S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


S-Ketamine : management urinaire et rénal

#1
Thumbs Up 
Hello tout le monde,
Je suis depuis peu en test de S-Ketamine en IM (je débute à des doses très faibles pour mesurer ma tolérance ~10mg) je semble bien le tolérer mais les effets positifs que je recherche, le potentiel antidépresseur (pour la population réfractaire ou résistante aux traitement médicamenteux conventionnels), n'est pas encore au rendez vous. 
Selon les récentes études expérimentales, j'ai lu que les doses usuelles pour ce cadre thérapeutique sont de 40mg à 75mg. L’intérêt soulevé est un effet très rapide et qui perdure plusieurs jours (environ 1 semaine) après la prise. Je pense donc tranquillement augmenter les doses par pallier de 5 ou 10mg jusqu'à atteindre la posologie adaptée.
C'est là que je m'adresse aux usagers hebdomadaire ou plus fréquents, à connaitre notamment leurs témoignage concernant d'éventuels effets indésirable sur le plan physique : problèmes rénaux(apparition de calculs), problème de véssie (infections...). Si c'est votre cas, je voulais savoir à partir de quelle fréquence de prise/dose vous avez pu constater ces problèmes ?

Dans la possibilité où je recourrai à un traitement hebdo à environ 50mg, je pense mettre en place des dispositions préventives en ce qui concerne ces effets indésirables facheux, qui pourraient se manifester à moyen terme. 

Des solutions naturelles semblent prometteuses : 
Citation :Quelles plantes pour soulager les calculs rénaux ?


Les plantes diurétiques peuvent être proposées pour favoriser l’élimination des calculs ou prévenir leur formation.
Les plantes diurétiques pour soulager les calculs rénaux
Les plantes aux propriétés diurétiques augmentent le volume des urines et permettent ainsi d’irriguer les voies urinaires. En cas de calculs rénaux, hors de période de crise, l’augmentation du volume des urines est destinée prévenir la formation de calculs en favorisant l’élimination des cristaux avant qu’ils ne deviennent trop volumineux.
Si l’activité diurétique de l’orthosiphon, du pissenlit, des baies de genévrier ou de la prêle des champs a été confirmée chez l’animal, aucune étude clinique n’a démontré leur efficacité chez l’homme. Les propriétés diurétiques des feuilles d’orties et du solidage ont été étudiées au cours de plusieurs essais cliniques. Malheureusement, ces études ont été faites sans placebo et leurs résultats, plutôt favorables à cet effet diurétique, sont entachés d’incertitude. L’usage des plantes diurétiques repose donc plutôt sur la tradition.
Les plantes diurétiques sont nombreuses : BardaneBouleauCassisGenévrierMatéOrthosiphonOrtie dioïque, Piloselle, PissenlitPrêle des champsPrimevère officinaleSolidageSureau noirThéier

En savoir plus sur https://eurekasante.vidal.fr/maladies/re...tztw8ij.99

Plusieurs compositions prêtes à l'usage sous forme d'infusion existent en pharmacie ou parapharmacie, mais on retrouve des associations très intéressantes dans des marques de thé.
J'envisage de les utiliser avant la prise, et quelques heures après la prise voir même plusieurs jours après en complément, histoire de bien entretenir mes fonctions rénales et urinaires et prévenir l'apparition de fâcheuses pathologies...

A vos claviers  Wink

Bise,
BoobaGump
Prototype personnel de Dieu, un mutant à l’énergie dense jamais conçu pour la production en série. Il était le dernier d’une espèce : trop bizarre pour vivre mais trop rare pour mourir...
#2
Hello!
J'ai déjà eu des soucis au niveau des reins après 1 semaine de conso journalière. Je pense avoir les reins assez fragiles aussi.
Donc après une semaine de conso tous les soirs (+ de 100mg), j'avais bien envie de me faire un hole, donc j'augmente les doses. Le souci c'est que la tolérance à la ké monte très vite je trouve, et donc trace après trace, je finis par m'envoyer environ 400mg dans le pif. C'est assez énorme quand-même et bon je décide d'arrêter parce qu'après 400mg j'ai même plus les effets de 80mg du début avec la même ké.

Une heure après avoir décidé de faire une pause, l'anesthésie part et je commence à sentir une douleur aigue aux reins. Je vais au toilettes, je vomis à plusieurs reprises. Je me sentais très faible, mon équilibre était fucked up, mon visage tout blanc.
Pendant 3-4 jours je continue de sentir un douleur très chiante aux reins. La nausée part mais j'ai vraiment de la difficulté à me nourrir (grosse aversion pour la bouffe) et j'ai l'impression que mon corps est vraiment malade. Probablement parce que les reins fonctionnaient mal et ne pouvaient pas bien filtrer le sang.
J'ai fait une pause kéta d'un an, et maintenant j'y retouche plus calmement (jamais plus de 200mg et jamais 2 jours de suite). Pour l'instant ça va très bien. Il m'est arrivé de ressentir que mes reins travaillaient un peu trop, et j'ai simplement arrêté pour une semaine ou deux.

Voilà mon expérience avec l'abus de ké, si t'as des questions n'hésite pas. Je m'y connais aussi en pharmacologie un minimum, ça peut aider.
Et l'équipe de modération te souhaite la bienvenue sur le forum d'ailleurs!
Say No And Protest
Mes trips-reports:
[HBWR] Walker, et sa version en rap ici!
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!
#3
Merci beaucoup ton témoignage est très intéressant. Je pense pas viser des doses supérieures à 75mg vu que c plutôt une approche thérapeutique que je vise, je vais quand même essayer la phytothérapie sous forme d'infusion d'herbes brutes et en parallèle teinture mère (prêle, pissenlit, bardane). Je vous tiens au jus !
Prototype personnel de Dieu, un mutant à l’énergie dense jamais conçu pour la production en série. Il était le dernier d’une espèce : trop bizarre pour vivre mais trop rare pour mourir...
#4
(13/08/2018 13:09)BoobaGump a écrit :
Je pense donc tranquillement augmenter les doses par pallier de 5 ou 10mg jusqu'à atteindre la posologie adaptée. 


Salut à toi !

J'ai un petit "soucis" avec cette méthode d'augmentation graduelle des doses jusqu'à atteindre "la posologie adaptée"... En effet, la tolérance immédiate qui opère avec la ké est quand même vraiment l'une des plus importante, du coup "la posologie adaptée"  avec cette méthode-ci risque d'être plus élevée qu'elle ne pourrait l'être avec un méthode plus "directe".

Alors attention je ne te conseille pas de t'envoyer une dose de cheval du premier coup, ce n'est pas ce que j'ai dit... Mais d'après moi, avec ces paliers il se peut par exemple que les effets de "la posologie adaptée" que tu recherches ne se fassent ressentir qu'à une dose de 75mg, là où ils auraient peut-être été présent avec une dose de 50mg en l'absence de ces nombreux paliers au préalable. (attention, les dosages indiqués sont vraiment juste à titre d'exemple).

Après que tu testes ton prod' avec une petite dose une fois pour voir ce qu'il vaut c'est très bien d'un point de vue RdR et tout ça hein, mais ces nombreux paliers d'augmentation de 5/10mg je trouve ça du coup "dommage".

Ou alors j'ai mal compris, et ces paliers tu vas les faire seulement d'une semaine à l'autre ? Dans ce cas-là perso je n'ai pas la réponse mais il faudrait voir à se renseigner sur la durée pour une baisse voir une disparition complète de la tolérance concernant la ké, et si une semaine suffit à ce qu'il n'y ai plus aucune tolérance ou presque... Je dirais que oui à des dosages tels que tu énonces, mais je n'ai pas les connaissances nécessaires en la matière pour l'affirmer.
Donc si d'autres personnes en savent plus et peuvent apporter leur lumière quant à cette question d'augmentation par paliers et dire ce qu'ils en pensent ils sont les bienvenus Smile

Enfin en tout cas tout ça pour le moment déjà juste pour te mettre en garde par rapport à la tolérance (immédiate ou à moyen/long terme) qui est des plus importantes avec ce produit Wink 

Sinon pour information, la kétamine peut aussi être mauvaise pour le foie, cela est bien moins connu que ses effets nocifs sur tout ce qui est système rénal/urinaire, mais oui, j'en ai fait la fâcheuse expérience en juin avec une hépatite toxique "médicamenteuse" (dû à la ké quoi) qui m'a value 15 jours d'hosto pas cool du tout, ce après un usage quotidien durant pas mal de semaines (quelques mois...), et vraiment c'est pas quelque chose que je souhaite à qui que ce soi.

Voilà c'était pour ma petite contribution Smile

Take care les psychows  Heart
#5
Re les gens , j'allais vous dire "Chers psychonauts ici Ruby Rhod, je suis toujours en vie !"  Big Grin

Ma conso a débuté en douceur à partir du mois d'août 2018, mais j'ai dépassé le protocole de test en recherche médicale vis à vis de la dépression (qui était de 50Mg en une prise une fois par semaine), mais j'ai dérogé aux conditions de l'essai, en prenant des doses jusqu'à 100mg (je le fais en intra musculaire) et assez souvent en enchaînant les prises toutes les 80minutes environs, parfois jusqu'à 6 fois par jours. Les premiers mois ce sont très bien passés, j'ai la chance d'avoir une charpente physique plutôt solide jusqu'à présent. 

J'ai expliqué à mon addicto que j'ai pris des doses supérieures en raison du fait que les bénéfices d'introspection que m'apportait la kétamine-s étaient "réharomisant de mon psychique", me redonnait une élan vital sans pour autant que ça soit excitant. J'arrive à parler avec plus de fluidité, plus de perspicacité (sauf quand je suis dans le pic de conso où là c'est un peut compliqué à tenir une conversation normale (état modifié de conscience?  Angel )

Mais depuis le mois de janvier, la tolérance s'est bien installée, j'évite de prendre des doses de cheval d'un coup du genre 200mg, je ne recherche pas le K-HOLE mais j'ai commencé à ressentir des douleurs sourdes et plutôt désagréables, semblable à une colique hépatique, qui en fait je pense est néphrétique, avec irradiation de la douleur vers la vessie. Je n'ai pas encore eu d'infection urinaire, mon bilan sanguin de février est normal, pour l'instant il semble que j'ai de la chance, mais je ne quitte pas l'idée de manager au mieux mes organes vitaux (agressés par la kétamine), en prenant mes teintures mères, boire 3Litres d'eau par jours quand une douleur comme j'ai ressenti dernièrement s'installe, mais qui fini par s'estomper progressivement et stopper au bout de 3 jours. 
Je suis en train de tester depuis ce début de semaine un autre complément alimentaire spécial infestions urinaires (produit préventif) je ne sais pas si j'ai le droit de citer la marque ici, mais par précaution je peux vous indiquer qu'il s'agit d'une grande marque de phytothérapie vendue en pharmacie, : 

C'est sous forme de gélule base de Bruyère, Canneberge
et de 4 huiles essentielles (Niaouli, Cannelle de Ceylan, Romain, Sarriette des montagnes).

Plantes combinées de phytothérapie et aromathérapie qui ont réputation d'agir favorablement sur la sphère véssie/reins et qui ont une action synergique.

Je fais la cure de 5 jours, j'en suis au 3ème et je ne ressens que du positif, plus de douleur.

Ma crainte à l'avenir de ma surconsommation sont : la formation de calculs rénaux et une agression de la paroi interne de la vessie. 

Je fais donc des pauses de plusieurs jours, d'une part lorsque l'effet tolérance grimpe en flèche, et d'autre part lorsque je sens que les choses commencent à se gâter au niveau de mon corps, dans la mesure du possible dès que je peux, je fais une cure de phytothérapie pour accompagner tout ça.

Ne pas oublier une chose, on a tous des sensibilités différentes, des faiblesses et des forces différentes que ce soit au niveau mental ou physiques (corps). Mon témoignage n'est juste qu'un témoignage d’expérience personnelle. Je n'incite bien-sur personne à faire la même que moi ^^

Simplement si ça peut aider certaines personnes juste pour enrichir une information, une documentation, je serais râvit de partager avec vous vos expériences.

(16/08/2018 03:12)Anaclitique a écrit :
(13/08/2018 13:09)BoobaGump a écrit :
Je pense donc tranquillement augmenter les doses par pallier de 5 ou 10mg jusqu'à atteindre la posologie adaptée. 


Salut à toi !

J'ai un petit "soucis" avec cette méthode d'augmentation graduelle des doses jusqu'à atteindre "la posologie adaptée"... En effet, la tolérance immédiate qui opère avec la ké est quand même vraiment l'une des plus importante, du coup "la posologie adaptée"  avec cette méthode-ci risque d'être plus élevée qu'elle ne pourrait l'être avec un méthode plus "directe".



Take care les psychows  Heart


J'ai commencé à des doses très faibles 4mg, puis 10mg, puis 20mg, puis 50mg. Je l'ai fait sur plusieurs heures pour juste voir si j'allais supporter le produits, j'avais la crainte d'une réaction allergique aussi. 
C'était mon premier test de la kéta-s. Je n'ai pris cette précaution que le premier jour. Après j'avais trouvé la bonne posologie. Et la vitesse de régime idéale était déterminée, un peu en autodidacte je dois le confier ^^
Prototype personnel de Dieu, un mutant à l’énergie dense jamais conçu pour la production en série. Il était le dernier d’une espèce : trop bizarre pour vivre mais trop rare pour mourir...


Topics apparemment similaires...
  La kétamine, remède miracle pour soigner les enfants suicidaires ? Laura Zerty 6 594 20/03/2020 12:25
Dernier message: Personne_
  Ketamine Jaune HardCorePsycho 75 14,648 29/01/2019 01:27
Dernier message: Biquette
  Ketamine - effet Anti depresseur AlphaCentauri 15 147 30/11/2018 14:35
Dernier message: Laura Zerty
  Légendes autour de la Kétamine Fustigo 2 522 05/11/2018 22:29
Dernier message: Fustigo
  Kétamine IV, à quoi s'attendre ? Doggysnow 76 9,605 08/03/2018 12:27
Dernier message: Me7h0dz
  Ketamine et coupe XxJoRgxX 2 697 21/09/2017 19:51
Dernier message: luxxxure
  La ketamine en IV. Légendes urbaines & Mythes. Lucid2.0 38 2,597 11/08/2017 00:09
Dernier message: Anaclitique
  Ketamine - Questions et mises au point Saankan 221 67,463 29/04/2017 15:31
Dernier message: Kethrope
  [ROA] Kétamine, sa ne rentre plus. Mr.G 9 2,031 03/04/2017 12:03
Dernier message: tytouf
  Ketamine - Légende Urbaine ou Réalité ? SolarBeam 15 1,759 21/03/2017 23:57
Dernier message: Guyna



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.