Quoi de neuf ?

Bienvenue sur Psychonaut.fr !

En vous enregistrant, vous pourrez discuter de psychotropes, écrire vos meilleurs trip-reports et mieux connaitre la communauté

Je m'inscris!

Les animaux et les perchés

Sorence

zolpinaute de la sapience
Inscrit
11 Oct 2022
Messages
4 031
Salut ! Il m'importe de commencer ce topic hebdo par un débunk nécessaire :

Non, toucher un animal quand on est perché ne le perche pas à son tour !

Mais cette légende urbaine à le mérite de soulever pas mal de questions.
D'abord, peut-être qu'il vaut effectivement mieux éviter de toucher des bestioles quand on est perché, dans le sens où on peut les blesser, les opresser, etc. Question de respect et de sécurité.
Ensuite, c'est vrai qu'on a souvent l'impression que les animaux font des trucs chelous, quand on est perché. Est-ce qu'ils réagissent à un état inhabituel chez nous ? Ou est-ce nous qui les voyons différemment ?

Bref, voici le sujet de ce topic hebdo : quel est votre rapport aux animaux quand vous prenez des drogues ? Les vôtres, ceux de vos potes, ou alors les animaux sauvages. Avez-vous des principes à ce sujet ? Des anecdotes à partager ?

C'est à vous !

[video=youtube]
 

Atarius

Matrice périnatale
Inscrit
12 Mar 2023
Messages
6
Salut salut,
Pour moi cela dépend vraiment du type de drogue consommée et de l'animal, j'ai un chat chez moi et je prends principalement des stimulants et à part vouloir me faire des câlins quand je suis dans mes phases de pauses j'ai jamais eu de soucis, mais si demain je prends des hallu je le mettrai en sécurité avant mon trip je pense.

On prend aussi avec des potes sur le terrain sauvage d'un amis où il y a beaucoup de sangliers et cerfs, et très clairement personne n'a le droit d'aller dans la partie foret où ils sont en étant défoncés, et personne n'a jamais vraiment envie de se faire charger par un sanglier de toutes manières.

Après comme on dit prudence est mère de sureté et si on peut laisser les animaux en dehors de ça je pense que ça reste le mieux.
 

Cronologium

Glandeuse pinéale
Inscrit
25 Oct 2021
Messages
132
Oh bordel qu'est ce que je l'entends celle la...

J'ai tendance à beaucoup essayer de debunk cette légende, en sachant bien que les animaux vont juste sentir qu'on est différent de son état normal pour quelques uns d'entre eux. C'est beaucoup apparu en teuf pour éviter que tout le monde vienne toucher ton chien sans la permission du maitre notamment.
(Et puis le nombre de chat que j'ai vu sur le Reddit lsd, je peux aisemment confirmer que nos drojés voient différemment leurs animaux)

Mais même avec ces histoires, Si des amis me demandent de tout de même pas toucher les animaux, je respectes totalement cette décision et leurs expliquent à titre informatif.

Et n'ayant eu comme animaux de compagnies dans mon propre appart seulement des colocataires, ont les mets à l’abri. ;)
 

Biquette

Modo vache qui rend chèvre
Inscrit
5 Fev 2013
Messages
4 819
Huhu j'approuve le choix de la track.

J'ai eu l'impression plusieurs fois, en rentrant chez moi en descente de psyché, que je communiquais une partie de mon excitation cérébrale à mon chat, qui se mettait à courir partout dans un brusque sursaut d'énergie. Avec le recul je me dis que me voir débarquer à 5h du mat' échevelé devait être suffisant pour l'interpeller :D

Une autre fois totalement mystique, je suis trip-sitter pour deux potes qui ont pris du 2C-E, on passe par la plage pour rentrer, qui est déserte, avec la luminosité particulière de fin d'après-midi, le vent fort et le bruit des vagues omniprésent. Alors qu'on passe devant une grande croix de bois plantée dans le sable, un aigle énorme vient se poser dessus, à 2m de nous, toutes ailes déployées, et il nous crie son défi à la figure. En étant sobre c'était déjà impressionnant, mes deux perchés sont restés scotchés sans voix pendant presque une minute, l'anecdote est revenue souvent par la suite.
Je ne crois pas que le piaf défendait quelque chose, il n'y avait rien autour de la croix, et c'était un trajet que je faisais régulièrement. Très surprenant qu'il vienne s'approcher autant, ça ne s'est jamais reproduit. Bref, un comportement vraiment inhabituel.
 

Acacia

𝓥𝓪𝓹𝓸𝓾𝓻𝓸𝓾𝓼 𝓢𝓱𝓪𝓭𝓮𝓼蒸気の色合い
Inscrit
25 Mai 2017
Messages
5 237
J'ai déjà parlé à mon chat ayant pris un peu beaucoup de LSD . Il était très rassurant comme quoi j'étais un peu con mais que tout irait bien , qu'il serait là pour me protéger (de quoi?) . C'était trop chou .

Une autre fois j'avais pris un peu trop d'acide, et j'avais finit a méditer sous un arbre . Dès que j'ouvrais els yeux, un chien me sautait dessus me lécher les mains, ça avait l'air grave spirituel sur le moment genre j'avais une connexion avec lui dans mes méditations, c'était ma méditation qui le poussait à me louer comme un dieu ...

Bon d'après mes potes le chien était collé a moi tout le long et j'avais juste beaucoup trop fumé sur le L :p

Sinon ça me donne une fascination pour les insectes, enfin, ils me fascinent déjà mais c'est genre les Grands Anciens de Lovecraft quand je suis trippé les insectes je sais pas quoi dire, je vois d'ailleurs les humains se transformer en semi insectes a doses énormes de tryptamines . Ou voir l'humanité comme une fourmilière/ ruche ... jsp ça me trippe trop les insectes vraiment et pas que les flippants genre araignée / guêpe .

Et pis en général, une empathie qui en deviens absurde comme avec les humains
 

PSYCHOCRACK

le gros con avec une chaussure noire
Inscrit
10 Jan 2007
Messages
5 650
je crois qu'il serrais intéressant que lulluby nous parle de sons cas!

enfin si il ou elle veux bien.

perso le seul animal de compagnie que je cotoi est un chien, un spitz, mais il est spéciste et tue systématiquement les oiseaux, enfin quand il peu, il court comme une fuser pour les  attraper il en à blesser un moineaux et tuer un autre en jouant avec vivant, l’horreur, le gros bad, si non pour le reste il est mignon, et s’intrigue de me voir fumer pour toute  ces raison:

sa pue trop pour lui

je met le pet à la bouche mais le mange pas

ça brule et  c'est brulant , un jours j'ais rallumer mon pétard et il c’est enflammer le chien à reculer et fais des gros yeux impressionné comme si il croyais que j’allais brulé avec ^^

je l'ais jamais vue à l’œuvre mais il parais qu'il est douer de compation pour sa maitresse, ça ne m'étonne pas!

à oui, il lui arrive souvent de mentir.

et de volé aussi, les chaussette de préfèrence sale.

et il me fait éclaté de rire souvent quand j'ai fumer.



nous somme des animaux et c'est tout  ce que l'on est!

@ biquette, il est étrange ton aigle ont est comme lui classer prédateur, il aurrais due avoir la trouille.
 

tryptamoine

Glandeuse pinéale
Inscrit
6 Jan 2023
Messages
118
Cest sûr que les animaux deviennent pas perchés quand on les touche, mais des fois on devient animal quand ils nous touchent!

Quelques âne-et-queue-dotes:

Être sauvé d’un bad sous champignons par un chien qui me leche le cerveau par le nez. Pendant au moins 20 minutes on a profité de la session thérapie de groupe, tout les deux.

La réalisation sous lsd que les chats sans poils sont fortement erotiques (visuellement).

La peur bleue de deux énormes pit bulls normalement gentils devenus très agressif, sûrement apeuré de mon état altéré sous lsd. 30 secondes ou je crains pour ma vie car tout seul avec deux bêtes grognantes de 35 kilos.

Un après midi enchampignonné entouré de colibris qui font leurs danses vertigineuses au dessus de ma tête. D’abord je pensais avoir perturbé un nid de frelons, puis j’ai compris que c’était des petits oiseaux irisé qui volaient à mille à leurs de très haut pour attirer une femelle.

Avec quelques truffes dans le système, la chance d’observer un Martin pêcheur faisant son boulot éponyme, au dessus d’un canal à Brugge.

Sous 2ci, un cheval luisant, fumant au soleil, puis les truites autour de mes jambes dans un bain naturel en pleine forêt.

Deux chiens massifs, protecteur de champs de beuh, qui suivent mon pote et moi sous lsd sur un kilomètre en aboyant férocement.

Regarder la mer sous lsd d’en haut d’une falaise, dégouté qu’on a jeté des centaines de sacs en plastiques dans une réserve naturelle. Attends… mais ce sont des méduses!!!

Tomber de rire en me faisant toucher par des lèvres préhensiles d’un âne. Encore une fois sous lsd.

Prendre du lsd et faire un pique-nique en plein champs d’herbage au printemps. Poser sa nappe parterre, et après 30 minutes se rendre compte que quand on écrase un mètre d’herbe, c’est comme ci on écrasait des immeubles rempli d’insectes. Voir grimper sur la nappe tout un tas d’insecte hyper vénère et bizarre avant de partir en courant. Passer les prochaines heures à imaginer sentir les insectes toujours sur la peau.

Dans un sale état sous nbome, une saloperie d’insecte rampant dans la sable avec des énormes pinces qui me laisse pas tranquille, qui marche vers moi les pinces levées ou que je me pose. Puis un tapis de papillons posé sur la boue au bord de la Tarn.

Rire comme un fou sous qqc en mettant une friandise dans ma main fermée et en laissant un chien lécher en essayant d’atteindre ladite friandise. Puis la douleur du chien qui crois avoir choper la friandise mais en fait croque dans ma chair.

Et d’autres histoires encore…
 

Rasfhoo

NoN
Inscrit
8 Mar 2016
Messages
1 377
amx5s8Rm.jpg
 

AlphaCentauri

Alpiniste Kundalini
Inscrit
24 Mar 2017
Messages
652
Je pense que c'est la combinaison des deux: les animaux domestiques, en particulier chiens et chats doivent sentir qu'on est pas dans notre etat normal et peuvent réagir différemment

Mais bon , quand on est perché on a l'impression que c'est le monde qui est défoncé sauf nous alors difficile de comprendre véritablement si c'est ton caniche qui réagit bizarrement ou si c'est toi qui voit des signes partout
 

tryptamoine

Glandeuse pinéale
Inscrit
6 Jan 2023
Messages
118
Un de nos chats est mort récemment. Il allait pas très bien mais, il était très vieux et ses reins lâchaient. On savait que ça allait pas durer longtemps. Mais c’était en plein trip de 4homipt seul avec lui dans le le lit l’autre soir que je me suis rendu compte qu’il allait probablement nous quitter bientôt. J’ai commencé à pleurer et j’ai pas arrêté jusque après sa mort quelques jour plus tard. On l’a amener chez le veto le faire piquer, car le garder en vie n’avait pas de sens, vu qu’il mangeait à peine et réagissait pas au traitement, perdant le peu de poids qui lui restait et s’essoufflant au moindre mouvement. Avant de faire l’injection létale, le veto lui a donner une dose de ketamine avec benzo pour l’endormir. Après tant de voyages ou lui etait mon fidèle tripsitter, amusant, apaisant, tout simplement la pour moi, cette fois ci c’était nous qui le rassurait pendant qu’il fonçait dans ce que j’espère était un très agréable k-hole.

Il nous manque beaucoup.
 

Acacia

𝓥𝓪𝓹𝓸𝓾𝓻𝓸𝓾𝓼 𝓢𝓱𝓪𝓭𝓮𝓼蒸気の色合い
Inscrit
25 Mai 2017
Messages
5 237
On dirait que c'était la meilleure chose à faire .

J'espère que les souvenirs que vous aurez eu l'occasion de partager sauront encore t'apporter de la joie en y pensant .

C'est dur la perte d'un animal auquel on s'était attaché ... j'en avais tellement pas conscience avant, mais ça deviens comme des membres de la famille .

Toutes mes condoléances
 

Sorence

zolpinaute de la sapience
Inscrit
11 Oct 2022
Messages
4 031
C’est quoi l’histoire de Poustouff ?
 

tryptamoine

Glandeuse pinéale
Inscrit
6 Jan 2023
Messages
118
Merci pour vos message.

Psycho crack, ca fait du bien de pleurer, n’est-ce pas? Enfin je trouve que oui. J’ai aussi pleuré en l’écrivant.

Merci Acacia, oui on garde des supers souvenirs. Moi ça fait moins de temps que je le connaissais, car je suis arrivé aux dernières années de sa longue vie, mais ma femme l’a trouvé chaton et l’avait pendant presque la moitié de sa vie a elle. Il était très attachant et pot de colle. Je suis vraiment très touché par la fin de vie des animaux. Jeune j’ai assisté à la mort de plusieurs animaux de compagnie (rats, chat), mais adulte j’ai souvent échappé ça, étant loin quand c’est arrivé. Cette fois ci c’était plus réel, car j’étais avec lui jusque la fin, j’ai vu un chat aller de vif comme tout à crevé tout le temps dans un rien de temps. Mais c’est mieux de le faire piquer au lieu de faire durer la souffrance de lui et de nous.

Pauvre poustouff! Le notre avait un nom très similaire mais je l’écrit pas sur un forum, vu qu’il se droguait à la toute fin (voir ci dessus) et j’aimerais pas l’incriminer! Et je parle même pas des traces d’herbe à chat qu’il s’envoyait régulièrement… en tout cas ils sont sûrement tout les deux en train de hanter les trip des psychonauts quelque part!!
 

Sorence

zolpinaute de la sapience
Inscrit
11 Oct 2022
Messages
4 031
J’ai le souvenir d’un trip de LSD à la campagne en compagnie de mon chien. Chien qui voue une passion à la bouse de vache et aux vieilles charognes dont autant dire qu’il ne sentait pas très bon. Je me rappelle avoir ressenti pour lui un amour inconditionnel, qui s’est traduit par un énorme câlin, et l’incondition allait au point que je trouvais ces relents de chien dégueu plutôt agréables, en tous cas ça s’englobait dans l’identité que j’avais en amour ce moment-là.

Sinon je trouve les animaux quand on tripe plutôt vexants en général, toujours là à t’ignorer…
Et alors mais j’ai horreur des insectes quand je prends des psychés, j’ai l’impression de me confronter à des dinosaures affamés.
 

PSYCHOCRACK

le gros con avec une chaussure noire
Inscrit
10 Jan 2007
Messages
5 650
Et alors mais j’ai horreur des insectes quand je prends des psychés, j’ai l’impression de me confronter à des dinosaures affamés.

une fois à jeun je me suis amuser à regarder à la loupe x100 de la poussière provenant des têtes de camomille que j'avais fais sècher.........mon dieux, j'y ais vue des monstres inssectoides, c'était plein d'insecte mort avec des tronche plus chelou que starware, des cornes, sur les coté de la tete ou au milieux, et des visages jamais vue jusque là.
le plus chelou c'est que je ne les ais vue nul part ailleur, comme une génnération spontané et puré c'est vachement prolifique

"non, j'suis un amies des inssecteeeeeeeeeeee noooooooooooooonnn haaaaaa"
vibroboy
 

tryptamoine

Glandeuse pinéale
Inscrit
6 Jan 2023
Messages
118
Même pas 2 mois après la triste mort de notre cher félin, un nouveau s’aventure à grande enjambées dans la maison. Un jeune chat de rue qu’on nourrit depuis qq jours et qui dors à l’intérieur pour la première fois cette nuit après une soirée bien joyeux sous divers drogues (4 aco mipt pour les uns, beuh pour les autres, herbe à chat pour certains…). La vie est belle!
 
Haut