Quoi de neuf ?

Bienvenue sur Psychonaut.fr !

En vous enregistrant, vous pourrez discuter de psychotropes, écrire vos meilleurs trip-reports et mieux connaitre la communauté

Je m'inscris!

[5-Meo-DMT] Let Five be ceremonial

Meina

Matrice périnatale
Inscrit
4 Mar 2024
Messages
15
Pronoms
Iel / ellui
Hello, pour une fois que j'enchaîne les TR et pas les TS, qui l'eut cru ! Je rigole, on se calme. Ce recueil de TR va me tenir à cœur. J'allais dire 3 en 1 comme la lessive... mais la il faudrait plutôt dire 75 en un pour la five meo dmt ! Je sais, j'ai un.e ami.e qui va rire en le lisant puisque déjà beaucoup beaucoup trop d'expériences avec cette substance et deuxio, c'était mon premier psyché. Le petit chouchou, il a toujours une place particulière. J'avoue c'était assez hardcore. C'est comme si la première fois que vous braviez un interdit ça parait tout direct en : Qu'est ce que j'ai fais ? OMG !
  • Premier pas !
On est parti sur du mystique comme expérience. Pour mettre un contexte éclatée au sol (je ne recommande pas) : un setting potable = mon appart secret du weekend où je passais des journées comme une chauve souris à manger des nouilles instantanées , un peu sombre et petit ET un set loin d'être recommandable = état instable, sortie de prise de tête, beaucoup de travail sur soi qui remue et surtout une vie de classe préparatoire accessoirement avec tout son lot de fatigue. Du pain béni pour un système nerveux éclatée, n'est ce pas ? Heureusement, les prochaines fois, cela a été différent. Ah oui, j'oublie de préciser, mais c'était la première fois que je prenais un truc du style et ... j'ai été éduqué dans un environnement éclaté aussi, et avec des idées reçues sur les prises ... De facto, j'étais assez anxieuse ou apeurée ... C'était sensé être géant quoi ... Et en tant que jeune, ma solution, parfois, c'est l'arrogance ! Je le dis directement, n'osez plus jamais être arrogant avec la five. Soyez dans l'humilité. Si quelqu'un me dit que j'ai tort, c'est pas mon problème. Si on essaie d'être arrogant avec cette substance, la claque peut-être extrêmement violente ! C'est en cela, que je me réjouis, d'être d'après mon entourage "de bonne nature", j'ai vite compris que j'allais devoir lâcher prise et rester le plus tranquille possible. Le set on setting a donc été une aubaine dans cette situation avec son aspect très cérémonial et méthodique en dépit des circonstances. L'initiateur est passé avant pour me montrer le déroulé... J'avoue que déjà là je me suis dis "mdr ça dure même pas une heure, c'est chill". En tout cas, ça m'a rassuré de voir quelqu'un y passer avant. Mais il y a toujours une différence fondamentale entre un adepte et un disciple : l'expérience et le lâché prise. Quand j'ai vu la "cérémonie" se faire, je me suis quand même dit à plusieurs reprises que c'était de la folie et que c'était juste incroyable en même temps. Très bizarre de voir quelqu'un faire des bruits très étranges ... Alors quand l'erlen est passé sous mes yeux 30 min après, je me sentais anormalement fin prête et motivée. J'ai inspiré. Et je m'allongeais délicatement en entendant comme un conseil "Garde". Je devais essayer de garder le gaz pour ensuite l'expirer d'une traite. Evidement le corp devient assez vite incontrôlable et on se met à lâcher assez vite tout l'air des poumons. Et là : perte de connaissance totale. BLANK MIND ! En moins de 10 secondes c'était comme une explosion du corp, de toute les cellules. Comme si toute la pièce avait respiré d'un coup. Toute la matière n'était que particule à vitesse lumière. Je ne sentais même plus l'aspect matériel de mon environnement. Cela a duré 10 seconde comme si cela avait duré des heures. Et d'un coup : plus rien, un calme, avec une sensation d'être tirée de toute part violemment. C'est la que c'est le flou. Comme un sommeil de moins de 10 min où je me suis apparemment levé en disant " Je dois sortir d'ici" et en me dirigeant angoissé vers la porte qui menait à dehors. La réalité n'existait plus. Cette porte représentait la sortie de mon enfer le plus fou, il m'était presque vital de respirer de l'air. Impossible de sortir dans cet état pourtant ! Il fallait trouver un moyen de se rallonger, de se poser délicatement. J'ai du crier extrêmement fort, heureusement, c'était un cri intérieur. Je m'en tenais les oreilles. J'étais muette a l'extérieur la bouche béante face à tout ce que je sentais s'échapper et me traverser. J'ai même vomi sans matière c'était assez délirant. Après ça, je suis revnue à moi peu à peu et j'ai été emporté d'une sensation plus douce d'action et mes jambes ont dansé sans que je puisse le contrôler. Jusqu'à un certain épuisement. Et enfin, un retour à la PAIX la plus PROFONDE. C'est justement cela, le psyché le plus aligné que je connaisse au regard d'une paix inexprimable et surtout explosive.

  • Les chroniques des milles et unes cérémonies !
Le truc avec ces cérémonies, c'est que j'en ai fait tellement que j'en compte plus. C'est le genre de choses qu'on peut même faire plusieurs fois par semaine. A chaque fois, le set et le setting se sont amélioré laissant place à quelque chose de plus en plus ordonnée. Les doses varient de 6 à 12 rarement plus ou moins. En dessous de 8-10, l'égo ne se barre pas complètement. On travaille quelque chose de différent, on sent des trucs circuler dans le corp. Au delà de ce grammage, la claque et la différence est monumentale. C'est toujours une expérience transcendante. Un peu comme la première fois, mais peut-être mieux grâce au lâcher prise, au recul, et au set-on-setting. Et surtout grâce à l'humilité !
  1. La barrière du 6 à 9 : Pour essayer de décrire la dessus, sur de petites doses ou moyennes, avec le temps et l'accoutumance, c'est beaucoup plus gérable. Le voyage reste très conscient et relativement aligné. C'est assez indescriptible puisque c'est pas aussi mystique que le reste ... C'est plus comme une vision progressive d'une structure ou d'un bout de puzzle d'un pan de la psyché interne. Beaucoup de purification dans ces phases là.
  2. La barrière 9 à 12 : Le plus intéressant, et presque intouchable et très mystique : l'art de la transcendance. C'est toujours cette sensation d'alignement mais avec une dissolution forcée par une sensation d'apesanteur écrasante qui transperce le corp, le mental et l'esprit. La vision de l'absolue et surtout du VIDE. Un vide blanc, vaste, et entièrement vivant. La où tout émerge et tout disparaît. Rien n'existe dans le temps ni dans l'espace. C'est se rendre témoin du rien que d'explorer cela. C'est presque flippant quand on remonte en se disant que l'on est une illusion. C'est comme s'être vue dans le miroir mais sans aucune forme. C'est comme s'être regardé profondément depuis ce blanc, depuis un oeil, un regard qui n'existe même pas ! Indescriptible. A des moments, on pourrait prendre cette sensation comme une lumière au bout du chemin et s'y déposer là. Il y a toujours des restes très lointain de peurs à qui on donne toujours un peu d'importance : ces mécanismes ont parfois du bon dans le fait de nous ramener sur terre quand ils ne sont pas la pour nous faire dissocier. C'était ça qui m'a parlé. Une peur profonde de mourir, d'un qu'est ce qu'il se passe ensuite ? Si je me dépose, ici, maintenant ? Comme si le mystère était tellement géant et à porté de main qu'il ne pouvait pas être aussi simple. Derrière ce refus profond de se déposer dans cette vastitude il y a quelque chose d'encore plus curieux : c'est cela qui m'a permis de revenir avec cette infinie gratitude. Je pense, que j'ai rencontré la mort d'un point de vu tout à fait mystique qui n'a rien à avoir avec les conceptions qu'on s'en fait. D'ailleurs, j'appelle ça la mort, car il n'y aurait pas un "je" pour parler de ça et d'une sorte "d'expérience" si j'avais totalement lâchée. Cela me paraît inconcevable. Je pourrais aussi appeler cela Vie. Enfaite il n'y a aucune frontière entre deux conceptions dans ces sensations là. Aucune différence fondamentale entre deux concepts. Aucune dualité. C'est la que vient la question de ces sensations sous champignons de l'unique, l'un, ou l'unicité comme on aime bien en parler. Pour la five, justement, à l'inverse même de la DMT également, cette sensation d'unicité n'est absolument pas vécu par le même prisme de l'union mais celui de l'inversion. Pour essayer de représenter la chose... c'est comme inverser le noir et le blanc sur une photo d'un coup de choc puis enlever toute la couleur d'un coup pour que cela soit ni blanc, ni noir. C'est pas une question de fusion ici ! C'est une soustraction ! Plutôt que d'entrer dans une sorte de communion entre deux choses duelles comme mon corp et la matière (un lit) ou la nature (un arbre) par exemple, c'est une soustraction à zéro (intéressant d'ailleurs que mathématiquement le zéro n'existe pas). Plutôt que de ressentir une fusion à la matière, on ressent plutôt les choses en soustraction superposée sur un même plan non distingué.

Voilà, je m'arrête là, cela me le fait presque revivre et sur un plan mental et conscient c'est impossible à concevoir. Désolé si je n'ai pas réussi à garder un discours cohérent et si ça fait trop perché. C'est très complexe à décrire en restant tout à fait objectif. Si j'ai la foi, je reviendrais modifier ce texte un jour qui sait ! Soyez au news ! Peut être que j'arriverais à en dire plus.

Je trouve que c'est une belle conclusion, de s'arrêter là pour l'instant, j'aurais essayé de rester assez simple et ouverte au dialogue. Contrairement à beaucoup, oui je ne considère pas que c'est si hardcore que ça même si c'est de loin le truc le plus arraché que j'ai essayé. Mais encore une fois, ce n'est pas ma réussite la plus totale. Pour ce côté paix et alignement, dont, certes j'ai besoin, mais qui ne font pas un écho direct à ce que je suis profondément. Donc ça reste ultra intéressant. Je suppute, que passé un dosage, les effets peuvent se rapprocher de la transcendance de la DMT avec beaucoup moins de visuel (mais j'en ai eu), et surtout comme j'ai tenté de le dire un rapport au UN sous un autre prisme. Cela reste une truc qui m'a réussi dans le sens où, je l'ai toujours bien vécu, jamais vraiment fait de gros bad ou quoi que ce soit, pas dans mes souvenirs. Je me suis endormie la dessous aussi, à la fin. Parfois les trip peuvent durer 1h entière. Après les premières fois, les effets sont restée dans mon corps (peut être à l'état d'auto hallucination sensorielle) pendant bien 3 jours ! Je conseille d'avoir beaucoup d'humilité quand à la prise, de pas faire n'importe quoi, et surtout de préserver sa santé neurophysiologique car je constate que ça peut peser beaucoup plus fort sur le plan cérébral. Je n'irai pas jusqu'à dire que la substance est mortelle en soit, j'en sais rien, mais avec une dose à peine élevé on peut atteindre des états de "dépôt de conscience" où on meurt en étant vivant du coup impossible de savoir si il se passe vraiment quelque chose en surface. Cela peut être aussi éprouvant pour les systèmes circulatoires du corps.
 
Dernière édition par un modérateur:

Sorence

zolpinaute de la sapience
Inscrit
11 Oct 2022
Messages
4 382
J'ai édité le titre de ton topic pour intégrer le nom de la substance, ça fait partie du mode d'emploi ;)
 

forêt

Sakura
Inscrit
14 Mai 2023
Messages
713
Moi les paragraphed j'adore ça. Je sais pas ce que tu as contre eux
 

Acacia

𝓥𝓪𝓹𝓸𝓾𝓻𝓸𝓾𝓼 𝓢𝓱𝓪𝓭𝓮𝓼蒸気の色合い
Inscrit
25 Mai 2017
Messages
5 345
BLANK MIND ! En moins de 10 secondes c'était comme une explosion du corp, de toute les cellules. Comme si toute la pièce avait respiré d'un coup. Toute la matière n'était que particule à vitesse lumière. Je ne sentais même plus l'aspect matériel de mon environnement.
Ouaiiiiiis
Et d'un coup : plus rien, un calme, avec une sensation d'être tirée de toute part violemment.

Plutôt que de ressentir une fusion à la matière, on ressent plutôt les choses en soustraction superposée sur un même plan non distingué.

Je trouve que t'as bien saisi le coeur de l experience de la 5-Meo-DMT, tu met les bons mots dessus .

Attention a la fréquence comme meme ca tabasse bien le cardio et le système nerveux c'est pas de la DMT !

Je suis d'accord sur les divers plateaux que tu décris avec divers dosages mais quel dosage va amener qui dans quel Etta c est plutôt perso je crois .
si ça fait trop perché
Bienvenu sur Psychonaut :p
 

Meina

Matrice périnatale
Inscrit
4 Mar 2024
Messages
15
Pronoms
Iel / ellui
J'ai édité le titre de ton topic pour intégrer le nom de la substance, ça fait partie du mode d'emploi ;)
Justement Five c'est bel et bien un des nom. Je pensais que ça passerait. My Bad. 🤣 (C'est un des surnoms qu'on donne pour le côté 5-meodmt , sinon on parle souvent du psyché de l'absolu mais c'est moins parlant que la formule chimique en elle même. Surnom recherché 5 puisque je pourrais séparer aussi 5 étapes du trip.)

Moi les paragraphed j'adore ça. Je sais pas ce que tu as contre eux
J'ai quoi contre eux ? Alors déjà j'suis giga frustrée que ce TR là ait été plus disparate et éparpillé que l'autre que j'aime beaucoup. C'est juste que j'ai peur de beaucoup écrire tout simplement parce que on m'a fait beaucoup la remarque que je fais trop de pavés. J'adore écrire cela dit. J'adore aussi les paragraphes pour organisé. J'suis paradoxale avec ça. Mais t'inquiète.
 
Dernière édition:

Sorence

zolpinaute de la sapience
Inscrit
11 Oct 2022
Messages
4 382
Justement Five c'est bel et bien un des nom. Je pensais que ça passerait. My Bad
Comme tu dis c'est un surnom : le but du nametag c'est aussi de permettre à toustes un chacun de trouver facilement les ressources - notamment via la fonction de recherche - y compris quand on n'a pas la réf (par exemple je n'ai jamais entendu "five" pour la 5-MeO-DMT, et ça ne me semble pas une désignation appropriée car on peut confondre avec la 5-MeO-MiPT).
 

Meina

Matrice périnatale
Inscrit
4 Mar 2024
Messages
15
Pronoms
Iel / ellui
Comme tu dis c'est un surnom : le but du nametag c'est aussi de permettre à toustes un chacun de trouver facilement les ressources - notamment via la fonction de recherche - y compris quand on n'a pas la réf (par exemple je n'ai jamais entendu "five" pour la 5-MeO-DMT, et ça ne me semble pas une désignation appropriée car on peut confondre avec la 5-MeO-MiPT).
Ah je comprend mieux :))
 

Acacia

𝓥𝓪𝓹𝓸𝓾𝓻𝓸𝓾𝓼 𝓢𝓱𝓪𝓭𝓮𝓼蒸気の色合い
Inscrit
25 Mai 2017
Messages
5 345
on m'a fait beaucoup la remarque que je fais trop de pavés
Justement, sur un forum, c'est l'endroit pour, tant que tu aères et que tu met bien des espaces entre les paragraphes !
 
Haut