(Reportage) Une année de dragon
#1
Une année de dragon
(re)voir l'émission diffusée le mercredi 20 juin 2012 par la RTBF

Durant 12 mois Patrick Remacle a suivi des toxicomanes en traitement dans le centre Tadam à Liège. C'est la première fois qu'une équipe de télévision a pu filmer dans ce centre qui développe un projet thérapeutique unique en Belgique. Ce projet pilote teste une nouvelle offre de traitement pour les héroïnomanes : la délivrance d'héroïne sous contrôle médical. Les patients ont un an pour sortir de la toxicomanie. Une année de dragon, un reportage réalisé par Patrick Remacle.


Le projet Tadam a démarré à Liège au début de l'année 2011 après 15 ans de discussions. Il s'agit d'un projet pilote d'ordre médical et social et qui a vu la création d'un centre de délivrance de diacétylmorphine, c'est -à-dire de l'héroïne de pharmacie. La consommation de rue est un problème de santé publique important. Il faut dire que malgré les traitements déjà existants comme la méthadone, certains toxicomanes continuent à consommer en rue de l'héroïne. D'où l'ouverture de centre Tadam. Ici ils ont 12 mois pour, peut-être, sortir de la toxicomanie. Pas un jour de plus. Pendant cette année, en totale exclusivité, Patrick Remacle et son équipe les a accompagnés dans le centre. 3 fois par jour, les patients viennent prendre leurs traitements, la diacétylmorphine. Ils fument le produit, ils « chassent le dragon » comme on dit dans le milieu. Ils ont accumulés 15 à 30 ans de toxicomanie, ils ont des vies cabossées, des parcours chaotiques fait de deals et de prison, mais ce sont des hommes et des femmes qui luttent pour retrouver, enfin, un peu de dignité.

Revoir Une année de Dragon - Mercredi 20 Juin à 22:25
  Répondre
#2
Vous vous trouvez dans un pays dans lequel la diffusion de ce programme n'est pas autorisée.

OMÉLENFOIRÉ ! snif.
éçaboucléçaboucléçabloucléçabou...

L'Oeil et La Synchro... Là où Chill Ubik//

Anyway, we know/

Tout est sublime. Tout est drôle.
Here's the key.
Tout est Touts-Possibles.
éçaboucléçaboucléçabloucléçaboucléç...
  Répondre
#3
Avec TOR ou equivalent tu peut regarder malgré ce genre de restriction
If your head is too open your brain falls out
  Répondre
#4
Oui c'est c'que j'me disais, enfin y'a forcément une solution ^^. Du coup demain. Merci Wink
éçaboucléçaboucléçabloucléçabou...

L'Oeil et La Synchro... Là où Chill Ubik//

Anyway, we know/

Tout est sublime. Tout est drôle.
Here's the key.
Tout est Touts-Possibles.
éçaboucléçaboucléçabloucléçaboucléç...
  Répondre
#5
Ouatch par contre du streaming via TOR faut pas être pressé, quoi!
  Répondre
#6
Baah, je subis déjà suffisamment comme ça, patienter un jour de chargement de plus ne m'fait pas peur !
éçaboucléçaboucléçabloucléçabou...

L'Oeil et La Synchro... Là où Chill Ubik//

Anyway, we know/

Tout est sublime. Tout est drôle.
Here's the key.
Tout est Touts-Possibles.
éçaboucléçaboucléçabloucléçaboucléç...
  Répondre
#7
Une année de dragon on Vimeo

à votre service ;-)
  Répondre
#8
Regardé entièrement. Je crois bien que c'est le reportage sur l'héroïne le plus constructif et émouvant et constructif que j'ai vu. Sacrée initiatives, qu'on osé prendre les Belges :')

J’espère profondément que ça en aidé plus d'un !!!

*Encore une petite pensé pour le patient âgé qui est suivi de prêt, un discours touchant sur la vie
Let's the Neurons kick it !

Et finalement conscient qu'ici, on est que locataire
Tu parle d'une location, regarde un peu ce qu'on en a fait
Quand le vieux fera l'état des lieux, on fera une croix sur la caution
On aurait du le rendre comme on nous l'a donné,
Clean, sans taches, et innocent comme un nouveau né
...
cris sans cicatrices, terreur dans la matrice
[IAM - La Fin de leur Monde]
  Répondre
#9
D'accord avec Solexis-bis sur le fait que ce soit l'un des reportages sur l'héro et les toxicos qui soit vraiment intéressant, constructif et très émouvant...

En espérant qu'après leur 1an, ils réussiront à s'en sortir..
Tout n'est que vibration. L'AAAAmour...

  Répondre
#10
Il est attachant ce petit vieux Heart
Mais sinon j’espère vraiment que ce projet vas être concluant et adopter officiellement en Belgique. Et qu'il se répande dans tout les autres pays.
"Non merci j'ai déjà une corde. Mais je veux bien le tabouret !"
  Répondre
#11
Sans être dans le milieu j'trouve que sa reste une bonne méthode de traitement ! Y a pas quelqu'un qui a dit "Il faut traiter le mal, par le mal" ? J'crois bien que si.

Respect les Belges ; )
Let's the Neurons kick it !

Et finalement conscient qu'ici, on est que locataire
Tu parle d'une location, regarde un peu ce qu'on en a fait
Quand le vieux fera l'état des lieux, on fera une croix sur la caution
On aurait du le rendre comme on nous l'a donné,
Clean, sans taches, et innocent comme un nouveau né
...
cris sans cicatrices, terreur dans la matrice
[IAM - La Fin de leur Monde]
  Répondre
#12
Merci dehn ! vais mater ça d'ce pas!
éçaboucléçaboucléçabloucléçabou...

L'Oeil et La Synchro... Là où Chill Ubik//

Anyway, we know/

Tout est sublime. Tout est drôle.
Here's the key.
Tout est Touts-Possibles.
éçaboucléçaboucléçabloucléçaboucléç...
  Répondre
#13
Je vais regarder ça ! Ah non, je suis en France...
  Répondre
#14
Je remonte ce vieux sujet pour y poster les dernières nouvelles à propos du projet TADAM à Liège (Belgique).
Voir le premier post pour une explication de ce que c'était, le reportage est également disponible en ligne sur Vimeo.

Il ne s'agit évidemment pas de bonnes nouvelles...
Extraits :

Infor-Drogues.be a écrit :Le gouvernement [belge] vient de refuser, ce 31 mars 2015, une proposition de loi qui encadrerait et prolongerait l’expérience de délivrance médicalisée d’héroïne [càd le projet TADAM].

Ce projet liégeois avait pourtant été évalué de façon très positive en termes de santé publique notamment par l’Université de Liège. L’équipe de recherche universitaire avait constaté une diminution de la consommation de l’héroïne de rue, une amélioration de la santé physique et mentale des patients et une diminution des faits de délinquance commis par ces personnes. Les chercheurs avaient recommandé la poursuite de ce type de traitements en Belgique.

La majorité parlementaire n’a même pas jugé nécessaire d’entendre des experts de la santé avant de prendre leur décision.


C'est encore plus triste, voire enrageant, de devoir poster cette nouvelle dans un topic ouvert pas notre regrettée schtroumpfette...
  Répondre
#15
Citation :La majorité parlementaire n’a même pas jugé nécessaire d’entendre des experts de la santé avant de prendre leur décision.


Classique, pourquoi on changerait nos petits préjugés, hein.
  Répondre
#16
Ils ont fait encore plus fort aux Pays-Bas lorsqu'ils ont interdit les champignons hallucinogènes (autres que les truffes) en 2008.

Une touriste française de 17 ans s'était suicidée à Amsterdam après avoir consommé des champignons, les parents ont remué les médias et accusé les Pays-Bas de la mort de leur fille, ça a provoqué une diabolisation des champignons dans la presse néerlandaise, et le gouvernement a alors décidé qu'il fallait les interdire. Sauf qu'ils ont tout de même tenté de paraître intelligent, en commandant d'abord une étude indépendante pour déterminer le danger réel des champignons hallucinogènes et avoir l'avis des scientifiques de s'il fallait les interdire ou pas. Le gouvernement prétendait qu'ils interdiraient les champignons uniquement si l'étude en question le recommandait.

Mais pas de chance pour eux, les chercheurs ayant dirigé l'étude ont conclu qu'interdire les champignons était une mauvaise idée, et ils ont recommandé au gouvernement de les maintenir légaux. Suite à quoi le gouvernement n'a pas tenu sa parole, il a simplement ignoré l'étude qu'il avait lui-même commandée, et les champignons ont été interdits malgré tout...

Heureusement ils ont pas été foutus d'écrire le texte de loi correctement ce qui fait que les truffes sont restées légales grâce à un trou dans la loi.
  Répondre
#17
Je redéterre à nouveau ce topic, car au final les salles de conso d'héroïne à Liège ce n'est peut-être pas fini, et en plus ce mois-ci ça fait deux ans que schtroumpfette est partie.

Cette fois c'est une bonne nouvelle.

Citation :Le bourgmestre de Liège fait sa demande officielle: il est prêt à accueillir une salle de consommation d’héroïne dans sa ville.
Sa lettre à Maggie De Block va partir dans les jours qui viennent. Willy Demeyer, le bourgmestre PS de Liège, demande à la ministre fédérale de la Santé une dérogation pour ouvrir la première salle de consommation d’héroïne en Belgique.

Héroïne: Liège est prête pour une salle de consommation (L'Avenir) | FEDITO BXL asbl

Le plus important à mon sens, c'est que cette fois c'est un politicien qui demande à ce qu'on continue l'approche entamée par TADAM avec les salles de consommation. C'est assez rare que pour être souligné je trouve.
  Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  [Reportage] Série Drugs Inc. (National Geographic) Kaysen 22 4,444 26/11/2012 22:17
Dernier message: josé
  [Reportage] Drogue de synthèse : la fête est finie ! AlphaMethyl 6 3,792 08/03/2012 20:18
Dernier message: Habenaria
  Reportage sur les nouvelles drogues de synthèses bobyboom 25 6,358 03/04/2011 17:35
Dernier message: Williamsïï

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)