Quoi de neuf ?

Bienvenue sur Psychonaut.fr !

En vous enregistrant, vous pourrez discuter de psychotropes, écrire vos meilleurs trip-reports et mieux connaitre la communauté

Je m'inscris!

Votre conseil de film du moment

Sandman

Ⱡł₥ł₦₳Ⱡ ₮Ɽ₳₥₱
Inscrit
6 Nov 2015
Messages
3 787
Pronoms
Il / lui
Ouais. C'est un semi navet, qui joue sur l’efficacité de son pitch mais sans rentrer dans la réflexion, on te met un héros, deux trois péripéties, début milieu fin, et basta.


Du genre divertissant à regarder un peu défoncé avec tes potes.
 

Acacia

𝓥𝓪𝓹𝓸𝓾𝓻𝓸𝓾𝓼 𝓢𝓱𝓪𝓭𝓮𝓼蒸気の色合い
Inscrit
25 Mai 2017
Messages
5 303
C'est quoi le pitch de limitless ?
 

Winnie Cott

Neurotransmetteur
Inscrit
25 Mar 2019
Messages
44
Sludge a dit:
Ça a l'air cool en effet. Je garde cette idée en tête pour un prochain visionnage.

Ce soir j'ai regardé celui-ci :
31889.jpg


Cinglé !

Salut! Ce post est vétuste et donc je ne sais pas si ce message te parviendra mais MERCI pour cette découverte! =D Ca a l'air totalement loufoque, il faut que je vois ça !

Dans le même style peut être un peu moins subtil : Idle Hand
 

Acacia

𝓥𝓪𝓹𝓸𝓾𝓻𝓸𝓾𝓼 𝓢𝓱𝓪𝓭𝓮𝓼蒸気の色合い
Inscrit
25 Mai 2017
Messages
5 303
J'ai pas encore eu l'occasion de regarder ce film sous substances, mais les amateurs de dissocitifs ne s'y tromperont pas ^^
 
A

Acope

Invité
Mr Sandman a dit:
Ouais. C'est un semi navet, qui joue sur l’efficacité de son pitch mais sans rentrer dans la réflexion, on te met un héros, deux trois péripéties, début milieu fin, et basta.


Du genre divertissant à regarder un peu défoncé avec tes potes.

Ah naze... La bande d'annonce paraissait bien pourtant. J'étais en train de chercher des infos sur les "smart drugs" et il y avait ce film de référencé dans un texte.


Indica a dit:
C'est quoi le pitch de limitless ?


Regarde
 

Xochipilli94

Holofractale de l'hypervérité
Inscrit
20 Août 2013
Messages
3 068
Bon, je savais pas trop où poster ça mais voilà. Ce moment, c'est celui qu'a décidé la mort pour emporter l'acteur Jean-Pierre Marielle.

Alors souvent, quand des (papy) acteurs meurent, qui ne sont pas de notre génération, dont on a une connaissance limitée de leur filmographie, ça nous émeut que moyennement.

Mais Jean-Pierre Marielle c'est un acteur d'une époque révolu, qui savait transmettre des émotions, sans artifices. L'un de ses rôles qui m'a le plus marqué, est dans le film La Controverse de Valladolid.

Pour ceux qui ne connaitraient pas, cette controverse est un débat qu'il y a eu au sein de l'église, pour savoir s'il fallait continuer à considérer les amérindiens comme de simples animaux, qu'on peut massacrer, violer, ou réduire en esclavage. Ou bien comme des humains, et qui doivent d'être être des sujets de l'église, à une époque où le pouvoir ecclésiastique et le pouvoir royal, économique et militaire était intimement lié.
Cette controverse a donc été mis en scène dans une pièce de théâtre, qui par la suite à été remanier pour donner ce film. Ce qui lui donne son cachet si particulier (le film se déroule quasiment seulement dans un lieu) où la profondeur émotionnelle et intellectuelle découle de la fresque humaniste qui est raconté par un Jean-Pierre Marielle, en rupture avec son temps.

[video=youtube]

Donc voilà, JP, merci pour la larmichette, merci pour tout, et j'espère que grâce à ce film les luttes antiracistes et humanistes vaincront.
 

Biquette

Modo vache qui rend chèvre
Inscrit
5 Fev 2013
Messages
4 870
Mouais mouais... ça vaut pas une bonne bédé Picsou moi j'dis !

Non en vrai merci de l'info ça fait un bail que je veux voir ce film.
 

Canin

le Hutin (EEEEEHeh)
Inscrit
3 Avr 2020
Messages
779
Only Lovers Left Alive 

Raconte un petit bout de la vie d'un vampire millénaire et dépressif vivant reclu au milieu de ses guitarres. Regardant autour de lui, il se demande où va le monde, continue après des siècles à se poser les mêmes questions sur le sens de l'existence, et s'apitoie sur les humains et leurs conneries. 

Un des rares films à ma connaissance à faire un mélange équilibré entre film de divertissement et support d'analyse cinématographique/philosophique. 
Réalisé par Jim Jarmusch (dont je recommande au passage toute la filmographie) qui est devenu maître dans l'art de filmer les villes et l'architecture, avec Tom Hiddleston et Tilda Swinton au top dans les rôles principaux!

En plus leur rapport au doux brevage qu'est le sang n'est pas sans rappeler celui qu'on peut avoir à n'importe quelle substance qu'on aime...
 

Bonshitsamère

Elfe Mécanique
Inscrit
17 Mar 2020
Messages
438
J'ai matté Parasite l'autre jour. Vraiment intéressant comme film, même en enlevant sa dimension politique (conflit de classe sociale).
Entre l'image qui est très équilibré et visuellement architecturée, et le tempo parfaitement millimétré, ce film régale.
 

Lunatic

Glandeuse pinéale
Inscrit
14 Avr 2020
Messages
170
Belladonna of Sadness.
C'est un film d'animation japonaise érotique, psychédélique, adapté d'un roman/essai français sur la sorcellerie et ses impacts sur l'ordre social du moyen-âge.
Et c'est genre vraiment, vraiment trippant. C'est un trip en soi.
 

Cookies

Holofractale de l'hypervérité
Inscrit
30 Oct 2011
Messages
7 465
Lunatic a dit:
Belladonna of Sadness.
C'est un film d'animation japonaise érotique, psychédélique, adapté d'un roman/essai français sur la sorcellerie et ses impacts sur l'ordre social du moyen-âge.
Et c'est genre vraiment, vraiment trippant. C'est un trip en soi.

Je l'ai vu au cinéma y'a 3 ans (une redif) ! sacrée expérience ce film :)
 

Fustigo

Neurotransmetteur
Inscrit
25 Juin 2016
Messages
64
Si jamais vous cherchez des films qui peuvent être sympas à regarder dans un état second, j'ai une petite liste pour vous qui pourrait être intéressante :

[video=youtube]
 

forêt

Sakura
Inscrit
14 Mai 2023
Messages
644
Je vous suggère La rue rouge.

Un très joli film qui traite de sujets variés tel que l'emprise affective, la subjectivité du talent, le poids du remord, les erreurs de la justice... Le tout avec les clichés de genre de l'Occident des années quarante, et la touche théâtral si chère à qui aime les vieux films

Il est saisissant de voir comment la soumission de l'homme à sa femme est montrée par l'accomplissement des tâches qui sont réservées au genre féminin, à l'époque du film.

Ce film montre clairement que sans soutien de son entourage la notoriété n'est jamais recherchée alors que le talent existe.

La sentence de soi-même envers soi-même est finalement plus efficace que la justice humaine...

Dispo jusqu'au 27 avril 2024 sur arte.tv

 
Dernière édition:
Haut