Quoi de neuf ?

Bienvenue sur Psychonaut.fr !

En vous enregistrant, vous pourrez discuter de psychotropes, écrire vos meilleurs trip-reports et mieux connaitre la communauté

Je m'inscris!

Fiche info MDMA et Compléments Alimentaires

Cookies

Holofractale de l'hypervérité
Inscrit
30 Oct 2011
Messages
7 465

Pourquoi utiliser des compléments alimentaires avec une prise de MDMA ?


La MDMA ayant des effets neurotoxiques avérés chez le rat[ref][/URL], on suppose qu'ils existent également chez l'humain, bien qu'aucune étude ne les ait encore mesurés.

C'est pour tenter de réduire cette neurotoxicité que les consommateurs utilisent des compléments alimentaires en parallèle de leurs prises de MDMA. Il n'existe à ce jour pas de preuves scientifiques quant à l'efficacité de cette pratique sur un sujet humain, mais des suppléments comme l'acide alpha-lipoïque (ALA), l'ALCAR, la vitamine C, le Co-Q10 et quelques autres se sont bel et bien avérés réduire ou prévenir la neurotoxicité induite par la MDMA dans des études sur les rongeurs.[ref][ref][ref][ref][/URL]

Par ailleurs, beaucoup d'utilisateurs rapportent d'autres bénéfices de la supplémentation en compléments alimentaires, comme la diminution des serrements de mâchoire, et l'atténuation des effets désagréables ressentis pendant la descente.

La plupart de ces suppléments peuvent se trouver facilement : en pharmacie, parapharmacie, voir en grande surface pour certains ; en ligne, on les croise sur des sites de ventes de produits bio, de nootropiques, ou même sur des marketplace.

Liste des suppléments


Les principaux suppléments :


Acide alpha-lipoïque (ALA) :
C'est le plus important des suppléments. Il s'agit d'un puissant antioxydant[ref][/URL] qui capte les molécules réactives d'oxygène et d'azote. Il a également l'avantage de régénérer d'autres vitamines, comme la vitamine C. Il est ainsi supposé prévenir la neurotoxicité induite par la MDMA, bien qu'il ne réduise pas l'hyperthermie soupçonnée d'y jouer un rôle.[ref][/URL]
Il en existe deux formes, le R-ALA et le S-ALA[ref][/URL] . La plupart des suppléments vendus sont dits racémiques, c'est-à-dire qu'ils consistent en un mélange des formes R et S, mais seul le R-ALA est biologiquement actif. Comme il est en lui-même très instable, le plus efficace est de le consommer stabilisé par une liaison avec du sodium, sous forme de Na-R-ALA, ou acide R-alpha-lipoïque de sodium.
Si vous ne trouvez rien d'autre que de l'ALA racémique, qui n'atteint pas des niveaux plasmatiques aussi élevés que le R-ALA et ne reste pas dans le sang aussi longtemps (sa demi-vie est très courte, environ 30 minutes), cela sera tout de même mieux que rien.

Acetyl-L-carnitine (ALCAR) :
L'ALCAR protège contre le stress oxydatif et semble prévenir la neurotoxicité induite par la MDMA [ref][/URL]. Ses effets sont synergiques avec l'ALA[ref][/URL], c'est-à-dire que leurs effets se potentialisent.

Magnésium :
La principale utilité du magnésium est de limiter les serrements de mâchoire. Bien qu'aucune preuve n'en ait été faite, certains utilisateurs rapportent une grande efficacité. La majorité de la population étant en carence de magnésium, ce ne sera probablement pas de trop [ref][/URL].
Il est important de choisir un magnésium facilement biodisponible comme le glycinate de magnésium (diglycinate), le gluconate de magnésium ou le citrate de magnésium.

Vitamine C:
C'est un des antioxydants les plus populaires. En plus de réduire la neurotoxicité de la MDMA [ref][/URL], la vitamine C semble aussi en réduire les effets hépatotoxiques.[ref][/URL]

Gingembre:
Le gingembre peut avoir des propriétés neuro-protectives[ref][/URL] et fait aussi office d'anti nauséeux.[ref][/URL]

Les suppléments secondaires :


Ces compléments sont moins importants que les précédents. Ils ont une efficacité moindre, mais peuvent toujours être utilisés en plus des autres. Si vous êtes financièrement restreints, privilégiez la liste précédente.

Vitamine E : Propriétés neuroprotectives face à la MDMA.[ref][/URL]
Nicotinamide et Co-Q10 : Propriétés neuroprotectives face à la MDMA.[ref][/URL]
5-HTP : Certains usagers rapportent une baisse des effets résiduels. Aucune recherche actuelle n'a cependant démontré son efficacité. /!\ ne jamais en prendre à moins de 24-48h de la consommation de MDMA à cause des potentiels risques de syndrome sérotoninergique.  
Mélatonine : Elle peut aider l'usager à trouver le sommeil. C'est un puissant antioxydant, mais aucune recherche actuelle n'a cependant démontré son efficacité vis-à-vis de la neurotoxicité de la MDMA. [ref][/URL]

Quand prendre les suppléments


Routine minimale :


Une routine minimale tirée de Rollsafe.org [ref][/URL]
  • 1000 mg d'ALCAR 3 heures avant la MDMA  (pas plus de 2500 mg par jour)
  • 200-600 mg de CoQ10 7 heures avant la MDMA  (pas plus de 3600 mg par jour)
  • 800 UI (536 mg) de Vitamine E 13 heures avant la MDMA  (pas plus de 1600 UI -40 mg- par jour)

Routine complète :


Il existe plusieurs routines et chacun peut construire la sienne. En voici une assez complète et populaire tirée de rollsafe.org [ref][/URL]
  • 4h avant de consommer de la MDMA: 2g de Gingembre
  • 3h avant: 500mg ALCAR (Acetyl-L-carnitine), 500mg de Vitamine C
  • 1h avant: 2g de Gingembre, 100mg de Magnesium
  • Avec la MDMA: 300mg ALA (Alpha-Lipoic Acid) (si Na-R-AL : 300mg), 500mg Vitamine C
  • 1h après la MDMA: 300mg ALA (si Na-R-AL : rien), 500mg ALCAR
  • 2h après: 300mg ALA (si Na-R-AL : 300mg), 100 mg de Magnesium
  • 3h après: 300mg ALA (si Na-R-AL : rien), 500mg Vitamine C
  • 4h après: 300mg ALA (si Na-R-AL : 300mg)
  • 5h après: 300mg ALA (si Na-R-AL : rien), 500mg ALCAR
  • 6h après: 300mg ALA (si Na-R-AL : 300mg), 500mg Vitamine C
  • 7h après: 300mg ALA (si Na-R-AL : rien)

Une deuxième routine tirée de u/MisterYouAreSoDumb sur reddit [ref]
 

Tridimensionnel

Holofractale de l'hypervérité
Inscrit
27 Avr 2016
Messages
7 251
Mais du coup, quand est-on censés prendre le 5-HTP s'il doit être espacé de deux jours de la prise de MDMA ?
 

Cyceon

Neurotransmetteur
Inscrit
23 Jan 2021
Messages
83
Hello :p
Déjà merci pour ce précieux topic, c’est d’une grande utilité !!
On parle souvent de complètements alimentaires lorsqu’il y a prise de MDMA mais jamais (ou rarement) lorsqu’il s’agit d’autres produits.

Je me demande donc si ces compléments peuvent être utiles en cas de prise de psychédéliques notamment ?
Comme ces derniers peuvent faire un peu de bruxisme également je n’hésite pas à prendre du magnésium pendant les quelques jours précédents un trip et comme pour la MDMA ça fonctionne bien.
Savons-nous si autre chose peut s’avérer utile ?
Merci :)
 

Cookies

Holofractale de l'hypervérité
Inscrit
30 Oct 2011
Messages
7 465
Salut, tu peux les prendre un peu avec tout , mais comme leur utilisé à l'air quand même pas mal limité, je sais pas si le plus gros de la différence n'est pas du au placébo (et c'est très bien aussi, tant que ça marche)

Après la MDMA et les psyché ont un mode d'action très différents, mais comme tu dis le magnesium et le bruxisme ça peut aider :) a voir sur le reste ce qui pourrait s'y transposer
 

dowdidik

Réducateur de risques
Inscrit
20 Juin 2023
Messages
220
Salut ! Que pensez-vous du N-acetyl cysteine (NAC) ? Voici un fil reddit :
Sinon en résumé, le NAC permettrait de contrer les effets neurotoxiques de la methamphétamine sur le cortex frontal. Une expérimentation sur des rats avait montré des effets prometteurs pour contrer la neurotoxicité de la MDMA.
De manière générale, le NAC est un précurseur du glutathion (qui, pour la faire courte, est très important).

"Le glutathion est bien connu comme agent antioxydant, fournissant une ligne de défense majeure contre le stress oxydatif et d'autres formes de stress, principalement en tant que cofacteur pour les familles d'enzymes glutathion peroxydase et S-transférase.
Le métabolisme du glutathion est régi par le cycle du glutathion (Fig. 1A et Annexe SI, Fig. S1), dans lequel le glutamate est ajouté et libéré à des étapes distinctes (4, 11). La glie est un fournisseur majeur de cystéine pour la synthèse du glutathion neuronal, et 50 à 60 % du neurotransmetteur glutamate provient de la navette glutamine-glutamate entre les neurones et la glie, de plus petites quantités de transmetteur glutamate provenant de la glycolyse (12-14). Cependant, cette navette n'est pas le seul moyen de réapprovisionner les neurones en glutamate ; lorsqu'elle est inhibée, les neurones rétablissent rapidement la neurotransmission du glutamate par un mécanisme endogène mal défini, ce qui suggère que les neurones pourraient utiliser un tampon de stockage du glutamate (15). Nous émettons l'hypothèse que le cycle du glutathion pourrait être l'une de ces réserves de glutamate, surtout si l'on tient compte de sa concentration élevée et de sa courte demi-vie." -> source : https://www.pnas.org/syndication/doi/10.1073/pnas.1817885116

On semble encore manquer de données, et il semble aussi que trop favoriser le glutamate est en soi un danger pour la neurotoxicité dûe à l'excès de glutamate (ce qui me laisse penser qu'il ne faut pas prendre de NAC trop rapproché de la prise de MDMA) :

"Moreover, subsequent studies have confirmed the ability of MDMA to rapidly activate microglia, by demonstrating that experimental rodents repeatedly treated with MDMA displayed increased microglia activation in cortical and limbic brain areas (Costa et al., 2014; Herndon et al., 2014a). A crucial point in understanding the interplay between the microglia activation and the neurotoxicity elicited by MDMA is the fact that the cytokines that are produced during microglia activation can activate glutamate neurotransmission, and in turn promote excitotoxicity (Zou and Crews, 2005). In this regard, it is noteworthy that a previous study in rats has demonstrated that microglia activation observed in the hippocampus after repeated exposure to MDMA correlated with the increase in extracellular glutamate in the same region (Anneken and Gudelsky, 2012)." -> source : https://www.sciencedirect.com/scien...LcIFF-7oSYqsTrX28DlPu6YhhJflgN34tkz2iB-4vhgtP

Bref, si vous avez un regard plus calé que moi là-dessus pour savoir si le NAC a ou non une plus value suffisante pour la conseiller, ce serait cool d'en discuter. J'ai personnellement expérimenté le truc plusieurs fois et cela me semble être assez efficace pour "retrouver la magie", mais il y a sans doute un tas de trucs qui se produisent dans le corps sans qu'on puisse le sentir.

Après avoir chiné un peu les études sur le NAC, j'ai pu voir pas mal de trucs par rapport au foie, à la mémoire... y'a aussi des bienfaits par rapport à un problème génétique familial d'hyperhomocystéinémie... Bref, ça pourrait être une molécule super, mais je veux pas être le seul à en parler !
 

clekoilo

Matrice périnatale
Inscrit
4 Fev 2023
Messages
2
Tu oublies aussi de dire qu'il faut bien s'hydrater avec de l'eau supplémentée en électrolytes (sodium, potassium, calcium), pour faire face à la déshydration importante causée par l'hyperthermie de la MDMA.
 
Haut