Voyage au cœur de faux souvenirs
#1
J'ai décidé de vous emmener ce soir dans mes faux souvenirs. Ce que j'appelle "faux souvenirs" ce sont des moments qui m'apparaissent comme des flashs à certains moments et que je ne pense pas avoir réellement vécu. 

Faux souvenirs numéro 1:

Il y a de la fumée, beaucoup de fumée et de la musique assez forte. Je suis sur scène, dans une tenue en dentelle noire assez fine, j'ai un porte jarretelles et des bas ainsi qu'un tatouage sur le bas des reins. J'ai les cheveux lissés, beaucoup de maquillage et je maîtrise le pooldance. Les spectateurs fument du tabac. Ce sont majoritairement des hommes. Sur scène d'autres filles dansent avec moi et se déhanchent devant les regards des hommes. J'ai l'impression de faire ça depuis plusieurs années. Que c'est une routine. J'aime sentir le regard des hommes sur mon corps. Le reste est un peu flou. Je vois des billets, puis j'ai une clope à la bouche et je suis derrière la boîte de nuit sûrement. 

Faux souvenirs numéro 2:

Je suis sortie de mon propre corps. Enfin mon âme à quitté mon corps lorsque je me suis volontairement provoqué une overdose de cachets pour me suicider. Je vois ma famille pleurer devant mon corps puis appeler (les urgences sûrement) avec un téléphone. Je n'entends pas ce qui est dit. C'est comme s'il y avait une vitre insonorisée. Je crie mais j'ai l'impression que la vitre marche dans les deux sens. Je ne peux plus touché les objets que je vois. Je suis un fantôme, j'ai l'impression. Pendant plusieurs années j'ai regardé les dégâts de mon suicide sur les membres de ma famille. J'en ai fini par penser que j'étais coincée entre deux mondes. 

Parfois en pleine journée j'ai cette impression là qui revient aussi. Pas celle de la vitre insonorisée ni de ne plus pouvoir toucher d'objets. Mais celle comme quoi j'aurai ressuscité, je ne sais pas comment et que je suis dans une autre réalité que celle que j'ai quitté. J'ai récupéré mon corps. Mais je me sens vide. 

Je ne sais pas si cela peut compter comme un trip report mais j'avais envie de le partager voilà.
  Répondre
#2
Merci pour le partage Smile

La mémoire est fluide et se modèle facilement. J'ai moi aussi des souvenirs qui ne correspondent pas à un vécu réaliste. Par exemple, une forêt enchantée très ombragée avec un ruisseau plein de petites chutes. Je sais que je n'y ai pas été, néanmoins j'ai la sensation de l'avoir vécu.
J'ai fini par remarquer un tableau au-dessus de ma porte d'entrée qui ressemble à ce paysage. Je pense l'avoir mélangé avec le souvenir d'une visite très jeune dans la forêt de Brocéliande (je croyais fermement à l'existence de la fée Morgane), créant ainsi un faux souvenir. Mais en fait, il n'est pas totalement faux. Il ne se rapporte pas à un vécu physique mais j'ai réellement ressenti ces choses et donc elles font bien partie de moi.

Il m'arrive aussi de faire des rêves tellement réalistes que je les confonds avec la réalité et, même après avoir compris qu'ils ne la sont pas, je continue à les ressentir comme du vécu. Parfois je m'interroge très fortement, en cherchant des preuves.

Néanmoins ça ne me prend pas au milieu de la journée aussi fortement que toi.
Peut-être as-tu rêvé, vu des choses, qui t'ont marquée et que tu t'es appropriée. Peut-être ces images sont-elles tellement importantes pour toi (à ton insu peut-être) qu'elles t'ont imprimée au point de devenir une part de ton vécu.
  Répondre
#3
Ca me rappelle un peu des trips dissociatifs ce délire de se voir dans une réalité toute autre tout en ayant l'impression d'y appartenir et que c'est la réalité de tous les jours qui déconne . Enfin, je sais pas si c'est comme ça que tu le vis mais c'est le sentiment qu'on a à ta lecture .
Ton impression d'être morte et d'être vide, ça me rappelle une espèce d'épisode de déréalisation que j'avais vécu après un trip particulièrement dur au DXM (celui de ma description) ;
Mais pourquoi toujours relier à des drogues... sale esprit Indica ^^

Merci du partage en tous cas oui, c'est super intéressant ces tours que nous joue notre esprit .
Tout fumeur rêve de disparaître dans ses nuages . -Tesson

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit Smile 
https://www.stopennui.net

Mes Trips les plus marquants :

Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31341.html
DXM : http://www.psychonaut.fr/thread-31394.html
LSA : http://www.psychonaut.fr/thread-31804.html
Champis + Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31947.html
LSD + Kétamine : https://www.psychonaut.fr/thread-32051.html

  Répondre
#4
Et comment... On ... Règle ça ?
  Répondre
#5
Je ne saurais pas te dire . Il me semble qu'un moi après ou quelque chose comme ça, j'avais été camper un certain temps avec des amis . Le contexte fraternel et le changement brusque des habitudes et du confort auquel j'étais habitué m'ont beaucoup aidé . Disons que quand je campe avec des amis je suis en quelque sorte obligé de vivre dans l'instant et de laisser ma tête de côté, le tout dans la bonne ambiance de l'amitié . Du coup, le soir je me rendais compte que j'avais fait plein de choses sans penser à rien d'autre et je me suis peu à peu rendu compte que je me sentais "normal" à nouveau .
Mais ce n'est pas une solution miracle, c'est juste comme ça que je l'ai vécu .
Tout fumeur rêve de disparaître dans ses nuages . -Tesson

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit Smile 
https://www.stopennui.net

Mes Trips les plus marquants :

Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31341.html
DXM : http://www.psychonaut.fr/thread-31394.html
LSA : http://www.psychonaut.fr/thread-31804.html
Champis + Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31947.html
LSD + Kétamine : https://www.psychonaut.fr/thread-32051.html

  Répondre
#6
Génial....

J'ai oublié de préciser que je suis devenue le contraire de ce que je suis. Mon passé temps quand j'allais mal avant c'était d'aider des gens qui étaient encore plus mal que moi. J'allais sur Doctissimo et je m'intéressais aux gens, à leur vie, leurs problèmes. Aujourd'hui j'en suis incapable. J'ai toujours été incapable de m'aider moi même ça n'a pas changé. Mais les gens j'en ai plus rien à foutre maintenant. Parfois j'ai besoin de parler donc je parle à des inconnus sur des forums. En vrai j'essaie de faire avec. J'ai l'impression de m'être coupée en deux et que dans la faille il y a tout ces faux souvenirs. Des fois je ressens des frissons dans tout mon corps et je mecroule de sommeil sans raison. Je tiens plus une journée entière sans qu'à la fin ceci ne se produise.
  Répondre
#7
C'est facile à notre époque de combler un besoin de communiquer par internet mais perso je n'ai jamais réussi à établir un bonheur durable dans la solitude (pas la solitude physique forcément, mais l'absence de liens avec des gens que je côtoie au quotidien) . Après j'imagine qu'on est tous différents .

Aller à la rencontre d'autrui, se soucier d'autrui ce n'est pas forcément aider la personne ou se faire aider, pour moi en tous cas, c'est plus échanger un (ou des) moments agréables .
En plus, aider une personne, encore plus par l'intermédiaire d'un ordinateur c'est compliqué, au mieux on peut essayer de le guider vers ce qu'on pense qui va pouvoir l'aider ... mais j'ai la conviction qu'en définitive, les gens s'aident eux-mêmes même si il ne faut pas négliger l'importance d'un soutiens extérieur .

Je compatis ... prend soin de toi . Si tu vois un psy essaye de lui faire part de ça, d'entrer sans filtres en profondeur dans ton ressenti .
Tout fumeur rêve de disparaître dans ses nuages . -Tesson

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit Smile 
https://www.stopennui.net

Mes Trips les plus marquants :

Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31341.html
DXM : http://www.psychonaut.fr/thread-31394.html
LSA : http://www.psychonaut.fr/thread-31804.html
Champis + Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31947.html
LSD + Kétamine : https://www.psychonaut.fr/thread-32051.html

  Répondre
#8
Je ne dis pas que je suis heureuse...

Je crois que je vais abandonner et accepter ce qui m'arrive plutôt au lieu de chercher des solutions qui n'existent pas. Pas grave si je souffre il en faut bien qui meurent avant d'autres.
  Répondre
#9
J'ai oublié de préciser que j'ai aussi des réminiscences envahissantes. Mais c'est parce que j'ai vécu un trauma. Parfois j'ai des sensations physiques de dépersonnalisation, mon corps n'est plus mon corps, je ressens un froid, je me sens nu et vulnérable. Ces sensations sont déclenchées par des événements autour de moi, comme des contacts ou paroles indésirées, ou entendre / voir des mots qui me rappellent mon trauma.
Je ne crois pas trop à l'hypothèse de l'événement complètement effacé de ta mémoire mais par contre au lieu de chercher à supprimer ces sensations il serait peut-être intéressant de chercher à quoi elles se rapportent en toi. Tu as pu subir des petits traumas plus continuels (par exemple, un dénigrement constant, ce qui n'est pas traumatique en soi mais peut fortement abîmer l'esprit), dans ce cas tu peux demander de l'aide psychologique à ce propos et crois-moi, lorsqu'on tombe sur le bon guide on peut vraiment faire un bout de chemin. Par exemple, j'ai trouvé une psy spécialisée dans la gestion des traumas et elle va me faire travailler sur de la relaxation + affirmation de soi, pour avoir + de contrôle de soi et moins peur.

Ce que tu décris peut ressembler à une décompensation, un choc qui brise des barrières psychiques qu'on avait mis pour se protéger, et soudain tout part en miettes. D'où la sensation d'avant / après. La bonne nouvelle, c'est que si tu surmontes ça, tu pourras vivre en t'assumant entièrement. La mauvaise, bah c'est que tu en chies.

Prends mes conseils avec des pincettes car je ne suis pas psy, j'applique seulement des conseils que j'ai lu en m'aidant de mon intuition.

Il ne faut vraiment pas hésiter à en parler, demander de l'aide, t'ouvrir à de nouvelles personnes, y compris des professionnels. Si tu n'as pas confiance en ton psy, essaye de d'en chercher un autre sur des groupes dédiés (je peux t'en conseiller) en précisant que tu veux un psy "safe". Des gens ayant des problèmes similaires au tien sauront t'aiguiller vers un praticien correct. Néanmoins, ça ne peut pas aller dans de la volonté de ta part.

L'errance diagnostique fait partie du vécu de nombreuses personnes à problème psychiques, mais en t'accrochant tu devrais finir par trouver.
The following 1 user Likes Tridimensionnel's post:
  • Indica
  Répondre
#10
J'ai pas confiance en les professionnels. Disons qu'ils ont un schéma bien précis des choses et que généralement ils manquent d'écoute. J'ai pas confiance en la médecine. Je hais les hôpitaux. Je déteste y être enfermée. 

Je crois que cette angoisse de devoir retourner dans un hôpital me bouffe aussi. La dernière fois que j'y suis allée... J'ai pleuré dans un couloir au téléphone avec ma mère. La première réaction de l'infirmière qui est arrivée était de me dire de dégager car je n'avais pas le droit d'être là sinon elle me prenait le téléphone. Je veux être libre... Je veux gérer ma vie du mieux que je peux et pas subir les colères d'infirmière ou les soit disant conseils de médecins.

Je vais continuer a vider mon sac ici à propos de mes faux souvenirs puisque j'ai déjà commencé. Lira qui veut lire. Et merci à ceux de essayeront de... Me redonner confiance en les professionnels ? Ou bien juste ceux me parleront de leur vécu s'ils ont connu quelques choses de similaires. 

Je vois moins de flashs de faux souvenirs en ce moment. Ça doit être dû a mes céphalées de tension. Mais j'ai le cerveau en vrac. J'oublie ce que je fais des fois. Par exemple j'ai regardé pour prendre ma pilule ce soir et je me suis rendue compte que j'ai oublié d'en prendre une un jour. Pourtant hier j'ai le souvenir de l'avoir prise. Du coup j'ai gobé deux comprimés au lieu d'un ce soir. Je sais que c'est sûrement pas ce que j'aurai dû faire maid tant pis.

Je crois que le dernier faux souvenirs que j'ai eu c'était que j'étais en train de crever avec du sang dans ma gorge qui coulait. C'était un peu confus... 

Enfin voilà c'est tout pour ce soir,
Bonne soirée ou nuit à vous
  Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
Lightbulb L'interprétation du trip ou comment le voyage nous permet d'avancer. ZENDO 17 447 09/03/2018 12:50
Dernier message: Laura Zerty
  Un voyage à, et dans l'inconnu ! goRe 5 1,303 18/05/2013 09:46
Dernier message: goRe
  [Caléa] Voyage en afrique et révolution de l'amour Styloplume 6 2,125 01/05/2012 23:14
Dernier message: GuyGeorge

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)