Quoi de neuf ?

Bienvenue sur Psychonaut.fr !

En vous enregistrant, vous pourrez discuter de psychotropes, écrire vos meilleurs trip-reports et mieux connaitre la communauté

Je m'inscris!

Vos anciens clichés sur les psychédéliques

Tridimensionnel

Holofractale de l'hypervérité
Inscrit
27 Avr 2016
Messages
7 251
Bonjour, un topic qui s'adresse aux consommateurs de psychédéliques : avant votre(vos ?) première fois, quand vous étiez encore purs et innocents, quels clichés aviez-vous par rapport à ces substances ?
D'ailleurs, lesquelles connaissiez-vous ?

Moi je ne connaissais que le LSD, de nom. J'étais ultra flippé, je m'imaginais une perte de contrôle total, un voyage obligé au cœur de mon inconscient, avec bad trip à la clef. Une sorte d'extase qui ne s'adresserait qu'à quelques élus ayant la chance ou la force mentale de s'accepter entièrement eux-même : un truc de guerrier, quoi !
 

snap2

Psychopstick
Inscrit
6 Mai 2015
Messages
5 942
Perso je connaissais les champis et le LSD, j'en avais pas une idée trop négative étonnamment malgré tout ce qu'on essaie de nous faire gober. Je connaissais les risques, un peu moins les bénéfices mais quand les autorités en parlent c'est assez facile de voir que ce qui sort de leur bouche c'est juste des préjugés/mensonges. Ça donne envie de se renseigner plus sérieusement que la police qui vient au lycée pour te dire que le LSD ça fait des trous dans le cerveau.

Après quelques expérience ma perception des psychés a beaucoup changé mais je n'avais vraiment pas d'à-priori sur eux de base en fait.
 

Acacia

𝓥𝓪𝓹𝓸𝓾𝓻𝓸𝓾𝓼 𝓢𝓱𝓪𝓭𝓮𝓼蒸気の色合い
Inscrit
25 Mai 2017
Messages
5 237
J’ai commencé à me passionner pour les psychédéliques bien avant d’en consommer, je lisais beaucoup de TR et de pages Erowid donc ce qui est marrant c’est qu’au moment de consommer je n’ai pas été si surpris que ça . Au début, je pensais qu’un trip était un délire mystique simulant des cas extrèmes de schizophérnie, je pensais aussi qu’un simple bad trip suffisait pour pousser un individu « moyen » au suicide .

Suite à mes recherches, je m’imaginais des vagues de visions et d’euphorie et une pensée distordue à l’extrème, pour le meilleur comme pour le pire . Ce à quoi je ne m’attendais pas par contre, c’était le bodyload d’une part, l’horreur qu’est l’ennuie sous psychédéliques et les distortions temporelles qui chez moi sont très importantes . Je n’avais absolument pas non plus anticipé l’état dans lequel on se trouve le landemain d’un trip, je pensais que passé 12H très précisément on se sentait 100% normal à nouveau .
 

AlphaCentauri

Alpiniste Kundalini
Inscrit
24 Mar 2017
Messages
652
Avant la fac, J'avais la vision qu'on m'en avait donné.

C'ést à dire tout un tas de conneries.

En me renseignant avant mes essais, j'avais une vision plus complète. Et visuellement j'ai eu ce que je m'étais fzit comme idée.

Après comme acacia, ce qui m'a le plus surpris c'est les effets de distortion du temps et des perspectives qui arrivent par vague régulières de plus en plus fortes quand on arrive au pic et plus légères sur les dernières heures....
 
Haut