S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


[Études] L'étude de la semaine

Aller hop, un ancien psychow a partagé ça : https://medicalxpress.com/news/2017-04-e...sness.html

Ca fait plaisir de voir que la recherche sur les psychés avance, libérée des grands manitous comme Leary - sérieux ce type c'était juste la preuve qu'il ne faut pas mettre ces outils entre les mains des enfants...
Nouveau ? Viens vite lire les règles => http://www.psychonaut.fr/announcement-4.html
 
"Vous étiez l'évidence
Vous n'êtes plus que l'énigme
Vous étiez l'éternité
Vous n'êtes que dépassé"
Toutes les études du Dr. Carhart Harris, le premier mec a avoir utilisé le lsd sur des humains depuis 40 ans pour ses recherches, c'est notamment à lui qu'on doit les premiers irm sous lsd et les résultats qui sont sortis l'année dernière, c'est aussi lui qui avait fait l'étude sur l'influence du lsd sur l'écoute de la musique, bref c'est un bon quoi.
Il travaille avec le lsd mais s'intéresse aux psyché en général.

https://www.imperial.ac.uk/people/r.carh...tions.html
GALA GALA
Nos amis les champignons seraient la drogue récréative la plus sûre selon une étude de la Global Drug Survey.

La meth et les cannabinnoïdes de synthèse sont -sans trop de surprise- bons derniers.

https://www.theguardian.com/society/2017...5%EC%82%AC

[ATTACHMENT NOT FOUND]

L'article est intéressant si quelqu'un à la foi de le traduire pour les anglophobes...
GALA GALA
c'est ce qu'il m'a tjs semblé de façon intuitive
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
Pareil, mais il y a eu 5X plus de problèmes avec le LSD qu'avec les champis, je trouve que ça fait beaucoup, pourtant le LSD a la réputation d'être plus facile à gérer pour beaucoup de monde...

Et dommage que la mescaline ne soit pas de la partie, elle aurait fait une bonne concurrente aux champipi !
GALA GALA
les champis sont un produit de la nature sans équivoque. La nature produit des champs hallucinogènes et on ne triche pas sur leur présentation. Le LSD génère des quiproquos par ses appelations, ses déclinaisons chimiques et tutti quanti... On mélange acide, extazy, lsd dans leurs noms et dans le buvard...

La mescaline c'est plus difficile à obtenir je crois???
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
amicale_du_pc a écrit :
les champis sont un produit de la nature sans équivoque. La nature produit des champs hallucinogènes et on ne triche pas sur leur présentation. Le LSD génère des quiproquos par ses appelations, ses déclinaisons chimiques et tutti quanti... On mélange acide, extazy, lsd dans leurs noms et dans le buvard...


C'est pas faux !

Pour la mesca l'étude a été faite sur 120,000 personnes venant de 50 pays, on aurait pu espérer quelques chiffres là dessus quand même mais bon, un prochaine fois peut être.
GALA GALA
d'intuition la mesca c'est comme les champis si pas un chouya mieux quoté je crois?? Je n'ai pas regardé sur le web d'abord... ça me tournerait les sangs à l'envers... (j'ai été junkie moi môssieur) je préfère prendre un risque. Alors c'est juste pour la mesca?
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
Ce graph issu de la même étude montre que la mescaline (en l’occurrence l'ingestion de peyote) n'est pas mieux tolérée que les champ' mais se situe entre le LSD et les 2C-x. La mescaline a un statut un peu spécial du fait de sa rareté qui fait qu'il est plus facile de fantasmer dessus.

(Le graph précédemment cité donnait les chiffres de ceux qui finissaient aux urgences après consommation du produit, ici ce sont ceux qui ont eu une expérience difficile sans pour autant se retrouver devant un medecin.)
[ATTACHMENT NOT FOUND]

Bien évidemment ces chiffres, sont à prendre avec du recul, c'est une tendance pas une absolue vérité.
j'en ai pris une x sans problème de la mescaline. Probablement que j'en aurais eu des problèmes si j'avais pris ça avec insistance...
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
amicale_du_pc a écrit :
j'en ai pris une x sans problème de la mescaline. Probablement que j'en aurais eu des problèmes si j'avais pris ça avec insistance...


C'était au plat pays dans les 70's ?
je ne me souviens que d'une chose: j'en ai eu !!
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
C'est pas très précis.
j'ai pris de la mesca
j'ai pris de la psylo 2 ou 3 x
c'est tjs plus soft et "pantouflard" que le LSD
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
From PCP to MXE: a comprehensive review of the non-medical use of dissociative drugs. - FactPub
Un peu dérangé, maintenant que j'y pense... AH OUAI !! HAHAAAAAAAA :finger:
https://drive.google.com/file/d/0BznGre-...FGYWs/view


http://myreader.toile-libre.org/uplo...74bb0e0725.pdf

La même chose que plus haut en plus propre avec un bonus.

Cimer Cosmodope.
Un peu dérangé, maintenant que j'y pense... AH OUAI !! HAHAAAAAAAA :finger:
Une étude récente sur le traitement de la dépression et autre problème psy avec la psilocybine. Rien de nouveau sous le soleil (spoil : la psilocybine aide beaucoup les patients en dépressions si c'est fait dans de bonnes conditions) mais c'est très sympa à lire, c'est un peu comme le livre de strassman mais avec la psilocybine au centre de l'attention, avec les impressions et TR des personnes ayant participé à l'étude.

SAGE Journals: Your gateway to world-class journal research
GALA GALA
Je pose ça là https://www.cairn.info/revue-multitudes-...age-64.htm?
Nouveau ? Viens vite lire les règles => http://www.psychonaut.fr/announcement-4.html
 
"Vous étiez l'évidence
Vous n'êtes plus que l'énigme
Vous étiez l'éternité
Vous n'êtes que dépassé"
Article intéressant Biquette, merci ! Depuis 2011, ces observations sont devenues encore plus valables.

(13/09/2020 17:19)Cairn a écrit :
L’humain rencontre donc un environnement plus addictogène que les précédents...Alors que tout concours à instaurer cette culture de l’excès et du sans limite, il convient de souligner la fuite en avant qui consisterait à confier au seul progrès technologique et/ou chimique la responsabilité de contenir les excès qu’il provoque et les nécessaires adaptations des réponses éducatives et thérapeutiques. La réponse centrée sur la technique (radars, bracelets, vidéosurveillance mais aussi automate, médicament…), quand elle se substitue à l’éducation au lieu de l’étayer, risque d’en augmenter la déqualification.


Complétement. Plus l'individu est assisté (par ordinateur, smartphone, internet et bientôt l'implant cérébral d'Elon Musk), plus il perd en autonomie !

(13/09/2020 17:19)Cairn a écrit :
Dans les années 80, les usagers aidés par des acteurs nouveaux ont bouleversé les politiques publiques instaurant une approche transversale dans laquelle la parole, la singularité et la trajectoire étaient entendues, reconnues et prises en compte par le médical et le politique. L’usager était reconnu au titre d’expert dans un formidable progrès en termes de santé publique. Aujourd’hui cette parole est circonscrite dans un espace institutionnalisé, organisé et contrôlé. Dès lors, ne risque-t-elle pas de perdre sa capacité à faire valoir des besoins « invisibles et pourtant bien réels » ?


C'est évident. La créativité née de l'auto-support n'est pas forcément applicable dès lors que l'intervenant est un "professionnel" de la santé publique. Ce n'est pas forcément le fait d'être pro en soi, car il y a des gens passionnés par leur boulot, mais le problème vient plutôt du fait que maintenant, il est quasi nécessaire d'avoir tout un tas de diplômes (ou du piston) pour exercer dans ce domaine.

Hors, les compétences requises pour obtenir certains diplômes (exemple : assurer en géométrie, etc. alors que ça ne sert pas vraiment dans la pratique) ferment les portes à plein d'usagers experts ! Enfin, c'est un problème général dans le marché du travail actuel, mais là ça impacte directement le développement d'actions bénéfiques pour les usagers.

Dans ce contexte, c'est encore plus important que des espaces comme Psychonaut continuent d'exister (et de rester indépendant)...car ça permet aux usagers de reprendre une partie de leur pouvoir.
Clairement, que ce soit les usagers ou patients expert, c'est un soucis actuellement pour les institutions qui ne savent pas composer avec. Malheureusement pour eux, c'est pas près de se tasser, va falloir évoluer avec.


Topics apparemment similaires...
  [Études] Recherches d'informations en ligne (étude numérique et usage.r.e.s de drogues) jegthegui 10 406 05/08/2020 09:21
Dernier message: Cookies
  [Études] Achats en ligne (étude numérique et usager.e.s de drogues) jegthegui 4 253 04/08/2020 22:33
Dernier message: Cookies
Photo [Études] Impact du forum sur votre vie (étude numérique et usager.e.s de drogues) jegthegui 3 187 04/08/2020 12:02
Dernier message: Biquette
  Faire partie des testeurs pour une étude sur le microdosage Ubik012 1 364 29/10/2018 15:38
Dernier message: Cookies



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.