S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


[(hors)Sujet de la Semaine] Le confinement, se retrouver avec soi-même

#1
Salut, C'est un poil hors sujet par rapport à d'habitude, peut être que ça peut sembler un peu redondant avec le sujet précédent, mais j'aimerai écarter de cette réflexion, le coté drogue.

Nous vivons une expérience assez particulière, surement déroutante pour beaucoup, mais particulièrement fascinante.
Pour la première fois (je suppose pour presque tout le monde) depuis le début de notre existence, nous nous retrouvons forcé de faire face tous les jours, sans faute à nous même.
Nous sommes enfermés chez nous, sans possibilité de fuir ni notre environnement, ni ce que nous sommes par le biais d'une vie sociale active.
Comment vivez-vous ce moment ? Est-ce que ça enclenche chez vous de nouvelles réfexions? de nouvelles perspectives ?
Ce confinement à t'il mis à la lumière des problèmes que vous ne soupçonniez pas ? (besoins affectifs, besoin d'appartenance à un groupe, besoins de voir l'extérieur... ) Ou bien au contraire, vous êtes vous découverts de nouvelles facettes ?
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos
#2
Je suis désolé pour les personnes qui vivent mal ce confinement, celles qui n'ont pas assez d'espace vital, que la situation rend anxieuse, qui sont submergées de tâches ou qui souffrent de la solitude.

Mais de mon côté la situation n'a rien d'exceptionnel. Contrairement à ce que tu dis Cookies, j'ai pas l'impression d'être plus forcé que d'habitude à me faire face. J'ai une longue habitude de l'introspection et la sensation d'être enfermé avec moi-même n'est pas du tout nouvelle.
Je suis d'un naturel introverti et voir peu de gens ne me cause aucune souffrance. J'imagine que c'est bien plus difficile pour les personnalités extraverties, celles qui ont besoin de faire la fête ou du passer du temps avec plusieurs personnes différentes.
J'ai même réussi à me confiner avec des personnes que j'aime bien.
Au quotidien j'avais tendance à culpabiliser de ne pas sortir de chez moi, et pour une fois c'est considéré comme un geste citoyen haha, autant en profiter. Quel miracle, on me fout la paix LOL. Le moral est plutôt stable, parfois j'ai l'impression que je vais déprimer sec et puis deux jours plus tard c'est à nouveau la forme.
Seul bémol, voir un médecin est difficile voire déconseillé donc je dois attendre le déconfinement. Par conséquent tous mes projets médicaux sont en pause et je continue de subir au quotidien mes douleurs physiques et fluctuations mentales. Mais au mois il n'y a pas avec la culpabilité de ne pas avancer : pour une fois, je n'y suis pour rien.

Bref, si c'était pas la conséquence d'une pandémie génératrice de drames économiques, sociaux et personnels, j'aurais plutôt tendance à considérer cette période comme bénie.
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »

Mignonne allons voir si la la kétamine
Peut faire office de vitamine
- Skruffy
#3
Je vis justement les choses un peu comme toi, c'est assez tranquille de mon coté, j'ai l'habitude d'avoir de longues périodes coupées de toute vie sociale et ou je reste chez moi a taffer obsessionnellement sur des projets ou autres. La j'ai beaucoup de taff, donc limite, ça tombe bien ,au moins je ne suis pas frustré de ne pas sortir ^^
J'ai aussi l'habitude d'être confronté à moi-même, mes défauts, tout comme mes qualités, j'apprécie passer du temps avec qui je suis, donc la aussi c'est pour moi relativement facile à vivre.

Mais je vois autour de moi que beaucoup ne le vivent pas comme moi, certaines en souffrent particulièrement ,et j'e nai vu d'autre se découvrir plus en un moins qu'en 5 ans Smile
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos
#4
quand je sors je remarque que c'est hitchcockien dehors alors je reste pas longtemps parti... Pour prendre le bon côté des choses on peut trouver des avantages moraux comme vous... En plus ce que j'en retire de cette situation tient à la nature intuitive de l'ancien fumeur... j'ai aseptisé ma volée d'escaliers, mes portes chez moi, les meubles, etc... pck c'est plaisant d'être dans une ambiance aseptisée avec les sprays spéciaux qui me boostent. ptn j'adore évoluer dans un halo de particules amies en suspension autour de moi pour me blinder contre le mauvais sort. J'ai acheté deux produits antiseptiques de marques différentes pour expérimenter ça et aussi de la Javel pour ma chemisterie psycho-mécanique ah ah... Ouaih tout ça c'est un devoir national et humanitaire en plus... Mes réflexes de drogué sont en phase avec l'élan patriotique. Les institutions sont venues à moi sans que je bouge mon c..
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
#5
Par ici ça fait aller, je tiens le coup. J'ai comme vous une grosse nature introvertie, pas que les autres me dérange ou quoi c'est juste qu'avec moi-même je me sent bien, je suis sûrement mon meilleur ami. Par contre ce qui me pose problème c'est vraiment ce manque d'espace, déjà qu'habituellement j'ai besoin d'infini alors là je vous en parle pas; je spécule déjà sur les grosses randonnées à venir.
Mais je me dis aussi que c'est une chance, je travaille à plein temps sur moi même, je médite plusieurs heures par jour, j'abime mes doigts sur ma guitare et je vais courir tous les deux jours. C'est des habitudes que j’espère garder une fois tout ce bazar finis. Et puis bon, j'ai aussi un peu l'espoir qu'à la fin on ne retourne pas au point de départ, qu'on ne refasse pas les mêmes erreurs en prenant les mêmes chemins qui vont, de toutes façons, tous droit dans le murs.
Donc même si c'est pas dingue comme situation -et on en est encore qu'à la moitié-  je me dis : plus longtemps ce sera le bordel et plus il y a de chance de casser tout ce système. Allez on croise les doigts et on tiens bon !
Une minute pour les animaux ? https://www.referendumpourlesanimaux.fr/

L'absence de liberté est la première des libertés
La pauvreté est la première des richesses
Tout est bien qui finira mal
#6
c'est plaisant d'être dans une ambiance aseptisée avec les sprays spéciaux qui me boostent.


Topics apparemment similaires...
  [Sujet de la Semaine] Les enseignements de la droj Skruffy 10 265 18/06/2021 02:44
Dernier message: Hyosciamus
  [Sujet de la semaine] Etre surveillé et puni - rapport à la loi et la police Skruffy 11 343 11/06/2021 18:33
Dernier message: Payere
  [Sujet de la semaine] La première fois... Skruffy 20 568 04/06/2021 16:29
Dernier message: Morning Glory
  [Sujet de la Semaine] Vos interdits Cookies 20 2,049 16/05/2021 17:48
Dernier message: Hyosciamus
  [Sujet de la semaine] Est ce que les drogues peuvent améliorer la vie? Skruffy 26 1,514 15/05/2021 20:44
Dernier message: Lunatic
  [Sujet de la Semaine] Ce qu'il ne faut pas faire et ce qu'on fait quand même. Tridimensionnel 23 1,462 30/03/2021 00:47
Dernier message: grivois
Lightbulb [Sujet de la Semaine] Les S&S des dissociatifs Tridimensionnel 13 1,429 04/02/2021 22:25
Dernier message: grivois
  [Sujet de la semaine]Comment a évolué votre conso avec la covid ? Biquette 11 801 27/01/2021 00:22
Dernier message: TRAB
  [Sujet de la Semaine] Comment représentez vous le paysage RdR ? Cookies 8 998 15/01/2021 17:38
Dernier message: Tridimensionnel
  [Sujet de la Semaine] Le consommateur dans la société Cookies 10 1,023 16/09/2020 09:35
Dernier message: amicale_du_pc



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.