S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Champignons 1,5g - L'éternité c'est long...

#1
Rainbow 
Salut à tous ! Happywide

Je vais vous partager ma première expérience avec les champignons magiques !

Ça pourrait servir de mise en garde RDR, même si ça s'est bien passé, surtout parce que j'étais entourée par mes parents qui ont quand même bien géré sur ce coup là. Ne jamais reproduire pour une première expérience...

Set and setting, chez mes parents, dans la cuisine, avec ma mère, après avoir vue la veille The Others. J'avais 17 ans et j'ai commandée 1 gramme sec de champignons hawaïen sur Sha**na, quand ils étaient encore à 15 balles le gramme et que c'était réellement des hawaïens. J'ai reçue 1 gramme 5, petit cadeau...

Déjà j'ai commencée par prendre la moitiée à jeun avant de peser le reste... ( Bah oui RDR quoi ) Et franchement, je ne sais pas si c'est parce que c'était ma première fois, mais ils ont mit très, très, trop longtemps à monter...

Au bout de trois heures je ne sentais quasiment rien, sauf un état un peu comme si j'avais pris un benzo. Shootée, bizarre et pas très bien même. J'avais surtout le sentiment de m'être bien fais enc**er par ce shop, que la qualité des champignons était bien merdique. J'avais eu deux ou trois expériences avec le LSA et je n'avais jamais ressenti les effets plus tard qu'a l'heure d'après la prise. Les champignons étaient censés monter bien plus rapidement encore.

T+3H En gros trois heures plus tard c'était le quasi néant, du coup j'ai décidée de peser le reste pour savoir le poid exacte que j'avais pris et j'ai été surprise quand j'ai vue ma balance afficher 750mg ~. Du coup ça a renforcé en moi l'idée que ces champignons n'était pas aussi bien que les avis laissés par les gens, j'imaginais même que les avis étaient trafiqués. J'ai donc gobée à T+3H le reste du pochon.

T+30MN Là j'ai commencée à sentir un petit effet, comme le LSA avec trois graines, mais moitié moins fort. Ceci-dit mon état shootée et mal s'était dissipé. Je profitais enfin de ces champignons et je me disais même si c'est cher, au moins j'ai quand même un petit effet.

T+15MN Je regarde l'heure et il est 15h45 ! ( Ça fais 14 ans et je me souviens de l'heure comme si c'était hier ) Là je commence à vraiment bien monter, je met ça sur le compte que j'ai gobé le reste et ne panique pas, je pense avoir atteint le pic du trip.

Je suis en mode all is full of love total, je ressens l'amour de la vie, un amour inconditionnel et infini envers toute forme de vie. Je ressens le mouvement de la planète terre, je me sens l'âme d'une poétesse. Je commence à composer des rimes dans ma tête et remarque que ma mère regarde un documentaire sur les abattoirs, avec de pauvres vaches torturées... Un profond mal être m'envahit, je pars donc en courant dans les toilettes pour m'isoler, mais les toilettes me font bader aussi... Je retourne donc dans la cuisine et supplie ma mère d'éteindre la télé ou de regarder autre chose. Elle éteint la télé et me questionne sur mon trip, etc...

Puis je me sens à nouveau apaisée et en mode LOVE. Là j'ai une vision de Ganesh, rose... Je m'exclame mort de rire à ma mère, putain je vois un éléphant rose. C'est Ganesh en faite mais c'est marrant car quand on dit halluciner on parle souvent d'éléphants rose. Là je commence physiquement à me transformer, j'avais des pattes de lapin, un corps d'éléphant et une tête de taureau. J'en fais part à ma mère hilare et elle me répond par une phrase qui a hanté toute la suite de mon trip. "C'était ce que tu étais venu chercher ?"

T+WTF Là je ne saurais dire le temps écoulé et par la suite le temps tout court, tout se met d'un coup à onduler d'une force sans commune mesure, il n'y a qu'un mot à dire, c'est VIOLENT !!! Je rassemble mes dernières forces pour aller dans ma chambre sur mon lit à l'étage, j'ai le sentiment que je vais tomber raide ! Je me téléporte littéralement dans les escaliers, comme si je n'enregistrais plus les images et qu'il y avait des coupures. Puis dans ma chambre... Heureuse de cet exploit, je me pose dans mon lit et me sent enfin en sécurité. Le trip peut commencer.

Les murs de ma chambre disparaissent, je vois directement les escaliers ou des Satyres boivent du vin et font des bulles psychédéliques comme dans Dumbo l'éléphant. Je ferme les yeux et je vois des têtes d'animaux qui défilent en boucle. Éléphant, lapin, antilopes, buffles, Éléphant, lapin, antilopes, buffles, etc... Puis je voyage à travers mon corps, dans mon sang, dans mes bras, je n'ai pas besoin d'ouvrir les yeux pour voir l'extérieur et un moment je suis devenu mon cœur. Je me suis demandée, ça fait quoi si j'arrête de battre ? Et j'ai comme été expulsée de mon corps pour revenir à être seulement moi même dans son entièreté.

Première éternité - Fusion

Soudain, Je disparaît. Je ne suis plus. Je suis mes parents, ma famille, les humains, les animaux, les plantes, toute vie, puis la planète, l'univers entier et tous les univers. J'ai l'impression d'avoir accès à l'expérience de toutes ces vies et de ne former plus qu'un. Que toutes ces vies ne sont que des parties de moi même, comme lorsque l'on se parle à soi même. Je ne forme plus qu'un, plus rien d'autre n'existe. La matière, le temps, l'espace, il n'y a que moi et ce pour l'éternité. La plénitude absolue, je n'avais plus aucune contrainte, j'étais enfin moi même, je pouvais souffler et me reposer.

Sauf qu'il y a une chose qui me manque, c'est les autres. Je me sent seule, très seule... Trop seule... Pour l'éternité. Me vient alors l'évidence que j'avais fait ce monde pour ne plus être moi, mais pour être une multitude de moi évoluant à travers l'expérience de la vie. Je décide donc de refaire le monde et finalement le réintègre en tant que 'moi'.

Redescente et delire

Je suis à nouveau un humain dans un monde matériel, mais je ne suis pas moi, je suis mon père. Et la phrase de ma mère retenti à nouveau dans ma tête "C'était ce que tu étais venu chercher ?". Une révélation s'empare de moi, je suis morte et je ne le savais pas, je n'étais pas prête à le concevoir et j'avais vécu cette pseudo vie afin d'être suffisamment forte pour l'assumer. J'étais morte et c'est cette vérité que j'étais venue chercher. Le monde matériel était en faite moi, j'étais ma chambre et tout ce qu'elle contenait. Je devais prouver que j'étais enfin consciente de ce que j'étais, une personne morte. Je devais donc me suicider pour prouver que j'étais enfin assez forte pour l'assumer. Heureusement vu que j'avais fusionné avec ma chambre, la prise de courant de mon ordinateur qui faisait un son depuis le début, était le symbole de ma vie. Je devais donc débrancher cette prise pour me tuer. Je pense que le film The Others a fortement influencé mon trip...

Deuxième éternité - Nirvana

Je débranche la prise et le son s'arrête, avec ma vie. Je suis morte et consciente de l'être. J'incarne désormais ma mère. J'ai franchi cette étape et un état de béatitude m'envahit. Je rebranche la prise je ne sais plus pourquoi et j'entends mon père qui monte les escaliers et passe l'aspirateur en attisant le poêle à bois, puis les cloches de l'église qui retentissent. Et le son de mon ordinateur... Le son de mon ordinateur se fait de plus en plus fort et je fini par devenir ce son ! Je ne suis plus qu'une énergie qui vibre et produit ce son en vibrant, je me vois comme l'espèce de cloche entre les visages de cette peinture d'Alex Grey.
[Image: 5bb7ba3c2100002501c90db0.jpeg]
Et je vibre, ces vibrations m'apportent un plaisir supérieur et de loin à la jouissance sexuelle, tout mon corps est un orgasme. J'ai atteint le Nirvana ! Je ne suis que jouissance pour l'éternité, car j'ai su accepter ma mort.

Je chantais tel une indienne dans les films, comme dans le film Siddhartha et mes chants mélodieux me faisaient vibrer, j'étais une énergie, comme une cloche et je sonnais et vivrais de plaisir à mesure que je chantais et vibrais en faisant miles couleurs flamboyantes.

Dans la réalité je roulais par terre en me cognant absolument partout et en hurlant comme genre "Aaaaahaaaaaaaahaaaaaaaa" et un moment donné je me suis fracassé contre la table de chevet de mon lit et mon père m'a dit "aie aïe aïe tu as du te faire mal" et j'ai hurlée "je m'en fou j'éjacule" et mon père à ce moment là galérait à me sangler sur le lit pour ne pas que je roule dans toute la pièce en faisant tout tomber et en me faisant mal.

Puis j'ai du redescendre un peu et je vois mon père ouvrir la porte, avec le poêle à bois et surtout la lumière. Je me jette donc hors du lit comme une furie et passe la porte pour aller dans sa chambre en hurlant "je veux voir la lumière !". Mon père m'a remise dans mon lit et sanglée à nouveau en me disant un truc du genre "et ben qu'elle vitalité alors que jusque là t'étais moue comme un chewing-gum"

Troisième et dernier éternité - Bouddha trip

Là c'est le film Siddhartha qui a fortement influencé mon trip, cette fois-ci je suis moi même. Et je vie le trip de bouddha à la fin du film, je me bat contre moi-même et tout ce qu'il y a de plus noir en moi. Un symbole biblique m'apparaît, c'est l'échelle de Jacobs. Je me vois gravir cette échelle afin d'y trouver la lumière. (Il fait noir, c'est la nuit) J'entends toujours mon père qui monte les escaliers et passe l'aspirateur en attisant le foyer du poêle à bois, puis les cloches de l'église qui retentissent. En faite j'entends cette enchaînement de son de façon rapide, comme si tous les quart d'heure il se passait une heure. D'ailleurs le trip m'a semblé à la fois rapide et en même temps durer plusieurs fois l'éternité... J'y vois tout au long de mon trip une symbolique, qui finalement se révèle à cet instant. Je dois faire l'ascension de l'échelle de la vie, afin d'y trouver la lumière. Et cette échelle est infinie, je n'en vois jamais le bout. Si bien qu'au bout d'une éternité je me rend à l'évidence qu'il n'y a pas de lumière au bout et que cette lumière que je recherche est à l'intérieur de moi.

MÃRA

À ce moment là, ma mère est venue me rejoindre et pour moi c'était Mãra, le démon tentateur représentant ce qu'il y a de plus noir en moi. Je m'exclame "je suis la vie" et je répète en boucle cette phrase. Ma mère me tiens la main et me regarde avec un sourire froid. Les paroles du film me font sens. Sans le mal, le bien n'existe pas. Je ne dois pas luter contre moi même et mes démons, mais les accepter comme étant ce qui m'a forgé et fait devenir un être complet et éveillé. Je m'exclame comme dans le film "je suis ton apprenti, c'est toi qui m'a forgé, le mal et le bien n'existe pas, il n'y a que l'amour ou l'absence d'amour et l'amour c'est l'acceptation !" Je fini par m'accepter et accepter ce mal au fond de moi qui me pousse à le surpasser, mais cette fois ci sans lutte, seulement par l'acceptation.

Ego Death

Ma mère me dit "tu te souviens que tu as pris des champignons ?" Et là je prend finalement conscience que tout ce que j'ai vécu n'était pas le fruit d'un passage vers un plan spirituel plus élevé, mais le résultat d'un trip de champignons. Je redescends de mon trip d'un coup. Nourrie d'un savoir, mais totalement perdue. Je n'étais plus moi même, je n'étais d'ailleurs pas la vie. J'étais le néant, l'absence totale de vie. Je demande l'heure à ma mère machinalement, elle me répond qu'il était deux heures du matin. Qu'est-ce que ça peux vouloir dire ? Je sais qui je suis censée être, j'ai accès à mes souvenirs d'humain et je comprends ce monde et ses réalités. Seulement je me sens totalement étrangère à tout ça. Et bien que j'avais réclamé de savoir l'heure, j'étais incapable de comprendre à quoi cela correspondait, enfin même si je le savais quelque part, j'étais incapable de le comprendre. Il me vient à l'idée de faire un calcul des plus simples. 1 + 1 = ? Je n'étais pas capable de concevoir et d'arriver à associer l'idée que 1 + 1 puisse faire 2. Je le savais au fond, mais j'étais incapable de comprendre le raisonnement qui amène à ce résultat. Je demande à ma mère de me laisser seule, elle descend à la cuisine.

Je me sens grillée, je sais que j'ai pris des champignons et j'ai lu qu'on pouvait rester perché. Je crois que c'est ce qu'il m'arrive, je vais rester comme ça, étrangère à moi même et à la vie à tout jamais. J'entends une sirène de pompier dehors, je me dis qu'ils viennent pour moi, que mes parents les ont appelé car je me suis grillée la tronche. Je ne serais plus jamais comme avant, un légume, incapable de faire un raisonnement simple, incapable d'être autonome, je sais ce qu'est une vie d'humain et je me sens incapable de pouvoir faire des choses simples comme marcher, manger, me laver ou encore pire travailler, avoir une famille... Je sais que mes parents devront m'assister tout le reste de ma vie. Alors à quoi bon s'infliger mutuellement de tels souffrances ? Je planifie déjà mon suicide. Je n'ai pas envie d'infliger tout ça à mes proches, mais sans éprouver de sentiments pour eux, je me dis juste que c'est dommage pour eux et surtout pour moi. Je n'arrive pas à concevoir de rester dans ce monde où je suis étrangère, qu'est-ce que je pourrais bien y faire ? Je ne suis pas vivante, je suis l'absence de vie incarnée dans le corps d'un humain qui autrefois était vivant. Non, il faut que je me suicide, mais cette fois-ci pas en débranchant la prise d'un ordinateur... Mais en me débranchant moi.

Redescente définitive

Il est presque 3h du matin, cela fait presque une heure que je suis dans cet état, que je ne suis plus moi-même et que j'imagine une stratégie pour me suicider tout en étant incapable de rien, car je n'arrivais pas à concevoir des choses simples. Et d'un seul coup je suis revenue à moi. Comme ça ?!

Et oui je suis bel et bien redescendue et je descends donc à la cuisine rejoindre mes parents, même pas spécialement éprouvée par cette expérience, en faite j'ai grave envie d'y retourner... Happywide Je le dis même à mes parents triomphalement, qui me refroidissent tout de suite... Eux se seraient bien passés de mon trip, ils me veillaient depuis 16h jusqu'à 2 heures du matin... Et il était 3 heures et ils n'étaient toujours pas couchés et eux par contre étaient éprouvés. Sale gosse Smile

Ils ont surtout flippé pour moi, eux aussi avaient peur que je ne redescende pas totalement... Ma mère a avait recherché sur internet les effets des champignons et était aussi tombé sur l'information que l'on pouvait rester perché avec les champignons et ils avaient tous deux bien flippé, en plus de devoir me contenir car sois je roulais par terre de partout en me cognant dans absolument tout, comme une bille de flipper, soit je me levais d'un coup pour aller voir la lumière... Ils avaient fermé les volets car ils avaient peur que je me jette par la fenêtre, pour aller voir la lumière....

Ce trip a malgré tout changé ma vision du monde et de la réalité, m'a apporté un détachement totale sur l'expérience de la vie en tant qu'humain. M'a apporté une paix et une coolatitude assez nonchalante et désinvolte qui m'a beaucoup aidé dans la vie. Avant j'avais peur de tout, j'étais enfermée à l'intérieur de moi-même, les rapports sociaux étaient très compliqués et même si ma première expérience avec le LSA m'avait déjà beaucoup apportée, cette expérience a fini de m'enseigner le détachement. Happywide

Bon j'espère que ça fait pas trop pavé, j'ai essayé de retranscrire au mieux cette expérience très forte que je n'ai jamais eu l'occasion de revivre avec une tel intensité, un jour je me ferai à nouveau une méga perche de champignons quand ce sera le moment et que je serai bien dans ma vie. Heart

Édit : Ah bah finalement je pensais avoir écrit beaucoup plus que ça...
L'homme pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.


Topics apparemment similaires...
  (champignons B+ 2.5/3g) + Gorilla Chaise dans l'herbe 2 620 19/07/2019 10:18
Dernier message: Cookies
  Tr Prise de champignons psilocybes R2d2 2 677 17/08/2018 10:08
Dernier message: R2d2
  Sentiments ancestraux. {c'est long} SPCmonkey 18 3,225 16/12/2016 01:55
Dernier message: Surnatustan
  Réveillon aux champignons MindWindow 2 898 08/06/2016 11:21
Dernier message: MindWindow
  TR (long long)champote Hawaïen Bad trip from belgium Cedoux 6 1,556 14/12/2014 15:49
Dernier message: Cedoux
  Psylocibe atlantis 15g, long TR ! Phlogiston 8 1,662 27/11/2014 21:44
Dernier message: Phlogiston
  Champignons équatoriens, 1,5g choupouet 5 5,917 12/08/2014 23:10
Dernier message: Lotre
  [TR Champignons] 1/1,5g SHAG 5 2,912 12/08/2014 10:43
Dernier message: Tim_
  TR (Long récit) Première fois : McKennaii (Avec un badtrip) puis deux anecdotes mouchou 7 3,156 08/06/2013 17:28
Dernier message: mouchou
  Champignons équatoriens, 1,5g choupouet 0 1,035 11/02/2013 12:16
Dernier message: choupouet



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.