S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Rapport sur le MPA (Methiopropamine)

#1
Documentation :
Substance consommée : MPA (Methiopropamine)
Fiche Erowid : http://www.erowid.org/chemicals/methiopropamine/methiopropamine.shtml
Fiche PubChem : http://pubchem.ncbi.nlm.nih.gov/summary/summary.cgi?cid=436156

Expérience :
Date : 11/02/2014
Age : 29 ans
Poids : 81 kg
Heure de consommation : 23h00
Quantité : 100 mg (dose forte)
Redosage : 30 mg
ROA : Nasale (Sniff)
Setting : 2 consommateurs, 1 sitter, huis clot et lieu publique.

Résumé :
T + 0h15 : Légère sensation de montée à type de buzz.
T + 0h30 : Buzz bien présent. Stimulation physique débutante. Légère amélioration de l'humeur. Pas d'euphorie franche.
T + 1h00 : Plateau atteint. Stimulation physique marquée, besoin de sommeil gommé, légère tachycardie, 90bpm. Légère euphorie, léger besoin de parler, effet empathogène présent, mais modéré. Stimulation de l'humeur+++, à type de sérénité d'esprit, effet anxiolytique certain. Idée légèrement plus claire, pensée légèrement plus fluide. Plus une stimulation de l'humeur qu'une stimulation cognitive pure.
T + 1h15 : Buzz completement disparu. Stimulation physique identique. Stimulation de l'humeur toujours aussi présente. Redrop de 30mg.
T + 1h30 : Légère remontée. Sensation de stimulation mentale "sereine", et non pas anxiogène. Sensation de capacité à traiter les problèmes sereinement, et sans implication emotionnelle importante. Impression de "stabilité emotionnelle infaillible". Sensation d'être bien "posé" dans sa tête.
T + 2h30 : Stimulation physique toujours bien présente. Stimulation mentale toujorus aussi présente.
T + 4h00 : Stimulation mentale en déclin. Stimulation physique en leger declin. 80bpm. Contraction cardiaque toujours forte. Effet Inotrope certain du MPA, mais peu tachycardisant. Impossibilité de trouver le sommeil.
T + 6h00 : Stimulation mentale à environ 50% du pic maximal. Stimulation physique encore bien présente.
T + 7h00 : Stimulation mentale léregement présente. Mais toujours cette sensation d'être serein et vif à la fois. Stimulation physique encore presente. Prise de 10mg de Zolpidem. Sommeil trouvé en 15min. Bon sommeil. Court, reveil 5h plus tard.
T + 12h00 : Plus aucune stimulation mentale. Retour à la baseline mentale. Discrète stimulation physique résiduelle. Très légères palpitations.

Remarques :
Montée rapide en sniff avec sensation de brulure très forte, plus forte encore qu'avec l'Ethylphénidate. Mais disparaissant en 1 minute. Pas d'effet anesthésiant. Stimulation physique certaine, mais gérable. Stimulation mentale orientée sur le versant emotionnel/humeur, plus que sur le versant cognitif. Pas de franche sensation de pensée fluide et rapide, en revanche j'ai noté une stabilité émotionnelle durable, presque aussi longue que la stim physique. A aucun moment je n'ai ressentie d'anxiété ou de dysphorie.

Effets secondaires notables :
Effet inotrope++ (augmentation de la force de contraction cardiaque), légère tachycardie, douleur forte lors du sniff. Pas de descente, retour progressif à la baseline. Pas de déprime.

Conclusion :
Je dirais pour cet analogue de la methamphétamine que c'est un stimulant physique certain, mais tolérable, et qu'il joue plus sur le versant de la sensation de bien-être, de la regulation de l'humeur, et non pas sur le versant de l'acceleration de la pensée et de la parole. Il ne provoque ni anxiété, ni dysphorie. Ce qui est paradoxal car il jour beaucoup sur la noradrenaline et moins sur la dopamine. Il ne provoque qu'une legère euphorie en revanche.
On retrouve en tout cas cette sensation de bien-être "posé", de stabilité émotionnelle qu'on peut avoir avec de la MDMA, l'euphorie en moins. La sensation de pèche etant assez présente tout de même. Il n'y a pas de descente, pas de déprime.
Craving present mais gérable.
En gros, le MPA est assez empathogène, peu euphorisant, très anxiolytique, modérément à très physique.
#2
Pour continuer dans la grossière comparaison avec l'Eph, aurais-tu senti quelques "pressions", comme des points (pas douloureux mais très désagréable) au niveau des poumons, du cœur, ou alors je ne sais où lors du redrop toi aussi ? (Le tout en plus, sans en avoir abusé)
Et au niveau du craving je suis bien d'accord, bien gérable par rapport à d'autres produits. Et je tiens à préciser que je gère très mal les descentes en temps normal.. Mais faire attention à ne pas tomber dans le piège plus que vicieux du "Tranquille ça m'a l'air bien gérable" enfin bon, ça parait évident :nod:.


Gracias pour le report bien détaillé au passage !
Tout n'est que vibration. L'AAAAmour...

#3
wombat a écrit :
Pour continuer dans la grossière comparaison avec l'Eph, aurais-tu senti quelques "pressions", comme des points (pas douloureux mais très désagréable) au niveau des poumons, du cœur, ou alors je ne sais où lors du redrop toi aussi ? (Le tout en plus, sans en avoir abusé)


J'ai test en comprimé couplé à du 5MeoDalt et d'autre avec du NM5AI et j'ai ressenti cette pression au coeur à plusieurs moment, pas de quoi 'avoir peur' mais c'est la première molécule à m'avoir fais ça. C'est une particularité ou c'est commun aux stims ? Car perso la C qui me stimule franchement + ne me le fais pas .
#4
Pour ma part j'ai ressenti ces effets bien relou seulement lorsque je prenais des stims oui, mais surtout avec l'eph, le dichloro et le MPA. Quand ça m'arrive, je me pose, bois de l'eau et respire bien profondément... ça change pas grand chose mais ça me rassure de réagir comme ça ^^
Tout n'est que vibration. L'AAAAmour...

#5
Cool, merci pour ce report! Intéressant. J'hésitais à en prendre lors de ma dernière commande...

Par contre je rejoinds Bjord, comment tu peux affirmer ça ? Et concernant l'effet inotrope+, comment t'as pu évaluer?
#6
Pour l'effet inotrope c'est purement subjectif. Je sentais que les contraction etait forte. Plus forte que d'habitude, mais pas plus rapide franchement. Donc pas chronotrope, mais plutot inotrope. Après c'est pas de la science que je suis en train de faire... Juste j'essaye de coller des mots les plus juste sur ce que j'ai ressenti.

Pour le fait que c'est plus noradrenergique que dopaniergique, ou en tout cas, que le ratio est plus fort que l'ethylphenidate, je sais plus où je l'ai lu, j'ai tellement lu de truc sur pubmed, et d'autres sites, que je me rappelle plus quel article en parlait. Mais je vais tacher de le retrouver Wink .
#7
Ce que tu veux dire c'est que la stimulation physique se fait plus ressentir, non ?
C'était en tous cas mon impression, mentalement, ça va pas très vite, c'est plutôt posé en fait. Par contre ça peut être vraiment long, alors que le "buzz" est plutôt court. Attention aux redrops, même si la descente est douce.

J'ai aussi eu des palpitations et des grosses douleurs au thorax, impossible de s'allonger. -> SPORT (sobre, hein)
#8
J'ai test sous forme de cristaux, je dirais qu'un trace de 100mg est gérable et agréable (assez empathogène et stimulant durant 30min à 1h) mais le redrop doit être évité, il n'apporte rien si ce n'est une stim résiduelle bcp plus longue. Le lendemain de 2 traces (100mg + 70mg) à d'ailleurs été douloureux (maux de tête, sensation de froid/chaud, ect. mal être global mais purement physique). Bref une tracounette peut être sympa avant une soirée ou avec sa chérie pour une partie de sexe, mais c'est tout. Globalement peu intéressant :-|
#9
Salut,
J'ai fait une commande de RC de 5-EAPB et de MPA et j'ai testé tout récemment la MPA, entre hier et aujourd'hui avec des amis. Nous venons donc de faire un sort au sachet de 1G et nous voulions nous attaquer au 5-EAPB mais le problème (ou la bonne nouvelle, à voir), c'est que je me suis rappelé avoir lu des choses concernant l'incompatibilité, du moins le grand danger, qu'il y a de mélanger des produits qui agissent sur la serotonine (c'est le cas du 5-EAPB) et d'autres stimulants qui au contraire vont inhiber la recapture de la sérotonine, ce qui est apparemment le cas de la MPA de ce que j'ai compris
(c'est à dire surement pas grand chose en fait :paranoidSmile.

Donc en clair ma question est la suivante: Y'a t'il un danger pour nous de prendre le 5-EAPB, juste après avoir pris de la MPA?
Et si quelqu'un pouvait m'expliquer un peu mieux cette histoire "d'incompatibilité".

Merci d'avance.
#10
Tu risques de mourir dans d'atroces souffrances...mais au moins tu ne seras pas mort sans savoir arf.

Sérieux si tu restes dans des dosages normaux (voir même à la baisse) et que t'es habitué à la drogue, il n'y a pas de raison que ça se passe mal, mais bon faut pas t'étonner si derrière tu te payes ta pire descente de cinq jours...sans séroto la vie c'est tout de suite moins cool..
Le Plus Appelle Le Plus
#11
:lol: Ouai ok je vois, merci de ta réponse.
Je me suis renseigné en parallèle, ça à l'air jouable.

J'ai retrouvé le nom du truc dont je me méfiai: le syndrome sérotoninergique.
#12
Je te conseille d'être très vigilant, c'est tout de suite moins fun de prendre des prods quand ça inclue taper dans les risques vitaux. Certains te disent que c'est une question de dosage, mais je rappelle que c'est aussi très dépendant de sa personne (et on ne peut pas savoir comment on va réagir). Après à chacun de voir, pas question de juger, mais attention au dosage, vraiment, si tu décides quand même de le faire (genre ne pas prendre le dosage qu'on prend avec chacun des produits individuellement, plutôt carrément diviser celui des deux produits. Après impossible de savoir de quand à quand c'est safe, et l'expérience des autres ne garantit rien).
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
#13
Et il y a aussi la fatigue à prendre en compte, quand tu t'es déjà lessivé avec un prod et que t'en veux encore, c'est pas comme-ci tu recommençais un trip en étant frais !
Le Plus Appelle Le Plus
#14
Je crois pas que le MPA joue sur la séroto. Que sur la Noradré et la Dopamine. Donc bon...
Par contre enchainer 2 stim, tu risque d'avoir une descente un peu hasardeuse et pas glop.

J'ai redonné une chance au MPA en début de semaine. Et en fait je me suis rendu compte qu'il y'a bien une petite descente pas cool, que j'avais pas réellement senti la première fois vu que je étais couché à l'amorce de celle-ci. Pas ce coup-ci, je l'ai pris en fin de mâtiné.
J'ai pris une trace de 100mg, et redosage de 2 x 50mg en trace. Donc je rajouterai à mon rapport que OUI il y'a une descente, et elle est un peu anxiogène quand même. Ca tachycarde pas mal à certains moments même...
Le lendemain pas de mal être physique mais plutot psychologique. Disons que j'ai perdu un peu ma joie de vivre le matin au levé et une bonne partie de la journée, (ça allait mieux en fin d'aprem) 2 jours d'affilé, et j'avais pas une grande motiv pour entreprendre des trucs... Bref, une sorte de petit crash "dopaminergique", vu que ca joue dessus. Et un peu anxieux pendant ces 2 jours.

En revanche, je confirme que c'est bien stimulant, fatigue gommée, pas trop tachycardisant, et surtout anxiolytique +++. On est "bien" sous MPA. Y'a un truc kiffant si, des petit frissons avec chair de poule qui parcourent le corps, bien sympathique, mais rares... Après on est pas "super bien", euphorique et tout et tout. Juste bien. C'est pas non plus génial génial... surtout pour les 2 jours qui suivent, le jeu n'en vaut carrement pas la chandelle !
Si on a des trucs a faire (boulot, entourage tout le temps) les jours suivant peuvent passer sans trop de problème je pense, par contre si on a rien a faire la vie n'est pas des plus kiffante...
Et avec 200mg dans le naso, le "shrinkage penis" est bien là...

Et je confirme ce qui a été dit plus haut, les redrop ne rajoute vraiment pas grand chose au kif, mais beaucoup à la descente !

Du coup, produit dont je ne vois plus trop l'intérêt.
#15
Sisi la Mpa joue pas mal sur la sérotonine, y'avait une étude sérieuse là dessus mais je retrouve pas .. C'est au contraire la dopamine qui semble délaissé je crois
#16
Ah je suis preneur alors de cette étude, car sur la page de Wikipedia ils disent que ca ne joue que sur la dopa et la noradré. Pas sur la séroto.
Methiopropamine - Wikipedia, the free encyclopedia

Leur assertion est sourcée en plus, mais impossible d'acceder à la partie de l'article qui en parle, seulement à l'abstract...

EDIT : c'est bon, en fait on peut accéder a tout l'article.
Et voici le tableau des affinité des substance par rapport au transporteur :
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles.../table/T2/
Et le MPA à vraiment une très faible affinité pour le transporteur de la Sérotonine.
Après ca veut pas dire qu'il n'est pas agoniste de certain récepteurs... Mais il n'entraine pas directement de relargage serotoninergique. Si j'ai bien compris...
#17
//
#18
Tiens, il y a un seul truc intéressant qui s'est passé pendant cette deuxième perche au MPA et qui pourrait appartenir à un certain "psychédélisme" au sens large. C'est que les musiques me paraissaient plus lentes. Un son au tempo de 128 BPM me paraissait presque un mid tempo voir un down tempo tranquilou, au lieu d'être un truc dance en gros. Au point que j'ai même vérifié en mesurant le tempo de plusieurs son, pour voir si ce n'était pas mon postulat de départ (que ces sons soient à 128 BPM) qui était faux. Et non, ils étaient bien à 128 BPM. Mon cerveaux les percevaient à 100-110 BPM ...
La drogue c'est mal....
#19
La MPA joue sur la séroto ? jamais constaté d'action sérotoninergique ni vu d’étude dessus !
Sinon Alex, tu avais consommé autre chose ? un set et settings peut etre plus psyché que d'habitude ? En tout cas, la MPA ma parfois laisser dans des états assez loin (avec le dosage adéquat bien sur) mais niveau psychédélisme de la molécule seul , j'arrive pas a trouvé !

Par contre (mélange pas RDR du tout....) MPA/Alcool/Cannabinoid ma procurer une perche euphorique, assez psyché (mais surtout du au cannabinoid je pense) et stimulante (une simili perche a la MD , avec bien sur des différences et le corps qui prend plus chère je pense !)
#20
Non non j'avais rien consommé d'autre !
#21
Merci beaucoup Alex!!! C'est quand même fou, moi avec la MPA si je prends 100mg d'un coup je meurs sur place je pense. J'ai toujours sniffé l'MPA a hauteur de 10 - 30mg. Et ça réveil déjà pas mal. Et c'est marrant comme dit wombat les sensations de pressions (coeur, poumons etc..) moi j'ai sa mais avec la Methoxetamine, dois-je m’inquiéter?
Hell, It's about time!
#22
Peut être que je surdose en fait ??? :roll:
Ou alors c'est le MPA que j'ai chopé qui est tout pourri...
Faudrait que j'essaye 20-30mg une fois juste pour voir...
#23
Personnellement je prends un para de 100mg environ et j'attends la montée.
Dès que la montée se fait ressentir je tape 50mg et la c'est parti pendant au moins 3h.

J'ai l'impression que cette molécule, à faire dose, nous donne la même descente qu'à forte; Lorsque j'ai testé cette substance pour la première fois, j'avais pris 50mg en para et j'avais ressenti qu'une très faible stimulation mais une descente assez conséquente au vu du dosage.
Lorsque je dépasse les 400mg tout au long de la soirée (en 6-8h environ) j'ai une descente plus marquée mais pas non plus très éloignée de celle que j'ai ressenti avec seulement 50mg. Par contre je suis d'accord, il manque de l'effet empathogène même s'il est un peu présent.
Libido décuplée mais bon courage pour durcir ! Pour moi c'est très difficile avant dernière dose +5h.

Si vous voulez taper et que vous avez du MPA en cristaux, attention à bien la réduire en poudre fine, sinon aie aie aie.


Topics apparemment similaires...
  Rapport sur l'Ethylphénidate LegrosAlexandre 9 3,873 26/06/2014 16:59
Dernier message: Nixo
  Rapport sur la 4-MEC (4-methylethylcathinone) LegrosAlexandre 5 4,451 21/05/2014 17:01
Dernier message: Laura Zerty
  Exemple de rapport toléré D.F. 1 2,514 27/01/2014 23:26
Dernier message: CheesePizza
  Methiopropamine : examen de la substance et pensées annexes the_seeker 22 17,772 30/11/2012 11:48
Dernier message: lemmiwinks



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.