S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


[SALVIA] Quelques feuilles chiquées (première fois)

#1
Je vous préviens, ce TR n'en est vraiment un puisque par rapport à tout ce que j'ai pu lire sur la salvia :
-ça n'a pas été une expérience forte (comparée à ce qu'on trouve sur le forum)
-ça a duré très peu de temps (quelques minutes pour 1 heure et + de chique)

Mais c'était intéressant ! Je veux profiter de cette expérience pour poser une question qui est pour moi essentielle : était-ce les effets habituels de la salvia ou bien des effets spécifiques à mon trip ?

Je vais sauter l'épisode de la chique, c'est complètement inintéressant.
Au bout de 1h, voire plus, un peu désespéré de ne rien ressentir de particulier (ce goût de gazon m'exaspère un peu) je me trouve un peu différent tout à coup. Je ris bêtement, tout seul, et sans raison valable. Chaque inspiration, chaque expiration devient est un défi. Là je "sais" que la salvia agit, j'ai de légère hallucinations les yeux fermés, trop fortes pour être dues à la fatigue. À ma droite je vois une espèce de fleur, ou de figure géométrique jaune et noire qui me "dit" (par pensée) : "si tu veux vivre un truc intéressant allonge-toi sur le lit".

Tout excité je m'allonge sur le lit mais je vire mon chat qui me dérange beaucoup. Ce chat se croit vraiment tout permis, il me miaule dessus lorsque je veux m'allonger, non mais oh c'est moi le chef ici !
Bref, je ferme les yeux.
À ma droite une figure géométrique sans couleur (il n'y a pas vraiment de couleurs puisque ce sont de très légères hallucinations donc c'est plutôt obscure mais je distingue très bien les formes) surgit et s'élève. Elle prend toute la place disponible sur ma droite, et est composée de bouts rectangulaires sur son côté adjacent au centre de ma vision. C'est comme un glacier, ou une entrée de grotte qui s'élève au dessus de moi sur ma droite.
Je trouve ça plutôt étrange (sans plus), quand tout à coup sur ma gauche une autre figure géométrique apparaît. La forme est plus petite, une sorte de sapin (comme ceux que les gosses découpent sur du papier). Cette forme arrive de ma gauche et se dirige vers le centre. Il y a plusieurs petits sapins qui se suivent comme ça. Ils forment la rangée des sapins.

J'ai contemplé cette hallucination que j'appellerai "sapin" pendant plusieurs secondes. J'ai une impression étrange en regardant cette hallucination, dans un premier temps j'ai le sentiment d'avoir affaire à un souvenir. Centré aéré ? Pourquoi est-ce que ça me rappelle l'idée du centre aéré où j'allais enfant ? Il y a quelque chose d'intime et d'indescriptible dans cette "chose" qui a la forme d'un sapin découpé. Oui ça y est je comprends, c'est même très grave ! Comment est-ce que je n'ai pas pu m'en rendre compte avant ? Je suis taré ou quoi ? C'est mon ... erf je n'arrive pas à mettre un mot dessus.

C'est horrible, je sais de quoi je parle mais il m'est impossible de l'exprimer en mots, c'est uniquement une impression. C'est mon "être" en fait, je me regarde moi-même, ou plus exactement cette chose qui est moi-même me regarde. Cette chose, c'est ma vie, pas dans le sens de vécu mais dans le sens de "intime", de "égo". En tout cas, ce "moi" a l'idée de se balader vers la forme de droite. J'ai un sentiment d'importance, c'est très sérieux ce qu'il se passe, il faut que je sois responsable là. Je ne peux pas laisser mon "être" devenir n'importe quoi et partir vers la droite, il faut qu'il m'obéisse immédiatement. Je dois faire en sorte qu'il soit beau, qu'il soit bien, qu'il ait la bonne "forme". Cette forme de "sapin" c'est du n'importe quoi, et ça pourrait même devenir pire si je laisse faire.
Les hallucinations prennent de l'ampleur et les formes (sapin et forme de droite) changent, un long cylindre se dessine au milieu de ma vision. Il n'a pas de début ni fin. Une forme de gauche tente de "déraciner" le cylindre par le milieu. Ce cylindre représente exactement la même sensation que le sapin précédent, c'est mon être. Quand je dis "mon être", je ne pense pas "mien" mais juste "être". C'est très compliqué à décrire maintenant que je n'y suis plus mais je parle de l'être conscient, de cette chose qui est tout simplement, qui se dit unique et pas autrement. C'est le vouloir vivre incarné. Tout se fait au rythme de la musique, cette dernière s'accélère, se comprime : la forme de gauche tente de plus en plus de déraciner mon être.
C'est comme si on tente de m'arracher les ongles, ou bien si je suis une plante de me déraciner. C'est exactement ça le mot, "déraciner", on s'en prend à ce que je chérie le plus là, à ma condition, à mon essence. Ce n'est ni mon prénom, ni mon nom, ni mon visage, ni chaque caractéristique qui me décrit, c'est au delà, c'est juste MOI quoi. Et si ça arrivait, si on me déracinait : ce serait total. Le monde entier disparaîtrait parce que j'ai la sensation que chaque instant est relié à ce vouloir vivre. Chaque moment est conditionné à ce vouloir vivre. Il ne faut surtout pas que ça arrive.

Mais dans le même temps, comment est-ce que ça peut être "moi" si je fixe de l'extérieur cette chose qui s'accroche autant, qui lutte pour sa survie, contre sa disparition. Ça me fait presque pitié. La forme change et devient une sorte de carré avec un angle coupé, ce carré est encore cette chose indescriptible que je prends pour "moi".
La musique me semble "moi". Les hallucinations sont "moi", même le silence entre chaque note de musique est "moi" et n'est pas rien. D'ailleurs c'est très étrange cette sensation, j'ai l'impression que les blancs entre chaque mélodie sont faits exprès pour laisser les hallucinations les combler. C'est une sensation que j'avais avec le LSD et que j'avais complètement oublié (ma dernière prise remonte à 1 an bientôt...).

Bref, je deviens beaucoup plus pragmatique et je conclus que mon vrai "moi" est mon corps physique et rien d'autre. Je rouvre les yeux, c'est terminé. Je suis passé à autre chose. J'ai même du mal à retrouver cette impression précédente indescriptible.

Voilà donc pour revenir à ma question de départ, est-ce que c'est normal de "se" regarder avec cette drogue ? Je l'ai déjà vécu avec le LSD mais c'était loin d'être fréquent. Je voudrais donc savoir si c'est "normal" de sentir ainsi avec la salvia parce que si c'est le cas je n'en reprendrai probablement jamais. Je ne vois pas du tout ce qu'il y a de "fun" à faire joujou avec son "égo" :roll:
#2
Bah ça arrive de se voir oui, ou d'être transféré dans une autre partie se son corps, les bras, les mais, les pieds des fois. J'ai un pote qui s'était accroché à ses dents avec ses mains pour pas tomber. Il avait l'impression de tomber de sa bouche et il se voyait extérieurement.
Sinon franchement pour une chique t'as plutôt bien tripé je trouve, il est super complet ton tr et y'a beaucoup de détails et de sens dans ce que tu dis, de confusions aussi on sent du désarroi dans ce qu'il t'arrive.
Et d'envie de contrôle et je pense que c'est lié, ce désarroi et cette envie de contrôle, alors que tu ne contrôle plus rien.
Il faut se laisser aller en faite, un trip ne se contrôle pas ! Wink
L'homme pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
#3
Ouep pour rejoindre Aiskhynê tu as bien retranscrit ton vécu et déjà en soit c'est cool. Maintenant oui l'erreur à ne pas faire c'est de vouloir contrôler l'incontrôlable, on gère 100x mieux un trip qu'importe la substance et son dosage, quand on laisse totalement la substance nous immergée :ninja:
Mes TRs :

/// DXM
/// MXE
/// Kétamine

Faites toujours analyser les produits dont vous n'êtes pas sûr à 200% de la contenance !! Essayez Wedinos.
Ou viens comprendre pourquoi en t'informant par ici.

"Les drogues ne sont pas un problème, c'est leurs usages que nous ne savons pas maîtriser."
#4
Rien a écrit :
Je ne vois pas du tout ce qu'il y a de "fun" à faire joujou avec son "égo" :roll:


Salvia, disso, psychédélisme. Tout ça, tout ça.
I am the divine spirit that harmonizes with the laws
projecting the digital loom,the tool of experiencing desire and finding ecstasy in process.
I am me, we are you

Il est donc primordial, y compris dans l'intérêt des teufs, de se mobiliser et de soutenir les amateurs de substances psychoactives.Peu importe si tu consommes des drogues ou pas. Nul n'a besoin d'être homo pour soutenir la Gay Pride.
#5
Rien a écrit :
À ma droite je vois une espèce de fleur, ou de figure géométrique jaune et noire qui me "dit" (par pensée) : "si tu veux vivre un truc intéressant allonge-toi sur le lit"...

...je sais de quoi je parle mais il m'est impossible de l'exprimer en mots, c'est uniquement une impression. C'est mon "être" en fait...


Ouais, ça me parle tout à fait ce que tu décris. Cette "petite voix/ pensée" qui te suggère de faire quelque chose.
Et une impression oui, quand je fermais les yeux, pour ma part c'était sous forme de "lignes d'énergie" mais je savais que c'était "moi".


Rien a écrit :
Je ne vois pas du tout ce qu'il y a de "fun" à faire joujou avec son "égo" :roll:


Ah mais la salvia, c'est sans doute un des prods le moins fun qui existe (rien de festif ou de récréatif, enfin pour ma part) !
#6
J'suis pas forcément d'accord, moi pour ma part ça peut être très festif au contraire et pour certains de mes potes aussi, tout en étant très spirituel.
Faut juste pas trop se prendre la tête, mais toujours dans le respect.
Sinon tu t'manges une baffe ! :weed:
L'homme pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
#7
Rare TR de Salvia mâchonnée... Intéressant !

C'était ta première expérience avec technique, voire avec la Salvia elle-même ? D'autres ont eu ce type d'effet avec la chique?
#8
Moi en chique j'ai eu des effets intéressant et quelques hallu (un blob gris) ou télépathie avec un pied de table.
J'aime bien la chique c'est plus doux et si on sait bien le faire, progressivement, avec plusieurs chiques, on arrive à de bons résultats. J'ai pu me rapprocher de l'effet d'un 10x mais lonnnng, en mastiquant consécutivement plusieurs chiques.
Après j'ai fais des mélanges je suis pas sur que je puisse m'épancher là dessus niveau charte.
Mais bon la salvia c'est un dissociatif alors... Pour augmenter les effets d'un dissociatif faut un autre dissociatif et comme ça je reste dans le vague.
L'homme pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
#9
Aiskhynê a écrit :
Pour augmenter les effets d'un dissociatif faut un autre dissociatif et comme ça je reste dans le vague.


Oh mon dieu souhaite tu faire passer le message subliminal que la Kétamine permettrait une plus grande réceptivité à la Salvia ? :ninja:

En faite why not quand j'y pense mais ça ne m'était jamais venu à l'esprit. Si c'est bien ça que tu sous-entendais, est ce que le trip salviesque s'en retrouve un peu détériorié ou ?
Mes TRs :

/// DXM
/// MXE
/// Kétamine

Faites toujours analyser les produits dont vous n'êtes pas sûr à 200% de la contenance !! Essayez Wedinos.
Ou viens comprendre pourquoi en t'informant par ici.

"Les drogues ne sont pas un problème, c'est leurs usages que nous ne savons pas maîtriser."
#10
Krix a écrit :
Oh mon dieu souhaite tu faire passer le message subliminal que la Kétamine permettrait une plus grande réceptivité à la Salvia ? :ninja:

En faite why not quand j'y pense mais ça ne m'était jamais venu à l'esprit. Si c'est bien ça que tu sous-entendais, est ce que le trip salviesque s'en retrouve un peu détériorié ou ?




Oui faites gaffe; disso + disso = bobo.

http://www.psychonaut.com/combos/53931-m...leles.html
I am the divine spirit that harmonizes with the laws
projecting the digital loom,the tool of experiencing desire and finding ecstasy in process.
I am me, we are you

Il est donc primordial, y compris dans l'intérêt des teufs, de se mobiliser et de soutenir les amateurs de substances psychoactives.Peu importe si tu consommes des drogues ou pas. Nul n'a besoin d'être homo pour soutenir la Gay Pride.
#11
Krix a écrit :
Maintenant oui l'erreur à ne pas faire c'est de vouloir contrôler l'incontrôlable, on gère 100x mieux un trip qu'importe la substance et son dosage, quand on laisse totalement la substance nous immergée :ninja:


Aiskhynê a écrit :
Et d'envie de contrôle et je pense que c'est lié, ce désarroi et cette envie de contrôle, alors que tu ne contrôle plus rien.
Il faut se laisser aller en faite, un trip ne se contrôle pas ! Wink


C'est beaucoup plus facile à dire qu'à faire hein mrgreen
Il y a une différence entre être "bien", "cool", "défoncé" (ça je sais faire, tout le monde sait le faire d'ailleurs) et lâcher prise au niveau de son égo.
D'ailleurs rien que l'expression "lâcher égo" sonne contre-nature. Si je fais ce que je fais, si je me lève le matin, c'est pour avoir un meilleur rapport avec le monde, et cette quête de mieux-être elle est totalement égoïste. J'en ai conscience. Finalement je me demande si c'est une bonne idée que je reprenne de la drogue :roll:
Je parle d'égo mais je m'interroge si on désigne bien la même chose tant cette chose est indéfinissable.

Jhi-dou a écrit :
Ah mais la salvia, c'est sans doute un des prods le moins fun qui existe (rien de festif ou de récréatif, enfin pour ma part) !


OK, ça confirme bien mon idée de ne pas en reprendre mrgreen

Gilles a écrit :
Salvia, disso, psychédélisme. Tout ça, tout ça.


Maintenant je lis : Danger, danger, danger :Oo:

Vétéran a écrit :
C'était ta première expérience avec technique, voire avec la Salvia elle-même ?


C'était ma toute première fois à la salvia oui. Je ne veux pas en fumer parce que je fais pas mal de sport et je refuse d'encrasser mes poumons au bang.
#12
Rien a écrit :
Je ne veux pas en fumer parce que je fais pas mal de sport et je refuse d'encrasser mes poumons au bang.

Tu as bien raison.

Rien a écrit :
Je vais sauter l'épisode de la chique, c'est complètement inintéressant.

Sûr, le récit d'une heure de mastication ça risque de faire un peu "nouveau roman", mais... Combien de feuilles ? Fraîches ou séchées ? Mélangées à du miel ou autre ? Brossage préalable à la Listérine ? Cette expérience effectivement très salviesque est intéressante même si brève, car une dissociation dès la 1ère chique, c'est que tu as une technique vraiment efficace (et aussi de bonnes aptitudes chamaniques !)
#13
C'était des feuilles séchées achetées sur azarius. Le paquet faisait 20g et j’essayais de prendre 5g. Le problème c'est que ma balance de cuisine n'est pas très précise à ces dosages donc je ne suis pas sûr de combien je mastiquais réellement mais ça me semblait être 1/4 du paquet.
En premier lieu je me brossai effectivement les dents, fit un bain de bouche (avec une solution assez forte prescrite par ma dentiste mais ce n'était pas Listérine) puis frottai les parois buccales et la langue au râpe langue.
Pendant ce temps-là, j'humidifiai rapidement les feuilles dans un fond d'eau au milieu d'un bol (quelques minutes à peine) puis je démarrai la mastication. Je tentai de faire ma chique pendant 30 minutes à peu près mais je me rendis compte que j'avais trop de feuilles dans la bouche et qu'il était nécessaire de diviser la dose totale en deux plus petits paquets que je mastiquai séparément, l'un puis l'autre.

En tout, ça me prit bien une grosse heure pour tout chiquer (j'eus le temps de prendre une douche, d'écouter de la musique et de lire deux, trois trucs..).
Je pressai les feuilles en fait avec ma bouches, pas uniquement les dents mais aussi les joues, la langue pour en tirer le "jus" des feuilles que je gardai indéfiniment. Il m'arriva d'avaler par réflexe involontaire mais pas plus de 3 fois.
Le goût est très largement "supportable" pour ma part donc pas besoin de rajouter quoi que ce soit.

Si j'en reprends à l'avenir (ce dont je doute sérieusement) je ne pense pas vraiment regarder exactement le nombre de feuilles à chiquer mais prendre une dose pratique en bouche avec laquelle je peux durer longtemps ce qui dans les faits donnerait moins que ce que je pris le soir du 11/03/16.
#14
Intéressant ton tr Rien! Tu as eu le courage de machouiller tes feuilles pendant une heure, chapeau!

Pour ma part, j'avais réalisé un sirop de salvia... A savoir que j'avais fait un extrait à partir de 20 grammes de salvia en utilisant de l'alcool à 90 de pharmacie. J'ai récupéré une pâte collante après évaporation de l'alcool (je sais qu'il existe des techniques plus adaptées et plus performantes mais celle là est de loin la plus simple) que j'ai dissout tant bien que mal dans 10cl de rhum citron gingembre! Cela m'a donné un sirop concentré à peu près à 2 grammes de salvia pour 1 cl de rhum.

Le but de mon expérience était de consommé la salvia par voie oral et comme je sais que traditionnellement ils chiquent les feuilles (fraiches!) pendant minimum 45 min, j'ai imaginé en faire un sirop que je garderais en bouche le plus longtemps possible.

Lors de mon essai j'ai consommé environ la moitié du flacon soit 5cl (et 10 grammes de salvia) à raison de 1 cl à chaque fois. Chaque gorgée était gardée une bonne dizaine de minutes avant d'être avalée, le temps que la salive dilue le tout. Le rhum avait lancé le trip par une euphorie due à l'alcool je pense mais tout de suite porté par des vagues de chaleurs se succédant les unes aux autres. J'étais bercé par une sorte de ronronnement intersidéral assez doux mais dont je sentais que la puissance était infinie. Plusieurs fois j'ai m^me oscillé à la frontière de l'angoisse mais sans basculer. Je me rappelle également d'une présence familière et intimidante qui m'invitait à la rejoindre et à me laisser bercer en me susurrant "Ne t'inquiète pas on va te soigner". Pour ma part j'attribue cette entité à l'esprit de la plante telle qu'elle peut être décrite chez des communautés amazoniennes ou mexicaines qui utilisent la médecine des plantes et dont l'explication des phénomènes de la réalité est régit par une logique animiste et énergétique (ce à quoi j'adhère à ma mesure).

Le trip à duré environ 2 heures du début des effets jusqu'à la descente ( qui s'est poursuivit encore quelques heures en effets résiduels quasi imperceptibles). Tout ça pour dire que le sirop ça marche également pour une consommation sublingual voire que cela peutêtre efficace dans la mesure où on s'épargne la certaine quantité de feuille à mâcher. En revanche, cela n'enlève rien à l'amertume du produit mais personnellement j'aime beaucoup l'amer, c'est le sens le plus complexe à mon avis, celui qui recèle bien des mystères... Wink

Merci pour ton témoignage et que Dame salvia puisse continuer de nous instruire sur la voie de notre propre connaissance!
La difficulté à saisir la Beauté du monde réside dans l'évidence avec laquelle elle s'exprime.

"Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer."
"Aucune puissance, aucun être humain n'a le droit d'énoncer envers moi des exigences tel que mon désir de vivre vienne à s'étioler. Car si ce désir n'existe pas, qu'est-ce qui peut alors exister?"
"Celui qui construit des Prisons s'exprime moins bien que celui qui bâtit la Liberté."
"Notre besoin de consolation est impossible à rassasie
r." Stig Dagerman

Trip report:
https://www.psychonaut.fr/Thread-Theonan...e-l-esprit
https://www.psychonaut.fr/Thread-Peintur...se-urgence
#15
Tout ça me donne vraiment envie de retester par voie sublinguale, mais il faut absolument que je réalise une sucette ou un sirop, car j'ai un très mauvais souvenir de ma tentative par les feuilles.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
#16
Bon vous m'avez convaincu aussi, j'vais m'acheter de la feuille, beaucoup de feuilles. Ton sirop a l'aire méchant ! Tu laisses mariner combien de jours ?
L'homme pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
#17
Pas con l'idée du sirop, c'est mieux que garder une vieil pâte immonde dans la bouche xD

Why not why not !
Mes TRs :

/// DXM
/// MXE
/// Kétamine

Faites toujours analyser les produits dont vous n'êtes pas sûr à 200% de la contenance !! Essayez Wedinos.
Ou viens comprendre pourquoi en t'informant par ici.

"Les drogues ne sont pas un problème, c'est leurs usages que nous ne savons pas maîtriser."
#18
Citation :Bon vous m'avez convaincu aussi, j'vais m'acheter de la feuille, beaucoup de feuilles. Ton sirop a l'air méchant ! Tu laisses mariner combien de jours ?


Je pense que t'es pas obligé de le faire mariner. Si tu fais un extrait d'un côté et que tu rajoute le rhum de l'autre grosso modo c'est prêt. Après ma technique d'extraction avec de l'alcool à 90° (feuille plus alcool macérer 2-3 jours, filtrage de l'alcool puis évaporation) me donnais une pâte verdâtre ultra collante et amère que j'ai eu bien de la peine à dissoudre dans le rhum. Pour ma part j'ai fais l'extraction j'ai mélangé le tout et j'ai laissé trainer ça plusieurs semaines avant de l'utiliser . Le jour J il y avait un dépot verdâtre autour du goulot et il a fallu que j'agite le contenu comme un malade avant d'obtenir un mélange à peu près homogène...

Si je ne mélange pas direct les feuilles au rhum c'est parce qu'avec mon expérience du canna, je sais que c'est la chlorophylle qui file un goût de chiotte à la boisson. Soit faut déchlorophylliser tes feuilles ou têtes par trempage successif dans de l'eau qu'on rince tout les 8 heures en moyenne, soit tu dissous directement un bout d'shit.... Pour la salvia, je ne me rappel pas en détail mais je crois que la salvinorine passe dans l'eau ce qui exclut toute forme de rinçage.

Du coup si vous voulez essayer une macération de feuilles et de rhum je pense que 15 jours 3 semaines c'est un bon début, mais gare au goût! Il y a peut être moyen de corriger en ajoutant du sucre... Je veux bien des retours si certains d'entre vous essaient!

Tout ça pour conclure avec une ouverture. Les alcools fort ça déchire, non pas parce qu'on peu se déchirer la gueule avec (m^me si c'est l'usage de base) mais parce qu'ils ont des affinités avec une infinités de molécules. Lorsqu'on les sature en éléments psycho actifs ils deviennent de véritables catalyseurs de substances. De petites doses de potions suffisent à actionner la mécanique chimique dont l'alcool est le tremplin et la molécule qu'il contient, le voyage... Ainsi ça marche bien avec le canna, la salvia où le lsa... J'ai également goûté des rhums arrangés réunionnais, je sais pas quels herbes ils avaient foutus mais c'est un sacré coup de fouet. Pour seulement 6 cl consommé, 5 heures de trips énergiques bien loin de la simple ivresse.

En ce moment je suis plus soft, je fais mariner un mélange écorce d'orange, café, camomille et passiflore ainsi qu'un autre, vanille café. Je mûris des projets autour du gingembre, du curcuma et autre guarana... Je pense également remplacer le sucre de canne par du sirop d'agave dont la composition est faite de fructose et non de glucose.

Voilà mes pistes de réflexions sur le sujet... N'hésitez à m'en faire des retours!

Au plaisir.
La difficulté à saisir la Beauté du monde réside dans l'évidence avec laquelle elle s'exprime.

"Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer."
"Aucune puissance, aucun être humain n'a le droit d'énoncer envers moi des exigences tel que mon désir de vivre vienne à s'étioler. Car si ce désir n'existe pas, qu'est-ce qui peut alors exister?"
"Celui qui construit des Prisons s'exprime moins bien que celui qui bâtit la Liberté."
"Notre besoin de consolation est impossible à rassasie
r." Stig Dagerman

Trip report:
https://www.psychonaut.fr/Thread-Theonan...e-l-esprit
https://www.psychonaut.fr/Thread-Peintur...se-urgence
#19
Le goût ne me dérange absolument pas, au contraire j'adore le goût de la Salvia ! Et pourquoi ne pas tout simplement faire tremper de la salvia dans du rhum et ensuite filtrer après macération avec un chinois par exemple ?
Pourquoi tous ses bains d'alcool successifs ? Ou tout simplement rajouter une moitié d'eau et du citron vert dans l'alcool à 90 s'il est pure ? Avec un chouya de sucre de canne. (déjà fais et super bon)
Sachant que l'alcool à 90 a le même goût que la vodka.
Ca évite de devoir remélanger à chaque fois et de galérer à le faire non ?
L'homme pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
#20
Citation :Le goût ne me dérange absolument pas, au contraire j'adore le goût de la Salvia ! Et pourquoi ne pas tout simplement faire tremper de la salvia dans du rhum et ensuite filtrer après macération avec un chinois par exemple ?

Il faut essayer effectivement. Ce que je disais c'est que ce n'ai pas le goût de la salvia que je redoute mais la poisse de la chlorophylle...

J'adorerais travailler avec de l'alcool à 90 pur, malheureusement je n'en ai pas sous la main. A la pharmacie il est coupé à l'isopropyl et à l'acétone, solvant efficace mais qu'il convient de laisser évaporer avant de consommer...
La difficulté à saisir la Beauté du monde réside dans l'évidence avec laquelle elle s'exprime.

"Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer."
"Aucune puissance, aucun être humain n'a le droit d'énoncer envers moi des exigences tel que mon désir de vivre vienne à s'étioler. Car si ce désir n'existe pas, qu'est-ce qui peut alors exister?"
"Celui qui construit des Prisons s'exprime moins bien que celui qui bâtit la Liberté."
"Notre besoin de consolation est impossible à rassasie
r." Stig Dagerman

Trip report:
https://www.psychonaut.fr/Thread-Theonan...e-l-esprit
https://www.psychonaut.fr/Thread-Peintur...se-urgence
#21
Hein wtf, de l'alcool à l'acétone o_o j'ai jamais vu ça t'habite en france ?
L'homme pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
#22
Citation :Hein wtf, de l'alcool à l'acétone o_o j'ai jamais vu ça t'habite en france ?

Oui j'habite en France, enfin en terre du milieu là où c'est écrit France sur une carte (p'tètre que ça ne compte pas tu me diras)... J'ai le flacon entre les mains, c'est écrit alcool modifié à 90% vol des labo mercu******me pour usage technique. Dans la liste de la composition tu verras inscrit alcohol, aqua, acetone, isopropyl alcohol....

Effectivement faut pas le boire, c'est fait pour désinfecter... Mais sa compo en fait un très bon solvant de base sachant que l'isopropyl et l'acetone y sont en petite quantité et qu'ils s'évaporent plus rapidemment que l'alcool. Facilement accessible dans n'importe quels supermarchés, je trouve que c'est toujours mieux que d'utiliser l'essence F ou du naphta (ou m^me de l'acétone pure) comme c'est le cas pour l'extraction du DMT dans des racine de mimo hostilis... Surement une question de point de vue...

J'espère t'avoir convaincu Smile
La difficulté à saisir la Beauté du monde réside dans l'évidence avec laquelle elle s'exprime.

"Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer."
"Aucune puissance, aucun être humain n'a le droit d'énoncer envers moi des exigences tel que mon désir de vivre vienne à s'étioler. Car si ce désir n'existe pas, qu'est-ce qui peut alors exister?"
"Celui qui construit des Prisons s'exprime moins bien que celui qui bâtit la Liberté."
"Notre besoin de consolation est impossible à rassasie
r." Stig Dagerman

Trip report:
https://www.psychonaut.fr/Thread-Theonan...e-l-esprit
https://www.psychonaut.fr/Thread-Peintur...se-urgence
#23
Oui, c’est extrayable à l’acétone mais il faut effectivement laisser bien évaporer l’extrait recueilli.

Mais la chiquer est une très bonne alternative. C’est d’ailleurs ainsi qu’elle est souvent consommée même si le gout est un peu degeu.
-@-@-@-@-@-@-@-@-@-@-@-@-@-@-@-@-@-@-@-@-@-@

Enthusiastic about "The Lyre of Extreme Fanatical Romanticism".

And by all the members bringing this forum to life.

¿ Sein sans micro ? Expect no mercy on your product. It will violently plow your body and your ego.

50 % drugs
50 % sex
50% women and why not men









#24
C'est pas le goût que j'ai trouvé horrible, c'est surtout la sensation d'avoir une bouillie dans la bouche, et vu que je salive énormément (merci mes antibios), ça me provoque un énorme gonflement, mes joues grossissent, et je suis obligé d'avaler ma salive au risque de me baver dessus... Le goût en lui-même est pas vraiment crade, ça ressemble beaucoup à celui du thé vert mangé dans certaines pâtisseries (style matcha), bien sûr sans le côté sucré. Peut-être en faisant un mélange salvia-stevia ça serait mieux.

Et j'ai vu qu'un shop pas bien connu mais avec un bon rating vendant de la salvinorine A pure, à un prix clairement exorbitant, mais je sais pas ce que ça vaut. Le dosage se fait au ug et du coup ça doit être ultra-hard à doser, mais ça serait cool de pouvoir prendre ça en sub sans devoir se taper de longues minutes de solitude avec de la bave verte dégoulinante au coin de sa bouche ^^.
#25
Artisan de Liberté a écrit :
J'adorerais travailler avec de l'alcool à 90 pur, malheureusement je n'en ai pas sous la main.


Si t'as les moyens, il y a de l'alcool polonais pour la consommation à 96% sur le net.

Ou prendre de la verrerie chinoise bon marché, si tu veux t'amuser à faire des trucs.
#26
Citation :Si t'as les moyens, il y a de l'alcool polonais pour la consommation à 96% sur le net

Merci pour l'info. En fait ça fait pas si cher pour une telle pureté... A médité quand j'aurais mon prochain salaire...

Citation :Mais la chiquer est une très bonne alternative. C’est d’ailleurs ainsi qu’elle est souvent consommée même si le gout est degeu.

Oui je sais bien que traditionnellement on la chique, mais traditionnellement elle est fraîche...
Forcément qui dit séchage dit oxydation, qui dit oxydation dit perte de certaines substances...
Je ne dit pas que ce n'ai pas faisable mais quitte à déroger à la tradition autant s'approprier une technique qui nous convienne... C'est mon cas c'est pour ça que je la partage, cela peut en intéresser certain. Pour ceux qui préfère machouiller je n'y vois aucun inconvénient.

Bonne nuit les psychow!
La difficulté à saisir la Beauté du monde réside dans l'évidence avec laquelle elle s'exprime.

"Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer."
"Aucune puissance, aucun être humain n'a le droit d'énoncer envers moi des exigences tel que mon désir de vivre vienne à s'étioler. Car si ce désir n'existe pas, qu'est-ce qui peut alors exister?"
"Celui qui construit des Prisons s'exprime moins bien que celui qui bâtit la Liberté."
"Notre besoin de consolation est impossible à rassasie
r." Stig Dagerman

Trip report:
https://www.psychonaut.fr/Thread-Theonan...e-l-esprit
https://www.psychonaut.fr/Thread-Peintur...se-urgence
#27
Tout ce que tu décris a du sens: le but de la divinorum est de sortir de l'ego pour comprendre qu'on est "divin", infini, au potentiel infini...
Triper pour triper n'a pas de sens; chaque plante a sa fonction et son message...


Topics apparemment similaires...
  Lady Sally (feuilles) psychoneutron 7 1,641 28/02/2021 00:58
Dernier message: psychoneutron
Wink Salvia feuilles Augsburer 0 758 30/09/2019 18:47
Dernier message: Augsburer
Exclamation Feuilles de Salvia Divinorum : Réalité Annihilée Acacia 2 1,480 26/03/2019 21:53
Dernier message: Acope
  Salvia, première expérience et attentes futures ! L'huitrerampante 4 1,871 08/01/2017 13:10
Dernier message: L'huitrerampante
  Feuilles de Salvia, vive la tolérance inversée Percheman 2 2,057 24/12/2016 14:00
Dernier message: Percheman
  TR Salvia feuilles et X20 fumés, une première fois, une sorte de double hoyhoy 2 2,520 18/08/2016 19:39
Dernier message: Soulthrower
  Exp. de 2011 - Seule et unique fois avec Salvia x40 : oublis, surprises, frayeurs. Sibuna 7 3,399 23/10/2015 03:06
Dernier message: Sibuna
  Trip Report, Salvia 20x, premiere fois MecaHumAnimal 7 4,522 27/09/2015 15:51
Dernier message: Blayn
  1er Trip avec combustion de feuilles séchées Mercure 4 2,141 19/09/2014 00:48
Dernier message: dubman
  Une première fois / Chique MysticViet 25 4,781 05/03/2014 12:53
Dernier message: Moonshiner



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.