Salvia et DMT / 5-MeO-DMT

  • Auteur de la discussion Auteur de la discussion TristesPsycho
  • Date de début Date de début
J'avais bien aimé la Salvia fumée en fin de 2CB-NBOMe (bon boost de visuels mais énorme mindfuck cependant, faites attention).

Étant actuellement dans ma phase 5-MeO-DMT, je me dis que son mental très (trop) clair et son absence de visuels pourraient être très avantageusement compensées par de la Salvia.

Je ne la fume plus, pour des raisons religieuses, mais l'option est évidemment à considérer dans la discussion (ne serait-ce que parce que c'est le mode de prise le plus courant en Europe, de loin). Donc je pense la chiquer comme d'habitude, et vaper ma 5-MeO-DMT comme d'habitude une fois que j'ai avalé ma Salvia. Mais pour des compagnons de voyage qui préfèrent fumer, je ne sais trop quoi leur conseiller : ça me semble difficile de fumer la Salvia et de vaper la 5-MeO-DMT, dans la mesure où l'une va redescendre avant qu'on soit en état de taper l'autre (on peut au mieux profiter de la descente de l'une pendant la montée de l'autre).

Quelqu'un a testé ou a une idée ? Éventuellement sniffer la 5-MeO-DMT et se dépêcher de fumer la Salvia pendant la courte montée ?

(j'ai inclus la DMT dans le titre du fil même si ce n'est pas dans mes projets immédiats, parce que la cinétique est relativement proche)

P.S. : Merci pour le déplacement de fil, je poste plus assez moi, je suis perdu.
 
Dernière édition:
Hello quand tu dis que tu ne fumes plus pour des raison religieuse ca m'intrigue. Tu pourrais développer si ce n'est pas indiscret ?
 
D'après Ana Elda Maqueda dans The Use of Salvia divinorum from a Mazatec Perspective, les Mazatèques désapprouvent le fait de brûler la Salvia divinorum. Je l'ai fait plusieurs fois quand j'étais jeune, jusqu'à avoir une vision de la Dame qui arrive et me dit "NE. FAIS. PLUS. JAMAIS. CA". Du coup, bah, je l'ai plus jamais refait.

Si la Dame m'en redonne explicitement l'autorisation pendant une session chique, peut-être.
 
Temporellement, comment se situe cette vision par rapport à la lecture de ce livre ?
 
Après (mais pas immédiatement après, genre je l'avais prise plusieurs fois en fumée sans avoir ce type d'expérience).

Evidemment que l'explication la plus commune en contexte occidental est d'y voir un simple effet de suggestion. Mais comme c'est aussi ce type de raisonnement qui est en train de faire disparaître à peu près un quart des espèces vivantes et la moitié des langues humaines sans que grand-monde n'y voie un vrai problème, et que mes tendances au scepticisme épistémologique ont tendance à reconnaître un arbre à ses fruits, j'ai plutôt tendance à en conclure l'inverse, ou au moins à opérer une suspension de jugement et à agir selon le principe de précaution.
 
J'aurais plein de trucs à répondre mais ce n'est pas le topic. Je relèverai seulement que, effectivement, si on cherche une explication, pour une personne athée la "simple suggestion" est la plus rationnelle. Mais ce n'est pas la seule. On peut par exemple supposer que lire ce bouquin t'ait ouvert/sensibilisé la manifestation de ta Dame sans pour autant l'inventer. On peut aussi supposer que cette lecture a donné un sens à un sentiment de rejet que finissent par ressentir pas mal d'usagers de Salvia fumée, et ptet bien que la plante a le seum en effet ? Peut-être que les mazatèques aussi ressentaient ça ? Bref, même en croyant, c'est intéressant de regarder les processus et je pense pas qu'on sera en désaccord là-dessus ;)
 
Si y'a un endroit plus adapté pour poursuivre la discussion je suis tout à fait preneur ! (on peut même y déporter certains messages de cet échange, je sais pas ?)

Comme ça ne l'était pas ici, j'ai volontairement fait court en simplifiant le débat à l'objection la plus fréquemment rencontrée, et en déroulant par avance le fil du dialogue auquel elle conduit quand on me la sert... mais évidemment que les autres branches moins usitées (et plus ou moins compatibilistes, du coup) sont intéressantes à explorer. Par contre comme dit je ne crois pas que je me qualifierais de "croyant", étant donné que c'est plutôt une forme d'agnosticisme / scepticisme philosophique / suspension de jugement / principe de précaution dans l'action. Selon les standards ouest-européens modernes ça me met dans la catégorie des "religieux", catégorie myope un peu fourre-tout qui sert à essentiellement mettre tout ce qui n'est pas "comme il faut" (athée convaincu ou en tout cas fonctionnellement indistinguable de ça au niveau du gameplay, quel que soit le lore qu'il y a derrière), un peu comme "païen" pour les chrétiens ou "kâfir" pour les musulmans.
 
Verveine-Citron a testé ce protocole :

T0:00 = 5-MeO-DMT à dose moyenne, vapée
T0:05 (env.) = Une fois le pic passé, Salvia fumée à dose moyenne (niveau 3 à 4 sur l'échelle SALVIA), avec l'aide du sitter
T0:15 (env.) = Une fois le plateau fini, 5-MeO-DMT vapée à dose faible avec l'aide du sitter
T1:00 (env.) = Retour complet à la normalité après une longue période de profonde relaxation / réflexion / dialogue intérieur (donnant l'apparence du sommeil)

Les effets ont essentiellement semblé se succéder, sans que l'interaction ne soit flagrante mais sans qu'il n'y ait d'effets négatifs non plus. Cependant, pendant la Salvia, une vision a impliqué une entité dialoguante, ce qui est une première pour Verveine-Citron malgré plusieurs prises fumées, parfois à des doses supérieures.

(y'a pas la Salvia dans Mixtures, est-ce que c'est utile d'utiliser le formulaire de soumission ? ou est-ce qu'il vaut de toute façon mieux éviter de faire doublon du fait que ce soit posté ici ?)
 
Dernière édition:
(y'a pas la Salvia dans Mixtures, est-ce que c'est utile d'utiliser le formulaire de soumission ? ou est-ce qu'il vaut de toute façon mieux éviter de faire doublon du fait que ce soit posté ici ?)
Merci pour ton retour ! En soi, pas la peine de remplir le formulaire de soumission puisque c'est posté ici. Mais tu peux t'en inspirer pour préciser ton rapport, si nécessaire. Effectivement il n'y a pas la salvia. Très peu combinée et trop de taff par ailleurs. Mais si tu souhaites t'en occuper, c'est possible
 
Retour
Haut