toujours là avec leur problème d'attachement, la peur de ne pas obtenir ce que l'on désire, la peur d'obtenir ce que l'on ne désire pas, la peur de perdre ce que l'on possède déjà.

C'est du psychonautisme, on s'intéresse aux phénomènes de l'esprit, pas à la politique. Nous savons que la révolution conservatrice de l'extrême-droite, la révolution progressiste de l'extrême-gauche, l'immobilisme de tous les autres ne changera rien aux questions spirituelles que nous nous posons.

La majorité ne voudra pas de ton égalitarisme forcené, malgré tes efforts de rééducation. C'est pas la rue et la violence qui gouverne, c'est pas les ZAD et nuits debouts. Ceux qui gouvernent ce sont les bourgeois qui vont voter et qui sont autrement plus nombreux que la poignée d'idéalistes qui leur pourrissent la vie depuis quelques années. Mais même de ça je m'en fous !

Parce que je suis avec Iboga, j'en ai rien à cirer du marxisme, du Front National, du racisme, de l'égalitaro-machin-e-s. Ce ne sont pas ces considérations qui traversent mon esprit ! Et ça ne fait pas de moi un raciste ou un bourgeois ! Les pygmées tu crois que ce sont des racistes et des bourgeois pour ne pas se poser la question de qu'est-ce qu'on fait contre les méchants transphobes ?

Y'a d'autres sujets que ceux-là ! Notamment le psychonautisme ! Genre comment ça se passe dans ma tête quand je vois plein de couleur et pourquoi je peux pas vraiment sortir de mon corps comme je le voudrais.

Mais non, la lutte des classes pour l'égalité dans la dictarure du prolétariat contre le grand capital du machin de la chose, ouais, ça c'est du sérieux, ça c'est du réel du monde vraiment vrai. On s'en tape ! On est des psychonautes ! On va au-delà de ce théatre d'ombres !
Je cherchais mon plus lourd fardeau, c'est moi que j'ai trouvé.

[post=931190][Image: 18588d1467153020-sigpic-signature-picture-error-gif.png][/post]
  Répondre
#36
MOUAIS.

Cela dit, pour revenir à ce que tu disais, il n'y a rien que je n'aime plus que d'aller en teuf, un lieu hors du temps et de l'espace où les gens sont juste des gens, peu importe leur place dans la société (même si là encore, je ne vis sans doute pas ce que d'autres vivent malheureusement, se voyant renvoyés à des catégories alors qu'ils viennent pour s'évader).

Et il n'y a rien que j'aimerais plus que de pouvoir vivre sans avoir à me préoccuper de la lutte sociale. Sauf que je ne peux pas car la violence est là, quotidienne, omniprésente.

Je ne veux pas sauver le monde, je vis juste selon mes convictions.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
#37
/!\ le titre a été modifié par un modérateur pour des questions qui demeurent en suspens. Le titre original de ce thread est

La liberté d'expression.


Sludge a écrit :Je ne veux pas sauver le monde, je vis juste selon mes convictions.


Alors n'abandonne pas et que tout ce que je dis puisse te renforcer dans tes convictions. C'est dans les situations adversaires qu'on mesure la force de son engagement.

Je sais que tu veux le bien. Moi c'est juste que Karl Marx, c'est bon, j'ai eu ma dose et je connais des marxistes de 70 ans qui ont brandi le petit livre rouge. Je pense que c'est plus la forme que le fond.

Globalement je trouve le projet de société agréable, ce qui me gonfle se sont les modes d'actions et les discours, cette satané révolution. J'ai beau tourner ça dans ma tête autant que je le peux, je ne vois pas le changement arriver avec une révolution, c'est à dire une conscientisation. La révolution à la con, genre guerre civile, oui, ça arrive tout le temps, puis ça retourne comme avant.

La vraie révolution, celle des esprits, la révolution de la conscience humaine, je n'y crois pas. Beaucoup ont cru qu'internet serait l'élément déclencheur de cette grande conscientisation globale... Même moi j'y ai cru... Sauf que https://en.wikipedia.org/wiki/Infinite_monkey_theorem
Je cherchais mon plus lourd fardeau, c'est moi que j'ai trouvé.

[post=931190][Image: 18588d1467153020-sigpic-signature-picture-error-gif.png][/post]
  Répondre
#38
l'ancien a écrit :La vraie révolution, celle des esprits, la révolution de la conscience humaine, je n'y crois pas.


Moi j'y crois, j'ai envie d'y croire. C'est avant tout un phénomène individuel, certes. Mais c'est de plus en plus présent, c'est facile de se rendre compte que le système politique/économique/social ne marche pas, et que la recherche d'un up classe sociale ne t’amènera pas au bonheur.

Ce qui importe de plus en plus, c'est le bien-être, c'est le confort ( suffit de voir la tornade bio/végan/philo orientale ). C'est une amorce, qui mènera tranquillement sur un monde nouveau.

Faut que chacun fasse son taff, encore une fois c'est une question d'intégrité. C'est la même histoire qu'avec les psychés. Tu peux t'ouvrir sur une réalité autre qui t'apportera des indications a suivre au jour le jour, mais si tu n'appliques rien, c'est que la leçon n'a pas été comprise. Et en tant qu'ancien ( d'ailleurs, c'est quoi ce pseudo qui pue la suffisance ? ), tu dois bien savoir qu'avec les psyché, plus tu es impliqué dans un cheminement de vie, dans une réflexivité constante, plus l'expérience sera forte et intéressante.

Après faire la guérilla contre ce système présent c'est aussi une partie de la révolution, mais ce n'est pas la part la plus important de la lutte.
Blablbalabla.
  Répondre
#39
/!\ le titre a été modifié par un modérateur pour des questions qui demeurent en suspens. Le titre original de ce thread est

La liberté d'expression.


Si j'avais pu récupérer mon ancien pseudo c'était Sherab, traduit habituellement par "la connaissance transcendante", alors imagine le niveau de suffisance...

Que ça se fasse, oui, très lentement, sur des milliers voire des millions d'années, j'y crois. Que ça se fasse sur un court laps de temps type révolution, j'ai du mal. Je ne vois pas l'humanité "prête" pour cela. Attends 2017, tu vas la voir la "conscientisation"...........

Alors il y a le chemin de la révolution extérieure, violences, confrontations, hystérie, ou il y a le chemin de la révolution intérieure, pacifique, aimante, calme.

La roue de la révolution.
Je cherchais mon plus lourd fardeau, c'est moi que j'ai trouvé.

[post=931190][Image: 18588d1467153020-sigpic-signature-picture-error-gif.png][/post]
  Répondre
#40
Moi aussi j'ai arrêtez de croire au changement rapide, l'intelligence c'est collectif que l'on puisse faire un revolution dans son coin c'est bien mais dans notre monde ca ne fait que t'isoler. Ca prend un temps fou pour se rependre, encore plus dans une ere reposant sur le materiel car on imprime notre savoir et notre vision du monde comme absolue. Ce long processus c'est les yuga: https://fr.wikipedia.org/wiki/Yuga

Je pense que cela vient des saisons, l'Humain n'est pas coupé de la nature et ce genre de processus se retrouve sur l'esprit, on peut aussi y voir les mort renaissances. L'esprit humain absorbe le monde autour de lui, c'est essentiel a la comprehension, cela donne que le monde se repete en nous surement plus que d'autre especes, ou en tout cas au niveau mental d'une manière nouvelle.

Il y a de nombreuse mémoires d'un temps ou les dieux vivait sur terre et ou les miracles pouvaient éclore de chaque instant, je ne pense pas que ce soit quelque chose que l'on puisse conceptualiser avec notre esprit moderne déconnecté. On a mis l'art en dehors de nous, on l'enferme dans des carrées. on se l'est accaparés et c'est accablant en vraie on demande tous a s'echapper d'Azkaban et retrouver la magie. Malheureusement c'est collectif, c'est ca etre une famille..et pas que les humains.
contradiction du rien en tout :paranoid:
  Répondre
#41
Ornicar a écrit :Moi j'y crois, j'ai envie d'y croire...


que cela aille vraiment bien pour le meilleur afin que tu sois galvanisé pour le pire.
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
  Répondre
#42
Merci pour ces débats inspirants, je vais bien dormir Smile.
«Reste idiot, sinon tu pars trop loin
  Répondre
#43
/!\ le titre a été modifié par un modérateur pour des questions qui demeurent en suspens. Le titre original de ce thread est

La liberté d'expression.


Bien la dernière vidéo de Dieudo.

[video=youtube;lVxN-SIJs8Q]http://www.youtube.com/watch?v=lVxN-SIJs8Q[/video]
Je cherchais mon plus lourd fardeau, c'est moi que j'ai trouvé.

[post=931190][Image: 18588d1467153020-sigpic-signature-picture-error-gif.png][/post]
  Répondre
#44
:puke:


Dieudonné sur Psychonaut...
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
#45
/!\ le titre a été modifié par un modérateur pour des questions qui demeurent en suspens. Le titre original de ce thread est

La liberté d'expression.


Sludge a écrit ::puke:


Dieudonné sur Psychonaut...


Parce qu'il est noir ? Tu as des arguments ?

J'écoute tout le monde, même Edwy Plenel ou ça https://www.youtube.com/user/thinkerview/videos

Pour se construire en homme libre et se libérer du conditionnement, il faut écouter toutes les opinions. J'entends déjà le discours dominant dans mon oreillette : le révisionnisme n'est pas une opinion, c'est un délit, patin couffin, monsieur M'bala M'bala est une injure à la République, avec des élans de voix tragiques et la main qui tremble. Dieudonné c'est une oeuvre complète, un parcours, c'est comme Caroline Fourest, il faut prendre en compte l'ensemble de sa carrière.

Dieudonné est un leader d'opnions, j'écoute tous les leaders d'opinions, pour me construire mon propre avis. Je ne l'écoute pas pour me marrer, même si parfois je me marre, je l'écoute pour m'informer sur ce qu'il se passe dans tous les camps.
Je cherchais mon plus lourd fardeau, c'est moi que j'ai trouvé.

[post=931190][Image: 18588d1467153020-sigpic-signature-picture-error-gif.png][/post]
  Répondre
#46
Pour moi tout le monde devrait pouvoir s'exprimer et je suis pas étranger à ta conception d'écouter et de regarder de tout pour se faire sa propre opinion, même si ça peut faire polémique, voir te retourner la tête. C'est le problème intrinsèque de la liberté d'expression ou plutôt de l'expression elle-même, c'est de se retrouver face à une barrière mentale de préjugés dans l'esprit de celui qui la reçoit, est-ce que ça passe au dessus, est-ce que ça heurte ou est ce qu' il n'y a pas de barrière tout simplement ?
Même la xénophobie devrait être et est exprimée, avec ironie, auto-dérision et parcimonie, ne serais-ce que pour lutter contre elle-même, rien d'autre. Après elle ne devrait pas exister selon moi et donc pas être exprimée... mais bon c'est utopique et j'ose croire que cette révolution est un long processus et qu'il va aboutir.
  Répondre
#47
Citation :Dieudonné sur Psychonaut...

Rejeter ici la "publication" d'une opinion (ce qui est presque de la censure au final) qui n'entre pas dans le "politiquement correct" du forum, N'est-ce pas paradoxal sur ce topic ??
La liberté d'expression c'est permettre à tout le monde d'exprimer des opinions, (et exprimer une opinion ne veut pas forcément dire qu'on y adhère en rejetant les autres, ni qu'on cherche à les répandre en prosélytisme ; on devrait être des humains ouverts d'esprit capables d'échanger des idées, sans faire la guerre des opinions en restant fixé sur les siennes = principe de base d'un débat).
La liberté d'expression mais pas pour tout le monde ? = WTF ?
Jettez un œil ! :cker79: Mon premier album psybient
--------------------------------------------------------------------------------------------
TAÏ
SIFORSAÏBIN'TOKLEU (the contact). | L'amour, l'art, les psychés
  Répondre
#48
La France a une certaine culture de la liberté d'expression qui diffère d'autres pays.

Au États-Unis, par exemple, tu ne verra jamais un procès pour négationnisme, et même dans le contexte actuel certains théologiens radicaux de l'Islam sortent des trucs assez limite sans être emmerdés.

Est-ce mieux? Je ne sais pas.
HELP KOKOPELLI!
Un des enjeux du siècle Ici.
OOOOh la jolie maison Botmobil
" Le plus haut degré de tyrannie dans une société n’est pas l’exercice du pouvoir par les armes. Il réside dans la manipulation psychologique de la conscience, qui débouche sur le fait que la réalité est définie de telle façon que ceux qui la vivent, ne se rendent même pas compte qu’ils sont dans une prison. " Claude Rifat El-Sayed
  Répondre
#49
Dieudonné est un tâcheron raciste avec le QI d'une huitre. Votre définition de la liberté d'expression visiblement ça n'exclue pas le racisme et l'antisémitisme. C'est triste et visiblement vous n'avez aucune conscience de ce qui se passe dans le monde. Perso j'ai pas envie d'offrir des tribunes à ces gens néfastes pour l'humanité qui par le mensonge et le biais intellectuel dirigent les gens les uns contre les autres au détriment du progrès social. Médiocratie, ou l'humanité qui se tire vers le bas.

Voilà ma cartouche, quitte à se lâcher.
[video=youtube;61ShBgq9QYI]
[/video]

Ah et je vous mets ça aussi tant que j'y suis : Extrême-droite: la terreur qui n'était pas terroriste.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
#50
/!\ le titre a été modifié par un modérateur pour des questions qui demeurent en suspens. Le titre original de ce thread est

La liberté d'expression.


Sludge a écrit :Le racisme n'est pas une opinion, ni l'incitation à la haine.[/URL]


Dieudonné, enfin un noir convaincu de racisme ! Du coup, le statut de français de souche et le racisme anti-blanc vont être reconnus.

J'adore son sketch de l'ancien écologiste qui pète les plombs et qui dégueulasse tout, coupe tous les arbres, entasse les ordures dans son jardin. Faut plus se réclamer de Jaurès alors, c'était un suprématiste blanc. Puis tous en fait on peut leur faire un procès en sorcellerie. Même BHL.

Elie Semoun, ça va pas trop mysogine ? Et Franc Dubosc ? Pas trop paternaliste envers les marocains ? Et Desproges, pas trop antisémite ? Et Coluche, pas trop homophobe à dire les pédés et les gouines ? Michel Leeb, pas la peine d'en parler, c'est comme Hergé, Tintin au Congo est scandaleusement raciste.
Je cherchais mon plus lourd fardeau, c'est moi que j'ai trouvé.

[post=931190][Image: 18588d1467153020-sigpic-signature-picture-error-gif.png][/post]
  Répondre
#51
Allez : Dieudonné est passé du côté de la mort | Les Enragés

L'ancien, la grande différence entre Dieudonné et Coluche ou Desproges, c'est peut que l'un des trois ne fait pas rire ceux qu'il cible.

Être raciste c'est participer à un système d'oppression raciste, de façon consciente, je suppose. Après on peut aussi dire pour quelqu'un qui répète des schèmes de façon inconsciente qu'il participe au racisme, si on veut éviter de le braquer en disant qu'il est raciste. Comme il n'existe aucun système d'oppression visant "les blancs", le racisme anti-blanc n'existe simplement pas.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
#52
Etre pour la liberté d'expression n'empèche en aucun cas de penser que certaines personnes l'utilisent de manière déplorable!
C'est de la simple hygiène mentale que de le dire haut et fort, la liberté d'opinion et d'expression mène au devoir de se lever contre le mensonge.

Pour ma part je pense qu'il ne peut y avoir de liberté d'expression et de partage égal sans qu'il y ai une forme d'éducation populaire qui se mette en place. C'est une éducation que l'école publique et obligatoire ne mène pas et est même à contre courant sur certains points.
Une éducation à la prise de parole et d'opinion me semblerais etre quelque chose de véritablement révolutionnaire si elle prends en compte et tente de gommer les différences de sexe, classes, age, race ...
  Répondre
#53
/!\ le titre a été modifié par un modérateur pour des questions qui demeurent en suspens. Le titre original de ce thread est

La liberté d'expression.


Astwogate a écrit :Pour ma part je pense qu'il ne peut y avoir de liberté d'expression et de partage égal sans qu'il y ai une forme d'éducation populaire qui se mette en place. C'est une éducation que l'école publique et obligatoire ne mène pas et est même à contre courant sur certains points.


Clair... Je fais comme si les gens étaient tous comme moi et n'avaient pas fréquenté l'école, qu'ils étaient libre de conditionnement républicain, je parle de tout et de n'importe quoi avec légèreté comme si ce n'était que des concepts et des mots alors que ce sont des vérités révélées et des lois dans certaines têtes. :prayer:

Sludge a écrit :L'ancien, la grande différence entre Dieudonné et Coluche ou Desproges, c'est peut que l'un des trois ne fait pas rire ceux qu'il cible.


Tu te rappelles que Desproges et Coluche faisaient rire les Juifs toi ? Pas moi.

Dans les salles que remplit Dieudonné il y a de tout, c'est même ça qui fait le plus peur.
Je cherchais mon plus lourd fardeau, c'est moi que j'ai trouvé.

[post=931190][Image: 18588d1467153020-sigpic-signature-picture-error-gif.png][/post]
  Répondre
#54
Comme quoi faut arrêter de se focaliser sur le monde des apparences.
Facile à dire : "Je suis superficiel" !
  Répondre
#55
/!\ le titre a été modifié par un modérateur pour des questions qui demeurent en suspens. Le titre original de ce thread est

La liberté d'expression.


MydriHaze a écrit :Comme quoi faut arrêter de se focaliser sur le monde des apparences.
Facile à dire : "Je suis superficiel" !


Facile de dire : "Je suis au-delà des apparences" !
Je cherchais mon plus lourd fardeau, c'est moi que j'ai trouvé.

[post=931190][Image: 18588d1467153020-sigpic-signature-picture-error-gif.png][/post]
  Répondre
#56
Aussi, c'était de la double ironie, je t'ai pas eu :p
  Répondre
#57
/!\ le titre a été modifié par un modérateur pour des questions qui demeurent en suspens. Le titre original de ce thread est

La liberté d'expression.


Non tu as parfaitement raison, c'est toute la tragi-comédie de la situation. Quand tu regardes tout ça d'un oeil vaguement tripé, ça te faire sourire, un peu comme quand tu regardes des fourmis s'acharner à leurs tâches, coopérer, s'ignorer, se contrarier, se battre, se tuer entre nations, construire d'immense monticules éphémères, alors que ça n'a rien à voir avec un quelconque cerveau.
Je cherchais mon plus lourd fardeau, c'est moi que j'ai trouvé.

[post=931190][Image: 18588d1467153020-sigpic-signature-picture-error-gif.png][/post]
  Répondre
#58
Ou plusieurs, totalement sectaires et au dessus (ou en dessous qu'est ce que ça change...) d'une segmentation faite ou fortuitement, ou par accumulation et donc l'absence d'avoir su utiliser le cerveau.
  Répondre
#59
/!\ le titre a été modifié par un modérateur pour des questions qui demeurent en suspens. Le titre original de ce thread est

La liberté d'expression.


MydriHaze a écrit :Ou plusieurs, totalement sectaires et au dessus (ou en dessous qu'est ce que ça change...) d'une segmentation faite ou fortuitement, ou par accumulation et donc l'absence d'avoir su utiliser le cerveau.


Tu es appelles à la définition de la conscience. Un être inconscient de son racisme, qui ne peut pendre du recul dessus, avoir une vision globale, supervisante de ses dires, pensées ou actions, un être qui ne serait soumis qu'à des processus chimiques basiques, ne répondant qu'à trois critères, attirance, répulsion, ignorance, un être si simple, segmenté par nature en des milliards de petits individus simples et irréductibles, un tel être, au nom de quel jugement moral supérieur et englobant serait-il coupable ? Qui détient la phéromone ultime qui nous fait tous prêter allégence aux mêmes buts individuellement inconcevables ? Avons-nous un réel libre arbitre et donc une réelle liberté d'expression ou tout n'est que chimie et causalité inéluctable. En clair, avons-nous une conscience, sommes-nous apte à nous élever au dessus de nous-mêmes pour prendre connaissance de la complexité de ce que nous nommons le je, l'individu ?

Microsoft 'deeply sorry' for chat bot's racist tweets - Mar. 25, 2016
Je cherchais mon plus lourd fardeau, c'est moi que j'ai trouvé.

[post=931190][Image: 18588d1467153020-sigpic-signature-picture-error-gif.png][/post]
  Répondre
#60
Citation :Avons-nous un réel libre arbitre et donc une réelle liberté d'expression ou tout n'est que chimie et causalité inéluctable

L'un n'empêche pas l'autre tu me diras, suffit de pas se fourvoyer.
Des robots racistes en même temps... on aura tout vu.
  Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)