S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Contre-culture et ingénierie sociale

#61
Lol

J'crois que le sujet présentation sert à ça justement mais allez on va stigamatisé les vieux, on va faire un topic rien que pour les vieux.
Distribution de diurétique a 16h? N'oubliez pas les Anxios !!

Allons monsieur Vétéran on arrête de lorgner sur l'infirmière vous ne bandez plus de toute manière!
I am the divine spirit that harmonizes with the laws
projecting the digital loom,the tool of experiencing desire and finding ecstasy in process.
I am me, we are you

Il est donc primordial, y compris dans l'intérêt des teufs, de se mobiliser et de soutenir les amateurs de substances psychoactives.Peu importe si tu consommes des drogues ou pas. Nul n'a besoin d'être homo pour soutenir la Gay Pride.
#62
Zeek a écrit :
Oui je parlais bien des débuts de la pornographie, effectivement rien à voir avec ce qu'on nous donne à croquer de nos jours, mais aussi de la mini-jupe et de la libération de la femme. Je pense que c'est un tout en fait.
Je me trompe ou la plume c'est ton truc ? Tu écris très bien je trouve, et j'approuve totalement. En tout cas j'aime beaucoup !



il y a des sociétés où on peut rater sa vie facilement sans manque de satiété. Pck il y a alors toujours une alternative à disposition en tout domaine. La pornographie (la vraie, celle qui colporte par l'image l'intimité spontanée et non prémeditée) est une de ces alternatives. Aujourd'hui ces facilités sont retirées parce que il faut être compétitif. Il faut être performant, se battre, être le plus fort et quand on retire à l'homme certains conforts (la musique qui coule sans astreinte de la source créatrice, le sexe comme apanage d'une civilisation affranchie des coutumes et non d'une société grégaire, la place aux nouvelles idées et à l'imagination, des activités sans qualifications spécifiques comme les saisonniers par exemple, etc...) alors on développe le potentiel de la haine comme ressource à une affirmation de la suprématie de l'homme sur l'homme pour ne pas se laisser supplanter. Ceci est une qualité de nos jours pour exister, survivre, quand c'est contingenté par la discipline... On aime le sport, les salons de développements physiques (en pleine expansion), le jogging...
Pour le . 2 ma façon d'écrire est issue de la méditation. Pendant de longs temps de cure j'ai cherché des points de repères pour me situer et comprendre ce qui advient. Les mots sont ces points de repères. Ils parviennent à piquer juste là où il faut pour établir le topo.
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
#63
Le Roux a écrit :
Je propose de déplacer le post de l'ami-cale(-contre ses dents sont carton) et tous ceux qui s'y réfère dans un topic dédié.

Les personnes de cette époque pourront se retrouver entre eux et les autres pourrons en apprendre sur cette partie de l'histoire.

 
Gilles a écrit :
J'crois que le sujet présentation sert à ça justement mais allez on va stigamatisé les vieux, on va faire un topic rien que pour les vieux.

Vous croyez VRAIMENT que les 70's c'était la fête permanente, qu'on prenait des mégatrips ultrapurs et que ça se passait toujours très bien ?

Qu'on fumait tout le temps et rien que de la top qualité, black Bombay, Chitral, libanais rouge, colombienne et Buddah sticks ?

Et surtout qu'on baisait partout, sans arrêt et sans capote ?


Et bien vous avez RAISON !!!

Si vous avez raté ça on est désolé pour vous, ça doit être un problème de karma.:grin:mrgreen
#64
l'exercice intellectuel de ce forum s'est tari... lui si riche, si pédant, avec son argumentaire toujours en prospection du bon tour à jouer et ses mises en jeu par les chiffres du destin... les µ par ci et les mg% ch'ai pas quoi par là pour un dosage des vues de l'esprit de la meilleure qualité... c'est une Maison Bleue qui la dernière debout restera.


@ Vétéran
tout ce que tu dis là est inutile... Ce genre de vie qui fait l'objet du forum t'envoie haut et tu retombes bas. C'est une erreur de relater que des états HIGH ou de dépeindre que le bigre du DOWN. Il faut TOUT dire ou au moins essayer... Et pour finir, bah, c'est quand même au trou comme tout le monde. C'est cela la philosophie...
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
#65
Bonjour,
un autre article d'Irvin a été traduit en français ici.
Il est rempli de citations explosives sur Leary, Huxley et quelques autres.
#66
Manipulation ou pas, vous trouvez pas même à votre niveau que les réflexions que peuvent déclencher les psychés s'accordent pas vraiment avec des considérations politiques? C'est trop fondamental, trop "philosophique", trop personnel, trop intemporel; à mon sens il y a une distinction essentielle entre les questions intra-systémiques et extra-systémiques: l'intra-systémique s'intéresse au fonctionnement du système, l'extra-systémique questionne l'existence/viabilité/pertinence de ce système. Or les deux se marient mal, forcément, c'est comme demander à un anarchiste si il est pour la flexibilité du marché de l'emploi, ça a aucun sens dans sa conception.

Et bah par rapport aux psychés, de la même manière qu'un moine bouddhiste est pas militant politique, quand tu vois le monde dans cette nouvelle perception, t'es sans doute moins enclin à constituer collectivement un projet politique de lutte pour le pouvoir au sein du système (par contre tu peux former une alternative pourquoi pas, mais tant que les circonstances historiques le permettent pas, ça aboutira à rien), parce que tu sais que ça a aucun sens et que t'as tendance à penser que c'est vachement futile finalement.

Finalement c'est pas que ça rend les gens incapables de se mobiliser, c'est qu'ils sont incapables de se mobiliser à l'intérieur du système: les gouvernants sont gagnants au sein du système, mais on sait que ce qu'ils font n'a, fondamentalement, aucun sens. Difficile de déterminer qui est le plus niqué...
#67
OrionDix a écrit :
de la même manière qu'un moine bouddhiste est pas militant politique


Le Dalaï lama, il est plutôt militant quand même...Thich Nhat Hanh aussi (ça leur a valu à tout les deux l'exclusion de leurs pays, indéfiniment pour le premier et pendant 30 ans pour l'autre) Mathieu Ricard aussi est assez engagé (mais je parle pas forcément de politique politicienne là Wink)...

OrionDix a écrit :
Finalement c'est pas que ça rend les gens incapables de se mobiliser, c'est qu'ils sont incapables de se mobiliser à l'intérieur du système


Pas tous. Regarde, Hunter Thompson a bien réussi à fédérer le "freak power" dans sa ville et à bien failli (à quelques voix) être élu shérif d'Aspen !
#68
Le trafic de drogues comme tactique contre révolutionnaire a déjà été utilisée aux Etats-Unis comme décrit dans l'essai suivant :
Capitalisme + Came = Génocide (Michael Cetewayo Tabor)

Le truc se reproduit en Grèce : Grèce : les anarchistes en guerre contre les mafias

C'est intéressant de voir comment des anarchistes peuvent traiter le problème sans tomber dans les mêmes travers que l'Etat, c'est à dire la chasse aux petits dealers et usagers... La réduction des risques comme pratique d'autogestion est clairement anarchiste dans l'esprit. Mais face aux mafias, le problème est tout autre.

Intéressant de voir comment des affaires montrent régulièrement la corruption Etatique et la porosité entre milieux militaires (armée, mercenaires, gendarmes), policiers (flics ripoux), extrême droite, milieux politiques, services secrets et mafias...
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
#69
Une vidéo intéressante et tout à fait en lien avec certains éléments cités dans les pages précédentes:




Das Netz (Voyage en cybernétique) réalisé par Lutz Dammbeck et sous-titré Unabomber, le LSD et l'Internet.

Avec notamment une interview de Steward Brand.
#70
Topic super !  Pour aller plus loin dans la démystification de la contre-culture (et ses origines, ses influences), je suggère le bouquin :
 Aux sources de l'utopie numérique : De la contre-culture à la cyberculture, Stewart Brand, un homme d'influence / par Fred Turner
Ici on peut lire le premier chapitre gratos :
https://cfeditions.com/utopieNumerique/r...ecimen.pdf




Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.