S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Mon expérience avec le Cannabis

#1
Bonjour, alors voila je viens partager avec vous mon expérience avec le cannabis de mon premier join a maintenant. Pour commencer je tiens à dire que j'ai toujours etais une personne très sensible je ressens les choses avec intensité et sa depuis mon plus jeune âge au début je pensais que tout le monde ressentir les mêmes choses que moi mais en grandissant j'ai comprises que non. Je suis aussi beaucoup tourner vers le mental et quand même pas mal anxieux/stresser mais j'ai l'impression que cette anxiéter/stress c'est décupler avec le cannabis.

Tout commence en fin de 3e j'avais 15 ans bientôt 16 ans en sortant du collège avec mon ami une connaissance nous a proposé d'aller fumer un join. pour ma part c'était là toute la première fois. Dans mes souvenirs je n'avais aucune anxiété particulière vis-à-vis de ce premier join vue que je ne savais pas ce que c'était ni ce que ça faisait. donc notre connaissance commence à rouler c'était du "shit" et vue que maintenant je connais bien la zone et le shit qui i circule sa ne devait pas être un truc pur x). donc on commence à fumer on fait tourner le join on a tous tiré au moins 5 lattes dessus. puis a la fin du join avec mon ami nous sommes rentré chez nous par la forêt comme tous les jours c'était l'hiver il y avait de la neige je m'en rappelle comme si c'était hier durant le chemin mon ami commencé à ressentir les effets je le voyais marcher devant moi a faire des zigs zag dans la neige et à rigoler tout le seul. Pour ma part je n'ai pas ressenti encore les effets tout etait normale. J'etais peut-être un plus au ralentit mais je ne ressentais rien de particulier. Arriver devant chez mon ami on se sert la main on se dit à demain et je continue ma route jusqu'à chez moi et là sur le chemin BOOM. J'ai eu une grosse montée des effets une grosse claque. Ma perception du monde avait totalement changé. je ne percevais pas le monde comme je le percevais d'habitude les couleurs était plus terne comme si c'était l'automne j'avais l'impression d'être dans une autre réalité les sons était différent tout était au ralenti je ressentais des sensations intenses et bizarres dans mon corps et la mon cerveau à commencer à rentrer en ébullition j'avais des tas de questions qui me traverser la tête jusqu'à un moment ou en marchant je me suis posé la question mais comment on fait pour s'arrêter de marcher ? c'était comme si mon corps était en marche automatique et que je ne savais plus comment l'arrêter. comme si je ne n'étais plus dans mon corps. comme si je ne contrôlais plus mon corps. D'un côté j'ai trouvé cet état merveilleux par rapport au changement de perception que j'avais. les couleurs etc. mais d'un autre coter assez flippant de me poser des questions comme comment on fait pour arrêter de marcher et d'avoir la sensation de ne plus contrôler son corps. mais L'histoire ne s'arrête pas là. en arrivant devant chez moi j'ai finalement trouvé comment arrêter de marcher Happywide 
et j'ai essayé de reprendre mes esprits avant de rentrer chez moi pour faire face à mes parents car je n'étais vraiment pas dans un état normal et là j'ai commencé à stresser de fou. j'ai pris mon courage a deux main je suis rentré j'ai dit salut j'ai fui tous les regards pour pas me faire griller et je suis vite allé m'enfermer dans la salle de bain pour prendre un bain chaud mais quand je dis chaud ce jour-là j'avais abusé. Ma salle de bain c'était transformer en sauna il faisait une chaleur à suffoquer et à tombés dans les vapes et ce qui m'est arrivé en sortant de mon bain ma vision s'est noircie j'avais les yeux ouverts mais tout devenais noire et la bim black-out je suis tombé dans les pommes. En tombant dans les pommes aussi étrange que cela puisse paraître "mon Âme"/"ma Conscience" flotter au-dessus de mon corps je voyais mon corps nu étaler par terre dans une certaine position avec du sang par terre (je me suis pris la porte dans le nez quand je suis tombé dans les pommes) je ne sais pas combien de temps a sa à durer mais je pense que ça n'a pas duré très longtemps sinon mes parents se seront inquiété au bout d'un moment. Puis j'ai repris connaissance dans mon corps j'étais exactement dans la même position que je m'étais vue quand je flotter au-dessus de mon corps avec le sang. Je ne ressentais plus les effets du join en reprenant connaissance mais j'étais stupéfait par ce que je venais de vivre avec beaucoup de questions en tête et des certitudes comme la vie après la mort. Depuis ce jour-là j'ai commencé à m'intéresser à la spiritualité.


Pour un premier join on peut dire que c'était intense.



Par la suite c'était les vacances scolaires d'été et un autre ami ma inviter à dormir chez lui en me disant qu'il avait une surprise pour moi. Je ne savais pas ce que c'était. Je me rends chez lui il m'attend dans un parc vers chez lui avec un de ses amis que je ne connaissais pas encore. Je les vois je m'approche d'eux je leur serre la main et en regardant dans leurs yeux je comprend qu'elle etait la surprise il était défoncé mais violent  . Je me pose on parle un peu et là son ami sort une batte de sa poche un gros collage 4 feuilles toutes vertes avec le sourire aux lèvres . Franchement à cette époque ont été un peu débile et je suis quelqu'un d'assez influençable bien que je n'aime pas l'admettre et j'avoue que ce jour-là j'aurais dû dire non. Là on commence à fumer en faisant des jeux avec cette grosse batte toute verte genre soufflette, dentifrice, jaming etc. autant vous dire que j'ai pris cher c'était la première fois que je fumais de la beuh. J'étais totalement éclaté. J'ai de vagues souvenir de l'état où je me trouvais bizarrement par rapport à mon premier join mais ce que je me souviens c'est qu'un moment ont marché pour aller chez mon ami on devait monter une grande pente et je galérais comme si j'étais bourrer l'alcool quand je monter mon corps tomber en arrière j'étais ivre. Je galérais et mes amis rigolés il ne comprenait pas ce qui m'arrivait pourquoi mon corps tomber en arrière quand j'essayais de monter la pente. Avec leur aide j'arrive quand même à monter cette pente et on arrive chez mon ami on se pose dans sa chambre on commence à écouter de la musique regarder des trucs qui font rire et tout mais bizarrement je n'avais pas du tout envie de rire je me sentais mal. À un moment j'étais étalé sur le lit avec les yeux fermés et j'entendais mes amis parler et rire il était à même pas a 1 mètre de moi mais je ne comprenais pas ce qu'il dissait j'avais la sensation qu'ils complotaient contre moi et riaient de moi. j'étais devenue parano je pensais qu'il aller me faire du mal et je ne voulais qu'une choses que sa s'arrete. C'etait mon premier bad sous weed.



Par la suite après les vacances scolaires je suis allé au lycée j'étais à l'internat toujours avec le même ami avec qui j'avais expérimenté mon premier join. Lors de la première semaine a l'internat on a fait la connaissance avec notre voisin qui était dans la chambre à coter. C'était un teufeur. il avait un ami qui faisait pousser de là beuh en hydro et un soir il nous a invité à fumer un join dans la salle de bain de sa chambre. Déjà là je commençais avoir une certaine anxiété par rapport au join je redoutais totalement le moment ou j'aller tirer sur le join. mais influençable que je suis j'ai quand même tiré sur le join et il m'en fallut peu en 2 - 3 lattes j'étais scotché dans un autre monde ma perception du monde qui m'entoure changer comme si j'étais dans un cartoon les couleurs, les sons etc. tout est different. Je ne pouvais plus décrocher un seul mot ! on me parlait on me disait si sa aller ? mais j'étais incapable de répondre. Les seules réponses que je pouvais donner c'était un sourire forcer. j'étais tellement mal j'avais des tremblements. je ne pouvais pas parler tout autour de moi m'oppresser et me faisais peur. voyant que j'allais pas bien mon ami me raccompagne dans notre chambre me demande si je veux boire de l'eau et me conseille de m'allonger dans mon lit et de dormir. ce que j'ai essayé de faire mais impossible je n'aie pas fermé l'oeil de la nuit.


Durant cette année de lycée et durant toutes les années qui ont suivie con que je suis-je n'est pas arrêtée de fumer et pratiquement toutes les fois où j'ai fumé (en groupe) ça c'est solder en bad trip. Plus je fumais plus j'étais anxieux et plus je redouter ce moment jusqu'à en venir même à être défoncé avant même d'avoir tiré sur le join. quand je fumais avant d'aller en cours il m'était impossible d'aller en cours dans une salle remplit d'élève c'était trop oppressant je ne pouvais pas Impossible. En fait quand je fumais j'avais juste l'impression que je changeais totalement que je n'etais plus moi-même ma perception du monde changer totalement les couleurs, les sons etc. et tout ce que je ressentais étaient en puissance x10 ce qui était totalement ingérable pour moi le contact sociable quand j'ai fumé un join est totalement impossible. Là j'ai commencé à me poser des questions je voyais les autres fumers il n'avait pas l'aire si mal même quand il disait qu'il était défoncé j'avais l'impression qu'il n'avait rien moi quand je fumais c'était des sensations extrêmes que je ne pouvais pas gérer. La seule façon que j'ai trouvée pour gérer ça c'est d'être seul quand je suis seul et que je fume j'arrive à gérer mais dès qu'il y a quelqu'un ou que je suis en groupe c'est ingérable. Je pense que je faisais des crises d'angoisse à chaque fois et en groupe cette crise pouvais durer des heures et je me demande même aujourd'hui presque 10 ans après si je n'ai pas fait un Trouble de la dépersonnalisation lorsque je fumais.


À l'heur d'aujourd'hui je fume toujours (seul) mais par périodes ça m'arrive de ne pas fumer pendant plusieurs mois puis d'un coup de me gazer pendant 1 semaine ou 2. Bizarrement j'ai dû faire un excès de cannabis et  bousiller tous mes récepteurs car quand je fume aujourd'hui je ne ressens pratiquement plus rien en tout cas rien n'avoir ce que j'ai pu expérimenter avant niveau sensation.
#2
C'est la tolérance qui te fait plus sentir le produit simplement.
#3
le bad avec les autres qui complotent à ton sujet c'est quand on fait attention les uns aux autres pendant la session avec des échanges d'avis ou d'opinion même si c'est au sujet de la pluie et du beau temps... Mais parfois c'est vrai, le groupe envisage l'un ou l'autre participant. Cela peut être anodin ou carrément intentionné... Tout est possible.

Avec un intérêt commun pour une chose tierce le bad n'arrive que peu souvent... Par exemple une musique bien sonnée qui envoie le kick.
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste


Topics apparemment similaires...
  (lait au cannabis) Rencontre impromptue avec mon amie la mort. Mr_Bigbud 16 2,799 27/07/2016 03:57
Dernier message: dutchturkey
  cannabis fumé : déconstruire la musique avec Crazy Astronaut Sleepless 6 2,283 01/04/2015 16:36
Dernier message: Memento91
  Réaborder le Canna...et soi-même (lait au cannabis, cannabis fumé) CannaManPeace 18 2,910 09/08/2014 07:51
Dernier message: Taiwo
  [e-liquide avec cannabinoides synthétiques] première expérience Marco_CA 55 13,744 16/04/2014 08:23
Dernier message: Devanagari
  Sejour a Amsterdam avec ma chérie (différentes variétés de cannabis) XGeo 23 4,987 21/11/2013 19:05
Dernier message: Cypripedium
  Mauvaise expérience inattendue [Cannabis fumé] MrJoke 7 17,068 28/10/2013 17:03
Dernier message: E-barrette
  (cannabis fumé) Expérience inhabituelle pour moi au thc d4vy 8 2,129 21/04/2013 20:28
Dernier message: Doctor Gonzo
  (cannabis en oral) expérience amère kokeuliko 8 1,697 26/03/2012 20:44
Dernier message: kokeuliko



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.