Idéologie sataniste dévoilée dans les clips ?
#1
Ce sujet va peut-être ne pas plaire aux fans des musiques exposées mais je voulais aborder cela parce que cela me choque depuis qq temps...
C'est le fait que l'idéologie sataniste est de + en + affirmée dans l'industrie musicale. Avant cela se limitait au métal ou bcp de groupes "prêtaient allégence au diable" et ne s'y cachait pas (dans le titre des musiques, paroles, noms de groupe..)
Mais maintenant ça va plus loin, ça touche les tubes les plus connues. 

Je commence avec cette musique sur laquelle je suis tombée récemment et que dire du clip:
https://www.youtube.com/watch?v=r5dNcKTcnPA

-> enfant maltraité, des signes sataniques à foison, le tout sur le fond d'une musique "festive" lol

Autre exemple, moins explicite : 
https://www.youtube.com/watch?v=FN3bTP84GCU

-> de tels clips reviennent maintenant très souvent. 
Des choses très bizarres apparaissent, l'ambiance est souvent assez glauque dans le clip : la fille avec les yeux hypnotisés, plus tard la fille avec des ceintures tout autour d'elle. 

Et de tels clips il y en a plein maintenant, ces popstars qui font de millions de vues avec la meme recette : musique festive avec parole ambigue en total décalage avec le clip qui est souvent glauque, édulcorée avec des couleurs vives. Mais dans le fond il se passe souvent les mêmes choses, le meme thême revient : des personnes enchainées, des signes bizarres... Je parle de clips à la Katie Perry, Lady Gaga etc... dans ce style là.

Et je passe des chansons où des artistes dans les chansons disent explicitement qu'ils ont pactisé avec le diable -> Johny Halliday, Rilès.
Sans parler du métal Big Grin

Alors quoi c'est des métaphores ? Ou alors une réalité mais qui se passe à un autre niveau ? (au niveau de l'âme)  Wink
Quand on a accès à ce niveau, on se rend compte de certaines choses quand même.

Plusieurs témoignages d'artistes qui disent que dans le monde de l'industrie musicale pour passer un certain rang de célébrité, il faut faire certaines choses...
Quand on s'ouvre au monde de l'âme (plus subtil que la dimension physique/matérielle), on commence à voir et comprendre des choses qui étaient perçus pas avec le même angle dans la "réalité ordinaire" on va appeler ça comme ça..
On voit que des âmes pactisent avec le diable (je préfère dire l'ombre car le 'diable' est empreint de trop de choses dans l'imaginaire des gens) pour accéder à des privilèges etc...
Certains plus que d'autres forcemment.. mais personne n'est épargné moi y compris, j'étais le premier surpris de voir que j'ai des parties en moi qui "ont pactisé" Angel
On est tous concerné MAIS je le répète certains c'est avec toute leur âme qu'ils ont plongé dans la marmite rouge. 

Bon, sujet sensible, je l'aborde quand meme, certains ne sont pas prêts à entrer dans ces sujets-là.. Mais l'industrie musicale commence à révéler pas mal de choses.
  Répondre
#2
Ca part d'un vieux mythe d'un bluesman qui prétendait avoir vendu son âme contre du talent ou du succès je sais plus .

https://www.youtube.com/watch?v=feIaNfFONWo

D'un point de vue métaphorique, on pourrait aussi comparer le fait de vendre son image, et faire volontairement de la musique édulcorée et commerciale et ainsi, gâcher un potentiel talent à vendre son âme au diable mais je ne sais pas si ça va beaucoup plus loin . 

Mais tu sais, le diable ça peut être fun d'oser s'en rapprocher, pourquoi pas l'embrasser un peu ...
https://www.youtube.com/watch?v=048BsHQNj48
Tout fumeur rêve de disparaître dans ses nuages . -Tesson

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit Smile 
https://www.stopennui.net

Mes Trips les plus marquants :

Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31341.html
DXM : http://www.psychonaut.fr/thread-31394.html
LSA : http://www.psychonaut.fr/thread-31804.html
Champis + Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31947.html
LSD + Kétamine : https://www.psychonaut.fr/thread-32051.html

  Répondre
#3
(07/09/2019 03:26)GaetanCz a écrit : Ce sujet va peut-être ne pas plaire aux fans des musiques exposées mais je voulais aborder cela parce que cela me choque depuis qq temps...
C'est le fait que l'idéologie sataniste est de + en + affirmée dans l'industrie musicale. Avant cela se limitait au métal ou bcp de groupes "prêtaient allégence au diable" et ne s'y cachait pas (dans le titre des musiques, paroles, noms de groupe..)
Mais maintenant ça va plus loin, ça touche les tubes les plus connues. 

Je commence avec cette musique sur laquelle je suis tombée récemment et que dire du clip:
https://www.youtube.com/watch?v=r5dNcKTcnPA

-> enfant maltraité, des signes sataniques à foison, le tout sur le fond d'une musique "festive" lol

Autre exemple, moins explicite : 
https://www.youtube.com/watch?v=FN3bTP84GCU

-> de tels clips reviennent maintenant très souvent. 
Des choses très bizarres apparaissent, l'ambiance est souvent assez glauque dans le clip : la fille avec les yeux hypnotisés, plus tard la fille avec des ceintures tout autour d'elle. 

Et de tels clips il y en a plein maintenant, ces popstars qui font de millions de vues avec la meme recette : musique festive avec parole ambigue en total décalage avec le clip qui est souvent glauque, édulcorée avec des couleurs vives. Mais dans le fond il se passe souvent les mêmes choses, le meme thême revient : des personnes enchainées, des signes bizarres... Je parle de clips à la Katie Perry, Lady Gaga etc... dans ce style là.

Et je passe des chansons où des artistes dans les chansons disent explicitement qu'ils ont pactisé avec le diable -> Johny Halliday, Rilès.
Sans parler du métal Big Grin

Alors quoi c'est des métaphores ? Ou alors une réalité mais qui se passe à un autre niveau ? (au niveau de l'âme)  Wink
Quand on a accès à ce niveau, on se rend compte de certaines choses quand même.

Plusieurs témoignages d'artistes qui disent que dans le monde de l'industrie musicale pour passer un certain rang de célébrité, il faut faire certaines choses...
Quand on s'ouvre au monde de l'âme (plus subtil que la dimension physique/matérielle), on commence à voir et comprendre des choses qui étaient perçus pas avec le même angle dans la "réalité ordinaire" on va appeler ça comme ça..
On voit que des âmes pactisent avec le diable (je préfère dire l'ombre car le 'diable' est empreint de trop de choses dans l'imaginaire des gens) pour accéder à des privilèges etc...
Certains plus que d'autres forcemment.. mais personne n'est épargné moi y compris, j'étais le premier surpris de voir que j'ai des parties en moi qui "ont pactisé" Angel
On est tous concerné MAIS je le répète certains c'est avec toute leur âme qu'ils ont plongé dans la marmite rouge. 

Bon, sujet sensible, je l'aborde quand meme, certains ne sont pas prêts à entrer dans ces sujets-là.. Mais l'industrie musicale commence à révéler pas mal de choses.


J'étudie un peu la symbolique en ce moment. Ce que je peux dire des clips que tu as partagé c'est que les symboles sont peu profonds, voir infantiles, voir pas du tout des symboles mais juste des icônes mises en scène maladroitement.

En gros pour moi c'est des bourges qui font mumuse avec l'imagerie satanique. C'est un phénomène qui existe depuis longtemps.

Pour ce qui est de "pactiser avec le diable", encore une fois les termes "sataniques" ou "diaboliques" sont riches de sens, mais succomber au système capitaliste et aux pulsions qui l'accompagnent c'est simplement la suite logique de l'histoire. Ces termes sont des termes religieux, ils n'ont pas de sens propre en dehors des concepts religieux dont ils sont issus. 

Si on parle en terme métaphorique, voir initiatique (comme un scénario quoi) je vois plus comme satanique les manipulations de masse dont font habilement preuve ceux qui ont un réel pouvoir.

Pour ce qui est des pantins de la pop music tu leur accorde trop d'importance. Ils sont simplement les fruits pourris d'une génération superficielle et faussement subversive.

Disons que c'est trop simple de voir quelqu'un "pactiser" parce qu'il s'amuse avec une imagerie horrifique. C'est trop simple d'être simplement complotiste.

C'est déjà moins simple quand il s'agit de lutter contre les vraies menaces réelles de notre monde, de résister face à une autorité illégitime, de nager à contre courant d'un système, ou de penser l'avenir de notre espèce sur le long terme.
End
The following 2 users Like Mr Sandman's post:
  • Biquette, GaetanCz
  Répondre
#4
(07/09/2019 18:52)Indica a écrit : Ca part d'un vieux mythe d'un bluesman qui prétendait avoir vendu son âme contre du talent ou du succès je sais plus .

D'un point de vue métaphorique, on pourrait aussi comparer le fait de vendre son image, et faire volontairement de la musique édulcorée et commerciale et ainsi, gâcher un potentiel talent à vendre son âme au diable mais je ne sais pas si ça va beaucoup plus loin . 


On peut voir ça d'une manière métaphorique mais c'est plus profond comment je vois les choses:
En effet, on "vend son âme au diable" car dans le cas de l'artiste si il la vend son ame, il crée uniquement pour plaire, pour avoir du succès et n'écoute pas son âme, son coeur, sa créativité pure. Cela fait donc sens et c'est vraiment concret : quand on est "fidèle à son âme", on fait la chose avec joie, dénué de but, juste pour le plaisir de créer. En tant qu'artiste, on a réellement cette sensation que ça émane du fond de ce qu'on est, de notre âme.
Après c'est pas blanc ou noir. Un artiste peut completement vendre son âme et du coup, ne plus du tout s'écouter et faire les choses qui marchent, quitte à aller contre ses principes. C'est le cas des plus gros poissons de la musique sauf cas très rares. Mais actuellement, c'est totalement ça : tous les rappeurs, popstars...

Mais un artiste peut faire un compromis, faire à moitié ce qui marche mais écouter son âme, sa créativité quand meme. On va dire c'est mieux. Rares sont ceux qui sont totalement fidèles à leur âme, parce que ceux-là ils s'en tapent de percer ou pas, c'est pas la priorité. Mais c'est rare du fait des contraintes du système, si on veut vivre de son art, dur de prendre un tel risque.
 
Citation :Mais tu sais, le diable ça peut être fun d'oser s'en rapprocher, pourquoi pas l'embrasser un peu ...


Je suis d'accord dans une certaine mesure. Ne pas oser voir son ombre, son coté diabolique, ca revient à le laisser dans l'inconscient et ça nous fera encore plus de mal.. mais y'a une différence entre embrasser le diable / son ombre pour le dépasser, le transformer et se complaire la dedans Wink
 
Citation :En gros pour moi c'est des bourges qui font mumuse avec l'imagerie satanique. C'est un phénomène qui existe depuis longtemps.


Bah pour moi ça va plus loin, ce sont pas ces "bourges" qui ont la direction artistique des clips. Vu les millions brassés, il y a des personnes spécialement dédiées pour les clips, et cela m'étonnerait pas que ce soit les memes personnes qui soient en charge de la direction "artistique" des clips de toutes les popstars..
Et donc eux font pas mumuse, s'ils propagent ça, c'est qu'ils adhèrent. Voir qu'ils veulent propager des messages.
 
Citation :Pour ce qui est de "pactiser avec le diable", encore une fois les termes "sataniques" ou "diaboliques" sont riches de sens, mais succomber au système capitaliste et aux pulsions qui l'accompagnent c'est simplement la suite logique de l'histoire. Ces termes sont des termes religieux, ils n'ont pas de sens propre en dehors des concepts religieux dont ils sont issus. 


Pour exposer ma vision, ça va dans le sens que tu as décris :
-> le capitalisme c'est basé sur des forces sataniques pour reprendre ces termes. Pourquoi ? Car basé en gros, sur la loi du plus fort / chacun pour soi / séparation (notion de classes : pauvres / riches). Donc forcémment ceux qui succombent au système, pour moi "pactisent" en quelque sorte.
Pour ça que je dis qu'on pactise tous en quelque sorte car il faut quand même bien dans ce monde. 

-> L'autre voie ? Les "forces divines". Là encore, ça peut etre empreinté d'un sentiment religieux mais c'est assez concret en réalité. Ce sont les forces d'amour, d'unité, de bien, de construction. Concret, car quand on connecte ces forces là en nous, on sent vraiment qqch de divin (légereté, joie etc...)
Disons que dans notre système, ces forces là sont rares et c'est même plutot difficiles de les déployer en nous complètement.

Donc dans le cas cité plus haut, de l'artiste. Il a le choix à quoi faire appel. Et c'est à l'intérieur de lui qui va trouver ça et sentir ces forces. 
Mais c'est aussi le cas pour tout le monde et là je vais te rejoindre sur ce que tu écris par la suite : Oui, c'est bcp plus simple de faire comme le système le veut donc de succomber car c'est la faciliter, c'est rentrer dans le moule etc... 
 
Citation :Disons que c'est trop simple de voir quelqu'un "pactiser" parce qu'il s'amuse avec une imagerie horrifique. C'est trop simple d'être simplement complotiste.


C'est pas anodin, si on s'amuse avec une image horrifique, c'est qu'on a des attraits pour ça.. Moi je m'amuse généralement avec quoi j'aime jouer hein... si on aime pas les voitures, on va pas jouer avec. Après chacun verra ce qu'il veut derrière ça. Pour moi, ça a une réelle signification.
  Répondre
#5
Je vais pas remettre en cause ta spiritualité, au fond je trouve ça trop simpliste mais je trouve les valeurs qui en découlent plutôt saines.

Quant à l'imagerie satanique dans l'art, elle a toujours existé et existera toujours, car ses représentations sont des clés fortement ancrées dans nos inconscients.

La s'arrête peut-être notre consensus. Je pense que Satan n'as pas d'existence réel, c'est seulement une image vectrice de messages et d'émotions. Donc que ce soit les producteurs ou les artistes, l'utilisation de cette imagerie n'a aucunes conséquences sur la réalité. Seul ont des conséquences les actes de ceux qui ne diront jamais au grand jour qu'ils sont les avatars d'un système inhumain et qu'ils ne travaillent que pour leurs propres intérêts. Les personnes ou les groupes véritablement toxiques n'ont aucun intérêt à se faire passer pour des sataniques en véhiculant cette image.

C'est la que démarre la morale putride du catholicisme, qui par méconnaissance de la psyché humaine cherche à catégoriser comme satanique des représentations créatrices, des choses que l'homme expérimente de son vivant et avec lesquelles il doit composer.

Alors quoi ? Dante est satanique ? Fut une époque ou une pléthore d'artistes ont exprimé leurs visions de l'enfer. Je te l'accorde c'était fait avec plus de talents.

Quant à penser que les clips sont des propagandes satanistes voila ce que j'en pense.

En tout cas si des forces d'amour, d'unité et de bien devaient émerger, je m’inquiéterais plus de le voir échouer à cause d'un monde à la démographie démesurée et aux défis écologiques urgents, que pour censurer des artistes et des producteurs cupides qui seront surement les premiers à passer l'arme à gauche si les sociétés venaient à imploser et que l'entraide humaine devenait capitale.
End
  Répondre
#6
(08/09/2019 02:52)Mr Sandman a écrit : La s'arrête peut-être notre consensus. Je pense que Satan n'as pas d'existence réel, c'est seulement une image vectrice de messages et d'émotions. Donc que ce soit les producteurs ou les artistes, l'utilisation de cette imagerie n'a aucunes conséquences sur la réalité. Seul ont des conséquences les actes de ceux qui ne diront jamais au grand jour qu'ils sont les avatars d'un système inhumain et qu'ils ne travaillent que pour leurs propres intérêts. Les personnes ou les groupes véritablement toxiques n'ont aucun intérêt à se faire passer pour des sataniques en véhiculant cette image.

C'est la que démarre la morale putride du catholicisme, qui par méconnaissance de la psyché humaine cherche à catégoriser comme satanique des représentations créatrices, des choses que l'homme expérimente de son vivant et avec lesquelles il doit composer.


L'utilisation de l'imagerie n'a aucune conséquence sur la réalité ? Met toi en face d'une image satanique, ou d'un tel symbole pendant 30 secondes en conscience et ressent ce qu'il se passe dans ton corps.. C'est parce qu'on est tellement coupé de nous, qu'on arrive plus à ressentir les choses et leurs effets. Et tout se produit du coup au niveau inconscient...

Je finirai avec Baudelaire : "La plus belle ruse du diable est de vous persuader qu'il n'existe pas".
  Répondre
#7
Effectivement c'est pas très récent tout ça, déjà quand j'étais au collège il y avait les mêmes rumeurs autour de Rihnana, Kanye West etc... Et on accusait déjà les Beatles de faire pareil à leur époque donc bon...

Si le sujet t'intéresses je te conseille de te renseigner sur Kenneth Anger, c'était un artiste ultra influent qui a joué un rôle très important là dedans, on peut dire qu'il a même plus ou moins créé le délire.
Pour faire court c'était un adepte de Crowley (lui même déjà très influent chez les bobo du début du siècle) et il a remit sa vision de l'occulte au goût du jour et surtout il l'a mise en image, ce qui nous donne des petits chef d’œuvre surréaliste comme celui là :


Si tu es un adepte de théories du complot tu verras vite qu’absolument tout le symbolisme egypto-satano-illuminati-les-riches-mangent-des-bébé est là, c'est le même qu'on nous ressort à toutes les sauces depuis des décennies, que ce soit dans les clips, les films etc... Bref rien de bien méchant en soit, mais il avait une grosse influence sur bon nombre d'artistes de l'époque, notamment les plus grosses rockstar du moment (d'où l’intrusion de ces signes dans la musique puis les clips).

Le gars a aussi créé à lui tout seul toute l'imagerie homosexuelle "moderne", à une époque où c'était même pas encore légale, pour te dire a quel point les oeuvres de ce mecs ont été importantes, et il a bien fait son taf.

Bref même si ces croyances peuvent engendrer quelques dérapages (on en a encore eu une belle preuve avec l'affaire Epstein) la plupart des gens qui sont dans ce délire sont juste des riches qui se font chier comme l'a dit Sandman, ils se tournent vers des croyances satanistes ou païennes parce que c'est l'élite et t'as vu, il vont pas avoir les même croyances que les gueux quand même. Je te conseille la vidéo de l'intrusion de ce taré d'Alex Jones au Bohemian Club pour te donner une idée du délire, ça vaut son pesant de cacahuète et ça te montre que les ultra puissants ont l'air d'avoir des vies plutôt chiantes quand même, d'où leur délires bizarres.

Sandman a écrit :C'est la que démarre la morale putride du catholicisme, qui par méconnaissance de la psyché humaine cherche à catégoriser comme satanique des représentations créatrices, des choses que l'homme expérimente de son vivant et avec lesquelles il doit composer.


C'est un peu caricatural quand même, au contraire l'idéologie chrétienne me parait très respectueuse de la psyché humaine (bien plus que d'autres religions). Mais tu parles peut être de l’institution (l'église quoi) qui pour le coup fait l'exact inverse depuis des siècles c'est vrai.

GaetanCz a écrit :L'utilisation de l'imagerie n'a aucune conséquence sur la réalité ? Met toi en face d'une image satanique, ou d'un tel symbole pendant 30 secondes en conscience et ressent ce qu'il se passe dans ton corps.. C'est parce qu'on est tellement coupé de nous, qu'on arrive plus à ressentir les choses et leurs effets. Et tout se produit du coup au niveau inconscient...


C'est un peu plus complexe que ça je pense, il ne me semble pas qu'on ait une preuve concrète de l'efficacité des images subliminales sur l'inconscient, ça reste de la théorie. Puis y'a quand même quelques règles à respecter et à connaitre quand on fait de la vidéo (genre l'effet koulechov au hasard). Si tu balances un signe satanique que personne ne connait au milieu d'un clip ça va avoir aucune influence, puisque les gens ne savent même pas ce que c'est...
GALA GALA
  Répondre
#8
Ah ouais ce Kenneth n'y va pas de main morte..
Citation :Bref même si ces croyances peuvent engendrer quelques dérapages (on en a encore eu une belle preuve avec l'affaire Epstein) la plupart des gens qui sont dans ce délire sont juste des riches qui se font chier comme l'a dit Sandman, ils se tournent vers des croyances satanistes ou païennes parce que c'est l'élite et t'as vu, il vont pas avoir les même croyances que les gueux quand même. Je te conseille la vidéo de l'intrusion de ce taré d'Alex Jones au Bohemian Club pour te donner une idée du délire, ça vaut son pesant de cacahuète et ça te montre que les ultra puissants ont l'air d'avoir des vies plutôt chiantes quand même, d'où leur délires bizarres.


Bah justement. C'est ça le satanisme notamment, vouloir toujours plus. Donc plus de pouvoir, plus d'argent et quand on a tous ça qu'est ce qu'ils font ces riches ? Bah ils se tournent vers des trucs très pervers parce qu'ils ont plus rien à se mettre sous la dent. Donc ça m'étonnerait pas que la pédophilie dans ces milieux soit quelque chose de très répandu. Ca reste des théories du complot pour la plupart des gens mais ça m'étonnerait pas qu'un jour ça soit révélé au grand jour.
Tu sais dans la dérive des valeurs humaines, si on décide d'aller là-dedans, on y va pas à pas... Ils commencent à vouloir du pouvoir, pour juste dominer les gens, se sentir supérieures. Ca commence doucement qq mensonges par là, puis par là, ensuite ils commencent à opprimer les gens, sans se cacher. Ils amassent de l'argent, ça les dérange pas de voir qu'ils créent ainsi à déséquilibre et que forcemment si eux sont ultra riches, y'aura des ultra pauvres. Ils jouissent de vouloir tout posséder. Une fois arrivé là, on fait quoi ? On possède tout matériellement, est-ce qu'on peut carrement avoir le pouvoir sur la vie des gens ? Là c'est encore un pouvoir supérieur. On peut violer, tuer... on se croit tout permis. On se prend pour Dieu..
  Répondre
#9
Citation :Met toi en face d'une image satanique, ou d'un tel symbole pendant 30 secondes en conscience et ressent ce qu'il se passe dans ton corps..


J'ai relevé le défi, mon côté aventureux peut-être. Trip report : je me suis ennuyé pendant 30 secondes.
Du coup pour faire bonne mesure j'ai écouté cette musique :



Ensuite, je me suis senti détendu et plein d'amour et de reconnaissance envers le monde qui m'entoure. Que faut-il en conclure ?

Sinon, je ne comprends pas cette haine contre la musique "commerciale" et "édulcorée" et "capitaliste" des "pantins de la pop musique". Que ça ne soit pas au goût de tous je comprends bien, mais de là à les parer de toutes les hypocrisies, de toutes les cupidités... c'est un peu facile non ? Les riches dépravés qui font du sale c'est un pitch de roman de gare quoi.
En tout cas j'ai regardé avec attention le second exemple musical de Gaëtan - Sabrina Carpenter, donc - et j'ai bien aimé l'esthétique du clip ! Alors je suis allé voir les paroles.
 
Citation :Little things become everything
When you wouldn't think that they would
Little things weigh so heavily
Take my energy 'til it's gone
I wanna be alone, but all these emotions won't leave me alone
I'm tryin' to stop the losing all control
Hypothetically, I could let it go easy
But I'm still in my bed about itI'm stil in my head about it
I'm not usually like this, but I'm still in my bed 

Turn this pillowcase to the cooler side
Give me something I can feel
'Cause I wanna turn a page, wanna rearrange
Swing the doors wide open in my mind, no
I wanna be alone, but all these emotions won't leave me alone
I'm tryin' to stop the losing all control
But hypothetically, I could let it go easyBut I'm still in my bed about it
I'm still in my head about it
I'm not usually like this, but I'm stil in my bed about it 

Something chemical inside me messin' with my mind
And I can't help but feel like
I'm feeling like someone else
Something animal inside me
Trying to remind me there's no need
To worry about it and lose myself
But I'm still in my bed about it
I'm still in my head about it
I'm not usually like this, but I'm still in my bed about it


Ben j'sais pas c'est quoi le problème avec cette musique que je trouve somme toute très sensée, la meuf parle il me semble d'un sentiment de déprime et de vide intérieur qu'elle tente de fuir sans y parvenir, elle se pose des questions, tourne en rond, et finalement reste dans son lit vidée de son énergie par ses propres émotions. C'est quelque-chose qu'on est beaucoup à avoir expérimenté par ici, non ? En tout cas c'est quelque-chose qui résonne en moi. Le clip est alors complètement justifié, la chambre est surchargée à l'image de son esprit, la camisole est symbole de son sentiment d'aliénation, et les yeux chelous c'est parce qu'elle ne se sent plus elle-même.
Donc bon, je cherche le Diable mais je ne le trouve pas. Ou alors c'est satanique de parler d'émotions négatives ?
Dans ce cas je ne vois pas trop pourquoi tu cites Baudelaire, t'as lu son poème La Charogne ? Dans ton paradigme le mec devrait être cinquante fois plus sataniste que cette pauvre Sabrina Carpenter qui nous parle de sa déprime hivernale.

Enfin bref, pour conclure je pense qu'aucune de tes affirmations ne repose sur quoi que ce soit de tangible (les dimensions supérieures, l'inconscient, les "on sait que certaines personnes sont forcées à faire certaines choses" et autres ressentis vibratoires, ce n'est pas tangible) et que, par conséquent, tes opinions se situent dans le domaine de la croyance religieuse. Le Diable, les énergies, c'est ton kiff tant mieux pour toi, mais évite de présenter sa spiritualité comme une donnée objective. D'ailleurs, quand tu dis
 
Citation :Bon, sujet sensible, je l'aborde quand même, certains ne sont pas prêts à entrer dans ces sujets-là..

en fait non, c'est pas qu'on n'est pas prêts, c'est juste qu'on n'est pas d'accord avec toi. Parce que notre vécu du monde est différent du tien et peu importe que tu atteignes une "dimension psychique plus subtile", ton ressenti ne concerne que toi. Je trouve ça hyper méprisant, c'est vraiment un truc que je déteste dans les croyances complotistes et New Age, ce côté "vous n'êtes pas d'accord parce que vous n'êtes pas prêts à regarder la vérité en face".
méditation                                                             
TDA/H                                                                         
  Répondre
#10
Pour répondre à Tridimensionnel, bah je parle de mon expérience. Pour moi la grille de lecture que tu as est juste aussi. 
Mais selon moi, on peut voir le monde et l'analyser comme un cercle (2D) et quand on s'ouvre à qqch de supplémentaire, à une dimension supplémentaire, on voit le monde en (3D) pour rester dans la métaphore. Et on se dit "Aha finalement c'est un cylindre!!!! Je voyais pas la perspective supplémentaire"
Avec cette vision, quand on voyait le cercle ca restait juste mais on avait un point de vue moins profond que quand on ajoute une dimension en plus.
  Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Les Clips qui font Tripper ! Neuronal 318 54,327 17/06/2019 18:57
Dernier message: Biquette
  Danse, clips artistiques, spectacles,... CastlesMadeOfSand 1 1,682 16/04/2012 10:50
Dernier message: love'mind
  Clips: Les perles d'animation 5 1,929 29/11/2011 14:36
Dernier message: schtroumpfette

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)