S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


[ecstasy, speed, cocaïne, joint, alcool, LSD] Le jour où j'ai visité l'enfer

#1
Bonjour psychonautes,

Attention :

Si je rédige ce trip report aujourd'hui c'est surtout pour faire de la prévention, et éviter que d'autres personnes commettent la même erreur que moi en se croyant imbattable, indestructible..

Je m'excuse à l'avance pour la qualité médiocre de réaction, mais je n'ai pas pour habitude de rédiger des histoires, j'ai fais une exception aujourd'hui, souhaitant partager celle-ci pour qu'elle ne soit pas reproduite.

Ce soir là, j'ai atteint le summum de l'irresponsabilité et de la connerie, et pour tout l'argent du monde, je ne revivrais pas cette soirée là. Pour ceux qui n'ont pas compris, il s'agit d'un bad-trip, un bad extrême causé surtout par l'LSD et appuyé par toutes les autres drogues.

Set et Setting :

Mon trip se passe le 19 juillet 2014, c'est mon anniversaire et je me trouve au festival de Dour, je fête mes 18 ans, et j'ai envie de vivre une expérience inoubliable en me défonçant au maximum à tout ce que je trouvais.

Pour vous expliquer mon personnage, je suis jeune curieux et aime tout tester, frôler ses limites et du coup j'avais déjà à mon actif plusieurs drogues (ecstasy, mdma, speed, cocaïne, lsd, crack, kétamine, weed, alcool, DMT, MXE et le 2C-B), donc pour vous dire je me croyais invincible, capable de tout gérer, ayant déjà de gros trips avec des gros dosages, mais enfaîte j'ai simplement été irresponsable et ai commis l'erreur de ma vie).

Je ne me rappel pas exactement des heures où j'ai pris toutes les drogues mais c'était un truc du genre :

15h : Coke (400 mg +- au total)
20h : Speed (2 para)
22h : Ecstasy (1 pilule dosée à 200mg, puis un redrop de la même pilule vers 1h)
3h : LSD

Comme vous voyez, il y un écart entre les prises, je n'ai pas tout pris d'un coup, mais j'ai préféré mettre le thread dans Combos, étant donné que les prods faisaient encore effet, je commence mon trip juste avant l'LSD, j'évite de vous raconter toute la journée, rien de spécial.

Le trip :

Il est à peu près 2h du matin et je passe une des meilleures journées de ma vie accompagné de mon ami Marc (tous les prénoms sont crée de toute pièce), on est heureux, énergétique et on vient de rencontrer Paul et Marie, deux français extrêmement gentils avec qui on a décider de passer la soirée, on n'arrête pas de danser, rire, sauter.. Mais à un moment on décide d'un s'asseoir un peu sur l'herbe histoire de se reposer.

C'est là qu'un mec nous propose de nous vendre de l'LSD, ma dernière expérience avec l'LSD ayant été un bad, je décide de lui acheter un carton pour lui donner une deuxième chance, je me dis que je me sens parfaitement bien, on ne peut plus parfait, et qu'après le bad de la dernière fois je ne risquais pas de bader à nouveau ayant appris à gérer les effets, du moins à les comprendre.

Hop ! Carton sous la langue, mon dieu le goût est hyper fort, c'était ma 4 ème fois que je prenais du LSD et aucun de mes anciens cartons ressemblaient de près ou de loin à celui ci niveau goût, c'était tellement fort.. je ne saurais décrire le goût, mais c'était très très très fort, et j'avais même l'impression que ma langue était anesthésiée, un goût de .... " chimique ".

La montée :

La montée est agréable, je suis fier de moi, je ne bad pas, je suis tellement heureux, j'ai des hallus style fractale, triangles qui occupent tout mon champ de vision, et des trucs comme ça, le son est même déformé je trouve ça drôle, je n'entends plus la musique mais une déformation du son qui ne ressemble plus à rien mais qui me fais quand même sourire, je reste comme ça une trentaine de minutes, au top de ma forme sans l'ombre d'un doute de ce qui m'attendait ...

Le bad... ou l'enfer en personne qui se présente à moi

Petite note :
A partir d'ici tout va être flou... je n'arrive pas à expliquer ce que j'ai vu ou ressenti, c'est vraiment très difficile, ça fais des jours que j'essaye de comprendre, des jours que je ne dors pas, des jours que je lis des trip report pour voir si je peux trouver un trip comparable au mien... mais rien, j'ai l'impression que mon cerveau a décider de formater cette partie là de ma vie, j'arrive à me rappeler parfaitement à quel point je me sentais mal mais pas pourquoi, du moins de manière très floue.

Sachez que j'étais renseigné sur l'LSD, je savais à quel point les bad LSD pouvaient être traumatisant.. et extrêmes, pouvant laisser des séquelles, pouvant traumatiser les plus fort d'entre nous, mais jamais je n'aurais imaginé que c'était à ce point, enfaîte ce n'était pas un niveau atteignable par l'imagination de notre cerveau, même au maximum de mon imagination, j'aurais été loin de penser ça, et puis j'avais déjà baddé à l'LSD je ne pensais pas que ça pouvais être pire ...


Nous nous dirigeons vers la salle Redbull histoire de danser un peu sur de la Drum, nous rentrons dans le chapiteau et commençons à danser, tout va pour le mieux quand... BOUMMMM je m'écroule par terre en criant du plus fort de mes forces, quel que chose m'a attaqué, rien d'extérieur, aucune hallu m'a attaqué, ça s'est passé dans mon cerveau, la douleur n'était pas physique, c'était une souffrance mentale insupportable, j'en ai les larmes aux yeux quand j'écris ces mots, c'était vraiment d'une puissance indescriptible, extérieurement ça c'est passer en 5 secondes, intérieurement ça a peut être durer 20 minutes, je ne sais pas expliquer ce qui s'est passé, mais j'ai été réduit à rien, anéanti, explosé, j'ai été détruit par moi même, dans l'infini, j'étais l'infini, je me trouvais dans l'infini, et j'avais une souffrance infinie, accompagné d'une hallu auditive terrifiante, inimaginable... C'est comme ça que je décris le mieux cette scène.

(La réduction à rien, l'anéantissement ou plutôt l'explosion, oui je dirais explosion, j'ai décidé de l'appeler comme çà, c'est quel que chose qui " charge ", imaginez une barre de chargement avec un pourcentage, on le sens arriver, ça s'amplifie peu à peu, on le sens s'amplifier, on sens que ce qui nous attend au bout ça va être terrible, même pire que la mort, et quand ça arrive au bout ... je suis devenu rien, j'ai été .. anéanti, explosé. C'est d'une souffrance telle qu'on préférait mourir, et avant ça être torturé plutôt que de le revivre une deuxième fois)

- Marc : Pierre ! Pierre ! Pierre ! C'est Marc ! Tu vas bien ? Pierre !

Dans l'infini j'entends la voix de Marc, elle s'amplifie peu à peu, elle me recompose, elle me fait redevenir quelqu'un ... je reviens à la réalité, je suis par terre, je viens de badder, et mon ami est encore plus terrifié que moi, il m'a vu pendant quelques secondes possédé, crier de toutes mes forces...

(Il faut savoir que dans toute la totalité de mon bad j'ai été " conscient ", j'ai lu beaucoup de bad extrêmes, dans la plus part les gens ne sont pas conscients, ils veulent par exemple se tuer, sans se rendre compte de l'importance de ce qu'ils disent, ou veulent faire, ils sont dans leur monde parallèle, mais non, moi j'étais conscient, j'étais bien là, je savais ce qui se passait, je savais qu'on me regardait, je savais que j'étais tombé par terre, je savais que j'avais crié, je savais ce que je venais de vivre, pas de monde parallèle, pas d'autre réalité, c'était la réalité, imprégnée du bad LSD. Je dis ça parce que dans mon précédent bad, j'étais aussi dans " l'autre monde " mais cette fois c'est différent, j'avais gardé toute ma tête, comme quelqu'un de totalement sobre)

Ayant conscience de ce qui venait de se passer, je dépose mon téléphone dans le sac de Marc et lui donne les directives à suivre (Je suis celui dans la team qui s'informe et qui d'habitude gère les autres, donc il ne savait pas comment agir)

- Moi : Marc, fais moi sortir d'ici, et rassure moi un maximum, si je bad rassure moi, n'oublie pas rassure moi, prononce mon prénom et rassure moi, je ne vais pas contrôler ce que je vais faire, rassure moi mec, je compte sur toi, reste avec moi, conduis moi dehors, et surtout rassure moi.

Si j'ai autant insisté pour être rassuré, c'est parce que tout à l'heure dans mon explosion, c'est la seule chose qui m'a faite du bien, la voix de Marc prononçant mon prénom, me recomposant tel un puzzle pièce par pièce (disons que la barre de chargement se déchargeait)

Il me conduit dehors, et là je sens la barre se remplir à nouveau, oh non je vais badder, je vais exploser, je vais revivre ça, je panique et j'explose à nouveau, je vous repasse les explications terreur et souffrance inimaginable ... de nouveau je suis recomposé par la voix de Marc qui a compris ce qu'il devait faire. Entre temps Paul et Marie sont mort de peur, ils voient pour la première fois quelqu'un dans un tel état, ils nous suivent sans parler, mais ils sont terrifiés, par moi.

Pour éviter les répétitions, pendant toute un sentier de 100m je n'ai pas arrêter " d'exploser ", de crier de toute mes forces, de m'écrouler par terre, tout en étant conscient que je faisais ça, c'était incontrôlable, la souffrance était supérieure à ma volonté, je n'en pouvais plus, ça continuais, rien ne fonctionnait, j'ai essayé plusieurs fois de " dompter " cette " barre de chargement " que je sentais monter et monter, en me calmant, en me disant que je n'étais qu'entrain de badder, en respirant profondément, mais rien, parfois c'était tellement intense que mon pote n'arrivait pas à me faire revenir, le bad l'emportait sur la voix de mon pote, j'étais condamné à rester dans l'infini en étant l'infini et en souffrant à l'infini.

Heureusement que j'arrive enfin à " décharger la barre " , j'arrive à sortir de cet univers infini de souffrance mentale pour quelques minutes? secondes?.

Je sens quel que chose monter en moi, quel que chose de puissant, encore pire que les précédentes " montées", cette fois-ci il y avait pas l'ombre d'un doute.. au bout du chargement, quand cet " effet de souffrance " arrivera à son summum, ça seras trop tard, je ne m'en sortirais pas (étant croyant, j'ai vu ce moment comme une proposition de Dieu, Dieu qui me laisse une chance de m'en sortir, si je fais le bon choix, un choix très difficile) en effet les secours se tenaient au loin devant moi, j'avais le choix, mourir au bout de se chargement, ou aller voir les secours et assumer tout ce qui va avec (parents, etc..) c'était le choix le plus difficile de ma vie, je vie dans une famille où même boire de l'alcool est inimaginable, mais j'ai choisi la vie.. j'ai demander à Marc d'aller chercher les secours, je ne pouvais plus gérer, c'était au delà de mes forces et de mes capacités.

Marc me connaît, il sait que je suis quelqu'un de très résistant, et même de " fort mentalement ", pour lui c'est inimaginable que je demande de l'aide aux secours, surtout avec la famille que j'ai, il refuse d'aller les chercher, il croit que je suis dans mon trip et que je lui dis ça étant inconscient de la gravité de la chose, donc il refuse, et pendant plusieurs secondes il refuse encore et encore jusqu'à que je lui fasse comprendre de l'ampleur de la chose en allant les chercher moi même en courant, c'est un vrai défi pour moi de tenir debout et de courir sans me prendre un arbre, mais j'étais prêt à fournir le plus grand effort au monde pour ne pas savoir ce qui m'attendait ..

J'arrive aux secours, j'en attrape un par la main et là ... j'ai plus aucun souvenir

De ce que Marc m'a raconté, à la seconde où j'ai touché la main du secours, je me suis écroulé par terre et j'ai commencer à convulser, les secours m'ont tenu la tête, attaché le corps, et m'ont amené à un hôpital mobile de la croix rouge prévu pour les festivaliers.

J'ai des images qui me reviennent parfois, d'un des secouristes me tenant la main, me demandant comment je m'appelais, et moi murmurant les mots " Vous allez prévenir mes parents ? " (Finalement tout c'est déroulé dans l'anonymat)

Mon réveil

A partir de ce moment je me souviens de tout, plus de pensées floues, ou de trou de mémoire.

Je me suis réveillé à l’hôpital exactement 17 minutes après avoir convulsé, j'étais encore perché, je le ressentais bien. J'ai au début crû que l'hôpital était une hallucination, donc j'ai voulu me le prouver ... un médecin s'est approché de moi et je lui ai vomis dessus.

Le médecin : - QU'EST CE QUE TU FAIS !

ça ma fais revenir à la réalité, ce n'était pas mon hallu, et j'avais une piqûre dans le bras, j'étais bien dans un hôpital, j'avais bien atteint un stade extrême.

Je me rappel que mon bad recommençait, je recommençait à " charger " pour exploser, mais cette fois ci il y avait comme quel que chose qui bloquait le chargement qui ne laissait pas le continuer, comme un mur. Je pense qu'on ma injecter un tranquillisant, j'ai malheureusement oublié de demander.

Les 6 prochaines heures ont été 6 heures de boucles, de dé-personnification, de perte de l’ego, mais j'étais encadré par des médecins, certains 30 ans d'expérience, donc ça s'est bien passé.

Je me rappel de certains moments particuliers où par exemple je voyais mes mouvements en retard, donc je devais bouger en voyant mes mouvements en retard.

Ou de mes boucles interminables où je fesais le tour de toutes les questions existentielles, la peur aussi de ne jamais sortir de ce bad (Sous LSD on pense toujours qu'on va y rester) ,  ou encore l'impression qu''une seconde vaut 1000 ans..

Mais parmi toutes ces choses, rien n'était comparable à la souffrance éprouvée par ses " explosions ", c'était le paradis à côté, certainement 50x supérieur à mon précédent bad, mais le paradis par rapport à avant les secours..

Conclusion :

J'ai encore des séquelles de mon bad, je n'arrive pas à rester seul dans le noir (donc je n'arrive pas à dormir dans le noir), je suis devenu très sensible, par exemple au moindre bruit un peu fort, mon coeur s’accélère.. , dès que je ferme les yeux pour dormir j'ai l'impression de retomber dans mon bad, mais je me réveille 2 minutes après pris de panique. Cela fait maintenant depuis le 19 juillet que j'apprends à me contrôler et que je fais des efforts pour redevenir comme avant.

Alors sérieusement, je ne vous dirais pas " NE PRENEZ JAMAIS DE L'LSD ", je connais plein de gens qui sont aller au Paradis avec cette prod, mais honnêtement ça vient d'un jeune de 18 ans, pas d'un papa, c'est sérieux, faites attention à ce que vous faites.

Après ce trip le seul sentiment que j'ai, c'est d'avoir pris 10 ans d'expérience d'un coup... donc je ne dirais pas forcément qu'il était que mauvais, mais comme dis au début, c'est honnête de ma part.. proposez moi tout l'argent du monde pour reprendre ce carton et je refuse.

Le pire dans ce trip c'est certainement de ne pas l'avoir compris, je n'arrive pas encore à le comprendre, et tous les jours j'essaye un peu plus de le comprendre.

Petite anecdote bonus :

Marc qui avait baddé 1 mois au paravant à l'LSD, big bad, où il voulait se tuer, après m'avoir vu, il refuse d'appeler son trip " bad trip ".

Marc : - Personne ne mérite de vivre ce que ta vécu, même tes pires ennemis.

Petit remerciements aux gens qui se sont occupés de moi !

Mero
#2
Sale histoire !!!

Le vendeur ne t'a a aucun moment mis en garde contre la puissance du carton ? parce que pour partir autant en live il devait être sacrément chargé même si toi tu l'étais déjà pas mal..

En tout cas j'espère que tu ne vas pas te poser trop de question qui font perdre les pédales et que ta sensibilité va redescendre à un niveau de ressenti plus normale, enfin dis toi que tu as ouvert une énOrme faille temporelle dans ton esprit et que tu as pour l'instant du mal à te repérer dans le temps... Après tu sembles rationnel comme personne donc la réalité n'est pas loin devant toi, en retrouvant le bon échelon de l'échelle du temps, tu devrais encaisser les dix ans d'expérience que tu as vécu (et puis tu verras lors de ton prochain trip que tu n'as pas vécu dix ans d'expérience en un trip mais juste tu as assez arrêté le temps l'espace d'un trip pour croire que le délire a duré dix ans...question d'interprétation Big Grin)

La vie continue tkt, et puis là au moins tu as de quoi t'occuper l'esprit le temps d'être de nouveau toi (non sans dec' t'as l'air d'avoir prit bien cher, ça va peu être mettre un bon mois avant d'être de nouveau tranx, et plusieurs semaines avant d'être complètement redescendu..)

Au fait tu as pris quelque chose depuis, genre alcool ou bédo ?
Le Plus Appelle Le Plus
#3
@Larry ; Merci !

@Laura ; Non il disait ne jamais avoir vendu d'LSD et que c'était la première fois, lui même n'a jamais goûté l'LSD

Pas du tout, je me sens bien, et je ne me pose pas le genre de questions qui font perdre les pédales, j'essaye simplement d'expliquer " l'explosion " ou des choses vécues dans mon trip, et c'est exactement ça, j'ai l'impression que mon tip a duré dix ans, et que du coup j'ai pris dix ans d'expérience, ayant vécu " 10 ans ", du moins fictif.

J'ai pris très cher.. c'est sûr, mais je ne doute pas de moi sur ma capacité à redevenir comme avant, de jour en jour je fais des efforts, et je progresse, j'ai énormément évolué comparé à il y a une semaine par exemple, même si les séquelles sont là, je pense aussi que dans peut être deux mois tout sera en place comme avant.

Non, pour la première fois de ma vie j'ai assisté à des soirées en étant clean et mes potes sous prod, même l'alcool ou le bédo, c'est mental j'ai peur que ça agisse comme un bouton déclencheur d'autre chose.. Mais ça ne risque pas de durer longtemps, du moins les drogues non-hallucinogènes.
#4
C'est cool que tu positive !

Sinon pour le vendeur, c'est vraiment un enfoiré, en plus il a bien du voir que t'avais 18 ans, c'est pas comme-ci tu vends n'importe quoi à un mec de 25 ans.

Pour le goût prononcé sur le buvard, chepa si c'était vraiment du LSD, faudrait qu'un connaisseur nous dise si le LSD peut être aussi fort en goût...parce que perso ça me fait penser à un Rc la manière dont tu en parles.
Le Plus Appelle Le Plus
#5
Tr intéressant, merci du partage!

Positive et remet toi en douceur, les bad aux psyché peuvent être sacrément virulent, pis tu n'es jamais à l'abris d'un retour si (comme le souligne laura) il s'agit bien d'acide.

Le carton peut être fort en gout mais les rc ont un gout bien plus prononcé, si tu as eu la langue anesthésié il y a peu de doute, surtout qu'on retrouve de plus en plus de 2C-X vendus comme tel, d'ailleurs lors de soirées en belgique tu as généralement peu de chance de tomber sur de "bonnes drogues"
#6
C'était pas du LSD mon grand .. Pas du tout, mais alors vraiment pas. Tes autres trips avaient un gout ? Tu les laissaient sous la langue ?
Parce que le Lsd s'avale et n'a AUCUN gout. Tu as très certainement (à 95%) pris un Nboh, ou nbome (25c Nboh, 25i Nboh, ect). Ils ressemblaient à quoi tes cartons ?
Un 2C-x ca m'étonnerais, tes cartons étaient double face ? (genre un tout petit peu de poudre entre deux genre de cartons).
#7
Je ne sais pas en tous cas d'apparence ça avait l'air d'être parfaitement du LSD, mes précédents trip LSD l'avaient pas de goût si ce n'es un goût de carton, et j'ai toujours mis sous la langue, jamais avalé.

D'après le vendeur c'était des shiva double face, en tous cas visuellement c'était du LSD.

Des Nboh ou des 2C peuvent être aussi fort ? Surtout que je suis plutôt résistant
#8
Ah ok le vendeur t'as quand même dis que c'était des Shivas double face...c'est pas si un enfoiré que ça en fait.

Sinon un trip au Nbome peut être aussi fort oui, suffit de charger sur le dosage, et puis tu étais déjà bien lancé niveau prod quand même !

Pour certains 2c-X aussi c'est possible que le trip soit bien vénère, mais c'est la quantité de poudre qui n'est pas évidente à placer sur un buvard, donc l'hypothèse d'un Nbome est plus envisageable.
Le Plus Appelle Le Plus
#9
En tout cas non ce n'est pas du Lsd présenté sous cette forme. D'ailleurs tu as aucunement besoin de mettre un carton de lsd sous ta langue.
Après p-ê juste ton tonc avait trainer avec d'autre prod dans un pochon, ce qui lui a donné ce gout. Mais le côté anesthésiant correspond bien avec un nboh.
#10
Les shivas doubles face ont quel que chose de particulier ?


C'était vraiment super chimique et super fort, un gout pas dégoûtant mais pas bon non plus
#11
Ce sont des types de carton au même titre que les hofmann (pour ne citer que cet homme), réputé pour être concentrés.
La double face indique une seconde goutte de lsd (ou rc ?), une de chaque côté.

Si tu avais un gout chimique dessus, tu as ta réponse, rc -> research chemicals
#12
@Mero:

J'ai lu attentivement ton texte.

Ça aurai pu m'arriver à ton age, c'est sûr...

A ton insu, tu dois savoir certains trucs que je sais, mais qu'il est déconseillé se savoir pour entretenir une santé mentale saine sur un long therme, bref un petit boulet ... Si tu vois, mais ne t'inquiète pas, si tu prend cette xp comme une xp "extrême", "leçon de vie", elle t'aidera certainement plus que les petits dommage collatéraux crées. Mais c'est sale, on le sait, hein. Voilà, c'est une expérience, un dépassement de limite à ne plus reproduire, une expérience qui tournera comme du vin avec l'age, il suffit de bien conditionner pour que ça soit bénéfique, si tu vois... Je pense, c'est compréhensible...

Ca donne envie d'être Rdr ce genre de truc quand on est sain.

Gros bisous et bcp de courage Wink
#13
Ça fait une expérience de jeunesse Big Grin mais c'est clair que des comme ça, moins on en fait, mieux on se porte !
Le Plus Appelle Le Plus
#14
Hello,

Merci pour vos nombreuses interventions, finalement ça m'a fait un grand bien de poster ce trip report, étonnamment

Je confirme que je prends cette expérience positivement, certes, sur le moment c'était l'enfer mais tous les jours j'ai l'impression de tirer profit de cette expérience.

J'ai des séquelles, mais heureusement je les considères comme minime, tous les jours j'évolue, après un tel bad la vie a un autre goût, un meilleur goût, on se sent mieux, plus satisfait, c'est difficilement explicable, je ne sais pas si toutes les personnes qui s'en sont sorti d'un bad ressente la même chose, mais en tous cas de mes deux bads j'en ai tiré profit.

Après beaucoup de questions restent en suspens, ça peut certes déstabiliser plus d'une personne, mais je reste quelqu'un de rationnel et surtout sur terre, je me contente de ne pas aller trop loin dans mes pensées.
#15
Citation :je me contente de ne pas aller trop loin dans mes pensées.


Oui faut laisser passer du temps maintenant Wink
#16
Mero a écrit :
Marc qui avait baddé 1 mois au paravant à l'LSD, big bad, où il voulait se tuer, après m'avoir vu il refuse d'appeler son trip " bad trip ".



Mero a écrit :

J'arrive aux secours, j'en attrape un par la main et là ... j'ai plus aucun souvenir

De ce que Marc m'a raconté, à la seconde où j'ai touché la main du secours, je me suis écroulé par terre et j'ai commencer à convulser, les secours m'ont tenu la tête, attaché le corps, et m'ont amené à un hôpital mobile de la croix rouge prévu pour les festivaliers.



J'aime bien chipoter de bon matin....

Vouloir se tuer, c'est un gros bad, ce que t'as vécu, à mes yeux est une OD, sa comparaison ce tient, son état devait être bien moins pire que le tien^^.

Bon courage pour la suite, essaye de t'en servir pour les prochaines perches, même les plus gros bisons ont leurs limites.

Prenez plaisir avec la drogue, évitez le mal être, acceptez que cela descende et cherchez le bon coté des choses, même dans les effets résiduels. l'histoire du trajet et de la monture quoi.....
#17
Mero a écrit :
J'ai des séquelles, mais heureusement je les considères comme minime, tous les jours j'évolue, après un tel bad la vie a un autre goût, un meilleur goût, on se sent mieux, plus satisfait, c'est difficilement explicable, je ne sais pas si toutes les personnes qui s'en sont sorti d'un bad ressente la même chose, mais en tous cas de mes deux bads j'en ai tiré profit.


Tant que tu te rassures c'est cool, là t'es encore dans une phase de retour à la réalité donc tu as de quoi t'occuper l'esprit et c'est normal que tu vois du profit dans ce que tu as vécu, ça t'a montré de nouveaux horizons et ça fait plaisir quand on a envie de découvrir de nouvelles sensations, mêmes si elles étaient hard core...mais quand tu auras complètement atterri et assimilé ton trip, fais gaffe au retour à la routine et la banale réalité, c'est dans ces moments là qu'il faut faire gaffe à la déprime et à l'envie de refaire un tour dans sa tête..
Le Plus Appelle Le Plus
#18
Mero j'étais à dour et j'ai testé aussi les fameux double shiva, c'est vrai qu'ils avaient un goût immonde! Sur le moment je penchais plus pour un nbome.. Le truc c'est que je l'ai pris aux alentours de 23h ensuite j'ai redrop un demi avengers 1h après, du coup j'pensais vraiment passer un big soirée, mais je n'ai ressenti aucun effet de toute la nuit. Autant te dire que j'étais grave degouté. En rentrant à la tente vers 6h j'ai fait une chute de tension et me suis affalé sur un matelas et là BOUm des fractales partout dans la tente! Malheureusement il était 6h et ca faisait environ 20h que j'avais pas dormi du coup 20min après je suis tombé dans les bras de morphé. Pendant mon sommeil je me souviens d'avoir rêvé à du 300 à l'heure et à un moment je voyais un petit point de lumière s'amplifier, s'amplifier et d'un coup tchak! tout est devenu noir et je me suis réveillé 5 heures plus tard.

Je ne savais pas que le LSD pouvait mettre si longtemps à monter, c'était frustrant car j'ai meme pas eu la "force" de tripper une fois le moment venu pcq attendre toute une nuit sans rien avoir c'est épuisant. Voilà ce qui me perturbait un peu. Quelqu'un d'autre aurait-il déjà eu le même genre de problèmes ?
#19
Salut
En lisant ton TR j'ai d'abord pensé à un nbome vu le gout, mais ayant aussi testé les shivas double face, je confirme qu'ils sont extremement puissants, et probablement du lsd. J'avais eu une experience surpuissante, mais les visus encore prononcés le lendemain n'existent pas avec le nbome.

Peut etre un DOx... En tout cas ton experience m'a rapellé un bad personnel dans sa violence, avec ces mêmes cartons.
J'ai beaucoup convulsé, je n'arrivais plus à bouger à un moment.

Bonne chance pour bien te remettre de ton trip. Ca passera avec un peu d'introspection et de boulot sur toi meme. Cherche a intérioriser l'experience et a en retirer les elements positifs!
[mdma] [DIPT,MPA] [Salvia] [Ket]
[25c-NBOME] [Mon pavé sans scrupules sur l'art visionnaire] [Speed] [THC]
L'endroit ou je fais des dessins CLIQUES ICI
Psychocanard fragile expert ès bads trips.
#20
J'ai vraiment aimé ton trip report, il est assez instructif.
Juste un truc : ne blâme pas uniquement le LSD. Je m'explique :
15h : Coke (400 mg +- au total)
Tu vides ton stock de dopamine et sérotonine
20h : Speed (2 para)
Tu vides les réserves de dopamine
22h : Ecstasy (1 pilule dosée à 200mg, puis un redrop de la même pilule vers 1h)
Tu vides tes réserves de dopamine et de sérotonine
3h : LSD
Tu monopolise les récepteur de sétononine. Tout ça pour dire que ton corps était en très mauvais état pour absorber une énième salve de dopa/séroto.
Ces 2 neurotransmetteurs que sont la dopamine et la sérotine agissent en effets sur les autres types de récepeurs à un point très significatif, ce qui ne fait qu'altérer les effets physiologique de ces pratiques.
=>Not For Human<=

On ne peut être fier que de ce qu'on a choisi

#21
@5tr4t0 c'est exactement ce que j'allais écrire. Tu as mélanger les effets sans prendre conscience des risques ! Par exemple l'alcool annule les effets de la MD et c'est dangereux. Bedo+LSD reste eux aussi dangereux pour leur propriété psyché surtout pour un retour d'acide. Et le speed+coke t'ont vidé la dopamine ! Ce n'est pas un bad trip mais une overdose.
N'oublie pas qu'avec un seul prod/6 que tu as cité, tu peux faire overdose. Effectivement t'ont corps t'as lâché à la drogue la plus puissante le LSD.
Maintenant focalise toi sur d'autres choses que les drogues ! Relation amoureuse, famille, amis, sports...
#22
Salut les gars !

Honnêtement je ne pense pas que ça soit une overdose, mon trip était que mental je pense qu'une overdose est plus physique, moi, tout était dans ma tête, tout était mental, je ne ressentais aucune douleur "physique" c'est pour ça que j'ai écarter l'overdose.

Après c'est peut être ça, je m'y connais pas, mais je me sentais parfaitement bien, certainement même au mieux de ma forme si non je n'aurais pas gobé l'LSD.

@5tr4t0 En tous cas je suis content que tu trouves le trip instructif, c'est le but principal, merci !

@teufman Pourrais tu détailler --> " voyais un petit point de lumière s'amplifier, s'amplifier et d'un coup tchak! tout est devenu noir " je pense avoir eu quel que chose de semblable mais pas de lumière que du noir et des " tchak" mais éveillé
#23
Rikyname a écrit :
@5tr4t0 c'est exactement ce que j'allais écrire. Tu as mélanger les effets sans prendre conscience des risques ! Par exemple l'alcool annule les effets de la MD et c'est dangereux.


Mouai mouai mouai...synthétiser ce que tu lis à droite à gauche c'est pas toujours la meilleure des choses à faire, enfin si un jour tu mélanges de l'alcool à de la MD tu verras que les effets ne s'annuleront pas mais s'amplifieront...

Sinon Mero tu n'as pas fait d'overdose mais une surdose ---> ya une bonne différence entre être trop perché et frôler la mort...
Le Plus Appelle Le Plus
#24
Pourtant le terme overdose signifie surdose. Cela n'est pas nécessairement létal.

Cocaïne et MDMA, les effets ressentis s'annulent bien (ou sont fortement réduits) par contre. Enfin j'en ai eu bien l'impression à deux reprises et on me l'avait dit. Si quelqu'un de calé scientifiquement peut expliquer.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
#25
Yep juste au niveau du ressenti la cocaïne rend lucide couplée avec un autre produit, tkt que t'es encore plus défoncé si tu rajoutes des prods les uns sur les autres malgré le fait que tu ressentes l'inverse en te croyant sobre.

D'ailleurs l'état de sobriété est ressenti majoritairement dans le quart d'heure suivant la trace, c'est le petit high de la prise qui rend lucide, mais dès que le high part, là la défonce reprend le dessus avec une plus grande perte de repère qu'avant la trace de stim...donc qu'est-ce qu'on fait ?

On en reprend une mrgreen
Le Plus Appelle Le Plus
#26
Ouai je parlais de l'état de défonce, c'est assez simple et rapide de se taper un petit black out avec de la MD si t'aime bien tiser à la base..
Le Plus Appelle Le Plus
#27
Pwa, énervé le bad. J'ai jamais vécu quelque chose de la sorte, ça doit être franchêment horrible...

Faut pas oublier que la drogue c'est pas un jeu, et qu'il y'a des précautions de base à prendre... Par exemple ne pas tout enchainner c'est sûr, mais par exemple prende moit-moit sur le tonc ça aurait eu du sien aussi. Smile

Je n'ai jamais eu de bad trip au LSD, et ton Tr me donne pas envie d'en avoir...
Le pire que j'ai eu c'était une descente de 2C-i assez hardcore, 5H de descente bodyloadé comme pas possible, avec un tout petit bad qui me fesais croire que j'étais complètement déshydraté, du coup j'ai du boire 20 litres d'eau en 5h xD. (J'avais pris une forte dose pour ma première fois au 2C-i, 50mg environ. ^^)

Pour l'hopital, si tu as 18 ans, je vois pas pourquoi ils contacteraient ta famille s'il n'y as pas de suite à l'incident. Smile
#28
Bon anniversaire... Nan sérieux Doureuh cette année il faisait super chaud en plus on a eu un mort sur le camping, s'en foutre autant dans la gueule c'était clairement du suicide. Une seule de tes conso, enfin, un seul cacheton de MD ou un seul buvard aurait amplement suffit pour une soirée entière.

Sérieux un bon carton, avec quelques verres et quelques joints ca suffit pour une soirée,des fois juste deux trips tu peux partir très très très loin. Je dit pas qu'il faut pas mélanger mais après un week end de festival c'est rarement une bonne idée.
Enfin bon désormais c'est fait... Même si tu es encore "amoché", au moins tu sais d'où ca viens, donc laisse le temps passer, fais ce que tu as a faire (études, boulot), et ne te laisses pas abattre par cette expérience et ca iras mieux après, fais juste attention a éviter de t'en foutre autant dans la gueule a l'avenir et prends soin de tes collègues aussi si tu vois qu'ils abusent un peu, surtout après une expérience comme ca.
#29
Salut désoler de déterrer mais j'ai longtemps chercher quelqu'un qui a vécu un truc aussi intense et j'avou n'avoir eu aucun sujet parlant de ça si t'es toujours la je serais heureux de pouvoir échanger!
J'ai 18 ans aussi et j'ai vécu un trip complétement similaire et même pour le goût des cartons je sais que c'était du lsd car j'ai déjà tater tout les nbome et le goût chimique était plus puissant que sur ces nbome en gros j'ai aussi fini à l'hosto et j'ai eu une sorte de truc qui m'attirait vers la mort ou peut être plus le néant en gros je pense que le cerveau a juste péter un cable mais j'étais toujours conscient comme toi et étant aussi croyant enfin bref ça se ressemble vraiment trop là !! Fait signe si tu est encore la
#30
Salut milkyway, le LSD n'a aucun gout, donc si tes buvard avaient un gout encore plus chimique que des nbome's c'est que ca n'était certainement pas du LSD.
GATE GATE PARAGATE PARASAMGATE BODHI SVAHA
Aller, Aller, Aller au-delà, Aller complètement au-delà, Dans la profondeur de l'éveil
[LSD] [Champignons]
Memento Mori


Topics apparemment similaires...
Thumbs Down Alcool et Cannabinoide de synthèse inconnue. Mr.G 39 672 25/06/2020 18:53
Dernier message: Tridimensionnel
Exclamation DPT - alcool - graines de cebil ( problèmes d'effets secondaires) Lunatic 4 284 19/04/2020 16:24
Dernier message: Tridimensionnel
  3-MEO-PCP / 2C-P / Cannabis / Alcool / Diazepam PaRa 11 970 17/05/2019 21:19
Dernier message: PaRa
  2-CB-FLY-NBOMe / 3-MEO-PCP / 2C-E / O-PCE / Cannabis / Alcool / Diazepam / Alprazolam PaRa 21 1,392 12/05/2019 22:20
Dernier message: PaRa
  3C-P / Escaline / MDMA / Kétamine / DPT / Coke / Alcool PaRa 0 362 08/05/2019 17:17
Dernier message: PaRa
  DXM et alcool, les mêmes erreurs...mais qui paient? Skruffy 3 412 06/06/2018 09:30
Dernier message: GuyGeorge
  MXP + AL-LAD + Champis + Speed Percheman 2 571 07/07/2017 14:01
Dernier message: Percheman
  Cocaine + loprazolam en IV maknoy 1 1,403 06/08/2016 13:48
Dernier message: Donkey Bird
  Une nuit en Underworld , le jour dans la douleurs la suite fut une horreur... Thehumanbot 6 1,144 16/05/2016 03:35
Dernier message: Aiskhynê
  [Alcool, joints, champis et MDMA] La fille, le paradis, et la descente aux enfers. Xamg 22 3,602 23/04/2016 17:51
Dernier message: SAMBAATA



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.