Peut-on trop sécher les champis ?

Salut tout le monde,
Lors de la dernière session j'ai dû sécher insuffisamment les champis car même sous vide ils avaient perdu quasiment toute leur intensité au bout de quelques mois. Du coup je vais essayer de les faire sécher davantage et je voulais savoir s'il y avait un risque de trop les sécher ?
Et aussi, actuellement ils sont sur un plateau avec un chiffon dans une petite salle de bain avec un déshumidificateur électrique et l'hygro de la pièce est <55%. Est-ce que ça paraît suffisant pour le séchage ou est-ce qu'il faut recourir à d'autres techniques ?
 
Mmmh... je réponds à côté : peut-être avais-tu raté ta mise sous vide ?
Tu as pensé à la conversation au miel ?
 
Est-ce qu'il y a suffisamment de courants d'air ? Le chiffon c'est ok mais il faut le changer tous les jours sinon à force il va retenir l'humidité. Du papier absorbant ou du papier hallu (edit : rigolo lapsus) c'est ok.

Une technique sympa c'est la méthode corde à linge, tu suspends tes champis à un fil comme tu le ferais avec des vêtements.
Tu peux utiliser des pincettes ou les percer avec une aiguille pour faire passer le fil au travers.
 
Pour le séchage, je vais les suspendre avec un fil, à défaut d'avoir une grille suffisamment grande.
Pour la conservation, je vais faire un mix des différentes possibilités : une partie dans du miel, une partie sous vide dans un bocal avec un sachet désiccant et le reste sous vide au congélateur.
Pour ce qui est d'avoir raté la mise sous vide je vois pas trop, à part que le séchage n'ait pas été total mais il n'y a pas d'air qui est rentré après coup.

Et pour la question que vous avez toustes brillamment esquivée, est-ce qu'il y a un risque de trop sécher les champis ? 😁
 
Salut.
Je suis surpris de lire ça, si ils n'étaient pas moisie, je ne vois pas pourquoi ils perdraient de leur intensité ?
J'étais très surpris aussi et également très frustré d'avaler 6 gr au final pour avoir l'équivalent psychédélique d'une mi-molle alors qu'avec le même kit de culture j'avais pris une super perche quelques mois plus tôt avec seulement 2,5gr. Pourtant le stockage était nickel, sous vide d'air, température jamais au-dessus de 22/23°, à l'abri de la lumière...
 
Dernière édition:
6 gr c'est énorme. Et tu n'en avais pas pris pendant plusieurs semaines (donc pas d'accoutumance)
Avais tu beaucoup mangé avant, ton estomac était-il plein ?
Ou consommé autre chose ?
 
si ils n'étaient pas moisie, je ne vois pas pourquoi ils perdraient de leur intensité ?
Parce qu'ils n'étaient pas assez secs, potentiellement ? Pas besoin de moisir pour perdre de l'intensité, a priori le contact prolongé avec l'eau peut suffire à dégrader les tryptamines.
 
Oui d'accord, mais dans un sac sous vide au contact de l'eau ils auraient moisis.
 
Il faut de l'air pour développer des moisissures, non ? C'est vivant
 
Y'a des organismes vivants anaérobies (genre Clostridium botulinum), mais en effet la plupart des moisissures ont besoin d'un minimum d'oxygène pour se développer (0,5% peut suffire).
 
6 gr c'est énorme. Et tu n'en avais pas pris pendant plusieurs semaines (donc pas d'accoutumance)
Avais tu beaucoup mangé avant, ton estomac était-il plein ?
Ou consommé autre chose ?
C'est probablement évident mais je précise que je n'ai pas pris les 6 gr d'un coup. J'avais fait des pochons de 3 gr et j'ai pris le 2ème environ 2h après le 1er (que j'avais pris en lemon tek) quand j'étais absolument certain qu'il ne faisait rien.
Effectivement aucun risque d'accoutumance. Et j'avais pris l'apéro environ 1h30 avant la première prise en guise de repas. Peu probable que ça ait bloqué quoi que ce soit.
Je pense que @Sorence et @TristesPsycho ont vu juste, la psylocybine a dû se dégrader à cause de l'humidité résiduelle
 
Là actuellement le ratio poids sec:poids frais est de 1:20. J'attends une journée de plus pour voir si ça descend encore mais ça doit pas être loin du but.
Ca n'est pas directement comparable avec la fois précédente car ce n'est pas le même kit, ni la même variété mais si ça avait été le cas, est-ce qu'on peut considérer qu'avec un ratio de 1:20 au lieu 1:10 comme c'était le cas de ma dernière culture, la même dose serait deux fois plus puissante ?
 
Pour info sur shroomery qui est le forum de référence en la matière, le consensus de séchage c'est 70°C au déshydrateur, pendant 24h. Je m'inquiéterais plutôt de les faire insuffisamment sécher, ce qui effectivement pourrait entraîner une dégradation rapide. Pour moi, le séchage à l'air libre c'est no way, à part si tu penses les consommer rapidement.
Il faut qu'ils soient "cracker dry" c'est a dire qu'ils cassent immédiatement quand tu essaies de le tordre dans un sens. Si ça se plie même un petit peu, ils ne sont pas assez secs.
Une fois qu'ils sont "cracker dry", le mieux est de les stocker dans des bocaux en verre, à l'abri de la lumière, pourquoi pas avec un sachet absorbeur d'humidité et d'oxygène.
 
Pour info sur shroomery qui est le forum de référence en la matière, le consensus de séchage c'est 70°C au déshydrateur, pendant 24h. Je m'inquiéterais plutôt de les faire insuffisamment sécher, ce qui effectivement pourrait entraîner une dégradation rapide. Pour moi, le séchage à l'air libre c'est no way, à part si tu penses les consommer rapidement.
Il faut qu'ils soient "cracker dry" c'est a dire qu'ils cassent immédiatement quand tu essaies de le tordre dans un sens. Si ça se plie même un petit peu, ils ne sont pas assez secs.
Une fois qu'ils sont "cracker dry", le mieux est de les stocker dans des bocaux en verre, à l'abri de la lumière, pourquoi pas avec un sachet absorbeur d'humidité et d'oxygène.
Merci beaucoup. Effectivement le séchage ne doit pas encore être complet. N'ayant pas de déshydrateur je vais les mettre quelques heures au four pour finir ça correctement
 
Retour
Haut