S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


[LSD] 200ug-Bad trip- Voyage dans le chaos

#1
set and setting



Avec mon copain ( qu' on vas appeler P )
chez moi, en appartement.
les deux on as déjà eu quelques expériences ensemble avec le L

Du son, de belles lumières
mon compagnon a la 50ène, 4 -ème trip au L, il tiens bien le coup!!!
me concernant j ai 32ans, une 15 ènes de trips a mon actif, confiance au produit, beaucoup trop d ailleurs.


Le produit et dosage:


Lsd testés a env. 100 ug par buvards, je prend toujours les mêmes, du mêmes endroit...
P a pris 100ug en une prise
et moi 200ug en une prise également.
En oubliant pas: Cannabis et alcool.

Ce trip report a pour but de sensibiliser les personnes qui ne connaissent pas très bien la molécule, une bonne démonstration que l état mentale de la personne, le mélange avec d autre substance, la prise fractionnée, sont souvent d une importance négligée.


Intro



Tout d abord il importe d expliquer que depuis plusieurs mois, après avoir découvert le L, j ai eu la fâcheuse habitude de me démonter au LSD tous les week ends, sans doute pour oublier un quotidiens de souffrance, de questionnement... tous c était bien passé jusque a se soir la, je pensait maitriser la molécule.

P arrive chez moi vers 17h00, on se bois un verre et on papote, on ne se vois pas régulièrement donc on profite quand on peux.
Du coup je lui propose qu' on se fasse une soirée L , chose qu' on fessait de temps a autres et qui nous menait dans des univers insoupçonnés lors de nos long ébats sexuels, on fusionnait tellement a chaque fois, c étais si bons, on voulait recommencer.
Donc je lui demande si cette fois je peux prendre deux buvards en un drop, se qu' il accepte, lui n aillant pas endormements d effets avec la molécule ( sa m étonne a chaque fois d ailleurs), il me surveilleras, sans tout fois se priver d en prendre un.
Donc vers 18h on se lance, tout en se fumant un petit bédo, et en continuant nos blablas...

La montée, le plaisir...

A partir de la il m est difficile de donner des heures, n aillant plus trop la notion du temps. Je dirais que 45 min a 1h après, j ai senti monter le bordel. Naturellement on se chauffe un peu, beaucoup, et on fini forcement au lit. une expérience intense et tellement merveilleuse, je me sent déconnecter complètement, par moment...je vois des sortes de fractales impressionnantes, que j aie les yeux ouvert ou fermés.
Je vois toujours ces mêmes couleurs, de sortes de lignes d énergies rouges et bleues... fascinant.
au moment de l orgasme il se produit un évènement dont je ne suis pas prête d oublier, tant le réalisme de cette peu être hallu est frappant... je me vois, moi et mon copain, dans mon lit, comme si j étais dans l objectif d une camera posée au plafond de ma chambre, je me sent totalement détachée de mon corp, et une crainte m envaillis aussitôt.
je reviens brusquement a moi, pousse mon copain, et choquée de cet évènement, je décide d aller au salon un moment...P me suit.

on se pose, je met du sons, des tambours chamanique et de la flute...un truc assez chill... je roule un ( énorme ) bédo, shit et beuh, je me sent bien, et je tiens bien profiter de cette soirée...

La descente en enfer

Les image sur ma télé deviennent étranges, il y a l image d un arbre, couché par terre, dans la foret, et je bloque sur l image. Se que je vois est vraiment barge, il y a comme une civilisation dont l arbre est l artère principale, tout, absolument tout est vivant, c est déconcertant, puis le bédo monte, je me prend une baffe magistrale, déjà biens éclatée par le L...Je capte plus rien...
P quand a lui est bien éclaté mais parait bien gérer son trip. il m étonneras toujours ce mec.
Je n arrive plus a boire d alcool, comme si le gout était infecte, imbuvable... on bois donc de l eau, qui me parait être la meilleure boisson que j ai pu boire de ma vie... puis soudain, je le regarde, je me regarde et commence a me sentire mal, je me sent pas belle, ma voix, mon corp me repugne...
je commence a avoir honte de moi, honte de la situation...je commence vraiment a badder... milles pensées tournent dans ma tète, je m enfonce de plus en plus...

P me regarde comme s il me connaissait pas comme si je lui était étrangère, du moins c est mon impression...
puis la black out! je perd toute maitrise de moi même, je comprend plus rien, n arrive plus a parler, je ne sais plus qui je suis, qui il est, ou nous sommes... j entend des sons étranges autour de moi, genre pas normal du tout, flippant, surnaturel...
puis vient les voix, les voix de mes amis, ma famille, collegues qui m avertissaient des dangers a avoir certaine attitude dans ma vie, comme la négativité alcool, les drogue, la confiance en sois... je les entend me dire sa comme si c était trop tard, que j avais échoué, que c était fini...j ai eu cette ferme impression d être bloquée quelque part dans la matrice, que j étais entre la vie et la mort, et que je subissait la punition.

Je regardais P qui lui aussi avait l air de ne plus rien capter... et je commence a essayer de lui parle, et la boucle infernale commença.
Notre discussion, nos geste, tout recommençais en boucle! sa ne s arrêtais pas! j étais terrorisée... je sais pas combien de temps sa a pu durer, mais sa semblait interminable...
Puis P regarde le paquet de clopes, il le fixe, et la je lui dit, " put... mais oui! les clopes!!!  comme si sa allait me relier au monde réel, une lueur d espoir!
on s allume du coup une clope et la fin de la boucle est arrivée..

P me dit:" regarde la tv...c est marqué NO SIGNAL ( normal le pc était éteins...)  se qui me conforte encore plus dans l idée qu' on est paumé dans la matrice, beugué en attendant le jugement dernier.
je peine a retrouver la mémoire pendant que P atterris doucement, et se propose d aller faire cuire du riz, histoire de manger un truc...

La déraison

il me laisse seule, et je l entend raller a la cuisine car il ne trouve pas de casseroles... et moi en trip total, je recommence a devenir folle, tout s intensifie, je l appelle a l aide, il ne viens pas, j ai peur, je ne sis plus que faire...
puis je me rappel d une chose...je suis suis en possession d armes feux, dans l armoire de ma chambre, dont un fusil a pompe, un remington 12mm magnum. c est la que tout est partis en vrille.
je m attarde de le prendre dans ma chambre, P me demande se que je fait, je lui répond de me laisser tranquille... je prend l arme, chargée avec des cartouches caoutchouc, j avais fais cela en cas de nécessité, pour pouvoir me défendre. Je fais le mouvement de charge, désécurise, pose le canon en direction de ma tète... je me dit que si vraiment j allait rester bloquée ici, dans se bordel, fallait que j essaie de partir d une manière ou d une autres...
je reste un moment ainsi, a réfléchir, me dire que c est le seul moyen d y arriver, jusqu'à se que j ai un déclique, déclique qui sauveras ma vie. Je me souviens avoir un moyen d appeler de l aide pour nous sortir de la, un téléphone, MON P... de téléphone! je le saisit, et j appelle ma meilleure amie, il est 2 heures du matin environs...je lui explique tout! que je suis beuguée , que je me rappel de presque plus rien,qu elle doit m aider, que je vais me tire une une balle...
La elle me demande de me passer P, se que je fait immédiatement, elle lui donne des instructions, je comprend rien et j ai l impression qu' ils complotent contre moi.J ai pas du tout confiance...
P clanche le téléphone, coure a ma chambre et saisit l arme a feux, qu' il galère a desarmer...il me met une veste, m aide a enfiler mes chaussures, et nous allons marcher dehors.
on marche pendant 10 mn , se qui me permet de me reconnecter, et de me rendre peu a peu compte du drame qu' il vient de se passer...tout en aillant pas complètement retrouvé ma mémoire et surtout, mes souvenirs.

en rentre, et il m installe couchée sur le canapé, il reste près de moi, et commence a me raconter nos merveilleux moment passés ensemble, il me fait rire, prend soin de moi...mais j ai la ferme conviction qu' il me fais patienter jusque a l arrivée d une ambulance, qui me mènerais dans un hôpital psychiatrique... que j ai foutu ma vie en l'air, éclaté mon cerveau, que je ne pourrais plus vivre normalement, plus voir mes amis, mon travail, que mes souvenirs ne reviendrons plus, que j ai tout gâché, tout...j ai peu, je pleur... je regrette. il me rassure, me dit que tout iras mieux demain, que je dois me reposer. Alors nous allons a la chambre nous coucher. je m endors dans ces bras...

Le calme après la tempête, prise de conscience

Au réveil, je me rend compte de se qui c est passé, de se que j ai fait...je suis vraiment mal. les flash back se succèdent, j ai tellement honte.que dois penser ma meilleure pote, mon copain...
P au moment de son départ, embarque la totalité de mes armes, qui ne m on toujours pas été restitués 1an après, au contraire mes amis m on demandé de les vendre. se qui est sur le point d être réalisé.

Je garde des marque, des lacérations, de cette expérience, qui je le pense, vont resté a jamais en ma mémoire, j  ai eu la peur de ma vie, un vrais traumatisme, l impression étrange d avoir vecu un avertissement de l au delà, quelque chose du genre...
1 an après, j ai encore des flash back, je ressent certaines choses comme sur le moment... j ai arrêté durant 1 an le L, pour m y remettre, cette fois ci avec modérations, il y a de cela quelques jours.
j ai beaucoup évoluer grâce a cette expérience, au niveau du respect en vers moi même, de la maitrise de mes pensée... donc j aborde plus facilement les trips, en étant bien plus rdr a présent.
J'aborde tout simplement mieux ma vie, et la respecte, la chéris, je me rends compte du cadeau qu' est la vie...

Pour finir...

Je pense sincèrement que le LSD peux ouvrir beaucoup de portes, mais en fermer beaucoup aussi, jamais je n aurais pensé que sa soit possible se genre de choses, et franchement, je déconseille a quiconque n est pas stable psychologiquement, de prendre cette substance.

J ai mis du temps a décider d écrire se tr, je pense que cela fait partie de ma guérison intérieur que de l écrire. même s il est très difficile de trouver les mots, le phrase, la manier de parler et d explique l' inexplicable. Honnêtement, prenez soins de vous, faites vraiment attention, merci d'avoir lu mon récit et...TRIP SAFE.
#2
Ouah, sacré TR !

J'ai eu un trip dans le même genre avec des champis, mais je devais juste débrancher mon ordi pour me buter :x

En effet un trip, s'il est mal préparé, ça peut être vraiment catastrophique...

Contente que tu ai fini par surmonter tout ça !

Et ouais, c'est pas une mauvaise idée de te débarrasser de tes jouets Tounge

Super tr en tout cas ! Comme quoi même quand on pense maîtriser... :x
L'homme pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
#3
(12/10/2021 23:07)Aiskhynê a écrit :
Ouah, sacré TR !

J'ai eu un trip dans le même genre avec des champis, mais je devais juste débrancher mon ordi pour me buter :x

En effet un trip, s'il est mal préparé, ça peut être vraiment catastrophique...

Contente que tu ai fini par surmonter tout ça !

Et ouais, c'est pas une mauvaise idée de te débarrasser de tes jouets Tounge

Super tr en tout cas ! Comme quoi même quand on pense maîtriser... :x



merci!
j ai lu ton  TR, sa m as vaguement fait penser a mon aventure
autant un trip peu être merveilleux  et révélateur, autant il peu, pourrais , être destructeur.

L état psychologique joue un rôle très important. on ne maitrise PAS le Lsd.
#4
C'est ultra dangereux ce que tu as fais, un fusil à pompe, ça m'a choqué..

Tu devrais stopper les psychotropes là, perso j'ai déja bad trip pleins de fois mais à chaque fois j'me dis que ça ne dure que 8h donc je bad trip plus et mon trip cool recommence, mais de là à presque mourir c'est ultra dangereux..

D'ou le but d'avoir un trip sitter

(12/10/2021 23:21)cind89 a écrit :
(12/10/2021 23:07)Aiskhynê a écrit :
Ouah, sacré TR !

J'ai eu un trip dans le même genre avec des champis, mais je devais juste débrancher mon ordi pour me buter :x

En effet un trip, s'il est mal préparé, ça peut être vraiment catastrophique...

Contente que tu ai fini par surmonter tout ça !

Et ouais, c'est pas une mauvaise idée de te débarrasser de tes jouets Tounge

Super tr en tout cas ! Comme quoi même quand on pense maîtriser... :x



merci!
j ai lu ton  TR, sa m as vaguement fait penser a mon aventure
autant un trip peu être merveilleux  et révélateur, autant il peu, pourrais , être destructeur.

L état psychologique joue un rôle très important. on ne maitrise PAS le Lsd.


Il est impossible de maîtriser une molécule, c'est comme la roulette russe, cependant, tu peux toujours améliorer ton état mental et ton set & settings avant d'en prendre, dans le but d'avoir + de chance de passer un meilleur trip
" C'est pas de la drogue, c'est de la coke "
#5
(13/10/2021 06:24)Eau Precieuse a écrit :
C'est ultra dangereux ce que tu as fais, un fusil à pompe, ça m'a choqué..

Tu devrais stopper les psychotropes là, perso j'ai déja bad trip pleins de fois mais à chaque fois j'me dis que ça ne dure que 8h donc je bad trip plus et mon trip cool recommence, mais de là à presque mourir c'est ultra dangereux..

D'ou le but d'avoir un trip sitter

(12/10/2021 23:21)cind89 a écrit :
(12/10/2021 23:07)Aiskhynê a écrit :
Ouah, sacré TR !

J'ai eu un trip dans le même genre avec des champis, mais je devais juste débrancher mon ordi pour me buter :x

En effet un trip, s'il est mal préparé, ça peut être vraiment catastrophique...

Contente que tu ai fini par surmonter tout ça !

Et ouais, c'est pas une mauvaise idée de te débarrasser de tes jouets Tounge

Super tr en tout cas ! Comme quoi même quand on pense maîtriser... :x



merci!
j ai lu ton  TR, sa m as vaguement fait penser a mon aventure
autant un trip peu être merveilleux  et révélateur, autant il peu, pourrais , être destructeur.

L état psychologique joue un rôle très important. on ne maitrise PAS le Lsd.


Il est impossible de maîtriser une molécule, c'est comme la roulette russe, cependant, tu peux toujours améliorer ton état mental et ton set & settings avant d'en prendre, dans le but d'avoir + de chance de passer un meilleur trip


hello!

j ai effectivement arrêter le L durant 1 an, temps qui m a permise de me recentre, de me prendre en main et donc d évoluer. 
le trip sitter, on ne le répètera jamais assez, est très important! 
d'autant plus que le set and setting doit être parfait, pour moi, actuellement, ce sont de critère important. Ne t en fais , des leçon comme celles ci, on les retient.


Topics apparemment similaires...
  1P-LSD [100µg] pendant le confinement-Voyage dans le temps lucas 0 713 25/05/2020 16:29
Dernier message: lucas
  Mon voyage sous LSD en confinement Kairos 3 1,287 09/05/2020 19:51
Dernier message: Revenant
  [LSD - 200ug] : mort et renaissance Paulo91 30 22,520 07/10/2018 14:03
Dernier message: Aiskhynê
  Premier Trip au LSD dans le Jura LeChancelier 1 1,461 21/09/2017 18:29
Dernier message: skullsmoker
  Voyage dans l'organique (180µg) qsd123fds4657 0 984 26/08/2017 01:12
Dernier message: qsd123fds4657
  [1P-LSD] Voyage au sein du paradis et au coeur de l'enfer Sunder 12 4,174 18/05/2017 23:22
Dernier message: Sunder
  Un voyage... télépathique. Loadz 10 2,414 26/11/2015 19:44
Dernier message: FunkyDuck
  Enfin mon premier voyage :) TheShadow 11 2,886 22/08/2015 12:13
Dernier message: Drelon
  [LSD] Premier voyage schtroumpfette 37 24,246 18/08/2015 02:10
Dernier message: Frenchcore
  [TR LSD] Voyage interstellaire et forêt tropicale Sleepless 5 1,791 18/03/2015 09:29
Dernier message: Sleepless



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.