4-HO-MET - Safe ou pas ?

  • Auteur de la discussion Auteur de la discussion DissoHead
  • Date de début Date de début
Hello, quelqu'un aurait experimenté les trypta avec un neuroleptique à faible dose?
Je prends 50-75mg de tercian pour dormir le soir... et ca gache mes trips au LSD-25, diminue les effets des stimulants.

Quant est-il des tryptamines ? 4-ho-met, 5-meo-dmt?
 
C'est marrant comme on as toutes et tous une sensibilité différente , a l'époque ou j'explorais 4HO-MET aka "colors" aka "Metocin" je suis monter a des snort vraiment indécents a crusher sur une journée des 250/300mg facile avec de gros drop (je me rappelle plus mais c'était de BONNES traces" , évidemment j'avais la tolé (aucuns AD a l'époque) , et elle ne me mettait pas dans des moods lourds , de ce que je me rappel c'était léger, les couleurs pulsait a fond sans déformation (quand je redropait j'avais l'impression de prendre des traces de lumière ^^) et j'était dans une euphorie physique et mentale plaisante/récreative et sans mind fuck /gros brainstorming .

Ah si juste une seule fois j'en avais vraiment pris bcp , rapidement je suis tombé sur le cul et j'ai eu un petit coup de flip qui a duré 5 bonnes minutes, stupéfait, mon seul hic avec.

Et ce coté "ticket de cinéma" , sur moi pas vraiment d after effect désagréable notable, juste ça s arretait dans un mood serein avec un petit after glow.

Si c 'était pas si chère (le g coutait dans les 110e et nous faisais pas trois jours a mon ex et moi) je pense que j'en aurais crushé bcp plus (au total j'ai du prendre genre 4/5g en tout.

Maintenant je suis devenue sage et les +10g de Pennys envy/3 de Paneolus, les 150/150 dmt/harmala dans une douille XXL de blend/les extraits cru DIY de salvia ou je passait 50gr de feuille pour en faire 1, le 4mg de DOC (ça peut sembler peu mais cette molécule me terrifie la tension/vasoconstriction qu'elle entraine et qui dure très lgtps nique tout les sublimes OEV quel produit pour moi ), les 125mg d AMT qui n'en finissait pas, la goutte au biberon et des centaines d' autres abus psychédeliques c'est finis.

D'une j'en ressens plus le besoin et ma sensibilité c 'est affinée, si je poussais autant avant c'était surtout pour les visuels DANTESQUE et parce que quand j'entrais dans ces mondes c était mon échapatoire magique. (j estimais aussi qu'il valait mieux que je me perche plutot que j'aille brulé des milliers d'euros dans la coke et la H en IV...)

Evidemment j'en ai payé le prix fort , plus une experience psy est puissante plus elle a tendance a nous désancrer de la matrice et a nous déconnecter des gens et du système et on est plus vraiment sur la meme longueur d'onde que les autres, d ailleurs quand je relis mes vieux post des fois j'ai honte (et sincerement pardon pour les gens que j'ai put heurter a l'époque) , il m'a fallut lgtps pour en revenir et j'ai fait une énorme traversée du desert absolument pas drole... (comme au poker j'ai payé pour apprendre ^^).

C'est vrai que ça manque parfois (surtout la DMT/changa haut dosage et dose heroique de champi en combo) mais déja avec mon A.D j'ai une très bonne raison de me tenir loin des grosses sessions gonzo,je veux avancer dans la vie et me construire plus m éparpiller et surtout contrairement a avant ou pour moi l'experience psy était vraiment très personnel et j'aimais les grosses doses seules a errer dans la nature ou en ville avec mon son, maintenant je préfère de loin les doses standart avec des gens et partagez l experience :) .
 
a l'époque ou j'explorais 4HO-MET aka "colors" aka "Metocin" je suis monter a des snort vraiment indécents a crusher sur une journée des 250/300mg facile avec de gros drop (je me rappelle plus mais c'était de BONNES traces" , évidemment j'avais la tolé
Lecteur-ice, Mighty Yo avait probablement une tolérance MASSIVE au moment de faire ça, et a la chance d'avoir un métabolisme qui encaisse bien .

Les doses décrites sont totalement des surdoses potentiellement létales, littéralement 1/10 de ce que tu décris en oral A.K.A 25-30mg, perso, ça me fractalise tout, je vois des yeux enflammés dans le ciel et je me sens tout.e fébrile. trembollantant.e, à 40mg, j'ai des spasmes et je transpire énormément .
A 45mg, je me sentais en danger de spasmes incontrôlables, coups de chaleur et tension musculaire .

Bref ça dépend vraimment des gens, commencez doucement mais ne suiffez surtout pas de telles quantités de 4-ho-met, genre vraimment y'a de quoi mourrir pour la majorité des gens là ... surtout en trace

Comment tu supportais le bodyload ? Meme sous Diazépam j'avais des spasmes atroces vers 40mg et une tension musculaire flippante .
 
mdr mais tellement d'accord avec Acacia, j’arrive même pas à imaginer ce que ça peut faire comme effet sur mon corps 300 mg de 4ho.

je ne sais pas s'il y a de quoi mourir, mais 35-40 mg en oral ça pousse déjà très très très fort effectivement

si t'es sûr des dosages (si t'as eyeball c'est quand même très chaud de dire avec certitude sur des petites quantités), t'es sûr que c'était de la 4ho, et pas une autre trypta moins potente ? genre DiPT ou autre ?
 
Lecteur-ice, Mighty Yo avait probablement une tolérance MASSIVE au moment de faire ça, et a la chance d'avoir un métabolisme qui encaisse bien .

Les doses décrites sont totalement des surdoses potentiellement létales, littéralement 1/10 de ce que tu décris en oral A.K.A 25-30mg, perso, ça me fractalise tout, je vois des yeux enflammés dans le ciel et je me sens tout.e fébrile. trembollantant.e, à 40mg, j'ai des spasmes et je transpire énormément .
A 45mg, je me sentais en danger de spasmes incontrôlables, coups de chaleur et tension musculaire .

Bref ça dépend vraimment des gens, commencez doucement mais ne suiffez surtout pas de telles quantités de 4-ho-met, genre vraimment y'a de quoi mourrir pour la majorité des gens là ... surtout en trace

Comment tu supportais le bodyload ? Meme sous Diazépam j'avais des spasmes atroces vers 40mg et une tension musculaire flippante .


Oui Acacia, merci de faire un petit disclaimer , c 'est vrai que j'encaisse massivement et toutes drogues confondus, je n'ai jamais fait d OD (des psychoses physiques qui m'ont conduit a l'hosto oui mais jamais rien de grave) , après pour la tolérance non a ce moment je ne consommais pas de psyché depuis quelques mois et a ma découverte de la "colors" (nommé ainsi par les chercheurs), je suis vite passé de snort de 25/30mg et des poteaux et ça passait crème , mais je fais 1M96/92kg et meme si je ne pense pas pouvoir refaire si gros (et ne veux pas surtout) c est vrai que j'ai un métabolisme particulier et j'avais "Rubber Jonhny" comme modèle a cette époque :) ( lil joke).

Par contre truc idiot jamais try en oral ni en vape , peut ètre que j'aurais moins fait le cochon.

Bah sérieusement le LSD meme a genre 150/200micro me crée enormément plus de body load, et DOC et AMT je te raconte meme pas....

Pour moi le 4ho a l 'epoque c était du miel , j'aimais les trypta et a part le 5MEO DMT qui me terrifiait (et bcp de grosses phéné legendaires) j'aimais vraiment quand ça poussait fort (par contre avec du son , si le silence arrivait ça pouvait m'abattre mentalement ^^)

mdr mais tellement d'accord avec Acacia, j’arrive même pas à imaginer ce que ça peut faire comme effet sur mon corps 300 mg de 4ho.

je ne sais pas s'il y a de quoi mourir, mais 35-40 mg en oral ça pousse déjà très très très fort effectivement

si t'es sûr des dosages (si t'as eyeball c'est quand même très chaud de dire avec certitude sur des petites quantités), t'es sûr que c'était de la 4ho, et pas une autre trypta moins potente ? genre DiPT ou autre ?

S̸̱͓̀͛̀͌ͅĘ̵͓̝͖͚̠͛͒̽̆͂̕M̴̧͕̑̉̐J̴̤͎͛̆̀́Ẩ̶̮̪̙͎Ź̵̧̋Â̶̪̳̻͇̱̑͊͋̅     ̵͈̻̐͂̎͐͂̔S̷̹͈̭̺̮̭͌̾͂̇Ê̵̖̣̞̇͛̈́͘

Non mais 300 pas en une prise!!! genre entre 14h et 22h! ^^ des traces max de 100mg a peu prèt avec plutot des drop de 50/60

J etait pas la pour souffrir mdr , si je poussais c'est justement parce que je me sentais bien et en secu avec la molécule (meme si y m'est arrivé avec les stims/coke de vouloir me faire du mal...)

EDIT/Franchement je pense pas que cela soit létale , potentielement pour certains metabolisme oui mais la mithridatisation et le génome et le poids joue tellement, certains peuvent prendre 10x ce qui tuerait quelqu'un d autres ou l enverrait en HP (je précise j'y ai jamais mis les pièds, je touche du bois).

EDIT 2/ lol oui tkt je suis a peu prèt sur des dosages et pour ètre plus précis je pense meme les avoir diminuer un petit peu ^^ (mon/mes 100 etait peut ètre plus parfois des 110/125 facile) et encore plus sur de la molécule (de deux shop et 3 batch il me semble), vu ce que j'ai tartiné au total, je comprend votre point de vue mais je peut vous assurer que je suis très loin d etre un cas unique et j'ai connu des gars qui se la collait autant si ce n'est plus que moi, d ailleurs le monsieur banni sur la page 1 a l'air de ressentir ce prod un peu comme moi ...

Après, entre un psychonaut sans trop de soucis d addiction et qui gère ces sessions aux petits oignons et un gros toxicomane y'a forcement pas la meme manière pour l organisme d assimiler le produit , la mithridatisation n'est pas une légende...

Et très franchement (bien sur je suis pas une réference) mais comparé a d'autres situations/sessions que j'ai vécu a la pelle et ou j'était conscient d ètre vraiment en danger pour moi le 4HO c 'est juste un souvenir plaisant et une molécule que j'ai rangé (tjrs pour moi) dans la case "safe" (toutes propentions gardée en estimant qu'un prod peut ètre safe of course).
 
Dernière édition:
Attention aux double-posts les ami·es, à la place vous pouvez éditer vos messages ou respirer trois fois avant de cliquer sur "répondre"
 
EDIT/Franchement je pense pas que cela soit létale , potentielement pour certains metabolisme oui mais la mithridatisation et le génome et le poids joue tellement, certains peuvent prendre 10x ce qui tuerait quelqu'un d autres ou l enverrait en HP (je précise j'y ai jamais mis les pièds, je touche du bois).

pour moi le 4HO c 'est juste un souvenir plaisant et une molécule que j'ai rangé (tjrs pour moi) dans la case "safe" (toutes propentions gardée en estimant qu'un prod peut ètre safe of course).

Hum...honnêtement soit t'as eu de la chance / t'as un organisme qui encaisse bien, ou ton batch était de mauvaise qualité ! (voir un peu des 3)

Car cette molécule est visiblement un IRS* (inhibiteur de recapture de la sérotonine) assez puissant et probablement un releaser de sérotonine. Y'a eu des cas de syndrome séroto avec cette molécule seule (pas de combo) dès 50mg. De plus, il augmente l'intervalle QT et semble cardiotoxique.

* je retrouve plus l'étude, mais @snap2 l'avait publié quelque part...
 
Hum...honnêtement soit t'as eu de la chance / t'as un organisme qui encaisse bien, ou ton batch était de mauvaise qualité ! (voir un peu des 3)

Car cette molécule est visiblement un IRS* (inhibiteur de recapture de la sérotonine) assez puissant et probablement un releaser de sérotonine. Y'a eu des cas de syndrome séroto avec cette molécule seule (pas de combo) dès 50mg. De plus, il augmente l'intervalle QT et semble cardiotoxique.

* je retrouve plus l'étude, mais @snap2 l'avait publié quelque part...

Oui mais encore une fois on est tous differents! c'est comme pour les dl 50 certains vont mourir a certains dosages et d autres non!

Et non c etait de pur batch mon ex prenait des vol plané avec 15/20mg , je sais juste pas comment le dire ...

Tu le sais en plus Jhi Dou que je tolère gros (encore une fois je touche du bois) , je dois meme arreter les dissos car je suis arrivé a une tolé absurde a cause des 40gn de 2F en 3 mois , j'ai finis par eclater un demi g de O-PCE en sentant quasi rien (a ce moment une trace de 0.3 de 2F ne faisait plus d effèt) avec des doses aussi grosses que Cosmodope...

D'ou mon break actuelle jusqu'en fevrier/mars je pense et je recommencerais pas de conso regulière

EDIT /pas eclater en one shot hein ^^ mais des traces jusqu'a 80mg alors que sois disant c'est heavy a 25...

Pour te rassurer j'ai plusieurs check up prévu et tout vas bien , je suis meme entrain de diminuer la clope , vais passer a l e-cig , mon soucis c 'est plus la bière et les benzo...

Au fait le doc que tu ma envoyé était effacé :) Bonne année a toi amigo
 
Dernière édition:
Je redeterre/double post ce topic pour dire qu'après mon break de 5mo-mipt (1gr burn en 1 mois) juste avant que je commence a reprendre du 6APB mon shop m a envoyé en sample 2 pellets de 21mg de 4HO que j'ai pris one shot pour un effèt ultra light (je pense que j'aurais sentis plus avec 0.5G de mes champis....
C etait mon première try en oral malgré les enormes traces que je prenais y'a prèt de 10 ans et j'ai été grave deçu , le fait que je sois sous brintelix doit jouer surement et que j'ai depuis octobre conso les fameux 700mg de psilocine pure qui m'ont fait perdre un bout de matière grise et ou j'ai cru que j allais mourir, 1gr de 5meo mipt , quelques dissos genre mxpr/mxipr (2gr en tout) qui aurait une action seroto.
La a l heure actuelle alors qu'il y'a un mois 55mg de 6APB etait agreablement ressentis et 130/150 sweet spot , les derniers test a 220+ ne m'ont strictement rien fait (d'ou mon prochain test de ce batch pour savoir si c'est le meme succinate incroyable que j'ai eu en debut d année)
 
Si je puis me permettre, avec une telle tolérance ET un AD sérotoningrgique , je pense sincèrement pas que tes dosages soient représentatifs de quoi que ce soit mis à part pas quel point à tripper sous traitement et en plus de ça souvent et à haute dose, bousille vite sa tolérance aux psychés séroto .

Mais ça c'est connu je crois

Lecteur, lectrice, 21mg de Métocine c'est déjà beaucoup .
42mg, on se rapproche de la Surdose dangereuse chez la majorité des gens

Ne prenez pas de telles doses en vous attendant a vivre un truc light si vous avez pas défracté vos récepteurs sérotos, vous allez finir en larmes aux urgences

Tu crois encore sincèrement que c'était un bout de ton cerveau qui est ressorti par le nez ?
Si c'est le cas t'es sur d'avoir besoin de plus de psychés ?
 
Si je puis me permettre, avec une telle tolérance ET un AD sérotoningrgique , je pense sincèrement pas que tes dosages soient représentatifs de quoi que ce soit mis à part pas quel point à tripper sous traitement et en plus de ça souvent et à haute dose, bousille vite sa tolérance aux psychés séroto .

Mais ça c'est connu je crois

Lecteur, lectrice, 21mg de Métocine c'est déjà beaucoup .
42mg, on se rapproche de la Surdose dangereuse chez la majorité des gens

Ne prenez pas de telles doses en vous attendant a vivre un truc light si vous avez pas défracté vos récepteurs sérotos, vous allez finir en larmes aux urgences

Tu crois encore sincèrement que c'était un bout de ton cerveau qui est ressorti par le nez ?
Si c'est le cas t'es sur d'avoir besoin de plus de psychés ?

CC merci de t inquieter pour moi , depuis j ai capté que c 'était complet lié a mon AD (bizarement /inconsciemment je voulais pas voir la verité en face?meme si j ai de base une grosse resistance) du coup j arrète de faire le con et plus de mix Brintelix / psyké :) .

Si i je devais prog une soirée cbm de temps selon toi je devrais arreter le brintelix avant de reprendre des psyké sans que cela impact mon eventuel trip ?
 
Cette molécule est visiblement un IRS* (inhibiteur de recapture de la sérotonine) assez puissant et probablement un releaser de sérotonine. Y'a eu des cas de syndrome séroto avec cette molécule seule (pas de combo) dès 50mg. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31706004/
Hello @Not For Human , serait-il possible d'avoir des sources pour ces différentes affirmations ?
Je n'ai jamais entendu parler de ça et je ne trouve rien de tel en cherchant un peu, pour moi c'est un agoniste 5ht2a classique. Je vois difficilement comment une si petite modification de la structure (par rapport à la psilocine) pourrait à ce point modifier l'activité ?
Merci !
 
Retour
Haut