S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Que faire sous LSD ?

#1
Yop tout le monde, j'ai pas vue de topic similaire donc je me permets d'en créer un nouveau.

Bien que tout et n'importe quoi deviennent super intéressante sous LSD, il y a bien des activités qui le sont plus que d'autres, donc je le demande à vous : d'après votre expérience, quelles sont les meilleurs activités à faire sous LSD ? Les choses insoupçonnées ou banales à essayer ?
#2
quoi, la télé, lecture, musique, des bonnes choses à manger et boire?? Mouais de toutes façons mais ce qui est intéressant est d'apprendre à se conduire, à réagir et se comporter pour que ça ne se voit pas... A force de perfectionnisme on peut arriver à des résultats en société mais il faut faire cet exercice avec un pote ou plusieurs potes pour se corriger, s'améliorer...

je suis sur que comme moi souvent les trippeurs se demandent et demandent aux potes "est ce que ça se voit?"
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
#3
..
#4
Tu peux te branler.
Un peu dérangé, maintenant que j'y pense... AH OUAI !! HAHAAAAAAAA :finger:
#5
Kronenberg a écrit :
Non, plus sérieusement, si tu prends du lsd uniquement pour travailler ton air de ne pas en avoir pris, autant ne rien prendre!

Y'a tellement de discussions à avoir avec tes amis, de petites et grandes choses à voir à l'intérieur de toi, de beauté à redécouvrir le monde... que cela en deviendrait apologique, ce qui est interdit ici Smile



en plateau eux demandent ou toi de même tu n'as jamais demandé aux potes si ça se voit?? et ils répondent généralement "un peu".
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
#6
Les musées c'est bien. Je te conseille celui de la fac de médecine, y'a un feotus dans un bocal.
If I look hard enough into the setting sun
My love will laugh with me before the morning comes

Tu es de l'horizon les 23 éclats de verre

"I'm naked and I highly recommend it. Oh yeah, I'm also on acid. I highly recommend that too."
#7
..
#8
Manger du taboulet. C'est ouf ! (en gros goute à tout ce que tu trouve, le plaisir gustatif est totalement changé, et les gouts aussi!)

Regarder le film "Ace Ventura". (pareil pour la perception, des trucs que tu voit pas d'habitude, bah tu les verras sous LSD)

Ce faire masser par ca copine.

Prendre une douche. (ouf aussi ça, tout simplement génial, enfin pour moi, j'ai l'impression de renaître, que toute la journée j'ai accumulé de la crasse, et que d'un coup, tout disparaît, je suis lavé de ma journée et de tout ces tourments)

Ne pas boire du lait. (ignoble)

Marcher pied nu.

Enfin bref. En faite peut importe ce que tu fait, pour moi, tout est nouveau et génial sous LSD.
#9
Kronenberg a écrit :
Jamais dit le contraire, mais je pense que MrXaver cherchait quelque chose de plus constructif à faire que de demander à ses potes si çà se voit pendant tout le trip...


ah bhain alors on peut regarder les feux de circulation d'un carrefour. Le rouge au vert et idem contraire avec les flots de bagnoles qui vont , s'arrêtent, le cèdent aux autres... pour s'infuser la révélation sur la société, le traffic, la connexion, le deal... Sérieux!!
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
#10
..
À l'heure actuelle, il est d'accord.
#11
Il ironisait sur le fait que la plupart répondent que tout est intéressant sur trip.
Hors je vais vous surprendre, moi c'est plutôt l'inverse,
Je m'"ennuis" facilement pendant un trip (j'ai pas dis souvent hein juste facilement), j'ai parfois l'impression de rater quelque chose de grand, je cours après des savoirs et des expériences que je n'aurais pas le temps de vivre.
Si j'ai un mauvais set/setting avec peu de stimulus, s'empare de moi un ennuis viscéral, qui me fait souffrir, Et je fais donc des choses stupides et irréfléchis pour m'en échapper.
+ 2 H
- 2 N

#12
La vit C sous trip n’est pas une idée terrible. De surcroît, la vit C brûle fortement à l’injection m’a t-on dit. Mais j’ai vérifié ce matin, ça m’a l’air d’être une connerie puisqu’elle est tamponnée par de la soude pour obtenir un pH neutre. Donc, à priori, proprement injecté ça doit passer. Peut être que la personne n’avait fait cette injection correctement.
-@-@-@-@-@-@-@-@-@-@-@-@-@-@-@-@-@-@-@-@-@-@

Enthusiastic about "The Lyre of Extreme Fanatical Romanticism".

And by all the members bringing this forum to life.

¿ Sein sans micro ? Expect no mercy on your product. It will violently plow your body and your ego.

50 % drugs
50 % sex
50% women and why not men









#13
Je plussoie pour la douche = ouais, une renaissance du moi intérieur qui réussit à faire la paix avec le corps qui l'abrite Smile

Yes, of course, le sexe c'est bien Smile

Faire de la musique (ouais faut etre musicien, c'est mieux)

Faire du feu. Peut s'avérer compliqué. Déjà fait sous 2C-E en plein hiver, ça vous change un trip du tout au tout Smile

chiller dans un jardin lors d'un barbeuc avec des potes (le dimanche aprèm sous acide c'est sympa de toute façon)

Un truc que j'ai envie d'essayer c'est de me balader sur un port sous acide pour regarder les bateaux.
Melody Neslon a les cheveux rouges, c'est leur couleur naturelle...
#14
Regarder mes tentures pendant des heures.

Celle qui arrive :

[ATTACH=CONFIG]18107[/ATTACH]

Celle dans ma chambre :

[ATTACH=CONFIG]18108[/ATTACH]


Mode mouche activé!
I am the divine spirit that harmonizes with the laws
projecting the digital loom,the tool of experiencing desire and finding ecstasy in process.
I am me, we are you

Il est donc primordial, y compris dans l'intérêt des teufs, de se mobiliser et de soutenir les amateurs de substances psychoactives.Peu importe si tu consommes des drogues ou pas. Nul n'a besoin d'être homo pour soutenir la Gay Pride.
#15
Le truc c'est que sous acide tu peux tout redécouvrir!

@Amicale_du_pc: Je vois pas l'intérêt d'essayer de paraître sobre pendant le trip, ça peut être un jeu marrant certes mais moi je pense qu'en étant juste soi-même y'a moyen de beaucoup plus s'amuser, quitte à passer pour un retardé aux yeux des gens du vilain monde réel ^^

Sinon moi j'aime bien écouter du son, danser, discuter de tout et n'importe quoi, voir des nouvelles choses, jouer avec les fractales, marcher pied nu, fumer des bons pets (moi j'le fais, c'pas pour autant que tout le monde devrait faire ça, y'a des gens qui supportent, d'autre pas, mais moi j'kiffe ma race, rien que le symbole du joint qui tourne entre les gens et tout ça me fait grave rigoler haha) bref y'a vraiment pleins de trucs! Faut juste être dans un bon état d'esprit :weed:
"Si chaque personne savait ce que les uns disaient sur les autres, il n'y aurait pas deux amis au monde"

RedwaR @irc!

#16
@Dimitrip quand on essaye le self controle du paraître c'est un peu au même registre que l'acquisition de la connaissance de soi. En trip (quand le trip est bon) on prospecte la quantique, la place de l'homme dans l'univers, dans la société et le self controle est une des "spécialisations" optionelle. On ne le fait pas au 1er trip mais on y vient...

c'est une forme d'apprentissage pour les droits du trippeur vis à vis des gens, surtout pour sortir aller chercher des croissants, répondre à un intervenant étranger faisant irruption dans le trip, etc... quelqu'un vient et demande "qu'est ce que vous faites" et pouvoir répondre "pour l'instant rien". Evidemment au moment le plus intense d'un trip de 180 mµ ou la première x c'est différent mais il y a un stade où on essaie des choses dans un trip et même on reprend ces essais d'une x à l'autre, on "retrouve" ces essais pour mieux y arriver. La nature de ces essais peuvent être faire du café sans négligences, trouver une déduction toute philosophique, ou parvenir à faire ronronner le chat...

Pck on sait qu'il y a l'impondérable qui peut avoir incidence sous toutes sortes de formes. Il peut y a avoir le bad, mais ce n'est qu'une éventualité sur une palette très étendue d'impondérables possibles. Il peut par ex y avoir le concierge qui vient demander de baisser la musique. Pour le bad ou une bêtise on cherche tjs le système pratique pour éviter les mauvaises vibrations quelles qu'elles soient. Le système D pour parvenir à cela est le self contrôle. C'est artisanal en pleine sidération mais avec beaucoup de valeur...
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
#17
Aller en teuf... Regarder les gens, les attitudes, chercher ce qui nous lie, nos égos, nos amours, de quel bois on est tous fait. Accepter. Danser. Laisser venir l'animal. Redevenir du hasard.

Et vas-y r'garder les étoil' !
Montagnes derrière, montagnes devant
Batailles rangées d'ombres, de lumières,
L'univers est là qui enfle le dos,
Et nous, si chétifs entre nos paupières,
Et nos coeurs toujours en sang sous la peau.

Supervielle
#18
amicale_du_pc a écrit :
@Dimitrip quand on essaye le self controle du paraître c'est un peu au même registre que l'acquisition de la connaissance de soi. En trip (quand le trip est bon) on prospecte la quantique, la place de l'homme dans l'univers, dans la société et le self controle est une des "spécialisations" optionelle. On ne le fait pas au 1er trip mais on y vient...

c'est une forme d'apprentissage pour les droits du trippeur vis à vis des gens, surtout pour sortir aller chercher des croissants, répondre à un intervenant étranger faisant irruption dans le trip, etc... quelqu'un vient et demande "qu'est ce que vous faites" et pouvoir répondre "pour l'instant rien". Evidemment au moment le plus intense d'un trip de 180 mµ ou la première x c'est différent mais il y a un stade où on essaie des choses dans un trip et même on reprend ces essais d'une x à l'autre, on "retrouve" ces essais pour mieux y arriver. La nature de ces essais peuvent être faire du café sans négligences, trouver une déduction toute philosophique, ou parvenir à faire ronronner le chat...

Pck on sait qu'il y a l'impondérable qui peut avoir incidence sous toutes sortes de formes. Il peut y a avoir le bad, mais ce n'est qu'une éventualité sur une palette très étendue d'impondérables possibles. Il peut par ex y avoir le concierge qui vient demander de baisser la musique. Pour le bad ou une bêtise on cherche tjs le système pratique pour éviter les mauvaises vibrations quelles qu'elles soient. Le système D pour parvenir à cela est le self contrôle. C'est artisanal en pleine sidération mais avec beaucoup de valeur...


Vu comme ça ! Mais l'idéal reste quand même d'avoir un set&setting béton pour éviter tout risque du style. Genre les keufs qui viennent pour une plainte à cause du bruit. :O
Effectivement il faudrait être en mesure de juste passer pour alcoolisé... mais ce serait franchement chaud.

J'avais fait ce topic là où il y a quelques idées : http://www.psychonaut.com/psychonautique...utres.html
Et ça : http://www.psychonaut.com/psychedeliques...ieurs.html
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
#19
alors après lecture l'idée des jeux avec les ballons gonflés à l'air (pas hélium) ça semble très bien
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
#20
- se faire prêter un instrument dont on ne sait pas jouer et en tirer quand même du plaisir,
- croquer le portrait des amis présents, rigolade garantie et souvenir pour plus tard,
- à quatre pattes dans l'herbe comme on faisait il y a très longtemps, retrouver le monde des rampants, des fourmis, des insectes sans nom, de tout ce qui est petit,
- se souvenir que dans certains domaines on en savait autrefois parfois plus qu'aujourd'hui,
- se promener sous les lignes à haute tension et sentir physiquement l'électricité toute proche,
- regarder le ciel et s'apercevoir que ces fameuses constellations qu'on a jamais été foutu de reconnaître on les identifie maintenant distinctement,
- se souvenir qu'on les voyait déjà et qu'on les regardait souvent il y a encore plus longtemps, mille ans peut-être, quand on était berger...
...et le feu dans la cheminée, et pipi dans la neige, et tout ça...
#21
Vétéran a écrit :

- à quatre pattes dans l'herbe comme on faisait il y a très longtemps, retrouver le monde des rampants, des fourmis, des insectes sans nom, de tout ce qui est petit,

Roulaaaaaaaaaaaades !

En clair, accepter de redevenir un enfant. C'est ça le lâcher prise. Wink
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
#22
Citation :En clair, accepter de redevenir un enfant. C'est ça le lâcher prise. Wink

Et c'est tellement génial quand tu arrives à se "lâché prise", ma dernière goutte à été merveilleuse, et comme tu dit, je suis redevenu un enfant de 8 ans, et c'est ça le plus cool, c'est que dans l'enfant il y à cette innocence et c'est inconscience, que tout le monde regrette en étant adulte, parce que ça manque, de ne pas être conditionné à pensé à toutes ces choses du quotidien. Tout redeviens découverte et terrain de jeux.

Si vous voulez y'a mon TR sur cette fameuse goutte (une de mes perches que j'ai apprécier le plus)
http://www.psychonaut.com/lsd/56138-lsd-...aique.html
#23
Faire semblant pour de vrai.

#24
Allez en free partie ! Bon la musique est un peu trop agressive à mon goût mais l'ambiance, les lumières, les gens... Il y a tout ce qu'il faut pour jouir pleinement de la substance Wink
Sinon effectivement comme tout le monde le dis, savoir lâcher prise, arrêter de réfléchir et faire tout ce qui te passe par la tête (je parle juste de divertissement hein, faut pas faire des choses trop dangereuses hein!).

Après si tu peux essaie d'aller dans la nature! Je ne l'ai jamais fait mais qu'est ce que ça doit être bon!
#25
Regarder une machine à laver tourner. Toutes ces couleurs qui se mélangent...
#26

Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
#27
Je serais curieux de savoir comment arrêter de réfléchir sous acide.
Le cerveau devient "polyphonique" (je suis musicien, je ne vois pas d'autre terme plus adéquat). Je peux avoir une conversation avec un ami tout en pensant à des dizaines d'autres choses en même temps.
J'aimerais canaliser tout ça, mais ça me paraît vraiment impossible.
#28
Concrètement sous lsd tu ne peux pas arrêter de réfléchir, c'est propre à l'acide !
Ce mindfuck, ces idées qui fusent, viennent, et repartes pour revenir, penser à des choses qu'en étant ajun tu ne penses pas, enfin cette état de conscience altéré
c'est ça la beauté du lsd !

Et pour revenir au sujet :
Ben si t'es seul écoute de la musique en appréciant les CEV ou dessine, joue de la musique, chante pour voir la couleur des sons de ta voie ça peut être marrant ahaha !
Si vous êtes plusieurs, sortaient redécouvrir la ville ou de beaux endroit ! Même si bon sous lsd, même une poubelle peut paraître belle sans déconner ahaha !
#29
on réfléchit sous LSD pck on essaie de savoir... On ne sait pas ce que on veut savoir et c'est pour ce savoir que on réfléchit... et parfois ON TROUVE !!!
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
#30
Essayer d'aligner son rythme cardiaque sur les basses d'une musique, s'autohypnotiser ( pendant deux bonnes minutes j'ai figé ma main et l'ai posé sur un coussin, j'ai essayer de la "dissocier" de mon corps et ce fut un succès, pas possible de la bouger tant que je n'ai pas eu le reflexe de me dire que c'est bien ma main, que je m'étais hypnotisé ) , déformer ses hallus, déformer la réalité par la pensée, regarder le ciel, les nuages, les arbres, winamp et puis tout ce qui passe par la tête en vrai, tous nos sens sont exacerbé sous L Tounge


Topics apparemment similaires...
  Faire tester son Lsd Ulysse36 16 2,419 12/11/2014 01:06
Dernier message: HighCat
  Comment faire des cartons de LSD bangus 10 5,265 10/11/2006 14:50
Dernier message: bangus
  du LSA pour faire du LSD derckain 14 6,930 05/03/2006 21:15
Dernier message:



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.