Quoi de neuf ?

Bienvenue sur Psychonaut.fr !

En vous enregistrant, vous pourrez discuter de psychotropes, écrire vos meilleurs trip-reports et mieux connaitre la communauté

Je m'inscris!

2CB pour la nouvelle année. Amitié retrouvée

Owelk

Neurotransmetteur
Inscrit
2 Juil 2022
Messages
31
La nouvelle année approche à grand pas.

Pour le 31 un ami souhaites prendre des truffes hallucinogènes en ma compagnie. Pour ma part ce sera du 2CB

Dosages :

  • Pour mon ami : 15g de truffes hallucinogènes
  • Pour moi : 30mg de 2CB en oral
Set and settings : Posé chez moi pour commencer la soirée tranquillement. Ambiance L.E.D multicolores, musique trippy en fond.



Mon ami arrive alors avec son pc pour que l’on puisse jouer en attendant que les effets arrivent.

On commence une partie de Half Life en ce souvenant des moments que l’on a passé durant notre Lycée à y jouer. Oui, dans notre lycée il y avait une salle de LAN ou on pouvait jouer a Counter Strike et Half Life. Ça plaisait à certains et ça faisait rager d’autres …



Puis après quelques parties je sors un jeu de UNO. On commence à discuter, à mélanger les cartes, à jouer. Puis l’on commence à remarquer que les lumières deviennent de plus en plus claires et fluorescentes.

Les effets arrivent petit à petit. Les parties de UNO deviennent compliqué du fait que la couleur des cartes commence à devenir difficilement reconnaissable.

Mon ami commence a beaucoup réfléchir sur lui-même et sur son chemin de vie. A propos de l’avenir et de ses actions. Personnellement avec le 2CB j’ai quelques visuels mais au niveau mental il y a un petit effet d’introspection, beaucoup moins flagrant qu’avec des champignons hallucinogènes ou du LSD mais tout de même.

Je commence a beaucoup parler et j’ai l’impression que le 2CB a réellement un effet stimulant. (Chez moi tous les psychédéliques font l’effet d’un stimulant).

L’on commence alors a parler d’économie, de politique puis de bombe nucléaire. Ça commence limite à partir en théorie du complot quand je parle du Bohémien Club. Club privé accueillant généralement des Républicains et grands industriels des Etats Unis.

Le thème commence a partir un peu dans tous les sens et la musique en arrière-plan commence a devenir un peu dark. Mon ami me demande alors d’arrêter la musique et je compris qu’il fallait changer de sujet.



J’ai alors commencé à discuter de notre passé et des difficultés qu’a connu notre amitié. Cela fait 7 ans que l’on se connait. L’on a réussi a former un groupe d’amis et vivre de belles expériences. Mais ces derniers temps un décalage c’était créée. L’ego de mon ami grandissait mais il ne le maitrisait pas. Ce qui rendait certains moments difficiles. D’un autre côté j’avais un problème de consommation envers le cannabis. J’en consommais de plus en plus fréquemment et les doses augmentaient de jour en jour. Cela posait un décalage et de l’incompréhension de la part du groupe d’ami qui ne consommait pas ou que très rarement et qui ne comprenait pas forcement pourquoi je réagissais d’une certaine manière.



Nous étions les 2 moteurs de ce groupe d’ami. Mais depuis que mes consommations devenaient quotidiennes et abusives et que mon ami ne maitrisait plus son ego. Le groupe c’est petit à petit estompé et j’ai décidé de le quitter car je me sentais jugé et personne ne faisait l’effort de « reprendre le flambeau ».



Je sentis que je devais quitter le groupe car je n’apportais plus grand-chose a celui-ci et il ne m’apportait plus grand-chose également. L’on commençait à se reposer sur notre groupe sans forcément évoluer ensemble.



Je lui ai alors parlé du mal que j’ai ressenti lorsque celui-ci me jugeait sur mes consommations et que le dernier restaurant que j’avais organisé pour me rattraper des anciennes soirées ou j’étais complètement arraché tourna au vinaigre.



J’avais préparé des blagues a l’avances des pranks au téléphone. Je voulais prouver au groupe que je n’étais pas un simple accro et que j’étais toujours doué pour faire des blagues, mettre la bonne ambiance, etc...



Mais ca ne se passa pas comme prévu, mon ami me jugea encore et me rabaissa jusqu’au moment ou il y eu la goutte de trop.

Lorsqu’il m’a dit "mais avec ce que tu fais, est ce que tu ne vaux pas mieux que tiktok"

A savoir que je déteste tiktok et d’après moi c’est l’arme de décérébration ultime.

Je lui ai alors répondu « Et toi est ce que ton physique ne vaut pas mieux que ton mental »



Cette critique était ici pour viser son ego surdéveloppé et la superficialité de faire passer la musculation et le corps avant l’esprit et le principe d’égalité.



Depuis cette soirée le dialogue était froid entre nous et l’on ne se voyait plus souvent.

Mais quelques jours après, il m’expliqua que cette soirée lui a beaucoup appris et que je ne suis pas le seul avec qui il a eu des différents. D’autres personnes dont sa famille lui ont rapportés la même critique.

Il a alors repris le contrôle de son ego et les choses se sont arrangées.

Revenons au trip.

Le fait d’en parler sous substance et de dire sans filtre ce que l’on a ressenti a permis une meilleure connexion. Un meilleur dialogue et une clarification de la situation.

Nous étions des amis inséparables depuis 7 ans. Ça nous a fait beaucoup de bien de parler de nos problèmes ouvertement.

On s’est alors fait un câlin comme pour se donner pardon à chacun.

Je lui parle alors de mon manque de repère familial, de mes problèmes persos. Je me confie. Je me mets à pleurer suite à cela. Car je comprends que n’ayant pas eu beaucoup de chance avec la famille, j’ai placé mon espoir envers l’humanité sur lui.

Mon meilleur ami. Et que je suis sensible aux relations humaines suite a mes déceptions familiales. Et que cette petite déception avait provoqué en moi beaucoup de mal a cause de mon passé. Ça n’était pas réellement de sa faute, ni de la mienne. Simplement un concours de circonstances, des voies différentes et des problèmes qui se sont développés, mais l’on ne devait pas s’en vouloir.

Je commence aussi à parler des psychédéliques, de l’impact qu’ils ont eu sur moi. Que ça m’a permis d’arrêter le cannabis, la pornographie et de prendre soin de moi. Que pour moi qui ai toujours été dans la lune à faire des rêves lucides des sorties de corps, c’est simplement un moyen d’explorer encore plus profondément ma conscience et de comprendre quelles sont les choses a régler ; Et que je trouve naturel de partager mes expérience a travers des trips report, de partager le point de vue de quelqu’un qui s’ouvre a lui-même.

Car je pense que dans notre société il fait bon de s’écouter et de faire ce que notre moi profond nous confie. Plutôt que de travailler/ se divertir sans limites en oubliant de réfléchir pour soi.

Les psychédéliques et la spiritualité en général sont une invitation a la réflexion, a l’intuition, a l’introspection. Qui permets la compréhension de soi-même, des autres et de la liberté de penser. Ne pas suivre sans réfléchir. Au risque de servir contre notre volonté a un système qui n’est pas forcement bon pour le bien commun.

Le partage de ces expériences sont d’après moi une nécessité pour tous. Prendre conscience de soi c’est un grand pas vers la paix intérieure.



On commence alors à ranger les cartes de Uno, je tombe sur une carte de Uno avec un rond blanc vide. Je n’avais jamais vu cette carte auparavant. J’ai alors phasé dessus quelques instants. Avec les effets de lumière de la lampe multicolore et les effets du 2CB c’était vraiment hallucinant à regarder.



Je me mets par la suite a tirer 3 cartes d’oracles.

Dans l’ordre suivant j’obtiens : Introspection, Stagnation, puis capture.
IMG_20240113_063638.jpg


Ce qui est amusant c’est que la carte Introspection est représentée par un champignon hallucinogène, les Golden Teacher. Alors que mon ami est en plein trip sous truffes hallucinogene.

La suite de carte me fait beaucoup penser a la découverte de paradigme dans son esprit, de la découverte, de l’émerveillement, puis la stagnation de celui-ci, puis l’ennui, la routine qui représente la capture. Cette suite de carte s’applique a beaucoup de choses dans mon esprit, les idées préconçues, les rencontres, la société. J’arrivais à voir a travers un prisme de tout ce que voulait dire ces 3 cartes.


Vient le moment ou minuit approche. J’habite au 7eme étage, j’ai alors une superbe vue sur la ville pour voir les feux d’artifice. Minuit retentit, les feux d’artifices explosent mais pas tant que ça. On est un peu dégoutté. 10 secondes après minuit pile, on commence a entendre les sirènes de police. Sérieusement… Ca nous as fait rire sur le moment mais je me dis que c’est quand même abusé.

Puis petit à petit de plus en plus de feux d’artifice explose de chaque fenêtre. Avec les hallucinations du 2CB j’ai vraiment l’impression que les feux d’artifices sont vraiment pétillants et fluorescents, plus qu’en temps normal. Je n’imagine pas le point de vue de mon ami sous truffes.

IMG_20231231_212245.jpg

On décide alors de sortir dehors pour s’acheter à manger et se balader un peu.

On voit des Audi et des Mercedes qui passent, bruit de musique a fond, des gens qui souhaitent par la fenêtre de leurs voiture a toute vitesse bonne année, les gens qui crient bonne année dans la rue, je trouve qu’il y n’y a pas beaucoup de gens dehors comparé aux anciennes années mais il y avait tout de même une bonne ambiance.



On se dirige vers la grande place de la ville ou il y a la mairie, une grande roue, le grand sapin des lumières de partout c’était merveilleux. A savoir que dans ma ville cette place est reconnue au patrimoine de l’Unesco. Il y a une grande statue, des sculptures en or et un mini arc de triomphe. J’avais l’impression que les couleurs changeaient perpétuellement.

dddsdsd.jpg

Sur le chemin, par malchance, je crois croiser le regard de mon ancien patron. Avec mes pupilles complétement dilatées. Il n’est pas venu me parler étrangement.



On continue d’avancer quand tout a coup. On s’arrete net.

Notre mâchoire tombe et on ne dit plus rien.

Devant nous. Un missile intercontinental apparait.

Une femme incroyable arrive, avec une robe bleue magnifique.

Protégée par 2 tanks derrière elle, 2 mecs giga musclés.

owelk_Incredible_woman_walking_with_a_beautiful_shiny_blue_dres_122b39d2-fc19-474e-862e-68e95c...png

Elle se dirigeait vers la boite de nuit.

J’ai vraiment vécu ce moment comme un défilé militaire avec pour démonstration ce missile intercontinental et les 2 tanks derrière qui protègent le missile.


Suite a ce spectacle militaire on décide de rentrer. Puis je regarde l’intérieur de chez moi. Je me dis que je suis quand même bien ici. Je suis content de ce que je suis et de ce que j’ai.

Puis a un moment mon ami me dit qu’il se sent mal, qu’il veut aller voir un psychologue.

Je lui confesse alors que moi aussi je vais voir un psychiatre pour valider mon prédiagnostic d’autisme réalisé par une psychologue.

Puis la soirée passe, on discute on s’occupes. Puis il repart chez lui.

Cette expérience m’a appris que j’avais des blessures internes au niveau social et familial et que je dois soigner cela avec moi-même. Les effets visuels étaient plutôt axés sur les couleurs sous 2cb. Je n’ai pas vraiment eu d’autres types d’hallucination.

J’ai eu quelques effets sur mon mental surtout au niveau de l’introspection et de la stimulation mais c’est très faible comparé au lsd ou aux champignons hallucinogènes. J’utiliserais peut-être cette drogue dans un cadre festif. Mais en tant que psychédéliques introspectif je trouve les autres alternatives plus intéressantes.
 
Dernière édition:

forêt

Elfe Mécanique
Inscrit
14 Mai 2023
Messages
491
Les psyché peuvent nous montrer à nous même sous notre jour le plus véridique. Tous nos artifices qui nous permettent de croire sur parole que nous sommes des gens bien, toutes les justifications que nous nous trouvons à chaque instant pour tous nos défauts disparaissent, nous laissant nues face à nous même.

Alors quand on est deux dans cet état et qu'on se connait bien, on finit par pleurer et se faire des câlins.
 

Owelk

Neurotransmetteur
Inscrit
2 Juil 2022
Messages
31
Les psyché peuvent nous montrer à nous même sous notre jour le plus véridique. Tous nos artifices qui nous permettent de croire sur parole que nous sommes des gens bien, toutes les justifications que nous nous trouvons à chaque instant pour tous nos défauts disparaissent, nous laissant nues face à nous même.

Alors quand on est deux dans cet état et qu'on se connait bien, on finit par pleurer et se faire des câlins.
Exactement. C'etait inattendu de notre côté. Ça nous as fait beaucoup de bien.
 
Haut