S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


[Études] Achats en ligne (étude numérique et usager.e.s de drogues)

#1
Vous avez été nombreux à répondre à l’enquête « outils numériques et usage(r.e)s de drogues. Maintenant que nous avons des chiffres, nous aimerions poursuivre l’étude en vous donnant la parole sur les résultats et lancer des débats. Il s’agit d’obtenir des éléments plus qualitatifs mais également d’orienter la recherche vers la cyberpsychologie (étude des impacts des « machines » sur la psychologie humaine). Les questions sont placées après les deux infographies.

[Image: attachment.php?aid=89]

[Image: attachment.php?aid=90]

Question 1 : Qu’est-ce que la possibilité d’achats en ligne a modifié pour vous ? Pour quelles raisons y avez-vous recours ?


Les produits achetés en ligne sont jugés de meilleure qualité que dans la rue par une majorité de répondants. Pourtant, une étude néerlandaise analysant les substances achetées en ligne ou dans la rue semble montrer que la qualité des substances est sensiblement la même quelle que soit le mode d’achat, avec des prix supérieurs en ligne. (https://doi.org/10.1111/add.13720)
Question 2 : Pourquoi selon vous les acheteurs en ligne pensent-ils que la qualité des substances est meilleure ?

Question 3 : Si vous avez acheté pour la première fois en ligne pendant le confinement, cette pratique s’est-elle poursuivie ensuite ?

Merci par avance !
#2
Q1 : J'ai directement commencé par la case achat en ligne, qui m'a permis une certaine indépendance, il y a peu de pénuries sur internet, et si un dealer vient à manquer il est tout de suite remplaçable. Il y a évidemment la question du prix aussi, qui reste globalement bien plus attractif que dans la rue, et une question de sentiment de sécurité (probablement illusoire), recevoir ses produits dans une boîte aux lettres quelconque exclut le risque d'un contrôle aléatoire de police dans la rue.

Q2 : Probablement une affaire de différence de relation : un site internet pensé comme une vitrine marketing, avec ses reviews, ses vendeurs avec des milliers de transactions et ses jolies photos, c'est très différent d'un type random sur un parking probablement en bout de chaîne de distribution. Pourtant, le vendeur sur internet comme le vendeur IRL obéissent aux même logiques de marché.
Il y a peut-être aussi la croyance naïve que les produits achetés sortent tout frais d'un labo chinois ou de la cave d'un chimiste allemand, avec des taux de pureté forcément meilleurs puisqu'en sommet de chaîne de distribution. Dommage que lesdits laboratoires répondent avant tout à la loi du business et pas à des impératifs éthiques et sanitaires.
Nouveau ? Viens vite lire les règles => http://www.psychonaut.fr/announcement-4.html
 
"Vous étiez l'évidence
Vous n'êtes plus que l'énigme
Vous étiez l'éternité
Vous n'êtes que dépassé"
#3
Question 1 : Qu’est-ce que la possibilité d’achats en ligne a modifié pour vous ? Pour quelles raisons y avez-vous recours ?

Possibilité d'avoir des retours d'usagers du produit en question, possibilité de consulté les alertes relative a la substance et au vendeur.

Question 2 : Pourquoi selon vous les acheteurs en ligne pensent-ils que la qualité des substances est meilleure ?

À cause du marketing, et de leur habitude de voir principalement des magasins légaux en ligne. C'est une grave erreur de jugement à mon sens.

Question 3 : Si vous avez acheté pour la première fois en ligne pendant le confinement, cette pratique s’est-elle poursuivie ensuite ?

Pas concerné
#4
Citation :C'est une grave erreur de jugement à mon sens.

Pourtant il me semble que les produits achetés en ligne sont en effet proportionnellement moins coupés que ceux achetés dans la rue, ce qui n'exempte pas de faire tester son produit bien sûr. Ou je me trompe ? Tu t'attends à avoir la même qualité de cocaïne chez un vendeur bien noté du net et chez le dealer de la station de tram ? 

Question 1 : l'accessibilité, tout simplement. Je ne connaissais personne pour me dealer un produit IRL.

Question 2 : dans la tête des gens, dont la mienne (je ne sais pas ce qu'il en est réellement) : comme les produits sont coupés tout du long de la chaîne de distribution, acheter en ligne permet de sauter une étape et d'avoir peut-être un produit moins coupé (dans la même logique, le produit est moins cher sur Internet parce qu'il y a moins d'intermédiaires). Ensuite, c'est un marché mondialisé avec la possibilité de noter les vendeurs ; donc la logique mercantile veut qu'il y ait de la concurrence pour la qualité, là où dans la rue on se retrouve souvent à acheter à une telle personne parce qu'on n'a simplement pas le choix.
Par contre, en ligne ou dans la rue c'est les mêmes labo, le même laisser-aller sanitaire puisque pas de contrôle, les mêmes risques d'erreur étiquetage ou de contamination, etc.
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#5
Pour moi faire confiance à un dealer que ce soit en ligne ou en physique c'est de la naïveté. Y'en à des très bien, comme des très mauvais, et c'est souvent subeptible de changer dans un sens où dans l'autre.
Ya beaucoup de rcshop et de shop du deep qui scamment, ou qui vendent des produits de merde. Et des très bon avec un batch pourris de temps en temps voir un exit scam Les bons shop sont rare, mais comme c'est mondial ça peut donner l'impression que la qualité est mieux, la compétition a la visibilité est plus féroce que dans la rue. Pour les dealers c'est pareil, d'ailleurs un certain nombre se fournissent aujourd'hui sur le deep ou des rcshop, et ils coupent pas forcément leurs prods, ils peuvent aussi juste les revendre avec une marge. Particulièrement tout ce qui est déjà conditionné (Taz, buvard, micropointes.. ) ou cristallisé (pas rentable niveau temps, ou manque de connaissance)

L'accès à des contact qualifié est plus simple, pour l'acheteur comme pour le revendeur. Mais il restera toujours des pièges en ligne ou irl. Et en général ça se voit vite quand ça sent le poisson pas frais.


Topics apparemment similaires...
  [Études] Recherches d'informations en ligne (étude numérique et usage.r.e.s de drogues) jegthegui 10 188 05/08/2020 09:21
Dernier message: Cookies
Photo [Études] Impact du forum sur votre vie (étude numérique et usager.e.s de drogues) jegthegui 3 110 04/08/2020 12:02
Dernier message: Biquette
  Recherche : usage de drogues et cryptomarchés (questionnaire) CesareLombroso 20 1,455 08/06/2020 02:44
Dernier message: Tridimensionnel
  [Important] Corona et drogues Cookies 16 1,066 01/04/2020 23:56
Dernier message: PsychoDiego
  Appel de Marseille pour une autre politique des drogues Tridimensionnel 4 581 19/10/2019 12:07
Dernier message: Acacia
  Enquête sur l'usage de drogues légales et illégales Cookies 27 2,643 07/07/2019 19:10
Dernier message: Dreamea
  Faut-il interdire l'alpinisme ? Réflexion sur l'interdiction des drogues CesareLombroso 20 1,350 21/05/2019 10:33
Dernier message: CesareLombroso
  La fin des "RC" en tant que Legal Highs ou drogues non illégales Groovie 32 3,145 26/01/2019 17:07
Dernier message: grivois
  Faire partie des testeurs pour une étude sur le microdosage Ubik012 1 322 29/10/2018 15:38
Dernier message: Cookies
  Formation RDR gratuite en ligne Biquette 3 579 21/10/2018 14:53
Dernier message: Groovie



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.