S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


De l'influence d'internet sur nos consommations...

#1
Qui n'a pas, après avoir lu un TR montrant les facettes positives d'une molécule, été influencé dans son futur choix ?
Ou, après avoir parcouru les expériences d'un membre particulièrement charismatique du forum (ou de Lucid-State, Bluelight, etc), s'est senti attiré par son approche ?
Combien se sont rassurés sur leur conso, constatant qu'il y a "bien pire" qu'eux..?

Ce dont je veux parler ici, c'est de ce que nous "nourrissons" (consciemment ou non) avec nos lectures (et nos écrits) sur le forum.

Sans bloquer sur les RC's en particulier (mais il est évident que leur propagation est intimement liée au web), je pense que beaucoup d’entre nous n'auraient pas essayé le tiers des substances expérimentés...sans la toile.
Le statut des RC's est passé du stade expérimental (ou ils étaient considérés avec méfiance), au stade où ils sont presque à la mode et  consommés à tout va !
En 2006, les TR ou les questions sur ce thème étaient anecdotiques, alors qu'en 2013 c'est tous les jours !
Pourtant, il n'y a pas plus de données scientifiques (ou si peu) qui permettent d'être rassuré sur leur  toxicité potentielle... :roll:

Mais même sans ça, avec les champis à 2 clic de souris, les growshops online  ou encore les "ebay de la dope" sur le deep web, l'accès s'est  considérablement démocratisé ces dernières années.
J'ai vu des gens ici s'enfoncer dans des usages réguliers problématiques et expérimenter des  classes de psychotropes qu'ils s'étaient interdits catégoriquement moins d'un an avant...:-|
D'autres sont arrivés ici avec pour seule expérience quelques pétards, et sont repartis avec une dépendance aux amphétamines fluorées, aux opiacés ou à la MXE...

Ce n'est pas possible d'affirmer que le forum est responsable de ça, mais sans le savoir, nous devenons peut-être des nouveaux modèles pour certains...(Laura Zerty super héros des combo dévastateurs Rolleyes).
Plus qu'une polémique, j'aimerai que ce topic soit l'occasion de témoignages  et/ ou d'une prise de conscience (des "graines" que nous plantons)..

PS: remerciements à Ghost pour sa signature qui a été un déclic.
Bijord avait aussi mis le doigt sur le sujet, j'espère qu'il viendra dire quelques mots là-dessus.




EDIT: j'ajoute un lien complémentaire --> https://www.psychoactif.org/forum/t22336....html#divx
#2
Comme je le pense souvent, on n'est jamais totalement aux commandes de sa propre vie...

Une rencontre, une lecture, une star ou quelqu'un de charismatique disant telle ou telle chose peuvent tellement nous influencer...et nous influencent tellement d'ailleurs, en bien ou en mal...

Joli pavé dans une mare bien noire en tout cas Jhi-Dou Wink
#3
Alors je ne peux qu'être complètement d'accord même si ca fait pas plaisir à entendre

Juste pour parler personnellement, avant mon inscription, j'étais surtout canna et j'avais experimenté 4, 5 fois d'autre prod (en particulier DXM), cet univers m'intérressant très fortement (le DXM je parles), je suis venu ici pour lire les récits d'autre personnes, et puis j'ai raconté les miens, etc, ..

Et même si sans l'aide du site (car j'ai toujours eu envie de tester de nouveaux effets/univers) j'ai eu l'occas de tester plein d'autre prod (classique) sur ma route, la ou je mettrais le point sur les i, c'est que c'est vraiment avec le site que j'ai tester les rc's et pour être très sincère je sais que j'aurais jamais essayé autrement.

Alors après qu'on parle de toxicité des rc, bref le débat habituel ok, mais je tiens quand même à dire quelque chose d'important, ce n'est pas la drogue qui est dangereuse mais l'usage qu'on en fait, et c'est sur cette dernière constatation que je finirais mon post, Alexander Shulgin à aujourd'hui 88ans, il n'a pas de problème de santé particulier et a tester plus de 200 molécules différentes, phéné (+170 si je ne m'abuse) comme tryptamine (+50)

EDIT : Oubliez de préciser (et encore une fois ce n'est que par rapport à moi et mon experience personnel) je trouve c'est que même si le site peut inciter à se diversifier dans les prises de drogues (différente catégories de prod je parle) il compense en apprennant a avoir une consommation rdr, bon y a des gens qui n'ont rien compris à ça je l'accorde hein (ca ce lis Smile m'enfin en tout cas c'est que ca m'a fait (diversification des drogues mais consommation rdr)
Mes TRs :

/// DXM
/// MXE
/// Kétamine

Faites toujours analyser les produits dont vous n'êtes pas sûr à 200% de la contenance !! Essayez Wedinos.
Ou viens comprendre pourquoi en t'informant par ici.

"Les drogues ne sont pas un problème, c'est leurs usages que nous ne savons pas maîtriser."
#4
Uti Non Abuti Wink
#5
Disons que psychonaut est une source d'info super pratique et super condensée sur beaucoup de prods, et ça permet aux "nouveaux" de découvrir pleins de trucs en même temps, de croire qu'avec ce site on peut avoir toutes les informations que l'on veut sur n'importe quel prod, de se rendre compte qu'ya des gens qui consomment beaucoup trop et qui sont encore vivants. Donc ouais ça peut inciter à se dire "rien à foutre, ils le font et ils sont pas mort alors je fonce !".

Mais c'est justement là qu'intervient le recul de la personne par rapport à ça : si elle est capable de se détacher de l'ébulition d'infos qu'elle tire du site pour s'interroger sur elle même, sur sa conso, le site n'en est que bénéfique. Par contre certains ont pu tomber dans le piège ouais (plus ou moins profondément d'ailleurs, le type est pas non plus obligé de devenir speedhead en 3 jours).

Du coup personnellement, entre informer avec le risque de donner envie et ne pas informer du tout, je choisis la première option. Si la personne n'est pas capable de se remettre en question c'est sa faute (qui est catalysé par le site, certes) et ça risque de lui jouer des tours ailleurs dans sa vie btw.
(par contre le clash sur Laura, lol le pauvre faut pas abuser quand même mrgreen).

D'ailleurs je trouve que l'accès facilité aux drogues par internet est une bonne chose, si elle va de part avec une sensibilisation poussée et objective (ce qui est le cas sur le forum, en théorie Rolleyes)
#6
C'est tout à fait mon cas, j'étais du genre à me rassurer sur mes consommations grandissantes en me disant "il y a pire" (maintenant je suis plus au clair avec moi-même), et c'est pour cela que je refuse sur le forum les propos qui banalisent la prise de produits. Et j'ai aussi agrandi le spectre des produits que je voulais tester, alors que je ne comptais que toucher aux psychédéliques et empathogènes à la base.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
#7
Citation :Alexander Shulgin à aujourd'hui 88ans, il n'a pas de problème de santé particulier et a tester plus de 200 molécules différentes, phéné (+170 si je ne m'abuse) comme tryptamine (+50)

La différence entre lui et nous, c'est que c'est lui qui fabriquait son matos, nous on l'achète à des polonais (chinois...). En réalité on ne sait pas ce que l'on prend.
...
#8
Étant relativement "nouveau" sur le forum comparé à beaucoup d'autres ici, ce sujet attire mon attention d'autant plus.

Certes, le forum a un petit côté "pervers" si je puis dire, dans le sens où je n'aurais peut-être pas était du côté des RC par exemple. Cependant, cela représente tellement peu en comparaison de tout ce que le forum m'a permis de comprendre... A mes débuts, c'était surtout de la MD pour bien se percher la gueule. Désormais, j'entrevois un côté plus profond, notamment grâce à une approche différente que m'ont apporté les psychés. Je n'ai plus la même vision des drogues, et même si ma consommation aurait tendance à augmenter, je sais désormais davantage ce que je fais, j'ai plus de recul, et la je fais beaucoup plus attention à tout le côté RDR. Et sans l'influence d'internet, ça serait surement moins le cas.

Tout est une question d'équilibre (ou de déséquilibre suivant comment on voit les choses):

Aucune influence d'internet + Prises habituelles pas forcément RDR < Influence d'internet + Vision des drogues différentes + Prises plus diverses (et plus souvent?) + RDR accrue

Et je pense que beaucoup ici sont dans ce cas là.
"Le présent s'est envolé. Les fantasmes font partie de la réalité, et on enlève les freins. On pense clairement, et pourtant, on ne pense pas. Et cela nous semble bien. On arrête d'essayer de tout maîtriser. Des flots tièdes de substances chimiques en nous, on fluctue. [...] On oublie les chagrins, les blessures de la vie, on veut s'envoler ailleurs. On ne se sent plus menacé par les autres, toutes nos inquiétudes se sont... évaporées. [...] On est ivre d'émotion, on désire l'inatteignable. On met notre santé mentale en péril pour quelques instants de clairvoyance. Tant d'idées, si peu de mémoire... La dernière pensée est tuée par anticipation de la prochaine. On est saisi par un irrésistible sentiment d'amour. On flotte à l'unisson, on est ensemble. J'aimerais que ce soit vrai. [...] On est en rythme, éléments d'un mouvement d'évasion. On fait au revoir de la main. En fin de compte, on veut juste, être heureux... Ouais. Ah, minute, putain... qu'est-ce que j'ai raconté?"
#9
Je pensais à un truc: le mec qui se découvre une passion pour la peinture en cours d'art plastique...va aller au musée, connaître et découvrir Matise, Monet...puis il fera les Beaux Arts etc...

Le gamin qui joue au foot avec ses potes, s'inscrira dans un club, montera les échelons et finira peut-être en sélection nationale !?

De même avec le banditisme, qui vole un oeuf vole un boeuf, non ? Alors, le fumeur de joint, découvrira certains autres produits, s'y intéressera, et avec le temps, les relations etc...finira ''polytox'' (sans être péjoratif).

Je ne vois pas pourquoi avec la/les drogue(s) les choses iraient dans un autre sens. :/

Pour moi ça s'appelle l'évolution, l'adaption, l'être humain a besoin de repousser ses limites, il y a des millions d'années on était dans des grottes !
#10
Je suis d'accord avec Jester. J'ai débarqué sur le forum avec à mon actif une multitude de trips sous cannabis et cannabinoïdes, et surtout beaucoup de curiosité. J'ai fait ma première teuf, tapé de la MD pour la première fois, et j'ai progressivement perçu une autre vision de la drogue que je n'aurais sûrement pas eue, ou alors bien plus tard, si je n'avais pas geeké Psychonaut à mes heures perdues...
Le vrai déclic s'est fait avec ma première prise de MXE dans les carrières de sable... C'est là que j'ai vécu la prise de drogue comme une expérimentation à part entière, une modification profonde du processus de pensée pendant une durée limitée, mais qui laisse finalement des traces par le souvenir.
Et puis oui, Psychonaut c'est quand même très RDR, enfin je trouve que oui, vous consommez, mais vous consommez rarement à risque (toutes proportions gardées puisque'on parle de drogue, mais vous m'avez comprise), enfin votre conduite est franchement exemplaire à ce niveau-là.
Après oui, ça reste de l'information, et l'information je trouve ça toujours mieux plutôt que de la répression pure et dure. On parlait de cela la dernière fois avec Georgette, et on en était arrivées à cette conclusion : l'Etat nous dit, si vous prenez de l'ecstasy, vous mourrez. Nous, ce qu'on veut savoir et qu'on peut savoir en allant sur Psychonaut ou en échangeant avec d'autres mouvements d'info sur les drogues, c'est à quelle dose l'ecstasy est RDR. Et comme il y aura toujours des gens pour prendre de l'ecstasy (ou d'autres drogues, enfin j'ai pris l'exemple au hasard), mieux vaut informer plutôt que de réprimer tout court. C'est pour cela que je trouve que des sites comme Psychonaut sont importants sinon vitaux.
It went back, maniacally, to further earlier events in this gnashing huge movie of earth only a piece of which here's offered by me, long tho it is, how wild can the world be until finally you realize "O well it's just repetitious anyway."
#11
Citation :De même avec le banditisme, qui vole un oeuf vole un boeuf, non ? Alors, le fumeur de joint, découvrira certains autres produits, s'y intéressera, et avec le temps, les relations etc...finira ''polytox'' (sans être péjoratif).
Mouais bof, ça ressemble trop aux messages de propagande de l'état ça, je suis pas d'accord... Ya pleins de fumeurs de joints qui ne toucherons à rien d'autre, ou alors qui le feront vraiment une ou deux fois sans donner de suite.

Et je vois pas du tout ce que l'augmentation de la conso, tendant vers le polytox, a à voir avec une quelconque évolution mrgreen c'est pas en se tartinant la gueule tout les weekends qu'on va évoluer hein...
#12
voidmercenary a écrit :
La différence entre lui et nous, c'est que c'est lui qui fabriquait son matos, nous on l'achète à des polonais (chinois...). En réalité on ne sait pas ce que l'on prend.


C'est complètement con ce que tu viens de dire (rien de méchant hein je précise avant que ca parte en débat/baston sur 200 pages ahah)

Non parce que tu crois qu'alexander shulgin savait ce qu'il fabriquait ? Excuse moi mais il testait des dérivés, et chaque nouvelle molécule n'avait été essayé par personne d'autre avant, donc non il savait pas ce qu'il prennait ! Il était entièrement cobaye !

Non par contre la différence entre lui et nous, c'est que sa "consommation" était réfléchi/établi et il savait ce qu'il faisait comparé à la plupart des psychos ici qui se drogue à tout les coins de rue, insouciant de la merde qu'il y a dans leur poudre

ah et autre chose, on peut savoir ce que l'on prend, la preuve en est, je test tout mes prods par un lab indépendant. Après c'est plus une question du "je m'en bat les couilles ou pas ?"
Mes TRs :

/// DXM
/// MXE
/// Kétamine

Faites toujours analyser les produits dont vous n'êtes pas sûr à 200% de la contenance !! Essayez Wedinos.
Ou viens comprendre pourquoi en t'informant par ici.

"Les drogues ne sont pas un problème, c'est leurs usages que nous ne savons pas maîtriser."
#13
Ce qu'il veut dire c'est que Shulgin ne produisait pas à un but commercial donc il pouvait sans doute avoir un souci de perfection que n'ont pas les laboratoires qui produisent ce que nous consommons. Et puis c'est un génie, donc il a fort à parier qu'il fait de meilleures synthèses tout simplement parce qu'il est bon. Les risques engendrés par des synthèses foirées sont difficiles à quantifier, mais on peut supposer qu'ils sont conséquents.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
#14
En ce qui me concerne avant ce forum pour moi c'était: jamais rien d'autre que de l'herbe, avec l'idée furtive de peut-être tester une fois dans ma vie les champis.
Ensuite j'ai commencé les champis et je disais alors que je prendrais jamais de stim ou d'amphet'. Un mois après je consomme de la mdma avec la promesse de ne jamais en prendre plus d'une fois toutes les six semaines. Un mois plus tard j'en ai repris deux fois...
J'ai testé des RC quelques semaines après avoir dit que je n'en prendrai jamais.

Le forum n'y est pour rien. Cela est mon caractère, et je suis l'unique responsable des décision que je prends en matière de produits. Le forum simplement m'a permis de trouver les bases requises pour me lancer dans cette aventure que j'ai choisi de mon propre chef.

Cependant, étant donné le contexte social dans lequel doit être inclue toute drogue, à savoir le carcan législatif qui lui est prépondérant, ainsi que le risque sanitaire lié à toute prise de produit, il est important de se remettre en question sur nos consommations et d'en faire part à tout-un-chacun. Et ce d'autant plus lorsque nous nous trouvons sur un lieu publique, qui de plus possède une image de plus en plus influente concernant celle des consommateurs et donc de la drogue en général.

Il appartient à nous tous, d'adopter une attitude responsable envers nous-même, afin de montrer l'exemple, sans pour autant brider nos conversations et s'empêcher de déclarer des doses ou fréquences exubérantes, mais en sachant garder un discours modéré et non apologique.

Peace
#15
Sludge a écrit :
Ce qu'il veut dire c'est que Shulgin ne produisait pas à un but commercial donc il pouvait sans doute avoir un souci de perfection que n'ont pas les laboratoires qui produisent ce que nous consommons. Et puis c'est un génie, donc il a fort à parier qu'il fait de meilleures synthèses tout simplement parce qu'il est bon. Les risques engendrés par des synthèses foirées sont difficiles à quantifier, mais on peut supposer qu'ils sont conséquents.


C'est pas parce qu'il a créer des dérivés de molécules que c'est un génie
Mes TRs :

/// DXM
/// MXE
/// Kétamine

Faites toujours analyser les produits dont vous n'êtes pas sûr à 200% de la contenance !! Essayez Wedinos.
Ou viens comprendre pourquoi en t'informant par ici.

"Les drogues ne sont pas un problème, c'est leurs usages que nous ne savons pas maîtriser."
#16
D'accord pour les RCs quand même bien liés à internet* (en même temps c'est +/- le seul moyen de s'en procurer). Pour le reste... J'étais parti sur le principe de : pas d'opiacés, pas de stims purs, pas de de plug, à voir pour les délirogènes. Maintenant j'en suis à : pas d'opiacés, pas de stims purs (et pas touché à un empathogène depuis pas mal plus d'un an), pas de plug, à voir éventuellement dans pas mal de temps pour les délirogènes. Et les divers témoignages d'usagers de stims ou d'opis ne m'ont clairement pas tenté. Quant au DXM, plein de gens semblent l'avoir découvert ici, en ce qui me concerne c'est l'irl qui m'en a parlé et c'est le dex qui m'a amené ici.


L'argument du "d'autres se la collent sévère et ont eu la chance de survivre (avec des séquelles à long terme inconnues) voire d'apprécier ça grâce à leurs tendances auto-destructrices" ne m'a jamais semblé très pertinent dans l'ensemble. Concernant la démarche, Stylo m'a effectivement influencé au début, j'en ai gardé des éléments c'est vrai mais je m'en suis finalement pas mal détaché. Après, c'est vrai que Psychonaut dans l'ensemble m'a un peu orienté vers un approfondissement de la démarche expérimentale et m'a donné des éléments de terminologie et de méthodologie : je ne pense pas que ce soit un mal.

Après, on peut toujours se demander si justement cette influence globalement "positive" d'internet (davantage d'information, davantage de RDR, démarche plus productive intellectuellement, ...) n'a pas renforcé mon intérêt dans une consommation régulière (mais pas trop excessive) de psychédéliques/dissos, là où, laissé à moi-même, j'aurais fini par prendre conscience des inconvénients d'une conso moins maitrisée, que j'aurais alors arrêtée en l'absence de moyens de l'améliorer. Ca reste quand même un scénario assez hypothétique.


(EDIT : On peut discuter du fait que Shulgin est un "génie", tout au moins est-il un visionnaire. Créer des analogues est à la portée de pas mal de chimistes bien formés, mais synthétiser et tester méthodiquement près de 200 analogues en fournissant des routes de synthèse faisant appel à des substances légales autant que faire se pouvait, c'est clairement le niveau au-dessus. Ca n'a pas forcément à voir strict-osensu avec des connaissances ou des capacités intellectuelles inimaginales, certes).


* : cf ma signature
"J'étais jeune autrefois,
Marchant seul avec moi-même,
Ainsi pris-je de mauvais chemins.
Je me sentis riche
En trouvant quelqu'un d'autre,
Car l'Homme est la joie de l'Homme"

Odin (Havamal, 47)
#17
SoK a écrit :
Quant au DXM, plein de gens semblent l'avoir découvert ici, en ce qui me concerne c'est l'irl qui m'en a parlé et c'est le dex qui m'a amené ici.


Exactement pareille, c'est d'abord une amie qui m'a fait découvrir puis en faisant des recherches dessus je suis arrivé ici, m'enfin si j'avais su qu'en faisant ça je me lançait à la conquête du nouveau monde

Appelez moi Christophe Colombe :ninja:
Mes TRs :

/// DXM
/// MXE
/// Kétamine

Faites toujours analyser les produits dont vous n'êtes pas sûr à 200% de la contenance !! Essayez Wedinos.
Ou viens comprendre pourquoi en t'informant par ici.

"Les drogues ne sont pas un problème, c'est leurs usages que nous ne savons pas maîtriser."
#18
Jhi-dou a écrit :
Ce n'est pas possible d'affirmer que le forum est responsable de ça, mais sans le savoir, nous devenons peut-être des nouveaux modèles pour certains...(Laura Zerty super héros des combo dévastateurs Rolleyes).


Yeeees c'est moi qui ai remporté la palme cette année, faites péter les points de réput' !!
#19
Krix a écrit :
C'est pas parce qu'il a créer des dérivés de molécules que c'est un génie


Il suffit de lire son livre pour se rendre compte qu'il est au dessus de la moyenne niveau capacités cognitives. Smile
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
#20
Krix a écrit :
C'est pas parce qu'il a créer des dérivés de molécules que c'est un génie



Heuuuuu permet moi de ne pas être d'accord, c'est un génie. T'aurai fait mieux ? J'pense pas, il a une carrière bien bien remplie et il nous a tous préparé le chemin des rcs, j'crois que t'es pas de bon poil ou t'as mal pigé.

Alexander Shulgin est notre DIEU, et je pèse mes mots !
#21
Je soulignerais vraiment l'importance des forums en ce qui concerne le savoir et la prévention des risques. Je pense que j'ai du les découvrir en cherchant un mode d'administration ou des dosages, ou ne serait-ce qu'en cherchant des témoignages histoire de voir à quoi m'attendre, et au final, je me retrouve tout de même bien plus informé que sans (quand je vois des gens autour de moi qui en sont encore à croire que sous lsd, tu risques de te prendre pour une orange et te peler la peau, ou au contraire, voir des ignorants s'administrer des drogues sans avoir aucune idée de ce dont il s'agit ni des risques, je me dis que j'aurais fini comme l'un d'eux, ignorant dans tous les cas, en danger dans tous les cas)...

Je ne pense pas que les forums incitent à l'usage des drogues en général, mais catalysent des usagers potentiels, des gens intéressés Au final, ca poste peu, mais je pense que les "visiteurs" non inscrits sont là en grand nombre grâce à google. Un usager reste un usager, s'il s'y intéresse les forums l'aideront à pousser la chose et à découvrir de nouvelles substances, là encore, c'est la liberté de chacun qui se retrouve amplifiée et pas au détriment du facteur sécurité à mon sens. Mais là encore, c'est ignorer certaines conduites à risques vraiment potentialisées par une information rudimentaire sur des produits ("Hop, je sais que tel produit défonce, ca me suffit largement"), comme dans beaucoup de domaines, j'ai là encore du mal à avoir une conviction vraiment tranchée même si, personnellement, l'apport des forums ne m'est objectivement que très positif.

Sinon, que Shulgin soit relégué au statut de drugstar facon Hofmann de la génération X ne me dérange pas du tout même s'il ne doit cela, à mon avis, que parce qu'il l'a cherché en publiant des œuvres ne s'adressant pas qu'à des chimistes expérimentés, il y a de la matière grise ailleurs aussi, plus discrète, je pense à Jonathan Ott ou à David Nichols qui quoi qu'on en dise, sont tous de véritables génies, libres ou non. Quelqu'un s'est-il intéressé aux financements de toutes ces recherches ?
#22
Et Léonard de Vinci etcétéra !

La quantité et la popularité de génies n'influe pas sur la qualité propre de chacun d'eux, bref j'commence à écrire en mode zombi, j'vais aller dormir !!
#23
Bah, je pense que c'est un ensemble.
Les gens consomment ou cherchent à consommer davantage, donc leur recherches se ciblent là dessus.
Forcément ils vont tomber ici à un moment ou un autre !
Perso je me suis inscrit sur le forum alors que je ne prenais quasiment plus rien, mais je faisais pousser des champis avec une amie et je cherchais des infos.

A l'époque où j'étais à fond de drogues presque tous les jours, ben je l'ai fait comme un gros bâtard sans chercher quoi que ce soit de RdR. Je ne connaissais pas psychonaut d'ailleurs ni aucun site du genre.
Au fur et à mesure de mon "évolution" là dedans, c'est évident que je suis devenu beaucoup plus méthodique et ai vite changé ma manière de prendre les prod par rapport au début, mais j'en suis arrivé là en ayant justement aucun comportement restrictif, en me laissant influencer par absolument tout et en prenant du recul de moi-même. Je ne me suis jamais posé aucune restriction, je prenais ce qui me plaisait. Evidemment ça allait davantage dans le sens des enthéogènes, mais j'ai aussi pris beaucoup de MDMA et d'amphetamines. Rapidement, j'ai abandonné les empathogènes et autres amphets qui ne me servaient plus à rien et me suis tourné gravement vers la kétamine, que je connaissais sans avoir vraiment exploré. Et j'y suis pas allé de main morte. J'ai aussi testé divers sortes d'opiacés, mais sans plus.
Entre 2012 et aujourd'hui, sans me restreindre juste en suivant mes envies, mon comportement ayant évolué de manière générale, j'ai dû prendre 4 fois de la kétamine et 3 fois des champignons (et un acide hyper balèze au tribes gathering cette année - peut être le dernier pour moi), pourtant je suis toujours plus ou moins proche des milieux musique/fête (même si moins qu'avant, ou autrement en tout cas, forcément), mais ai trouvé d'autres moyens pour arriver à certains états.

Certains comportements restrictifs sont dangereux car ils bloquent l'influence également, donc même les bonnes influences, qui montrent que l'on peut passer à autre chose si on a plus besoin d'une drogue. Je veux dire par là qu'un comportement trop répété et avec beaucoup de principes, l'ancrent vachement, et plus c'est ancré, plus c'est difficile de s'en détacher. Perso, mon comportement de base un peu "rien à foutre" m'a aidé à ce que certains comportements ne se soient pas trop ancrés en moi et que je puisse m'en détacher sans passer par des explosions nerveuses, le manque, etc. Je pense qu'une attitude "rien à foutre" est importante dans tout, elle n'empêche pas d'être attentif, par "rien à foutre" je n'entends pas "allez on se la colle n'importe comment tous les jours", là c'est un comportement plutôt obsessionnel et irréfléchi, mais j'entends plutôt par là de garder un certain lâcher prise sur ce qu'on vit, d'accepter ce qui vient, et de savoir s'en débarrasser lorsque nous n'en avons plus besoin.

Internet ne m'a donc pas du tout influencé perso, mais je pense que c'est une influence toute aussi naturelle que si un pote te propose un trip ou une douille de salvia. Nous sommes fait ainsi, nous nous laissons influencer, nous expérimentons, puis nous jugeons si la chose est bonne pour nous ou pas, en prenant du recul. On choisit d'évoluer à travers une chose ou avec, ou pas. Souvent, dans la drogue par exemple mais ce serait applicable à beaucoup d'autres domaines de la vie, les gens sont incapables de prendre du recul et se laissent éternellement influencer sans jamais se recentrer et reprendre la maîtrise de soi, juger si au final c'est bon ou pas pour soi. Non la plupart du temps, on préfère se laisser bercer d'illusions et d'influences venant de l'extérieur.

Ce qu'il se passe sur internet par rapport à la drogue n'est qu'une conséquence de ce que les gens sont et font, un reflet numérique si je peux dire, un miroir informatique.
Si tout ça est là, c'est que des gens en ont besoin et envie.
Je ne pense pas qu'il y ait à s'inquiéter par rapport à des forums de ce type, au contraire, ils servent de canaliseur à certains consommateurs ou futurs consommateurs. Et même si cela peut inciter, il n'y a pas de faute, car quelque chose d'autre aurait forcément incité; à moins de vivre enfermé dans la peur de ce qui pourrait arriver. Puis toute cette connexion sur le net permet de désinhiber certaines personnes, qui ne parleraient pas si ouvertement de certaines choses IRL. Cela aussi est une conséquence du monde dans lequel nous sommes. Et je vois cela positivement.

Perso au début je me suis inscrit sans trop savoir pourquoi étant donné que je ne prends plus grand chose, sauf pour certaines occasions (non par restrictions, mais par non-besoin). Ben au final je pense apporter un petit quelque chose au tout, puis y'a des gens appréciables par ici, des sujets intéressants (j'en lis assez peu dans les sujets sur les drogues), et le fait de savoir qu'il y a tous les soirs des centaines de drogués connectés me permet d'étendre mon pouvoir de manipulation sur les faibles et de les influencer d'autant plus qu'ils sont sous prods, grâce à des théories mystiques de ouf ne servant qu'à assouvir mes désirs sur le long terme et mon égo gigantesque.
Hahaha.
Non ça va, généralement j'aime bien l'ambiance ici, puis partager ce que je fais (et ce que j'aime - et j'aime ce que je fais) me fais plaisir aussi, d'autant que nos créations s'allient très bien avec les psychédéliques Smile
#24
C'est assez clair qu'il y a en gros deux choses :

D'un côté la vocation RDR du forum, qui permet à pas mal de gens d'éviter de se lancer dans la drogue sans savoir de quoi il est question. On sait quels dosages respecter, quels produits éviter, à quelle fréquence de consommation se limiter, etc. Bref l'information qui est primordiale à partir du moment où on décide de s'administrer un psychotrope. Même si ça nous amène à prendre quelque chose qu'on aurait jamais pris sinon, cette information reste positive si on inclut ça dans une démarche positive.

De l'autre une telle mine d'information nous amène forcément à la connaissance d'un éventail de produits vraiment plus large… D'autant plus au niveau des moyens d'acquisitions de ces substances. Et l'aspect communautaire, ainsi que l'étalage de consommations (sans parler d'un peu d'apologie par-ci par-là), d'un tel rassemblement d'amoureux de la dope, peut aussi avoir un effet terrible.



Personnellement ce qui déterminait ma faible consommation de drogue avant de venir ici, c'est le fait que j'avais pas de drogue. Quand j'ai découvert ce qui se vendait en pharmacie et sur le net, forcément j'ai beaucoup plus consommé. Mais ça faisait partie de ma démarche et suivait mon intérêt, tout ça m'arrangeait bien et j'ai réussi à en faire bon usage je trouve. D'ailleurs, même si j'aurais moins consommé sans ce site, j'aurais quand même fini par m'en mettre plein le pif en festival ou en soirée, et ça se serait fait beaucoup plus à l'arrache, sans RDR, avec moins de connaissance de la drug culture et moins de rigueur sur la qualité des produits.

Au début comme je disais je faisais assez bon usage de tout ça. Par contre j'ai du prendre un peu de recul plus récemment en me rendant compte qu'une partie de moi avait vraiment envie de prendre plein de trucs, en conséquence directe de ma curiosité envers tous ces prods et de la facilité à se les procurer. Là j'me suis souvenu de ma démarche initiale et j'me suis rendu compte que je pouvais facilement m'en laisser dévier si je faisais pas gaffe, et tomber dans plus de polytoxicomanie que ce dont j'ai réellement envie. Bref tomber dans une consommation qui n'aurait plus de sens.



Pour moi Délimuscle met le doigt sur l'élément le plus important dans tout ça (en plus il a un chouette avatar) : la responsabilité.
Entre un usage sain ou malsain de la drogue la frontière est subtile, et pourtant c'est une différence majeure… Ça s'applique à internet comme à la came en général : il est toujours possible d'en tirer plus de positif que de négatif, mais ça peut changer à tout moment et sans qu'on s'en rende compte.
Donc pour moi c'est du ressort de chacun d'être le plus lucide possible sur son rapport à la défonce, de prendre du recul sur ce qui peut l'influencer (internet donc, et les fréquentations), et de faire ce qu'il a à faire en restant honnête avec soi-même pour être raisonnable et ne pas se nuire. Il est question de savoir ce qui est vraiment bon pour nous et d'utiliser cette information comme une force positive, plutôt que de suivre les opportunités de goûter tout ce qui nous passe sous les narines ; et de s'appliquer à exercer son libre arbitre Smile
#25
//
#26
Héhé^^

T'as fini par le pondre ton thread :lol:!

Bon je ne parle plus trop sur le forum (les raisons ne sont d'ailleurs pas étrangères à ce sujet, et je pense que c'est aussi le cas de beaucoup de disparus).

Je vais complétement dans le sens de Jhi dou, le soucis, c'est qu'il est difficile d'accepter d'être influencé.

Regardons l'exemple du marketing, personne ne dit être influencé par la publicité, et pourtant des sociétés misent le paquet sur des pubs les plus cons possibles à la télé ou la radio, j"en conclu donc que l'homme est très influençable, mais déteste l'avouer.

J'ai déjà essayé à maintes reprises d'alerter dans ce sens, car je reste persuadé de ce fait et c'est pour moi un véritable message RDR que d'attirer l'attention sur ce point.

Le soucis, c'est que je sais bien que même en essayant de me retenir, mon style d'écriture est trop brutal pour déclencher chez le lecteur une remise en question, du coup je suis taxé de cynisme et nuisible à l'ambiance du forum. Merci à toi Jhi dou, membre hautement respecté du forum de soulever le sujet avec ta diplomatie, ce sera probablement plus efficace que ma communication primitive.

Pour faire bref, car c'est un sujet qui m'est cher et je pourrais en faire des pages, il n'y a pas ici que de l'info, vous proposez une communauté et cela répond a des besoins. Vos pseudos existent, ils ont une hiérarchie, ont un besoin de reconnaissance et beaucoup de membres vivent au travers d'eux (faut il attendre Stylo 23.7 pour prouver mes dires?:lolSmile.

J'ai suffisamment d'expérience en matière de forum pour affirmer que c'est addictif, que certains y placent une importance démesuré et que selon les caractères cela peut facilement nuire aux relations sociales familiales et amoureuses et bien entendu si ce forum parle de drogue cela a la possibilité d'attiser un démon et de relativiser, en dédramatisant, des consommation déjà existantes ou transformer des pulsions en actes.

N'oubliez pas que vous êtes lus par beaucoup plus de gens que le nombre d'inscrits, n'oubliez pas qu'en tapant n'importe quel nom de drogue dans google on tombe direct sur ce forum, n'oubliez pas que beaucoup de mineurs vous lisent. C'est pourquoi, dire que psycholand est le plus beau des pays me parait dangereux.

Excusez mon coté chiant, mais si je ferme ma gueule, j'ai l'impression que je ne fais pas mon devoir, peut être que de vous donner mon point de vue me décharge de culpabilité, peut être suis je parano.......


Je trouve le coté factuel du forum génial, son coté communautaire dangereux, en jouant avec la structure du forum, il serait facile d'y remédier, mais cela inclurait moins de nouveaux et dans la partie publique, moins de rigolade, mais n'est ce pas un devoir de protéger le visiteur lambda?

L'addiction à un forum est comparable à celle de toutes communautés, répondant notamment à des besoins élémentaires de l'homme, le besoin d'appartenance et la reconnaissance, inutile de démontrer ce qu'ils peuvent amener à faire, l'histoire n'est faite que de ça.

Est il bon, quand on parle déjà de drogue d'y rajouter de tels attraits? Je suis convaincu que pleins de nouveaux aimeraient intégrer cette "tribu" et y être reconnus. Est ce une bonne idée de tenter les plus sensibles? Ne sommes nous pas déjà dans une apologie encore plus sournoise que le simple "strop bon sproduiiiiiiiiittt"? Qui n'a jamais connu celui qui fumait à l'école pour faire comme les p'tis copains?
Un fruit.....
#27
Mon expérience à ce sujet :

- Oui je prends des drogues en quantité/diversité que je prendrais pas sans forum internet à ce sujet (ya pas que psychonaut même si c'est mon repère ^^)
- Oui j'ai tendance à être curieux et à vouloir tout tester
- Oui sans mon cadre de vie actuel (boulot, enfant, bouddhisme) je serais sûrement tombé dans l'abus à un moment ou à un autre

Franchement j'aurais eu ça a porté de main dans ma jeunesse quand j'ai découvert les psychés ça m'aurait tourné la tête.
Maintenant avec internet "qui cherche trouve" et c'est sûr que même si on fait attention à éviter l'apologie pure et simple les TR font souvent envie.

Les gens partagent bien les points positifs et négatifs en général et il y a un soutien entre gens qui se comprennent quand ça part en sucette.
C'est de l'or en barre parce que quand on cherche à abuser on y arrive toujours je pense (et les relations IRL poussent sûrement plus à la surconsommation).

Grâce aux partages d'infos aujourd'hui je suis bien plus capable de :
- savoir ce que je prends
- trouver les dosages qui me vont bien
- savoir à quoi m'attendre (bon dans un premier temps c'est purement intellectuel et c'est loin d'être pareil mais ça aide quand même)

Perso je préfère vraiment une balance et un bon RC que des pills ou des toncars (après si j'avais de bonnes sources je dis pas mais c'est pas le cas).
Bon c'est pas tout rose et on voit bien qu'avec les shops ya des mauvaises surprises, que les batch ne sont pas identiques,...
Mais ça permet bien plus de maîtrise si on se donne la peine (et qu'on n'est pas trop pressé de triper comme un ouf :rollSmile
#28
Krix a écrit :
C'est complètement con ce que tu viens de dire (rien de méchant hein je précise avant que ca parte en débat/baston sur 200 pages ahah)

Non parce que tu crois qu'alexander shulgin savait ce qu'il fabriquait ? Excuse moi mais il testait des dérivés, et chaque nouvelle molécule n'avait été essayé par personne d'autre avant, donc non il savait pas ce qu'il prennait ! Il était entièrement cobaye !

Non par contre la différence entre lui et nous, c'est que sa "consommation" était réfléchi/établi et il savait ce qu'il faisait comparé à la plupart des psychos ici qui se drogue à tout les coins de rue, insouciant de la merde qu'il y a dans leur poudre

ah et autre chose, on peut savoir ce que l'on prend, la preuve en est, je test tout mes prods par un lab indépendant. Après c'est plus une question du "je m'en bat les couilles ou pas ?"


T'as peut être pas tout à fait compris ce que je voulais dire aussi. Je ne dis pas que c'est intelligent de poduire des molécules et de les bouffer, mais lui il savait qu'il mangeait bien cette molécule avec ce taux de pureté/impureté. Toi tu fais tester tes produits, mais ça doit représenter 0.0001% des acheteurs de rcs...
...
#29
Salut, en faite si je me suis inscris c'est pour ê influencé (si possible par MP...20 post), les RC aussi nous influencent, .. j'ai bien aimé la remarque de chepluki qui disais "j'ai abusé avec mes récepteurs "dopaminergique" et je me calme 2 mois", c'est vrai que ce TR m'a influencé sur mes futures consos au niveau que qd tu touches l'extase un jour, le lendemain n'est jamais très folichon alors j'ose pas imaginer les gens qui se font de sessions de quelques semaines
#30
CannaManPeace a écrit :
Je pensais à un truc: le mec qui se découvre une passion pour la peinture en cours d'art plastique...va aller au musée, connaître et découvrir Matise, Monet...puis il fera les Beaux Arts etc...

Le gamin qui joue au foot avec ses potes, s'inscrira dans un club, montera les échelons et finira peut-être en sélection nationale !?


GrandVizir a écrit :
Je ne pense pas que les forums incitent à l'usage des drogues en général, mais catalysent des usagers potentiels, des gens intéressés. Un usager reste un usager, s'il s'y intéresse les forums l'aideront à pousser la chose et à découvrir de nouvelles substances, là encore, c'est la liberté de chacun qui se retrouve amplifiée


De-Ephe a écrit :
Je veux dire par là qu'un comportement trop répété et avec beaucoup de principes, l'ancrent vachement, et plus c'est ancré, plus c'est difficile de s'en détacher.



Ces remarques ci-dessus vont dans le sens que la répétition (d'une pensée par exemple, c'est ce que je voulais dire par "graine"), va amplifier, augmenter, donner plus de force à la graine, en deux mots: la nourrir.

De là, la graine (pensée) va devenir une plante, sans cesse arrosée par le désir...et à terme, donnera un fruit (passage à l'acte /consommation).


ChatonMort a écrit :
Pour moi Délimuscle met le doigt sur l'élément le plus important dans tout ça (en plus il a un chouette avatar) : la responsabilité.


Tu mets le doigt sur quelque chose d'important, mais qu'en est-il de la responsabilité collective ?
Au niveau individuel c'est beaucoup plus facile, mais souvent quand une "entité collective" est mise en cause (on le voit très bien dans le domaine économique), souvent personne n'est responsable !
Alors que chaque actionnaire fait finalement partie de "l'équation"...


Topics apparemment similaires...
  L'Internet Libre Sludge 30 3,948 12/08/2015 15:28
Dernier message: CelestialOwl
  Expériences paranormales sous l'influence ? Toxicomethorphane 38 5,833 13/05/2011 19:12
Dernier message: DasFrog



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.