S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Guide Extraction de Peganum Harmala (Freebase)

#1
ATTENTION , LES IMAO sont des sales betes ! il faut les manier avec extreme respect, faire attention a son alimentation, ne pas boire d'alcool. Le plus important : faites vos recherches par vous meme.

But : extraire les alkaloides (principalement harmine et harmaline) de la peganne, afin de se debarasser de toxines (bodyload, nausee) ou de pouvoir fumer l'extrait.

pour 200g de graines de Peganne (Peganum Harmala)

Je ne moud pas les graines, car le plus difficile dans cette tek, c'est le filtrage!

Etape 1

bouillir 3x pendant plusieurs heures, en rajoutant 3 cuilleres de vinaigre par litre d'eau
Filtrer grossierement dans une passoire

laisser decanter le liquide pendant 24h

Etape 2
Filtrer. Ca c'est le plus dur, c'est la merde. J'ai un filtre avec pompe a vide, et meme avec ca c'est la merde.
Essayez avec un entonoir avec du coton, petit a petit, changez le filtre regulierement, repeter l'operation plusieurs fois, avec un filtre de plus en plus serré. Partagez vos solutions!


Etape 3 Ajouter solution saturee de carbonate de sodium

Rem : Pour faire du carbonate de sodium, mettre du bicarbonate de soude dans un four pendant 2h a 250 degres Ceclius (le bicarbonate perd un atome de carbone, devient carbonate). Verifier la conversion : la poudre a perdu 35% de son poids.

Solution saturee : ajouter 30g de carbonate de sodium pour 100ml d'eau tiede (si trop froide, ca se dissous pas bien). Ajouter cette solution saturee a notre soupe de peganne. C'est la partie la plus jouissante ! La couleur va changer brutalement, orange, jaune, creme, un volcan de couleurs ! Ajouter en melangeant jusqu'a ce qui la couleur ne change plus (100ml devrait etre une bonne quantite si vous avez 1 ou 2 litre de soupe ). La solution saturee de carbonate de sodium fait monter le PH (aux alentours de 10), les alkaloides se transforment en freebase, non soluble dans l'eau, et precipitent.

laisser precipiter les alkaloides 3 jours au frigo

Etape 4
Les alkaloides forment une boue au fond du recipient. Filtrer (filtre a cafe), garder la boue, jeter le liquide.

redissoudre la boue dans 1/3 vinaigre 2/3 eau chaude (le vinaigre transforme les alk-freebase en alk-sel, soluble dans l'eau). Puis rajouter de l'eau pour atteindre 1 litre de liquide au moins

Ajouter 120g de sel (pure sel sans additif) pour chaque litre de liquide, et porter a ebulition pour bien dissoudre le sel.

Laisser refroidir jusqu a temperature ambiente, puis mettre au frigo 24h. L'eau est saturee de sel, ce qui oblige les alkaloides a precipiter en petits cristaux en forme d'aiguilles. Mais certaines substances indesirables (notament vascine, vascione ) reste dans l'eau, d'ou l'utilité de cette etape.

Etape 5
Filtrer (filtre a cafe), garder les cristaux, jeter le liquide.

Pour l'utilisation orale, redissoudre les crystaux dans un peu d'eau pour faire des goutes (je fais des goutes a 5mg, donc 20 goutes = 100mg est une dose moderee d'IMAO, 40 goutes = 200mg = dose complete. J'aime combiner avec les champignons mais je ne recommande pas pour les trips recreatif. C'est du lourd, ca tape plutot dans le style ayahuasca)
Melanges possible : LSA (sauf si vous etes trop sensible au bodyload), LSD (ca risque d'etre tres long, 24h de trip), DMT oral ou fumer (pharmahuasca). ne se melange pas avec la mescaline, ni la MDMA... et sans doute plein d'autres RC a vous d'etre extremement prudent. Je ne recommande aucun melange, sauf si vous etes SUR de ce que vous faites.

Etape 6
Pour fumer, on repasse en Freebase :
Ajouter une solution saturee de carbonate de sodium (idem que Etape 3)
laisser precipiter 3 jours au frigo,
filter et laisser secher la poudre

YIELD : premier essai 2%, deuxieme essai avec une autre qualite de peganne : 4% (peut monter a 8% parait il )

On peut repeter les etapes plusieurs fois. Mais si vous filtrez vraiment bien, ce n'est pas necessaire.



40mg fumé : EXCELLENT pour la meditation. Ca me donne un focus beaucoup plus long; facilite la visualition, peut meme donner des visions tres precise et bcp plus stable qu'avec les psychedeliques. Facilite l'acces a ma memoire. On sous-estime completement la puissance des IMAO meme, sans les melanger a rien d'autre. Les Ayahuasceros consideres que l'Enseignant, la sagesse de l'ayahuasca est dans la CAAPI, dans l'inhibiteur, pas dans le DMT ! je partage cet avis.

Vous pouvez ajouter l'harmaline freebase a de la changa pour faire une VRAIX changa avec inhibiteur (remarque : la freebase ne se dissous presque pas dans l'acetone. Ce que je fais : j'ajoute l'harmaline a mon melange de plante quand je verse l'acetone chargé de DMT. elle finit par etre absorbe par les plantes, ce n'est pas un probleme)



infos en anglais avec images : https://wiki.dmt-nexus.me/The_Tao_of_Rue_Extraction

https://wiki.dmt-nexus.me/Harmalas_Extra...tion_Guide
This is a block of text that can be added to posts you make. There is a 1024 character limit.
#2
Très très intéressant! Je compte m'y mettre bientôt! Smile Tu les shops sur quel smart tes graines d'harmala?

Je pense que ton faible yield viens du fait que tu mouds pas les graines!

Citation :Etape 1

bouillir 3x pendant plusieurs heures, en rajoutant 3 cuilleres de vinaigre par litre d'eau
Filtrer grossierement dans une passoire

laisser decanter le liquide pendant 24h

Quel est l'intérêt de laisser décanter le liquide pendant 24h si tu fais bien bouillir ta soupe? Cuillère à café, à soupe, à fix?

Citation :Etape 2
Filtrer. Ca c'est le plus dur, c'est la merde. J'ai un filtre avec pompe a vide, et meme avec ca c'est la merde.
Essayez avec un entonoir avec du coton, petit a petit, changez le filtre regulierement, repeter l'operation plusieurs fois, avec un filtre de plus en plus serré. Partagez vos solutions!

Une filtration avec un tissu genre T-shirt peu être?

Citation :Etape 3 Ajouter solution saturee de carbonate de sodium

Rem : Pour faire du carbonate de sodium, mettre du bicarbonate de soude dans un four pendant 2h a 250 degres Ceclius (le bicarbonate perd un atome de carbone, devient carbonate). Verifier la conversion : la poudre a perdu 35% de son poids.

Solution saturee : ajouter 30g de carbonate de sodium pour 100ml d'eau tiede (si trop froide, ca se dissous pas bien). Ajouter cette solution saturee a notre soupe de peganne. C'est la partie la plus jouissante ! La couleur va changer brutalement, orange, jaune, creme, un volcan de couleurs ! Ajouter en melangeant jusqu'a ce qui la couleur ne change plus (100ml devrait etre une bonne quantite si vous avez 1 ou 2 litre de soupe ). La solution saturee de carbonate de sodium fait monter le PH (aux alentours de 10), les alkaloides se transforment en freebase, non soluble dans l'eau, et precipitent.

Au lieu d'utiliser du carbonate, je suppose que l'on peut utiliser du NaOH pour monter à un pH de 10. L'avantage du carbonate étant que ça peut être fait à partir de bicarbonate de qualité alimentaire. Faut que je regarde si le carbonate est une base assez forte pour hydrolyser du GBL tiens! Smile

Merci encore du partage!
#3
MERCI QUETZAL

ca va bien au fait? toujours au pérou mexicain de la bolivie buenos aeres?
#4
GuyGeorge a écrit :
Très très intéressant! Je compte m'y mettre bientôt! Smile Tu les shops sur quel smart tes graines d'harmala?

Je pense que ton faible yield viens du fait que tu mouds pas les graines!



Quel est l'intérêt de laisser décanter le liquide pendant 24h si tu fais bien bouillir ta soupe? Cuillère à café, à soupe, à fix?



Une filtration avec un tissu genre T-shirt peu être?



Au lieu d'utiliser du carbonate, je suppose que l'on peut utiliser du NaOH pour monter à un pH de 10. L'avantage du carbonate étant que ça peut être fait à partir de bicarbonate de qualité alimentaire. Faut que je regarde si le carbonate est une base assez forte pour hydrolyser du GBL tiens! Smile

Merci encore du partage!


Le yield avec des graines moulue pourrait peut etre 10 ou 20% de plus, peut etre... je suis pas trop sur. Mais ce qui est sure, c'est que c'est BCP plus de travail.
J'achete sur ebay, syrian rue bio, 30$ le kg. Voila pourquoi je moud pas, je prefere mettre un peu plus de harmala et pas me faire chier avec litteralement 10 filtrations qui prennent des jours...

Je laisse decanter apres les 3 cuissons. CETTE ETAPE EST ESSENTIELLE, sinon c'est carrement impossible a filtrer !
Un t shirt serait en effet une bonne solution pour les premieres filtrations. Apres, il faut passer a qqchose de plus fin je suppose (je finit avec des filtres assez pro, au micron)

Oui tu peux utiliser NaOH, mais je recommande pas pour la dernier etape, pour eviter toute trace dans le produit final. Pourquoi ne pas utiliser du carbonate de sodium de toute facon, pas besoin de gants, lunette, c'est safe, simple, accessible, pas cher Smile

ps : Je suis chez les amerlocs pour le moment. Ils sont fou ici.... la culture de la drogue est completement differente d'en Europe... pour le meilleur et pour le pire...


ps2: si vous avez qqchose pour mesurer le PH, il est possible de separer l'harmine et l'harmaline. L'une est plus sedative, l'autre plus tonique ; leur propriete IMAO sont assez differente aussi. Pour les separer : l'une precipite a un PH de 8 ou qqchose comme ca, et l'autre a un PH de 9; j'ai pas les chiffres en tete mais vous pouvez les trouver facilement.
This is a block of text that can be added to posts you make. There is a 1024 character limit.
#5
Pas besoin de broyer les graines. Comme l'a déjà dit Quetzal, c'est du taf supplémentaire, une grosse galère à filtrer et vu le prix des graines t'as vite 20 ou 40 g d'harmalas pour pas grand chose.
Pour le vinaigre, on se fout de la quantité, il s'agit juste de baisser le pH de l'eau donc une giclée suffi.

J'utilise la même tek, voici mes p'tits trucs :
- Une bonne veille cocotte minute, 3x30min c'est beaucoup plus rapide que les 3xquelques heure et tout aussi efficace, voir mieux. Et puis ça embaume moins.
- Je mets les graines dans un tissu (solide !) fermé, genre taie d'oreiller ou torchon fermé avec de la ficelle. Ça me permet de presser les graines au sortir de la cocotte pour en extraire le substantifique moelle.
- Je ne filtre presque pas, je laisse décanter 12h et je siphonne sans déranger la boue dans le fond.
- La boue, je la conserve pour plus tard. Avec toutes les boues récupérées, je refais 1x20min dans la cocotte pour récupérer les résidus qui, si mes souvenirs sont bons (mais ils ne le sont pas), tournent autour de 10-20% du total des harmalas.
- Je combine les 3 soupes et j'en réduis le volume en faisant bouillir. Je décante une fois de plus et je conserve la boue.
- Je fais précipiter en élevant le pH avec du NaOH (j'utilise de la soude caustique au début et je le refais une dernière fois avec du carbonate de sodium), je laisse décanter et je siphonne au maxi puis je filtre avec filtre à café.
- Étape 5, le seul truc ou il faut faire attention, c'est de presser les cristaux entre 2 filtres pour évacuer le maximum d'eau car les cristaux de par leur constitution fibreuse ont tendance a faire éponge et comme l'eau est chargée en sel (NaCl), le résultat final peut être assez impur. Pour l'anecdote, la première fournée, 300mg contaminé par le sel je ne le sentais presque pas. Maintenant avec les harmalas plus purs, 300mg c'est presque trop.
- Je redissous dans de l'eau avec un peu de vinaigre, cette fois je filtre puis précipite en freebase avec le carbonate de sodium.
- Je conserve une partie en freebase pour fumer et pour le reste je recommence l'étape 5 et je conserve l'autre partie sous forme de sel pour l'oral/sublingual.

Une petite chose, si vous n'aimez pas les trucs qui tachent, évitez l'extraction des harmalas. A bon entendeur, salut.

Quetzal a écrit :
ne se melange pas avec la mescaline,

euh, j'suis pas trop d'accord avec ça. Par contre, tout comme avec les champ', attention, il faut diminuer les doses de mescaline, il y a potentialisation.
Une seule religion : le Pastafarisme

"Le meilleur moment pour planter un arbre, c'était il y a 20 ans. Le 2ième meilleur moment, c'est MAINTENANT."
[URL="https://fr.wikipedia.org/wiki/Pastafarisme"]


[/URL]
#6
Jai entendu plusieurs fois le contraine pour la mescaline...
De toute facon, le cactus dure deja tellement longtemps
Je trouve ca top pour le champignons, doublant la duree du trip, laissant le temps d'aprecier le plateau... mais aussi plus sedatif, plus introspectif, et plus de "travail" (au sens positif) a faire !
Merci pour tes conseils Rasf ! J'ai pas "osé" les cuire a pression... j'aurais pu me renseigner avant ceci dit Smile prochaine foi !

ps : tu as une source pour le melange imao et mescaline ?
ps : tu as un source pour le melange imao et mesclaine
This is a block of text that can be added to posts you make. There is a 1024 character limit.
#7
Pas de référence académique mais j'ai tenté l’expérience moi même (170mg harmalas + 550mg mescaline) après m'être renseigné, notamment sur le nexus comme ici, là (avec référence aux travaux de shulgin himself), ou là.

A mon humble avis, il n'y a pas de problème pour combiner les harmalas avec la mescaline extraite mais il pourrait éventuellement y en avoir avec le cactus brut (en thé ou autres) du fait des autres substances contenues pour certaines espèces. J'ai bien dis éventuellement car je n'ai trouvé aucun TR rapportant d'incident de ce type et pourtant la combinaison avec trichocereus et lophophoras est citée dans les liens ci-dessus , mais on est jamais trop prudent donc attention.
Une seule religion : le Pastafarisme

"Le meilleur moment pour planter un arbre, c'était il y a 20 ans. Le 2ième meilleur moment, c'est MAINTENANT."
[URL="https://fr.wikipedia.org/wiki/Pastafarisme"]


[/URL]
#8
Bon alors je suis long à la détente, mais ça commence à prendre forme dans ma tête!

J'ai commandé mes graines de syrian rue, première étape.
Deuxième étape, je vais essayer de mettre au point cet ingénieux système pour déjouer le problème majeur qui apparaissait dans l’extraction, c'est à dire la filtration : https://www.shroomery.org/forums/showfla...r/11513043.
Citation :All the parts can be found at the local hardware store. The pictures featured are the results of a 100g Syrian Rue extraction. This was primary Syrian Rue filtration, usually a very tedious task, which took less then 5 minutes with the awesomeness of the Jif filter.

Read the "Optional" section below, it discusses using a micro-filter instead of a coffee filter. Using a micro-filter is good for several reasons.
J'espère ainsi faire une extraction avec un yield maximal avec des graines réduites en poudre. Le mec recommande d'utiliser des sacs d'aspirateurs au lieu de filtre à café pour filtrer encore mieux, c'est de la putain de bombe cette idée!!! Happywide

Troisième étape, je vais tenter de faire l'extraction.

Quatrième étape : Apparemment on peut réduire l'harmine et l'harmaline pour obtenir de la tétrahyroharmaline (THH).

https://www.shroomery.org/forums/showfla...r/11513053 a écrit :
Converting Harmaline to Tetrahydroharmine:

Tetrahydroharmine causes 5-HT (Serotonin) receptors to grow or "up-regulate" which allows you to use your NATURAL amounts of serotonin better. Suspected to be THE component in Ayahuasca's long term healing properties.

THH is a mild stimulant and a mild euphoriant. A GREAT addition to ANY mushroom or Ayahuasca/Pharmahuasca blend. It acts as a MILD MAOI but is not great by itself to activate DMT orally but it can be done with high enough doses.

A blend of Harmine and THH is considered an "ideal" MAOI experience.

THH Dose:

From 150-250mg

To Convert Harmaline to Tetrahydroharmine:

-Mix Harmaline into some Vinegar
-Add a dollop of Zinc Dust (not Zinc Oxide, only pure Zinc Dust)
-Mix Zinc around and release any gas (Hydrogen gas DOES form, be careful)
-Filter out the remaining Zinc Dust from your Harmala Vinegar solution.
-Add Sodium Carbonate Solution to the Harmala Vinegar solution until there is no more color change.

:::: Wait 2 Hours and Collect your TetraHydroHarmine (THH) from the bottom!! ::::

Advanced - Dissolve your THH into 99% Isopropyl Alcohol and filter + discard any solids, these are Zinc Carbonate leftovers. Evaporate the alcohol to leave clean THH!!



C'est ce composé qui m'intéresse le plus, car il n'est présent que dans le caapi (qui possède un prix prohibitif). L'idée c'est qu'en partant de graines de syrian rue ne coutant rien, je me retrouve avec le composé qui rend (apparemment) le caapi bien supérieur aux harmala contenus dans les graines de syrian rue, sans pour autant me couper un bras à acheter du caapi.

Le THH a l'air de posséder des propriétés très intéressantes au niveau du système sérotoninergique : Une up régulation des récepteurs séroto.

Citation :Another interesting self-experiment related to this finding was carried out by one of the investigators, Jace Callaway, following his return to Finland after the field phase of the study was completed. Dr. Callaway has access to Single Photon Emission Computerized Tomography (SPECT) scanning facilities in the Department of Pharmacology at the University of Kuopio. Suspecting that the causative agent of the unexpected upregulation might be tetrahydroharmine (THH), Dr. Callaway took SPECT scans of his own brain 5-HT uptake receptors prior to beginning a six week course of daily dosing with tetrahydroharmine, repeating the scan after the treatment period. He did indeed find that the density of central 5-HT receptors in the prefrontal cortex had increased; when he discontinued THH, their density gradually returned to previous levels over the course of several weeks. While this experiment only had one subject, if it is indicative of a general effect of THH that can be replicated and confirmed, the implications are potentially significant. A severe deficit of 5-HT uptake sites in the frontal cortex has been found to be correlated with aggressive disorders in violent alcoholics; if THH is able to specifically reverse this deficit, it may have applications in the treatment of this syndrome. These findings are especially interesting when viewed in the context of the psychological data collected in the hoasca study (Grob, et al., 1996). The majority of the subjects had had a previous history of alcoholism, and many had displayed violent behavior in the years prior to joining the UDV; virtually all attributed their recovery and change in behavior to their use of hoasca tea in the UDV rituals. While it can be argued that their reformation was due to the supportive social and psychological environment found within the UDV, the finding of this long-term change in precisely the serotonin system that is deficient in violent alcoholism, argues that biochemical factors may also play a role

Bon, ceci est encore à l'état de projet. Mais c'est l'idée et j'ai bien envie de me lancer dedans Smile
#9
Cool un filtre a vide fait maison !
Mais honnetement, je n'y crois qu'a moitiè ! ca nous a pris tellement de temps meme avec un vrai systeme de filtrage avec pompe a vide...
Decantation FTW !

THH ? tres interessant. tu peux te procurer la poudre de Zinc facilement ? Cout ?

Sinon, je serais plus prudent sur ce qui fait "les vertues therapeutique de l'ayahuasca" ; d'abord les occidentaux ont ciblé la DMT, les IMAO etant juste la pour l'activer. Puis on s'est rendu compte que les IMAO sont peut etre bcp plus important qu'on ne le pensait. Maintenant on essaye denouveau de reduire a tel ou tel composant.
Ce qui est sur , c'est que harmine et harmaline sont definitivement des composants anti-cancer et regeneratif

Citation :Antitumour principles from Peganum harmala seeds.Lamchouri F1, Settaf A, Cherrah Y, Zemzami M, Lyoussi B, Zaid A, Atif N, Hassar M.
Author information




Abstract
From ancient times, Peganum harmala was claimed to be an important medicinal plant. Its seeds were known to possess hypothermic, and essentially hallucinogenic properties. Various authors have undertaken studies on the antibacterial, antifungal and antiviral effects of Peganum harmala seeds, but studies on the antitumour activity are not to be found in the literature. In Moroccan traditional medicine, seed powder is sometimes used on skin and subcutaneous tumours. This work was designed to investigate some aspects of the antineoplastic properties of the plant Peganum. Varying concentrations (10 to 120 micrograms/ml) of total alkaloid extracts of Peganum harmala seeds (collected in Morocco) were tested in vitro on four tumoural cell-lines: Med-mek and UCP-Med carcinoma, UCP-Med sarcoma and Sp2/O-Ag14. In vivo experiments were performed with the Sp2/O cell-line grafted subcutaneously in syngenic BALB/c mice. In vitro, proliferation of tumoural cell lines was significantly reduced by all tested concentrations of the Peganum alkaloid extracts during the first 24 h of contact. A cell lysis effect occurred after 24 h and progressed to complete cell death within 48 to 72 h depending on the alkaloid concentration. Results obtained indicate that alkaloids of Peganum have a high cell toxicity in vitro. The active principle at a dose of 50 mg/kg given orally to mice for 40 days was found to have significant antitumoural activity. Peganum harmala alkaloids thus possess significant antitumour potential, which could prove useful as a novel anticancer therapy.


Citation :Growth Inhibitory Impact of Peganum harmala L. on Two Breast Cancer Cell Lines[Image: pastedGraphic.png]
Sahar Seyed Hassan Tehrani 1, §; Somayeh Hashemi Sheikh Shabani 1, §; Sattar Tahmasebi Enferadi 1,*; Zohreh Rabiei 1
1National Institute of Genetic Engineering and Biotechno




Objectives: To assess the growth inhibitory effect of phyto-alkaloids, harmaline and harmine, on cancer cell lines.
Materials and Methods: P. harmala L.’s alkaloids were extracted by acidic/basic extraction method and identified by two methods, Fourier Transform Infra-Red Spectroscopy (FTIR) and High Performance Liquid Chromatography (HPLC). Two breast cancer cell lines, MDA-MB-231 -1) of the P. harmala extract at different time courses (24, 48, and 72 hours). Methylthiazol Tetrazolium (MTT) test, half maximal inhibitory concentration (IC50) and morphological changes through optical microscopy were evaluated.

[Image: pastedGraphic_1.png]
Results: In both studied cell lines, the P. harmala extract decreased cell viability in longer time exposure in a dose dependent manner. The more concentrated extract led to higher motility of MDA-MB-231 at 24 hours. Although, Mcf-7 cell line required longer exposure time to -1 is the minimum lethal dose that kills approximately 50% of cells at 24 hours for MDA-MB-231 cell line (IC50). IC50-1-1 48 and 72 hours after being exposed against harmala’s extract, respectively. The morphological observation confirmed the apoptosis nature of P. harmala on cells as their membrane kept intact and no membrane permeabilization was observed.
Conclusions: The results revealed that the P. harmala extracts significantly decreased the growth rate and cell survival of cancer cell lines. The extract induced cell death regarding natural cell growth rate. MDA-MB-231 cell line naturally has a higher growth rate than Mcf-7 cell line, thus higher growth inhibition of MDA-MB-231 cell line by the P. harmala extract was confirmed.


Citation :A review on medicinal importance, pharmacological activity and bioanalytical aspects of beta-carboline alkaloid ''Harmine''.Patel K1, Gadewar M, Tripathi R, Prasad SK, Patel DK.
Author information




Abstract
Harmine, a beta-carboline alkaloid, is widely distributed in the plants, marine creatures, insects, mammalians as well as in human tissues and body fluids. Harmine was originally isolated from seeds of Peganum harmal in 1847 having a core indole structure and a pyridine ring. Harmine has various types of pharmacological activities such as antimicrobial, antifungal, antitumor, cytotoxic, antiplasmodial, antioxidaant, antimutagenic, antigenotoxic and hallucinogenic properties. It acts on gamma-aminobutyric acid type A and monoamine oxidase A or B receptor, enhances insulin sensitivity and also produces vasorelaxant effect. Harmine prevents bone loss by suppressing osteoclastogenesis. The current review gives an overview on pharmacological activity and analytical techniques of harmine, which may be useful for researcheres to explore the hidden potential of harmine and and will also help in developing new drugs for the treatment of various diseases.




6. Conclusions
The use of harmine as a multi-purpose traditional medicine has been translated into several commercial applications and it is a highly valued phytoconstituent in the natural health, food and research area. Harmine has many traditional medicinal uses and pharmacological activity such as antimicrobial, anti-HIV and antiparasitic properties. Scientific studies conducted and verified many of the traditional uses including anti-inflammatory, anti-microbial, anti-parasitic and anti-cancer effects. In the present review, an attempt has been made to compile the reported pharmacological activity, medicinal uses and analytical techniques of harmine that could be useful for the health professionals, scientists and scholars in the field of pharmacology and therapeutics to develop evidence-based alternative medicine to cure different kinds of diseases in man and animals. Besides having the above mentioned pharmacological properties, it has been used as an ingredient of many herbal formulations, which are used for the treatment of various diseases. The natural phytoconstituents (Harmine) could be further studied in order to prove its benificial properties. Thus, further studies are needed to be conducted to explore the hidden potential of harmine in curing and treating various diseases. In recent years, attention has been drawn to the health promoting activity of plant foods and their active components[49][53]. Although major improvements in the quality control of harmine have been made, more attention should be paid to the optimization of the extraction and separation procedures of harmine.
Citation :Medicinal properties of Peganum harmala L. in traditional Iranian medicine and modern phytotherapy: a review.
Mina CN, Farzaei MH, Gholamreza A.
Abstract
OBJECTIVE:
To review the pharmacological activities of Peganum harmala L. (P. harmala, Nitrariaceae) in traditional Iranian medicine (TIM) and modern phytotherapy.
METHODS:
Opinions of TIM and modern phytotherapy about safety and acceptable dosage of this plant are discussed. Various medical properties of P. harmala were collected from important TIM references and added to scientific reports derived from modern medical databases like PubMed, Scirus, ScienceDirect and Scopus.
RESULTS:
The main medicinal part of the plant is the seed. In TIM resources, this plant possesses various Pharmacological activities such as carminative, galactagogue, diuretic, emmenagogue, antithrombotic and analgesic. In modern phytotherapy, P. harmala demonstrated numerous medicinal effects including cardiovascular, neurologic, antimicrobial, insecticidal, antineoplasmic, antiproliferative, gastrointestinal and antidiabetic effects. Adverse events such as neuro-sensorial symptoms, visual hallucination, bradycardia, hypotension, agitation, tremors, ataxia, abortion and vomiting cause people to use this plant cautiously. P. harmala is contraindicated during pregnancy, due to its abortive and mutagenic activities. Because of increasing the expression of CYP1A2, 2C19, and 3A4 and inhibition of monoamine oxidase, the pharmacokinetic parameters of drugs which are mainly metabolized by these enzymes may be affected by P. harmala.
CONCLUSION:
The medicinal properties declared for this plant in TIM are compared with those showed in modern phytotherapy. Some of the TIM properties were confirmed in modern phytotherapy like emetic and analgesic activities and some have not been evaluated in modern phytotherapy such as its therapeutic effects on paralysis, epilepsy and numbness. Finally, the current review provides the evidence for other researchers to use TIM properties of P. harmala as an efficacious natural drug. Further preclinical and clinical studies for adequate evaluating safety and therapeutic efficacy are recommended

Citation :An in vitro evaluation of human DNA topoisomerase I inhibition by Peganum harmala L. seeds extract and its beta-carboline alkaloids.Sobhani AM1, Ebrahimi SA, Mahmoudian M.
Author information




Abstract
PURPOSE:
Peganum harmala L. (Zygophyllaceae) seeds extract is one of the main components of an ethnobotanical preparation used in the treatment of neoplasms in Iran. Cytotoxic effects of P. harmala extract on cancerous cell-lines have been reported before. beta-carbolines like harmaline and harmine are the major alkaloids present in the seeds of the P. harmala. Considering reports concerning DNA topoisomerase inhibition by other beta-carbolines like harmane, we have used DNA relaxation assays to investigate topoisomerase I inhibitory activity of P. harmala seeds extract and its beta-carboline alkaloids to further inspecting the mechanism of its cytotoxic activity.
METHODS:
Harmine and harmaline contents of the extract were determined using an HPTLC method. DNA topoisomerase I enzyme needed for investigating inhibitory effect of the compounds using DNA relaxation assay, was partially purified from the human placenta. DNA relaxation assay is based on the conversion of a supercoiled plasmid substrate to its relaxed form by the catalytic activity of the enzyme. The supercoiled substrate and its relaxed product can be easily distinguished using agarose gel electrophoresis, since the relaxed topological isomers of DNA migrate more slowly than supercoiled species.
RESULTS:
Using HPTLC method, it was found that each gram of dried extract contained 55.5 and 79.0 mg of harmine and harmaline respectively. In the DNA relaxation assay, order of potency was harmine > harmane > harmaline > extract. The most active compound was harmine with IC50 value of 13.5 +/- 1.7 microg/ml.
CONCLUSIONS:
Our in vitro findings demonstrate that P. harmala seeds extract do inhibit human DNA topoisomerase I and based on the results of HPTLC analysis, it appears that the biological activity of the extract can be explained by its beta-carboline content.
http://www.ualberta.ca/~csps/JPPS5(1)/M....eganum.pdf
https://en.wikipedia.org/wiki/Topoisomerase

ce dernier est tres interessant je trouve Smile
This is a block of text that can be added to posts you make. There is a 1024 character limit.
#10
Citation :Cool un filtre a vide fait maison !
Mais honnetement, je n'y crois qu'a moitiè ! ca nous a pris tellement de temps meme avec un vrai systeme de filtrage avec pompe a vide...
Decantation FTW !

Oui j'ai relu ton post j'avais oublié que tu avais aussi utilisé un filtre avec pompe à vide! J'essayerai quand même, mais sinon j'utiliserai votre technique! C'est juste que je trouve vraiment dommage de perdre une forte quantité d'harmala, surtout si je dois par la suite faire des tests pour essayer de les transformer en THH.

Citation :THH ? tres interessant. tu peux te procurer la poudre de Zinc facilement ? Cout ?

Sur Ebay, pour moins de 10€. Je me suis pas encore renseigné sur les différentes qualités que tu peux avoir par contre.

Citation :Sinon, je serais plus prudent sur ce qui fait "les vertues therapeutique de l'ayahuasca" ; d'abord les occidentaux ont ciblé la DMT, les IMAO etant juste la pour l'activer. Puis on s'est rendu compte que les IMAO sont peut etre bcp plus important qu'on ne le pensait. Maintenant on essaye denouveau de reduire a tel ou tel composant.
Ce qui est sur , c'est que harmine et harmaline sont definitivement des composants anti-cancer et regeneratif

D'après mes lectures de hier soir, les 3 types de composés sont indispensable pour avoir "l'expérience" ayahuasca. Le DMT pour le coté psychédélique, le THH (qui smoth beaucoup le trip avec son action IRSS), et les harmala (harmine et harmaline pour leur effet IMAO).
Un trip DMT + syrian rue (harmine et harmaline mais pas THH) à l'air d'être bien plus anxiogène.
Un trip avec du DMT + THH pur, n'as pas l'air de fonctionner car l'effet IMAO du THH doit être trop faible (supposition). Par contre la méthode de synthèse pour produire du THH donne un produit qui doit encore surement avoir de l'harmine et de l'harmaline, car le mix obtenu active fortement le DMT.

Merci pour les études!
#11
je vais rechercher de mon coter le THH; merci pour l'inspiration !!!

Je suis interessé par des trips reports Harmal-alkaloids seuls; Dans mon entourages, quelques personnes comment a capter le "truc" et en redemande ! ; ces composants sont une categorie bien speciale. Etat de meditation instantanee et super developé (fumé)... et ca fait remonter qqchose a la surface; les psy devraient franchement s'y interessé! c'est magique Smile
This is a block of text that can be added to posts you make. There is a 1024 character limit.
#12
Quetzal a écrit :
je vais rechercher de mon coter le THH; merci pour l'inspiration !!!

Je suis interessé par des trips reports Harmal-alkaloids seuls; Dans mon entourages, quelques personnes comment a capter le "truc" et en redemande ! ; ces composants sont une categorie bien speciale. Etat de meditation instantanee et super developé (fumé)... et ca fait remonter qqchose a la surface; les psy devraient franchement s'y interessé! c'est magique Smile


C'est pour ça que je m'intéresse aux harmala et au THH. Pour le coté antiaddictif qu'ils ont démontré, car en ce moment je médite tous les jours mais j'ai vite fait de repartir sur de mauvaises bases codéinées on va dire^^ Ca va surement mettre un peu de temps, mais je posterai mes expériences et mon ressenti de ces trucs!

Pour ce qui est de méditer sous l'action du produit, j'ai encore des doutes sur l'efficacité de la méthode. Ils disent bien de rien mélanger à la méditation dans ma 'branche", de pas prendre d'"intoxiquants" pour la méditation que je pratique. Mais d'un autre coté, j'ai lu quelques articles de Myron Stolaroff qui utilise les psychédéliques de façon extrêmement intelligente, conjointement à de la méditation. Et est-ce que les psychédéliques sont des intoxicants qui réduisent la conscience? Non, plutôt l'inverse! Je pense que la méditation vipassana en elle même pratiquée avec les psychédéliques c'est pas une bonne idée, mais la méditation anapana (ou samatha un truc du genre, concentration sur la respiration, calme mental) je vais essayer. L'idée étant d'être dans un état d'esprit détaché et équanime face a ses sensations corporelles. Dans le but de changer l'habitude mentale de réaction avec envie ou aversion, vers une observation simple.

Bref je m'éloigne du sujet du topic! Smile Affaire à suivre!
#13
A noter que l'harmaline semble produire des effets convulsivants:

Pharmacological characterization of harmaline-induced tremor activity in mice. - PubMed - NCBI

PsychoGenics | Epilepsy | Harmaline-induced tremors --- Model of Essential Tremor (TRM)

Bon à savoir pour les épileptiques Wink
#14
En français si ça intéresse quelqu'un Smile
[URL="https://fr.wikipedia.org/wiki/%CE%92-Carboline"]
https://fr.wikipedia.org/wiki/%CE%92-Carboline[/URL]
#15
Ca y'est, après une commande qui n'est jamais arrivée, j'ai enfin reçu ces satanés graines et je vais pouvoir m'amuser ^^

Sinon j'ai continué à lire des choses sur les harmala et ces composés m'intéressent vraiment beaucoup pour leur potentiel de guérison. Au niveau de la purge, ça a l'air d'être un peu du même style que le jeune. Le premier est rude, mais le corps s'habitue au fur et à mesure et le coté désagréable baisse d'autant (à moins de se re-pourrir entre chaque jeunes). Pareil pour les harmala, le coté nausée et diarrhée à l'air de passer à force d'en prendre. J'ai aussi hâte de voir ce que ça change au niveau méditatif, un grand utilisateur d'harmala disait sur nexus que c'étais le meilleur moyen de "travailler avec la plante" en méditant sous l'effet et en observant tout ce qui remonte. Selon lui s'il on fait ça suffisamment, viens le moment ou l'effet des harmala passe d'une intoxication aigue à un trip serein et stimulant...
#16
Ou putain^^ Je suis a la première étape de basification et la couleur laiteuse tire clairement sur le verdatre plutôt que sur le jaune...
#17
T'es juste daltonien...ou alors il y a contamination.
#18
Hahaha ^^ Vous aviez totalement raison, le filtrage c'est la merde !!! (mais j'aime faire des erreurs par moi même lol) Et il faut que je me trouve un système de filtrage plus efficace que juste des filtres à café et des entonnoirs c'est clair. Je croyais que j'allais pouvoir utiliser une french press que j'avais (les machines pour faire le café), bah non ça marche pas dutout la filtration est pourrie avec la mienne. Ducoup je me retrouve bien emmerdé comme vous aviez prévu, d'avoir broyé les graines ! Mais c'est comme ça qu'on apprend et franchement toute façon c'est rigolo, à part que j'ai pourri ma cuisine de tâches marrons ! Là je suis à l'étape ou j'ai re-dissous les alcaloïdes dans du vinaigre/eau et même là, la solution (rouge foncé et pH environ = 5) passe très lentement à travers les filtres à café (alors qu'avant j'ai bien suivit les instructions elle passais sans problème). Étrange !

Parallèlement à ça, j'ai commencé a me microdoser en harmala (0,5 à 1,5g de graines broyées bouffées comme ça) et pour l'instant je ressent queudal (^^). J'y retourne !
#19
GuyGeorge a écrit :
J'ai aussi hâte de voir ce que ça change au niveau méditatif, un grand utilisateur d'harmala disait sur nexus que c'étais le meilleur moyen de "travailler avec la plante" en méditant sous l'effet et en observant tout ce qui remonte. Selon lui s'il on fait ça suffisamment, viens le moment ou l'effet des harmala passe d'une intoxication aigue à un trip serein et stimulant...


Ouais, en même temps Stolaroff disait la même chose pour des faibles doses de LSD ou de phénéthylamines...(qui au passage, semblent plus safe)
#20
Citation :Ouais, en même temps Stolaroff disait la même chose pour des faibles doses de LSD ou de phénéthylamines...(qui au passage, semblent plus safe)

Oui c'est bien ça, ça doit être le même mécanisme en jeu, retrouvé par 2 personnes différentes avec deux produits différents. Ca consolide un peu cette "théorie" et ça doit être possible de l'appliquer avec tout ce qui est un tant soi peu psychédélique. Par contre je vois pas pourquoi tu trouves ça plus safe de prendre du 2C-T-2/7 (c'est ce que recommandais Stolaroff) à la place d'harmalas, à part le coté IMAO qui t'interdit les mélanges à la con, mais les 2 phéné aussi sont suspectées d'avoir une action IMAO d'ailleurs.
#21
GuyGeorge a écrit :
Par contre je vois pas pourquoi tu trouves ça plus safe de prendre du 2C-T-2/7 (c'est ce que recommandais Stolaroff) à la place d'harmalas


Ah autant pour moi, j'étais resté sur ça:

Stolaroff a écrit :
...quand je me suis senti assez à l’aise, j’ai commencé a parler de notre travail. Nous venions de passer trois années et demie a administrer du LSD, parfois avec de la mescaline, a 350 volontaires, et nous venions de publier nos résultats dans un journal médical...

...Les psychédéliques, particulièrement à doses faibles, peuvent être des outils extrêmement utiles pour aider ce procédé. La plupart de mes expériences sont avec les phénethylamines, car elles sont restées légales plus longtemps que le LSD, la mescaline ou la psilocybine.



En gros, je pensais qu'il conseillait des faibles doses de LSD, mesca, champis (ou à défaut des phénéthylamines), mais j'avais zappé ce que tu précises (et dans ma tête, je pensais plutôt au 2C-D comme phéné):

Stolaroff a écrit :
Une dose entière de 2C-T-2 ou de 2C-T-7 serai d’environ 20mg, une dose légère sera de 10 à 12mg, équivalent à environ 25 à 50µg de LSD.

#22
Je me demandais justement si le 2C-D pouvais faire ce taff, et à quel dosage de 2C-D correspondrait 25-50µg de LSD, ou 10/12mg de 2C-T-2... L'idée de Stolaroff étant de prendre un psychédélique qui n'ait que peu de chance d'amener l'utilisateur dans les, je cite de mémoire, "dimensions fortement négatives de la psyché de l'utilisateur".
#23
Je ne sais pas. A la louche, je dirais 15-25 mg de 2C-D.

Vu qu'il utilise les psychés comme catalyseur, faisant remonter des "sensations désagréables à la surface en forçant la volonté à se concentrer pleinement sur n’importe laquelle des sensations qui s’élèvent, pour respirer à travers elles", je pense que le 2-CD est tout aussi valable que les autres pour ça (et probablement plus safe que ces cousins 2C-T-X).

Maintenant, pour l'extraction d'harmine/ harmaline, j'avoue être un peu sceptique dans le sens que ces alcaloïdes semblent facilement provoquer des désagréments gastriques assez typiques (nausées, vomissements, diarrhées / probablement liés à l'effet IMAO) et que je ne pense pas que ce soit le même "type d'inconforts" dont parle Stolaroff, non ?
#24
Citation :Vu qu'il utilise les psychés comme catalyseur, faisant remonter des "sensations désagréables à la surface en forçant la volonté à se concentrer pleinement sur n’importe laquelle des sensations qui s’élèvent, pour respirer à travers elles", je pense que le 2-CD est tout aussi valable que les autres pour ça (et probablement plus safe que ces cousins 2C-T-X).

Je le pense aussi pour le coté "safe". Mais j'avais un peu peur que le coté récréatif du 2C-D soit un peu trop important. Difficile à dire, il a pas laissé beaucoup de textes alors que j'aurai des milliers de questions à lui poser...

Citation :Maintenant, pour l'extraction d'harmine/ harmaline, j'avoue être un peu sceptique dans le sens que ces alcaloïdes semblent facilement provoquer des désagréments gastriques assez typiques (nausées, vomissements, diarrhées / probablement liés à l'effet IMAO) et que je ne pense pas que ce soit le même "type d'inconforts" dont parle Stolaroff, non ?

A ce que j'ai compris, les désagréments gastriques des harmala sont en partie du a leurs méthodes de préparations et à certains composés dans le matériel végétal (tanins), mais aussi à un effet plus mental de somatisation. Stan Grof en parles, le LSD peut entrainer des nausées qui seraient une somatisation d'un inconfort psychique, et vomir permettrai de s'en libérer, comme si vomir était un acte symbolique de libération de ces tensions mentales. Je pense que c'est ce qui se passe aussi avec les harmas, étant donné que même purs, ils induisent une nausée qui donne parfois chez l'utilisateur un sentiment de libération une fois qu'il purge, sentiment qui va plus loin qu'un simple soulagement d'un inconfort physique. D'ailleurs c'est fou mais à les lire, les chamans et certains utilisateurs d'ayahuasca ont l'air de rechercher la purge comme un moyen de guérison. D'ailleurs cet effet libérateur après un vomi sous psychédélique à l'air d'être assez commun, je l'ai lu dans de nombreux TR, même si les harmala ont l'air d'être spéciaux dans leur capacité à induire ces nausées (à cause de l'action IMAO peut être que tu as raison ?)

EDIT : Ca y'est mes harmala précipitent en jolis cristaux <3<3<3<3<3<3


Topics apparemment similaires...
  [Guide] Un regard sur la DMT AlphaMethyl 68 13,032 05/08/2022 13:10
Dernier message: R0dz
  Changa : Guide pratique Ouroboros 136 63,225 21/05/2022 15:57
Dernier message: 2-lm-bromo-fly
  Classic Vaporgenie pour la freebase ? AlphaCentauri 8 1,121 02/03/2019 12:06
Dernier message: snap2
  Changa fumée (Peganum harmala) et régime IMAO mérovinj 3 1,675 13/09/2018 17:32
Dernier message: mérovinj
  Mélange HARMALA DMT / Ai-je failli rester bloqué ? Maquille 21 4,560 28/07/2017 04:27
Dernier message: Shivan01
  Fumer de la DMT freebase au dabber Russlechauve 0 1,785 09/10/2016 20:21
Dernier message: Russlechauve
  Evolution des trip lors d'une "binge" de DMT ? (freebase) no_id 4 2,671 03/12/2015 22:40
Dernier message: no_id
  [Guide] Un regard sur l'Ayahuasca AlphaMethyl 16 4,346 01/03/2013 20:01
Dernier message: Ji-doo
  Petites question : DMT freebase. Shaman_fred 4 5,157 11/01/2012 20:37
Dernier message: Shaman_fred
  Peganum harmala, IMAO :( combien de temps? Supervixen 7 3,654 19/09/2009 17:34
Dernier message: Supervixen



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.