S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Sortir de l'addiction et retrouver la forme sans conso

#1
Big Grin 
Bonjour à tous,  Wink

j'ai deja essayé d'aborder le sujet de l'équilibre personnel pour faire face à l'addiction et en sortir.

Je n'ai eu à priori aucunes réponses à mon post qui abordait le sujet des rituels personnels pour lutter contre l'envie de conso et casser avec son quotidien de consommateur intoxiqué.

Je suis dans une phase de vie très complexe et dure à vivre pour moi depuis plusieurs mois.
Je dois tout gérer, et recommencer une vie, seul, après 22 ans de couple.

Un amour qui était ma vie, en grande partie gâché par mes addictions qui a bouffé toutes mes thunes depuis plus de 10 ans.

J'allais mieux avant la séparation, mais je bossais en télétravail, constamment dans mon environnement ou je consomme depuis pas mal d'année, malgré quelques pauses.
Donc j'avais beau lutté, les moindres trucs, la fatigue était l'excuse à aller acheter 1g.

Or, aujourd'hui je suis dévasté psychologiquement par ma séparation.
j'ai des gros soucis de santé qui génère des douleurs H24 qui sont devenus insurmontables et me bouffe toute mon energie.
J'ai un parcours médical interminable, mais il ne trouve pas dou viennent ces putin de douleurs a l'abdomen et a la gorge. Du coup j'ai eu le droit à tout : Acupan, rivotril, Cortisonne..mais rien n'y fait je passe ma vie a souffrir.
Et évidemment la came me soulage un minimum
Surtout que je ne prends pas leurs traitements de débiles qui s'ajoute a ma mon traitement metha...je trouve 
qu'ils sont cinglés, au lieu de vrt chercher à me soigner, ils me gavent d'antidouleurs...
Cest insupportable!:
Je passe enfin bientôt un IRM apres 4 ans a subir une vie de douleurs du reveil au coucher avec bouillotte etc...


Mais auj tout me rappelle mon addiction et jez vais pas bien,
 je suis retombé dans une conso quasi journalière qui me coute un bras.

Je veux m'en sortir, je suis bloqué ici...
Je ne sais plus comment faire.

Avez vous des conseils svp?
Des idées pour que j'arrive a me reprendre vraiement a fond...

merci
#2
Salut, j'imagine que c'est pas simple du tout, je ne saurai pas te donner de conseils a titre personnel, j'ai jamais eu de problèmes de ce genre(un chance, je sais).
Surtout que c'est vraiment au cas par cas ce gerne de choses.

Mais je t'envois néanmoins tout mon soutient !
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos
#3
Salut, je suis désolé que tu aie à vivre cette situation ça a en effet l'air très compliqué....

Tu prend de l'Héroïne pour soulager tes douleurs si j'ai bien compris, les médecins sont paumés et pour l'instant ne trouvent pas de cause et donc d'option de guérison par rapport à tes douleurs insupportables ?
Et un des problèmes majeurs de ta consommation c'est son prix ? Compréhensible ...

La méthadone dont tu parles, elle n'a pas d'effet antidouleur pour toi ? Je ne sais pas quelle est ta relation avec tes médecins et s'ils acceptent de te donner des doses de Métha ou autre opi qui te soulage, mais en tout cas ce sera toujours moins risqué (et cher!) d'utiliser des produits pharmaceutiques prescrits .

Je n'ai malheureusement pas plus de conseils à apporter si ce n'est d'essayer de rester autant que possible sur les opioïdes de qualité médicale, si un jour tu tombes sur une héro trop pure ou coupée à un dérivé du fentanyl tu connais les risques j'imagine, sans parler du prix etc
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DPT et Black Metal

Il était une forêt
où le chant de la nuit
éveillait le soleil d'une autre vie

https://www.stopennui.net 
#4
Salut !
Dur a lire ton message, de tout coeur en soutien !

Est-ce que tu sais combien tu consommes par jour? Une manière de réduire est de quantifier la consommation (ça marche mieux quand c'est une consommation médicamenteuse), pour l'évaluer et te fixer des paliers en descendant.
Tu parles d'une consommation accrue pdt les confinements, est-ce que tu es sur la même lignée ou tu consommes moins actuellement? Et toujours de la même manière?

Pour les médecins, c'est assez compliqué de trouver un antidouleur quand tu en prends de manière récréative un très puissant (masquant de fait les autres et t'inscrivant dans un schéma de consommation pour moins souffrir donc "légitime"). Tu leur as parlé de ta consommation?
#5
(12/04/2022 20:19)tristan23 a écrit :
Bonjour à tous,  Wink

j'ai deja essayé d'aborder le sujet de l'équilibre personnel pour faire face à l'addiction et en sortir.

Je n'ai eu à priori aucunes réponses à mon post qui abordait le sujet des rituels personnels pour lutter contre l'envie de conso et casser avec son quotidien de consommateur intoxiqué.

Je suis dans une phase de vie très complexe et dure à vivre pour moi depuis plusieurs mois.
Je dois tout gérer, et recommencer une vie, seul, après 22 ans de couple.

Un amour qui était ma vie, en grande partie gâché par mes addictions qui a bouffé toutes mes thunes depuis plus de 10 ans.

J'allais mieux avant la séparation, mais je bossais en télétravail, constamment dans mon environnement ou je consomme depuis pas mal d'année, malgré quelques pauses.
Donc j'avais beau lutté, les moindres trucs, la fatigue était l'excuse à aller acheter 1g.

Or, aujourd'hui je suis dévasté psychologiquement par ma séparation.
j'ai des gros soucis de santé qui génère des douleurs H24 qui sont devenus insurmontables et me bouffe toute mon energie.
J'ai un parcours médical interminable, mais il ne trouve pas dou viennent ces putin de douleurs a l'abdomen et a la gorge. Du coup j'ai eu le droit à tout : Acupan, rivotril, Cortisonne..mais rien n'y fait je passe ma vie a souffrir.
Et évidemment la came me soulage un minimum
Surtout que je ne prends pas leurs traitements de débiles qui s'ajoute a ma mon traitement metha...je trouve 
qu'ils sont cinglés, au lieu de vrt chercher à me soigner, ils me gavent d'antidouleurs...
Cest insupportable!:
Je passe enfin bientôt un IRM apres 4 ans a subir une vie de douleurs du reveil au coucher avec bouillotte etc...


Mais auj tout me rappelle mon addiction et jez vais pas bien,
 je suis retombé dans une conso quasi journalière qui me coute un bras.

Je veux m'en sortir, je suis bloqué ici...
Je ne sais plus comment faire.

Avez vous des conseils svp?
Des idées pour que j'arrive a me reprendre vraiement a fond...

merci


Déjà pour sortir d'une addiction lourde il faut entrevoir une vie plus agréable sans la drogue, avec une vie de couple, des projets, tout ce que tu ne peux pas faire en étant addict.

La le problème c'est que cette fenêtre d'espoir et de vision à long terme est bloquée par tes douleurs chroniques.

Donc faudrait trouver d'où viennent ces douleurs. De toute façon ça doit bien venir de quelque part. Faut garder espoir.

Et puis je ne sais pas si tu l'as déjà envisagé mais des centres de paroles pour patients atteints de douleurs chroniques existent. Ca peut te faire du bien d'en parler, et aussi déculpabiliser de constater que beaucoup de gens souffrant de douleurs chronique sont aussi addict aux opiacés.

Voir un addictologue peut aider mais un diagnostic médicale avec traitement approprié me semble une porte de sortie obligatoire.

Après je sais que c'est un peu "controversé" de dire ça mais je connais pas mal de gens (y compris ma mère qui a une maladie auto immune assez rare) qui ont trouvé ce qu'ils avaient à force de chercher par eux même, sur internet ou en parlant avec d'autres personnes. Parfois poser un diagnostic met du temps et pendant ce temps tu peux tenter de trouver par toi même.

Prend soin de toi, bon courage !
Prolo casquette rpz.


Topics apparemment similaires...
  [Études] Un psyché sans hallus Biquette 16 1,246 03/05/2021 20:12
Dernier message: Aiskhynê
  [Études] L'habénula dans l'addiction (et d'autres neuropsychopathologies) Morning Glory 2 541 11/11/2020 16:44
Dernier message: Choux
  Relation entre addiction et coupe ? Choux 14 2,335 22/09/2015 21:22
Dernier message: Yeaushit
  Enthéogène sans hallucinations? Finger 24 3,985 16/07/2015 16:38
Dernier message: InvestigationSubject
  S'y retrouver dans tout ce bordel que sont les RC, tableau de synthèse ϻ@nouche 6 2,023 14/11/2013 12:55
Dernier message: hatsu
  À partir de quand la conso de psychés devient de l'abus ? mamupur2 20 2,937 18/04/2013 05:15
Dernier message: oldchemist69
  Date limite de conso ? Subculture 9 1,789 09/01/2013 13:18
Dernier message: panoramixx
  hallucinations sans mental? damad 6 1,920 03/12/2012 20:30
Dernier message: panoramixx
  Allergique au cannabis? MDMA sans effet?? Goutelette 10 3,709 26/08/2012 22:42
Dernier message: Deleted-1
  Du sucre dans le tabac (pour renforcer l'addiction) !!! Ji-doo 7 3,622 03/11/2011 20:46
Dernier message: GuyGeorge



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.