Quoi de neuf ?

Bienvenue sur Psychonaut.fr !

En vous enregistrant, vous pourrez discuter de psychotropes, écrire vos meilleurs trip-reports et mieux connaitre la communauté

Je m'inscris!

Recherche participative : faire analyser ses cheveux !

Sorence

zolpinaute de la sapience
Inscrit
11 Oct 2022
Messages
4 035
Je relaie :

Le labo de toxicologie de Garches est porteur côté français d'une étude européenne basée sur la toxicologie capillaire (https://www.emcdda.europa.eu/activities/hair-testing_en)

Analyse ton prod Idf est le centre de prélèvement en partenariat avec Garches et propose aux personnes majeures consommant des substances psychoactives un prélèvement capillaire lors des "Before" les jeudis de 18 à 21h au 9 rue Beaurepaire (Paris).

C'est anonyme et gratuit évidemment. Un questionnaire de 3min en ligne, puis une (petite) mèche est prélevée par des personnes formées spécifiquement (rendant le prélèvement invisible pour ceux qui ont les cheveux mi-longs ou du moins hyper discret chez ceux qui ont les cheveux plus courts: cf vidéo de démo: https://www.emcdda.europa.eu/media-library/demonstration-hair-drug-testing-sample-collection_en).
Un code est attribué à la personne prélevée qui bénéficiera des résultats sous un mois.

L'intérêt ? La personne aura une visibilité rétrospective sur l'ensemble des substances auxquelles elle a été exposée (un cm = 1 mois. Une personne ayant une longueur de cheveux de 3 cm pourra avoir un regard sur 3 mois de consommation).

S'il y a des questions, contacter Gregory Pfau : gpfau arobase OPPELIA.FR
 

Acacia

𝓥𝓪𝓹𝓸𝓾𝓻𝓸𝓾𝓼 𝓢𝓱𝓪𝓭𝓮𝓼蒸気の色合い
Inscrit
25 Mai 2017
Messages
5 237
Trop bien, merci tu partage !
 

Canin

le Hutin (EEEEEHeh)
Inscrit
3 Avr 2020
Messages
755
Est ce qu'ils comptent faire usage de ces données, par exemple pour suivre d'éventuelles tendances de conso, ou c'est juste en mode "pour etre sur de ce que j'ai pris dans les 3 derniers mois" ?
 

Sorence

zolpinaute de la sapience
Inscrit
11 Oct 2022
Messages
4 035
C’est du bête monitorage de tendances de consommation, toutes les infos sont dans le premier lien
 

Not For Human

RDR lover
Inscrit
27 Oct 2022
Messages
558
EEEEEHeh a dit:
Est ce qu'ils comptent faire usage de ces données, par exemple pour suivre d'éventuelles tendances de conso, ou c'est juste en mode "pour etre sur de ce que j'ai pris dans les 3 derniers mois" ?

Cette recherche est liée à l'EMCDDA (anciennement OEDT donc l'équivalent de l'OFDT au niveau européen).

Il faut savoir que leurs rapports sont notamment liés à des interdictions européennes :

EMCDDA a dit:
Nouvelles substances psychoactives: la Commission propose une nouvelle interdiction et renforce le système d'alerte précoce et l'évaluation des risques de l'UE

Selon le rapport d'évaluation des risques fourni par l'OEDT, la toxicité aiguë du MDMB-CHMICA peut nuire gravement à la santé des individus.

Sur la base du rapport d'évaluation des risques et sur proposition de la Commission européenne, le Conseil, après consultation du Parlement européen, peut décider de soumettre le médicament à des mesures de contrôle dans toute l'UE.

Cette semaine, la Commission a également proposé une modification du règlement fondateur de l'OEDT pour permettre une action européenne plus rapide et plus efficace dans la lutte contre les nouvelles substances psychoactives. La proposition vise à renforcer encore le système d'alerte précoce de l'UE et l'évaluation des risques liés aux nouvelles substances psychoactives en rationalisant et en accélérant les procédures de collecte et d'évaluation des données. Il s'inscrit dans la nouvelle approche convenue avec le Parlement européen et le Conseil pour faire avancer les négociations sur le paquet de propositions législatives sur les NPS proposé en septembre 2013.

Le commissaire chargé de la migration, des affaires intérieures et de la citoyenneté, Dimitris Avramopoulos, a déclaré: " Le nombre, le type et la disponibilité de nouvelles drogues nocives continuent d'augmenter en Europe, et les États membres ne peuvent lutter seuls efficacement contre la propagation de ces nouvelles substances psychoactives". Notre proposition de soumettre le MDMB-CHMICA ou "Black Mamba" à des mesures de contrôle s'inscrit dans nos efforts pour faire face efficacement à la menace posée par les nouvelles substances psychoactives au niveau européen.

Il en va de même pour notre proposition visant à renforcer le système d'alerte précoce et l'évaluation des risques de l'UE - cela permettra une surveillance plus systématique et sophistiquée et une prise de décision plus rapide sur les nouvelles substances psychoactives.

https://www.emcdda.europa.eu/news/2016/NPS-Commission_ar

Ou pour la MXE :

EMCDDA a dit:
Il n'existe aucune étude évaluant la toxicité chronique et aiguë associée à la méthoxétamine, ainsi que ses effets psychologiques et comportementaux et son potentiel de dépendance. Les expériences rapportées par les utilisateurs sur les sites Web suggèrent des effets indésirables similaires à ceux de l'intoxication à la kétamine.

Vingt décès associés à la méthoxétamine ont été signalés par six États membres qui ont détecté cette substance dans des échantillons post-mortem.

Le rapport d'évaluation des risques révèle que des recherches supplémentaires seraient nécessaires pour déterminer les risques sanitaires et sociaux posés par la méthoxétamine. Toutefois, les preuves et les informations disponibles fournissent des motifs suffisants pour soumettre la méthoxétamine à des mesures de contrôle dans toute l'Union.

La décision 2005/387/JAI confère au Conseil des compétences d'exécution en vue d'apporter une réponse rapide et fondée sur l'expertise au niveau de l'Union à l'émergence de nouvelles substances psychoactives détectées et signalées par les États membres, en soumettant ces substances à des mesures de contrôle dans toute l'Union. Les conditions et la procédure de déclenchement de l'exercice de ces compétences d'exécution étant réunies, il convient d'adopter une décision d'exécution afin de soumettre le 25I-NBOMe, l'AH-7921, le MDPV et la méthoxétamine à des mesures de contrôle dans toute l'Union.

Dans son arrêt du 16 avril 2015 dans les affaires jointes C-317/13 et C-679/13 (3), la Cour de justice de l'Union européenne a jugé qu'avant d'adopter une décision d'exécution sur la base de l'article 8, paragraphe 3, de la décision 2005/387/JAI, le Conseil devait consulter le Parlement européen. La décision d'exécution 2014/688/UE (4) du Conseil a été adoptée sans cette consultation préalable et est donc entachée d'un vice de procédure. Il convient donc de remplacer la décision 2014/688/UE par la présente décision.

https://www.emcdda.europa.eu/drugs-...ng-25i-nbome-ah-792-mdpv-and-methoxetamine_en

S'il y a des questions, contacter Gregory Pfau : gpfau arobase OPPELIA.FR

Quelques précisions sur le responsable du centre de prélèvement ici.
 

Saintjok

Glandeuse pinéale
Inscrit
9 Août 2022
Messages
172
Saperlipopette !!!
Je suis chauve !
 
Haut