Quoi de neuf ?

Bienvenue sur Psychonaut.fr !

En vous enregistrant, vous pourrez discuter de psychotropes, écrire vos meilleurs trip-reports et mieux connaitre la communauté

Je m'inscris!

[4g~?] Premier trip avec des champis Golden Teacher ; Émerveillement, stress et vomi

malkuth

Matrice périnatale
Inscrit
24 Mar 2024
Messages
2
Pronoms
Il / lui
Bonjour à tous, ceci est mon premier TR de mon premier et pour l'instant seul trip avec des champignons magiques. Il est important de noter que je n'ai jamais eu aucune expérience avec de la drogue avant et je n'avais qu'une très vague idée de ce qui m'attendais, même en ayant passé énormément de temps à me renseigner sur des forums de RDR et autres. Je vais utiliser des noms fictifs pour mes amis pour éviter quelconque risque même très faible d'être reconnus. Je préviens que je vais énormément écrire car j'ai réellement envie de raconter avec le plus de détails possibles les souvenirs qu'il me reste de ces moments la, et je m'excuse d'avance si c'est très indigeste, je vais faire au mieux ! :D

Présentation : J'ai 18 ans et je vis seul depuis seulement quelques mois pour mes études. Comme dit dans l'introduction je n'ai à ce moment la aucune expérience avec quelconque drogue (sauf alcool si comptable comme une drogue). Je suis à ce moment la dans une période difficile de ma vie au niveau mental, je me sens extrêmement seul car mes meilleurs groupes d'amis habitent légèrement loin de chez moi et je peine à comprendre ce que j'ai envie de faire, de vivre, de comment je peux être heureux. J'avais aussi un problème avec l'alcool (important pour la suite de l'histoire), malgré le fait que je ne buvais pas souvent j'avais constamment cette envie de passer tous les soirs à boire avec des amis, de s'arracher pour vraiment se sentir vivre et s'amuser. Cela peut paraître surprenant mais ma fainéantise était la seule chose qui me retenait de boire seul ou trop souvent, par ça je veut dire que j'avais tellement la flemme d'acheter de l'alcool ou de me sentir mal le lendemain (estomac fragile, j'ai tout le temps des nausées après avoir bu le lendemain) que j'ai réussi à ne pas détruire ma vie pendant les quelques mois passés en études sup.

Contexte du trip : Il y a environ 2 mois, mon ami Nassim m'a informé qu'un autre ami, Yann, fait pousser des champignons chez lui et me propose de venir tripper avec eux. J'ai été tout de suite très enthousiaste sans vraiment savoir dans quoi je m'embarquais, mais ma vie était durant cette période la très fade et j'ai sauté sur l'occasion sans réfléchir. Il m'a demandé de me renseigner le plus possible sur ce qu'on allait consommer afin de réduire un maximum les risques, de comprendre le fonctionnement des trips aux champignons et on a parlé a 3 pendant quelques semaines dans un groupe pour préparer le set & setting à fond. On était sans exagérer extrêmement enthousiastes à l'idée de consommer et de vivre ensemble une expérience folle qu'on oublierait jamais entre très bons potes.

Set & Setting : On a décidé de consommer dans l'appartement de Yann, relativement petit mais très confortable et chaleureux, avec une sorte de projecteur LED qui fait des motifs sur le plafond. Sa résidence a plusieurs halls d'entrées ainsi qu'un jardin au milieu, et on se trouvait en ville donc on s'est promis de ne jamais sortir de la résidence peu importe ce qu'il se passe. L'attente du trip m'a fait complètement oublier mes problèmes pendant les 2 semaines avant le trip donc je n'ai pas trippé rempli d'idées noires et dans un mauvais mood, on était tous extrêmement heureux de partager ça ensemble.

La consommation : On arrive vers 15h30 chez Yann avec Nassim et on parle un peu de tout et de rien, on prend notre temps on attends d'être bien à l'aise pour commencer. A 16h, on découvre les champis secs dans un bocal et on réalise un truc en voulant les peser : La balance était très peu précise, et quand je dis peu précise je parle d'une marge d'erreur facile de 0,5 - 1,5g après tests et à vue de nez. On décide tout de même de s'y mettre et on se met d'accord sur une dose 4g chacun car on a vu que c'est considéré dans un trip moyen dans les trips moyens et c'est tout pile ce qu'on cherchait, on partage les champis dans des assiettes puis on les coupes en petit morceaux pour les mettres dans des yaourts fraichements achetés juste avant.

On a fjni d'avaler les champignons vers 16h15, avec une excitation et un stress terrible genre le mélange d'émotion était vraiment perturbant, et on a vite fait galéré à les manger parce que le goût était difficile à supporter en machant. A partir de la, on décide de se poser et de s'occuper en attendant la montée des effets, sans trop savoir quoi faire exactement.

16h15 - Montée et stress
Durant les premières minutes on se lançait une balle de tennis contre le mur, on préparait l'enceinte avec la musique et on discutait de nos premières impressions. Un truc qu'on a très vite tous ressenti est le fait de se sentir très lourd, d'être essouflés très vite et d'être très anxieux. La montée n'était PAS DU TOUT agréable et on a passé un sale moment, et j'ai commencé à sentir quelques nausées, comme une envie de vomir mais qui n'arrivait pas vraiment à sortir. J'ai été le seul à ressentir ça mais je n'ai pas partagé mon ressenti de mal être avec eux, en sachant très bien qu'ils se feraient du soucis pour moi et que cela risquerait de gâcher leur trip. C'est un réflexe qui m'est souvent revenu lors du trip !

Les premiers effets ont été absolument dingues : J'étais posé avec Nassim dans le lit pendant que Yann était sur sa chaise et nous racontait des trucs, puis d'un coup je me tapais des gros fous rires sans aucune raison alors qu'il parlait de sujets un peu sérieux, ils ont direct compris que moi même je comprenais pas ce qu'il m'arrivait. Après quelques minutes Yann m'a suivi dans le délire et on s'est tapés des énormes barres incontrolées pour rien, on arrivait plus à s'arrêter, c'était hyper sympa et flippant à la fois mais rien d'anormal.

17h - Le début de la folie et des visions
A partir de la c'est compliqué de décrire avec précision dans quel ordre tout s'est passé et ce qu'il s'est passé. La montée a été fulgurante et on a complètement pété un câble, tout autour de nous commençait a bouger et les couleurs devenaient très vives. Toutes mes sentations étaient décuplées au point ou le simple fait d'avoir un peu soif était très fortement ressenti, et quand je buvais il me suffisait de quelques gouttes pour être rassasié.

Mon sens de l'équilibre partait en vrille et j'arrivais à peine à marcher, à prendre un verre, à m'asseoir et tout me paraissait trop différent, ma réalité était complètement distordue et j'étais comme dans un rêve que je regarde avec les yeux grand ouverts. Pour décrire très simplement on avait l'impression de devenir fous, notre cerveau nous présentais un spectacle de tout ce qu'il est capable de nous faire voir, et on comprenait absolument plus rien à ce qu'il nous arrivait mais on a arrêté d'essayer de comprendre et on s'est laissés bercer par le trip.

Je me souviens avoir vu Yann faire des milliers de fois des allés-retours entre son hall d'entrée et la porte de sa cuisine et disant "WOWWW" et "WAHHHH", il était tellement émerveillé par ce qu'il voyait qu'il a litérallement pleuré de bonheur. Je me suis limite inquiété mais Nassim m'a rassuré en me disant que c'était hyper drôle et il a carrément filmé la scène c'est pour dire a quel point sa réaction était folle.

De mon point de vue, mon pull et mon jogging tous les deux beiges avaient fusionnés et ne faisaient plus qu'un. Je voyais la tête de Yann se déformer complètement et devenir une fraise, et vu qu'il bougeait la tête de partout je voyais énormément d'imagines rémanentes, j'avais l'impression de regarder une scène en 0.25x. Les grains de beautés sur mes bras partaient de partout sur mon corps et mes mains ressemblaient étrangement à des branches, avec mes doigts hyper allongés. Puis d'un coup, un truc hyper bizarre est arrivé et ça a commencé à me faire ressentir un léger mal-être intérieur.

Pendant que Nassim et Yann regardaient par la fenêtre pour voir la rue, j'étais posé sur le lit et d'un coup j'ai eu une grosse remontée de vomi et j'ai vu des traces sur mon pull comme si c'était un peu sorti puis ça s'était arrêté. Le vrai problème, c'est que la seconde d'après les traces ont disparues et ils ont absolument rien remarqué alors que j'ai fait un bruit de malade, et j'arrêtais pas de voir les traces apparaître et disparaître sur mon pull. J'ai essayé de les appeler et de leur expliquer le truc pour savoir si ce que je vois est réel ou pas mais j'arrivais même plus à formuler une phrase ou à prononcer quoi que ce soit, donc je suis juste parti pisser pour me changer les idées et je me suis dit que je leur expliquerais après le trip.

18h - L'aventure et des pensées inquiétantes

Malgré tout ça on se retrouve juste la dans la chambre à pas trop savoir quoi faire et on se sent lourds, très fatigués et pourtant on arrive pas à se calmer du tout. Je commence à en avoir marre, je me lève et je commence à sautiller un peu comme pour essayer de me remettre en forme et ça fonctionne. Mon mood avait complètement changé en l'espace de quelques secondes, j'étais trop en forme et je pouvais courir un marathon, et on a décidé qu'on allait partir dehors pour partir à l'aventure. Yann a pris une petite caméra, on a enfilés de quoi avoir un peu chaud et on est sortis de son appart pour prendre l'ascenseur et rejoindre le jardin. A partir du moment ou on a eu envie de sortir, c'est devenu une très grosse obsession et je me sentais très mal à l'intérieur, Yann a ressenti la même chose et à la seconde ou on est sortis dehors ça nous a fait un bien fou.

Tout était très coloré, l'herbe et les arbres bougeaient très bizarrement mais la sensation de froid décuplée à l'extrême nous a fait vite rentrer. Le hall par lequel on est passé était une sorte de cube blanc en marbre, je me suis carrément assis avant qu'on aille prendre l'ascenseur tellement l'endroit était agréable et on a parlé de plein de trucs avant de revenir dans l'appartement.

Notre capacité à parler a changé du tout au tout pas mal de fois pendant les trip, parfois on savait même plus parler français et des fois on avait des conversations sur nos effets. Nassim et Yann ont décidé de se rouler un joint et je suis resté à les regarder depuis le lit, émerveillé par ce que je voyais : Le mood de la pièce changeait comme si je voyais un changement de saisons très rapides, l'ambiance était froide et très bleutée pendant quelques secondes puis d'un coup il faisait grand soleil et les couleurs étaient chaudes.

Quand je me suis décidé à les rejoindre pendant qu'ils roulaient, j'ai attrapé la lampe du bureau puis j'ai litérallement rollback, mon corps s'est téléporté la ou j'étais il y a 5 secondes sur le lit, mes potes ont rien compris quand j'ai essayé de leur expliquer et je me suis assis avec eux. Le tabac était exactement comme les tâches sur mon pull, je le voyais à un endroit puis la seconde d'après à un autre endroit, et ça alternait entre les deux positions non-stop, Nassim a eu exactement le même effet sur le coup.

Il nous est arrivé au milieu de tout ça de dire "J'ai envie que ça s'arrête, c'est pas du tout mon truc", "C'était marrant au début mais la c'est trop j'ai envie que le trip se finisse", "Je suis trop stressé c'est horrible j'arrive pas à me contrôler". Le moindre moment ou on essayait de contrôler nos corps et de retourner à la réalité, on y arrivait pas et ça se transformait en une boule de stresse énorme qu'on s'est tous un peu passée. On a heureusement réussi à se rassurer entre nous à chaque à chaque fois et on repartait sur des moments d'oeuphorie totale, mais le sentiment de mal-être était très puissant et envahissait nos pensées très rapidement.

18h40 - Le pic des effets & début de retombée
Si l'heure parait étrange pour le pic des effets, c'est parce que tous les temps sont très approximatifs et je n'ai presque aucune notion de quand s'est passé quoi durant le trip. On a décidé de ressortir dehors parce qu'on s'est encore une fois ennuyés à l'intérieur, et cette fois ça a en quelque sorte mal tourné. On est tous partis par des chemins différents pour descendre les 6 étages, et on s'est dit qu'on se retrouverait en bas. A la minute ou ils sont partis j'ai complètement oublié ce que je faisais la, mais c'était comme si la bulle d'ambiance avec la musique et mes amis était partie et je comprenais absolument rien du tout. J'ai descendu les escaliers comme un mec bourré, et quand je suis arrivé un étage plus bas j'ai encore une fois complètement oublié ce que je faisais, j'étais perdu mais pour autant j'étais pas vraiment stressé ou paniqué.

Pendant que Nassim et Yann se sont rejoins en bas, je suis remonté instinctivement à l'appart, j'ai ouvert la porte et je suis allé boire. J'ai ensuite hurlé "LES GARSSS, VOUS ETES OUUU" hyper fort en espérant qu'ils m'entendent, et ils ont fini par remonter au bout d'un certain temps qui m'a paru 5 secondes, alors qu'ils ont dit m'avoir cherché pendant 5 minutes. Nassim m'a demandé pourquoi j'étais pas descendu et ce que je faisais la, je lui ai dit que je m'étais perdu et que je savais pas pourquoi ils étaient partis, mais surtout il s'est passé un truc complètement fou qu'on a pas remarqué tout de suite : Comment je suis rentré dans l'appartement?

Yann a pas fermé la porte à clé en sortant, mais elle se ferme toute seule et il faut faire un quart de tour avec la clé puis pousser pour l'ouvrir, et j'ai complètement ouvert la porte juste avec la poignée comme si c'était rien sans m'en rendre compte. Aujourd'hui c'est carrément devenu une référence entre nous, un mystère qui sera jamais élucidé.

Pour décrire ce qu'il se passait dans ma tête à ce moment la, c'est comme si ma réalité glitchait totalement. Je pouvais plus faire la différence entre la réalité et l'illusion, j'ai perdu toute notion du temps et plus rien n'avait de sens. Un effet qui est souvent resté est la sentation d'avoir le goût de tout ce que je touchais dans ma bouche. Quand j'ai touché le métal dans l'ascenseur et l'avais dans la bouche, pareille pour les murs, le lit, les plantes et absolument tout.

Nassim nous a fait un rap improvisé sur une prod avec un texte, et il me demandait d'ouvrir mon téléphone mais je le voyais comme un appareil alien, une technologie incompréhensible et j'ai galéré pendant facilement 10 minutes avant de réussir, merci la mémoire musculaire pour taper mon code ! Le moment était magique, il nous a lâché un rap complètement dingue et on est rentrés dans une vibe indescriptible. Le mood de la pièce était contrôlé par son texte, la musique résonnait dans nos têtes et c'est pour moi le moment ou j'ai été le plus heureux de tout le trip. On est entrés dans une capsule ou c'était juste nous trois, en cercle, à partager une expérience de dingue et vivre des choses qu'on aurait même pas imaginé pouvoir vivre un jour.

19h30 - Vomi et paranoïa
On a décidé de ressortir (oui, encore mdrrr) et tout s'annonçait pas trop mal, mais une minute après être sorti j'étais derrière eux, j'ai tourné la tête vers l'herbe et j'ai vomi d'un coup sans prévenir. J'ai moi même rien senti venir et c'est pas pur réflexe que je me suis décalé pour pas me vomir dessus ni sur le chemin. Pour illustrer ce que j'ai ressenti, c'est comme si j'avais passé ma tête à travers plusieurs couches de réalité d'un coup, j'ai eu une très forte retombée sur le moment et j'étais très lucide, ça m'a apaisé et le vomi était pas forcément désagréable grâce à ça.

Mes amis ont commencé à s'inquiéter énormément pour moi et pour les voisins, parce que selon eux j'ai fait un bruit de fou malade et que des gens ont commencé à regarder par leur fenêtre. On est repartis pour l'ascenseur mais on a croisé en arrivant une dame qui a mis ses valises dedans, et qui nous a laissé monter à sa place pour lui redonner ses affaires en haut. Sur le coup j'ai absolument rien compris, Nassim a pris les escaliers et Yann est resté avec moi pour me surveiller mais il a commencé à être très très parano par rapport à l'inconnue. Elle a sûrement vu que nos pupilles étaient très dilatées et que j'avais l'air complètement fou, et dans l'ascenseur l'ambiance était pesante, je culpabilisait énormément de les avoir fait paniquer. Arrivés en haut j'ai même pas compris qu'elle voulait reprendre ses valises et j'arrivais pas à comprendre quoi que ce soit, du coup Yann l'a aidée et on est repartis pour le 6ème et rejoindre Nassim.

La paranoïa collective s'est calmée quand on est rentrés, et Yann m'a mis devant ses toilettes pour vomir si besoin. Moi dans la salle de bain, Yann dans la cuisine et Nassim sur le lit, on était chacun dans notre pièce et dans notre ambiance à se raconter ce qu'on a vu, vécu et expliquer plein de trucs. J'ai pas réussi jusqu'à très tard à leur expliquer que j'allais bien et qu'il me restait que des petits effets, mais toutes mes pensées allaient trop vite pour réussir à formuler des phrases et tout dire. Ils se sont beaucoup inquiétés pour moi et je m'en veut encore beaucoup d'avoir en quelque sorte gaché la fin de leur trip.

20h10 - Redescente très agréable et partage des expériences

C'est lentement redescendu et je suis venu m'installer dans le lit avec eux, on a regardé une vidéo de Trash pour se divertir et on parlait en même temps, toujours en étant fascinés par les trucs indescriptibles qu'on venait de vivre. Les effets étaient pour le coup très agréables, des déformations légères de formes et de couleurs, on était content d'avoir fini le trip et la fatigue nous a permis de décompresser de la surcharge d'émotions.

J'ai honnêtement pas grand chose à dire de ce moment, le mood était paisible, tout allait bien. Nassim et Yann ont fumé pendant que je me remettais encore de mes émotions, et les effets ont fini par complètement disparaitre au bout de l'heure qui suit. On a vite fait regardé les vidéos qu'on a prises pendant le trip et c'était fou, on se voyait tripper en étant extérieur au moment et ça nous paraissait iréel.

Un peu de temps après on s'est rendus compte qu'on était en fait qu'en début de soirée et ça nous a fait rire mais la fatigue était trop pesante et je suis très vite allé me coucher. J'ai eu énormément de mal à trouver le sommeil et j'étais absolument fracassé le lendemain, mais la vie a repris son cours sans problèmes derrière.

Conclusion du trip : Si on est bien d'accord tous les trois sur une chose, c'est qu'on se souviendra de ce jour toute notre vie. L'expérience était bien plus que délirante, autant les bons que les mauvais moments, et on est trop trop contents d'avoir vécu ça ensemble. Pour revenir sur le sujet de mes problèmes d'alcools, j'ai décidé du jour au lendemain après le trip de complètement arrêter et je n'ai eu aucun mal à le faire. Cela fait maintenant 2 mois que je n'ai pas bu et je suis pas moi-même sûr de pourquoi exactement. La seule explication que je trouve est que le voyage m'a illuminé sur un problème très important dans ma vie et que je ne me souviens même pas de quelle manière, mais j'en garde juste le positif.

A relire le TR je me rend compte qu'il est assez désorganisé mais j'espère tout de même que vous avez apprécié :)
Je prends volontiers toutes critiques sur l'écriture car j'ai envie de m'améliorer ! Merci d'avoir lu jusqu'au bout !!


















 

snap2

Psychopstick
Inscrit
6 Mai 2015
Messages
5 990
@malkuth Merci pour le TR qui est bien écrit !
Les 4g que vous avez essayé de mesure, c'était des champis frais ou secs ? En champis secs c'est vraiment énorme comme dose, je sais pas où vous avez bien pu lire que c'était une dose normale. Heureusement que les choses se sont relativement bien passées.
 

malkuth

Matrice périnatale
Inscrit
24 Mar 2024
Messages
2
Pronoms
Il / lui
@malkuth Merci pour le TR qui est bien écrit !
Les 4g que vous avez essayé de mesure, c'était des champis frais ou secs ? En champis secs c'est vraiment énorme comme dose, je sais pas où vous avez bien pu lire que c'était une dose normale. Heureusement que les choses se sont relativement bien passées.
Les champignons étaient secs, jsuis assez étonné d'apprendre que la dose est vraiment énorme mais vu qu'on avait jamais trippé avant on avait aucune comparaison possible et ça nous a pas paru étrange mdrrr
Tu saurais ou je peux trouver des références de quantité pour champis secs?
 

snap2

Psychopstick
Inscrit
6 Mai 2015
Messages
5 990
Yes bien sûr, voilà le psychonautwiki, ton ami pour la vie sur les dosages et les durées : https://m.psychonautwiki.org/w/index.php?title=Psilocybe_cubensis&_=

Il y a plein de produits et ça reste une référence, leurs dosages sont parfois un peu trop élevés je trouve mais globalement ça reste correct (et j'ai un petit corps et un métabolisme moyen).
 

Sorence

zolpinaute de la sapience
Inscrit
11 Oct 2022
Messages
4 293
Merci pour ce TR qui décrit très concrètement les effets des champignons, même dans ce qu'ils ont de confus et d'indicible ;) vous avez eu beaucoup de chance de partager à trois ce moment de complicité
 
Haut