ETH-LAD
#1
J'enquille 150mcg de cet ETH-LAD.

Apparemment c'est de la même puissance que le LSD. Je devrais donc atteindre les 3 + sans soucis. C'est le but aujourd'hui.

Il est 10h' du mat', je vais chercher des 8.6. Une fois fait j'allume un stick.

T+1 : Stimulation habituelle, couleurs un peu réhaussées.

T+2 : J'éclate la 8.6 de l'apéro en sentant bien que ça va être un apéro corsé. Je commence a déphaser sévère. V'la les traceurs de batards et les inscriptions sur la canette qui sont devenues vivantes.

T+3 : J'suis éclaté dans mon pieu, je matte le plafond, de superbes dessins y apparaissent. Des genre de déesse, comme si elles allaient me parler.

T+4 : Tous mes sens se sont barré en freestyle. Même la bière n'a plus le même goût. Le bois n'a plus la même texture. Je sais même pas quoi faire de tout ce bordel, alors je me prostre en spectateur. Et le spectacle est magique. La musique créé les visu et inversement, bref j'expérimente la synesthésie la plus profonde à laquelle j'ai eu le droit jusqu'à maintenant.

T+5 : J'écoute des symphonie, complètement abasourdie par la beauté de toutes ces choses. J'atteins le ++++ sur l'échelle de Shulgin. Je remet tout en question et le produit me guide, Mozart est mon chamane. Je pleure de joie...

T+7 : Le plus gros est passé, je suis redevenue maître de moi même et sort me promener en forêt. Tout ça est très beau.

T+9 : Je me fais une bouffe et gobe 30mg de diazepam. Clairement je veux en finir avec ce trip, ça a été trop fatiguant psychologiquement. Là j'ai besoin de me poser et remettre les choses au clair.

T+12 : Les effets se dissipent presque complètement, en tout cas je ne les sens plus mais j'ai toujours des yeux de chat.

Cet ETH-LAD apporte au moins autant que le LSD si ce n'est plus. Ou alors dosage un peu fort, set & setting propices. Faudra que je retest à l'occaz'. A placer entre le LSD/ALD-52/2C-E. C'est pas le genre de trip où on est juste là pour déconner. Y'a autre chose derrière. Un truc chamanique, communion avec soit même.
The following 1 user Likes PaRa's post:
  • Indica
  Répondre
#2
Ca a l'air autant voir même plus fort que le L non ? Je sais pas quelle était ta tolérance à ce moment là et sans vouloir spéculer c'est marrant que tu partes si loin avec 150ug non ?
Enfin sans tolérance c'est pas étonnant .
Que serait un trip sans 86 ^^
Tout fumeur rêve de disparaître dans ses nuages . -Tesson

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit Smile 
https://www.stopennui.net

Mes Trips les plus marquants :

Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31341.html
DXM : http://www.psychonaut.fr/thread-31394.html
LSA : http://www.psychonaut.fr/thread-31804.html
Champis + Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31947.html
LSD + Kétamine : https://www.psychonaut.fr/thread-32051.html

  Répondre
#3
Ouai le cerveau et ses mystères. J'ai bouffé pas mal de 4-HO-MET dans ma vie et pourtant, sur des doses middle genre 25/30mg, je n'ai atteint les 4 + sur l'échelle de Shulgin qu'une seule fois. D'autant que cette fois j'avais pris des benzo, pour justement pas me prendre la tête. Ben putain j'ai douillé.

A un moment ça a comme "craqué" dans mon cerveau, mais vraiment un truc à céder et c'était parti.

Perso je ne cherche même plus à comprendre.

Et oui peut-être que l'ETH-LAD est plus fort que le LSD, et peut-être moins récréatif dans le sens où j'ai tapé pas mal de LSD, dont une fois des doubles faces, censé être dosé à 200mcg (mais avec le deep va savoir..) et j'ai eu des visions putain de réaliste genre un crocodile énorme qui sortait de la rivière, sans sourciller. Je l'ai juste observé avec sa couleur or et basta.

Ma tolérance était à "zéro" dans le sens où j'avais rien consommé depuis 3 semaines.
  Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)