3,5g de Psylo : un monde vibrant d'énergie
#1
Salut à tous, voila mon deuxième Trip Report.

Je vais juste vous expliquer un peu le contexte et les faits marquants, sans décrire chronologiquement ce que j'ai vécu.

Hier  soir, je venais d'acheter 4,5g de psylo à un ami et voulais me faire un  trip car ça faisait plus d'un an depuis la denière fois. J'étais  également frustré par un trip gâché deux jours avant car on avait mangé  peu de temps avant de prendre les champis.

Moi :

18 ans, garçon,1,80m pour 70kg j'ai un peu arrêté le sport à cause des  vacances mais je reste en forme. Je fume de la weed quasi  quotidiennement et j'ai pas mal fumé pendant le trip (+/- 7 joints du  début à la fin).

Contexte :


J'étais avec Fluss et Smector,  deux très bons amis que je connais depuis la seconde (3 ans). On est chez Fluss,  sa mère est la mais dort quand j'arrive, vers 22h15. Je n'ai pas mangé  depuis le midi, si ce n'est quelques pop corn. Je suis aussi pas mal attaqué à la weed.

A table :

A 23h je mange environ 1,5g  de shrooms et j’attends la montée en fumant un joint. On est dans la  chambre de Fluss à écouter de la musique et parler.

Au bout d'un  moment, je sens que je commence à monter, je rigole en regardant mes  potes car leurs visages se déforment de façon subtile mais assez  grotesque. Le mur en face de moi se couvrent progressivement d'ombres  mouvantes, il semble respirer. Ma perception des distances et du temps est en train de lâcher, la pièce est trop longue et ce joint dure bien  trop longtemps.La montée est tout de même très douce malgré une nausée légère mais omniprésente.
 
S'en suit une multitude de fous rires pour des choses bien futiles. J'observe la pièce qui s'anime de plus en plus, je suis un peu secoué par les effets car ma vue se brouille par moments, j'ai du mal à fixer mon regard. J'ai une petite nausée que l'eau soulage facilement (par petites gorgées). Par contre elle revient tout le temps en quelques minutes.

Les visus se stabilisent par la suite et je profite tranquillement du trip, je suis bien heureux avec un bon gros sourire qui ne me quittera pas de la soirée.

Bah alors, t'as encore faim ?

Je décide de redrop vers 00h15 (?) car j'ai envie de pousser un peu. J'ai  dû en remanger 2g (édit : après plusieurs années je me rend compte que j'en sais rien en fait j'étais explosé x) ).

A partir de là, je monte un peu plus brutalement mais ça reste gérable, je  comprend juste plus rien. J'ai un mal fou à suivre la conversation de Smector et Fluss qui commencent à être bien sheitan. Fluss a tendance à sortir des phrases totalement hors sujet pour faire le con or quand tu t'accroches pour suivre c'est pas simple.

Je suis bien chamboulé physiquement. Ça tangue pas mal mais je suis allongé la plupart du temps, je me sens juste écrasé comme si la gravité avait augmenté.
La pièce s'anime grave, les couleurs changent constamment et l'atmosphère a changé du tout au tout. 

Les autres se marrent car je bloque pas mal sur ce que je vois, je dis des trucs que moi seul peux comprendre, ils essayent même pas et en fin de compte c'était pas le but. J'étais dans mon monde.

La suite du TR n'est qu'une suite d’anecdotes et de petits détails dont je me souviens.

C'est beeeauuuu :

Les couleurs étaient vraiment magnifique, j'ai passé beaucoup de temps à juste observer les murs et la chambre. Il y avait de nombreuses lampes  (style lampe de chevet) dans la pièce, ce qui créait des jeux d'ombres variés et captivants.

Tout ce que je voyait semblait divisé en calques de couleurs superposés, un peu décalés, avec une tendance à tirer vers le jaune/vert.

Plus le temps passait, plus les couleurs semblaient s'échapper des objets auxquelles elles  appartenaient. Tout semblait plein d'énergie, comme une vibration qui  affecterait les bords de toute matière. Les ondulations des objets leur conféraient une respiration apaisante à observer.

Il y avait un  tableau de Madagascar qui représentait des lémuriens en premier plan,  avec un soleil couchant au dessus de la mer. Le paysage sortait du  cadre, comme si l'on étirait l'horizon hors du dessin.
Le regard des lémuriens était très intense et j'avais l'impression de regarder une  image animée mais très très réaliste. C'était vraiment magnifique,  émouvant même.

Les visus se sont stabilisés pendant qu'on regardait la télé tandis que je redescendais tranquillement. On a vu des documentaires animaliers où je buggait complétement.
" Ya  combien d'horizons là ? "
" Pourquoi le sol est au dessus du ciel ?? "

Ça  restait très beau. Un présentateur télé américain semblait fondre, s'effondrer sur lui même, d'une manière particulièrement absurde (d'ailleurs je comprenais tout l'anglais sans difficultés, sobre aussi mais je pensais galérer dans cet état, pourtant ...).

Le jaune était maintenant la couleur dominante. Tout était immobile mais scintillant, à la manière d'un effet sur une photo. Comme si une poussière d'or s'était déposé partout et brillait délicatement. C'était super beau aussi ^^

Ça va la haut ?

Dans ma tête, je dois avouer que contrairement à mon premier trip, il ne se passait pas grand chose :wasted:.  Je rigolais bien et tout mais pas de pensées profondes ou autres  réflexions sur moi, la vie sauf au moment de me coucher (à 7h), je ne  pouvait pas dormir mais penser les yeux fermés me reposait agréablement.  Ça restait quand même beaucoup moins intense que la dernière fois.
 Je leur ai mindfuck le cerveau en essayant de leur faire imaginer deux  choses à la fois (l’Himalaya et Mc Donald's en l’occurrence).

On est pas passé loin du bad :

On  est dans le garage de Fluss pour fumer un joint. Il pleut et deux  grosses limaces sont de la partie. Mon hôte renverse de la bière sur  l'une d'elle ce qui a pour effet de la faire se tortiller et avec les  distorsions et tout ça faisait vraaaaaiment bizarre. Mais j'observe, ça  m'amuse.
Le problème c'est que Fluss déteste les limaces, il est prêt à en découdre. Je lui demande de ne pas la tuer.
La  limace est le seul animal qui me répugne vraiment, mais j'évite de tuer  les être vivants. Ça ne m'aurait d'habitude pas déranger qu'il tue une  limace mais je ne voulais vraiment pas voir ça maintenant.

J'insiste  pour qu'il ne le fasse pas mais il explose la tête de la limace avec un  manche à balai, brutalement. L'image de la limace qui explose reste  fixée dans mes yeux (je m'en souviens encore parfaitement).
Je manque de  vomir sur le coup, je me lève pour m'éloigner mais le trip prends une  tournure assez malsaine, les couleurs s'assombrissent et l'atmosphère  semble plus pâteuse, moins rassurante. Le coup de balai a sonné comme un  coup de tonnerre dans ma tête et l'image de la tête qui explose me  revient par flashs.

J'ai décidé de pardonner direct à Fluss pour ne  pas que cela affecte le reste de la soirée et je pense que c'était pour  le mieux. J'ai fumé un peu, on est rentré et ça c'est calmé, mais j'ai  bien flippé, j'ai vu le bad en face.

Mis  à part cet évènement, Fluss et Smector ont été parfait, ils me laissaient  tripper mais me faisaient quand même participer à leurs conneries. Me  demandaient ce que je voyait sans insister si je ne répondais pas, ils ont  plus ou moins compris  la démarche à adopter (c'était pourtant la  première fois qu'ils sittaient quelqu'un).

Quelques trucs en vrac :

J'ai essayé de dessiner quand les visuels étaient vraiment agités, le dessin bougeait tout seul et les lignes se décollaient de la feuille, cela c'est donc résumé à des gribouillis mais c'est vraiment agréable sur le coup.

Une pochette d'album qui m'a trop fait phaser sur l'écran de mon Iphone (qui brillait et semblait rendre tout très réaliste) : la . Je la voyais en profondeur, mouvante et scintillante, prise dans un lent mouvement circulaire.

" Les maisons dansent dans la rue "

A un moment j'étais en train de tripper dans mon coin et j'étais persuadé que les autres étaient à des kilomètres de moi. Je me suis tapé une énorme barre.

Les clopes m'ont parues dégueulasses au début, puis de moins en moins jusqu'à ce que je puisse en fumer une entière Sad.

La musique ne m'a pas particulièrement fascinée (sauf Pink Floyd et quelques autres), il y avait bien trop à voir, pas besoin d'entendre. Je n'ai quasiment pas fermé les yeux du trip.

La limace avait un bras à un moment O.o .

Une redescente longue mais posée :


De 4h à 7h, j'ai commencé à tiser masse de bières avec Fluss. Je n'ai plus que la vision trippée (jaune avec quelques calques ^^) qui reste jusqu'à  environ 5h-6h. Je suis plus que réveillé donc on commence à se miner en  regardant des vidéos sur Youtube. Je sentais pas trop l'alcool sauf vers la fin où j'étais bien torché.

Mal de crâne mais esprit léger

On a fumé en nous levant le  matin (à midi), je suis crevé et le shit m'assomme, la beuh qui suivra  me posera sur un petit nuage (avec le brouillard qui va avec).
Mon  cerveau me paraitra très lourd jusqu'à 20h. J'ai eu un mal de crâne  croissant de 19h à 20h30 mais j'associe plus ça à la fatigue et aux bières bues juste avant de dormir qu'aux  champignons (j'ai dormi à peu près 3h cette nuit).
Vous pensez que ça peut être dû aux champis ?

Et au final ?


Donc un trip  intense mais très agréable, avec de magnifiques couleurs. Petit bémol  pour la limace, mais au moins Fluss saura à quoi s'en tenir la prochaine  fois. Mis à part ce moment là, j'avais un sourire amusé/étonné pendant  tout le trip (mais vraiment tout). Les lémuriens et la limace sont les deux fait les plus marquants du trip.

Merci d'avoir lu, hésitez pas à dire ce que vous en pensez Wink

Edit : J'avais oublié de raconter entre la première montée et le redrop, et j'ai rajouté quelques trucs par ci par là.

Edit2 (plusieurs années après) : Je me rends compte que j'ai pas beaucoup de souvenirs de ce trip. Je pense que 99% du temps je devais juste regarder des motifs et des patterns sur les murs et le sol. Du coup je regrette un peu parce qu'au fond c'est pas très intéressant, surtout si jen garde rien après :/
  Répondre
#2
Bien, bien, on voit que le peace and love est en toi! Smile Mais pas chic de la part de ton pote d'avoir éclaté une limace, erreur de sitter débutant.

En passant, si les champignons te font goûter les cigarettes comme si c'était de la merde, c'est peut-être pour t'informer que c'Est un poison Tongue J'ai connu ce gars qui raffolait des boissons gaseuses acides et trop sucrées, et qui sous acide, a brusquement trouvé que ça goûtait le diable. Intéressant, comme phénomène.

J'ai aussi trouvé que redropper des champignons peu après en avoir pris a un effet beaucoup moins puissant que de prendre toute la dose d'un coup, le corps s'habitue très vite à la psylocibine. Mais peut-être que ça t'a sauvé le cul, cette fois là.

Beau petit TR Smile
  Répondre
#3
Chioupaps a écrit :On a fumé en nous levant le matin (à midi), je suis crevé et le shit m'assomme, la beuh qui suivra me posera sur un petit nuage (avec le brouillard qui va avec).
Mon cerveau me paraitra très lourd jusqu'à 20h. J'ai eu un mal de crâne croissant de 19h à 20h30 mais j'associe plus ça à la fatigue et aux bières bues juste avant de dormir qu'aux champignons (j'ai dormi à peu près 3h cette nuit).
Vous pensez que ça peut être dû aux champis ?


Yep ça peut être dû aux champis, même si chacun des trois produits que tu as consommé peu te laisser un mal de crâne plus ou moins intense le lendemain, alors avec les trois en même temps et en grande quantité..Smile
Le Plus Appelle Le Plus
  Répondre
#4
Salut à vous deux,

Allahdamnit a écrit :Mais pas chic de la part de ton pote d'avoir éclaté une limace, erreur de sitter débutant.

En passant, si les champignons te font goûter les cigarettes comme si c'était de la merde, c'est peut-être pour t'informer que c'Est un poison Tongue J'ai connu ce gars qui raffolait des boissons gaseuses acides et trop sucrées, et qui sous acide, a brusquement trouvé que ça goûtait le diable. Intéressant, comme phénomène.


Ouais il avait pas réalisé à quel point ça aurait pût me faire partir en couille, mais bon ça c'est quand même bien fini ^^

Sinon j'ai pris quelques fois des champis et à chaque fois c'est la même chose, les clopes me paraissent dégueux et les 2-3 semaines qui suivent j'arrête de fumer naturellement (même si je fume pendant le trip). Bon après je reprend inévitablement...

Citation :Yep ça peut être dû aux champis, même si chacun des trois produits que tu as consommé peu te laisser un mal de crâne plus ou moins intense le lendemain, alors avec les trois en même temps et en grande quantité..Smile


C'est vrai que le mélange doit pas mal taper sur le cerveau. En tout cas j'ai vraiment douillé le lendemain, j'ai eu l'impression de comprendre les migraineux (les vrais) :crybaby:.

Merci de vos réponses ça fait plaisir.
  Répondre
#5
Bon trip report
Faire un trip tout seul en étant accompagné par des potes sobres m'aurait fais du mal.
Ma dernière expérience m'a montré qu'il ne fallait pas mélanger les personnes sous psilo et les personnes sobres.
  Répondre
#6
Bizarrement j'ai jamais eu de mal de ce côté là. J'ai fait la même chose au 1p-LSD et pareil aucun problème, on a bien rigolé à chaque fois. Je trouve ça presque rassurant en fait.
  Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  [TRUFFES HOLLANDIA] Nouveau Monde et De l’apprentissage d'être guide BigPeat 8 2,920 16/12/2016 02:25
Dernier message: Surnatustan
  Prise de Psylo en poudre vieille de 2 ans et quelques ? Dieus 1 891 21/08/2015 01:37
Dernier message: OldSun
  La forêt, source d'énergie. Becool94 15 1,604 10/11/2014 07:13
Dernier message: okuza
  Le monde magique Vision céleste 10 2,219 02/05/2014 20:05
Dernier message: Vision céleste
  TR : Un monde secret. Donoro 14 2,162 07/04/2014 21:36
Dernier message: Conscience
  TR: L'espace vue de la soucoupe volante carburant à 4g de psylo sec... Titifly 11 2,735 26/09/2013 09:49
Dernier message: Titifly
  Le monde étrange: Mushrocks distorsion 7 1,661 08/06/2013 17:32
Dernier message: Sludge
  Le monde des Bisounours ! Delicious 4 5,813 10/03/2013 18:16
Dernier message: Simba

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)