S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Rapport sur l'Ethylphénidate

#1
Documentation :
Substance consommée : Ethylphenidate
Fiche Erowid : https://www.erowid.org/chemicals/ethylphenidate
Fiche PubChem : http://pubchem.ncbi.nlm.nih.gov/summary/summary.cgi?cid=3080846&loc=ec_rcs

Expérience :
Date : 31/01/2014
Age : 29 ans
Poids : 81kg
Heure de consommation : 22h30
Quantité : 50mg (dose modérée)
Redosage : 25mg
ROA : Nasale (Sniff)
Setting : 4 consommateurs d'EPH, 1 sitter, huis-clos

Résumé :
T + 0h20 : Sensation de montée discrete. Légères palpitations.
T + 0h40 : Stimulation bien présente. Palpitations/tachycardie (110 bpm) bien présente. Très très légère euphorie. Pensée bien plus fluide, idées très claire. Débit de parole augmenté. Aucun effet empathogène.
T + 1h20 : Stimulation physique et mentale toujours bien présente, pas plus d'euphorie. Légère dysphorie/anxiété.
T + 1h40 : Stimulation mentale en déclin, stimulation physique toujours présente. Redrop de 25mg en sniff.
T + 2h00 : Retour en tous points au niveau précédent.
T + 2h30 : Disparition de la stimulation mentale. Anxiété présente. Eveil maintenu, aucune envie de dormir. La stimulation physique n'a pas bougé, toujours autant de palpitations ("fait de sentir ses propres battements cardiaques"). Tachycardie autour de 110 bpm.
T + 5h00 : Plus aucune stimulation mentale, anxiété toujours présente, stimulation résiduelle toujours aussi forte. Tentative d'endormissement avec du Zolpidem 10mg: difficulté à s'endormir malgré le sédatif.
T + 10h00 : Réveil, stimulation résiduelle presente à environ 50% encore, anxiété/dysphorie toujours un peu présente.
T + 15h00 : Retour à la baseline. S'en est suivi quelques passages dysphoriques durant 24h.

Remarques :
Montée rapide en sniff, extrêmement douloureux pour les muqueuses, mais s'estompant complètement en 1 min. Stimulation physique forte. Eclaircissement de la pensée, concentration accrue, mots venant facilement, et rapidement. Très légère et courte euphorie laissant rapidement sa place à de la dysphorie, puis à de l'anxiété. Stimulation mentale d'environ 1 à 2h, stimulation physique tenace d'environ 8-10h avec résiduel psychologique sur presque une journée.

Effets secondaires notables :
Douleur forte lors du sniff, danger possible pour la cloison nasale. Légère anesthésie par le produit. Sollicitation cardiaque franche et longue.

Conclusion :
Produit pas franchement récréatif, si ce n'est que (pour mon cas) l'expérience initiatique à plusieurs... Coté récréatif trop court par rapport à la stimulation physique résiduelle trop longue. Produit franchement anxiogène. Sollicitant théoriquement plus la dopamine que la noradrénaline, je l'ai trouvé peu dopaminergique, mais clairement noradrénergique !
Si je prend l'euphorie de la MDMA pour référence, je situerait celle induite par ce produit à 10-15%.
L'envie de redrop tient plus au fait que l'effet psychologique disparait pour ne laisser que l'effet physique, et on a envie de retrouver cette clarté mentale fugace. Mais si on attend suffisemment, l'envie de redrop disparait car on se rend compte qu'on va payer plus cher physiquement, "l'euphorie" du début n'étant plus là pour nous faire sauter le pas du redrop. Après 2h d'attente, c'est l'angoisse de prendre physiquement plus cher qui inhibe le redrop. Craving certes un peu présent, mais facilement gérable.
Aucune descente réelle. Pas d'after effect type dépression.
Je ne vois pas d'usage récréatif de ce produit, même pas d'usage fonctionnel, d'autre stimulants faisant leur boulot plus proprement et sollicitant moins le coeur.
En gros, pas empathogène, peu euphorisant, et très physique. C'est un stimulant physique anxiogène.
#2
Franchement, je te redis ce que je t'ai via MP, merci pour ce TR alex et n'hésites pas à continuer à écrire ce genre de TR très utiles pour la communauté et les users non inscrits.

Pour ceux qui souhaitent faire ce genre de TR, n'hésitez pas à ajouter un peu de roman de temps en temps du moment que les infos médicales y sont clairement expliquées.
#3
Je précise juste, par amour pour vos narines, ça dure deux fois plus longtemps par voie orale.
Et l'isomère dextro (plus potent) se cristallise bien mieux.
Et il n'a jamais été question d'un stim plus dopa qu'adrénergique. C'est pas récréatif.
#4
AlexDeLarge a écrit :
Eclaircissement de la pensée, concentration accrue.


Je confirme, j'ai été surpris non seulement de réussir à réviser toute la nuit mais en plus je men souvenais le lendemain donc l'attention et la mémorisation restent bien fonctionnelles.
Et niveau perception du temps, les heures filent sans qu'on s'en aperçoivent.
J'ai pas ressenti d'effet anxyogène vraiment mais juste la nervosité classique que donnent les stim. Et le craving donne quand meme un petit gout de reviens-y qui persiste plusieurs heures je trouve
" Tiny spirit in a k-hole
Bloated like soggy cereal
God will come and wash away
Our tattoos and all the cocaine
And all of the aborted babies..."
CocoRosie

Tracks Trance et Techno (amateurs!)
[SOUNDCLOUD]https://soundcloud.com/nixo777[/SOUNDCLOUD]
#5
C'est cool que tu n'ais pu avoir que les effets attendus sans les effets indésirables. Peut-être suis-je aller trop haut dans les dosages...
Quels sont tes dosages et ta voie d'administration ?
#6
Oui, bah du coup c'était la surprise ! Je trouve que ça énergise bien tout en étant beaucoup plus smooth qu'avec d'autres stims le bon compromis.
Voie nasale (pas le mieux je pense en effet pour les narines), je dosais "à l'oeil" mais j'estime aux alentouts de 50mg comme toi, espacé d'1h environ.
C'est vrai que la faible stimulation mentale, un peu en vague, et l'absence d'euphorie en font pas une drogue de soirée.

EDIT: un conseil en cas de ROA nasale et d'une conso prolongée (plusieurs redosages), serum phy dans le pif entre chaque prise! Sinon douleurs prolongées (jusqu'au lendemain), et formations de résidus très durs difficiles à retirer des parois nasales.
Choisir la voie orale est donc peut-être mieux effectivement.
" Tiny spirit in a k-hole
Bloated like soggy cereal
God will come and wash away
Our tattoos and all the cocaine
And all of the aborted babies..."
CocoRosie

Tracks Trance et Techno (amateurs!)
[SOUNDCLOUD]https://soundcloud.com/nixo777[/SOUNDCLOUD]
#7
J'apporte un son de cloche un peu discordant, mais il y a quand même moyen de trouver son compte une fois ou 2 avec l'EPH. Personnellement je prends entre 30 et 50 mg par voie orale (jamais tenté le sniff, chez certains amis ça devient vraiment compulsif...) en début de soirée, vers 22-23h, et après je picole avec mes amis (sans excès evidemment). Si on dose pas trop fort , le coté anxiogène est peu présent, voire absent, et cette stimulation résiduelle dont tout le monde se plaint se mélange en fait très bien à l'effet de l'alcool, qui devient très euphorique ^^. Par contre le redrop est peu efficace et multiplie la stimulation résiduelle donc à eviter.
Non, pour moi vraiment le gros point noir de cette drogue, c'est que tu es très très tricar! En effet c'est quasiment impossible de s'arrêter de parler durant les 3 premières heures, ce qui peut paraître bizarre de l'extérieur, mais c'est encore pire si c'est en groupe: tout le monde se coupe la parole et s'abreuvent de discussions pseudo intellectuelles, tout en changeant de sujet 2 fois par minute... Ouais on est pas beau à voir:retard: .
Et aussi ca tape pas mal sur le palpitant, mais je n'ai pas eu de vasoconstriction notable (peut-être pas pris assez..)
#8
Maddict a écrit :
il y a quand même moyen de trouver son compte une fois ou 2 avec l'EPH. Personnellement je prends entre 30 et 50 mg par voie orale [...] en début de soirée, vers 22-23h, et après je picole avec mes amis (sans excès evidemment). Si on dose pas trop fort , le coté anxiogène est peu présent, voire absent, et cette stimulation résiduelle dont tout le monde se plaint se mélange en fait très bien à l'effet de l'alcool, qui devient très euphorique ^^.


Alors perso, y'a beaucoup plus safe je pense pour trouver cette euphorie sans anxiété, c'est d'utiliser plutot de la cafféine.
Perso j'ai fait ca plusieurs fois, et ca marche vraiment bien.
Par contre faut prendre d'abord l'alcool, être un peu joyeux (2-4 verres), et ensuite prendre la caffeine. Perso sous forme de gelule, celle qu'on achète dans les magasin de muscu, 200mg.
Comme ca, ca donne un bon coup de jus alors qu'on est dejà un peu désinhibé, ca fait presque, avec le bon set and setting, comme une petite exsta Wink .

Faut surtout pas prendre la caffeine et boire ensuite, sinon l'alcool monte pas. L'alcool c'est avant avec ce combo.

RDR : faut pas boire beaucoup avec ca, car on sent moins l'alcool, et après c'est horrible la gueule de bois.
#9
N'oublions pas que la consommation d'alcool et d'amphétamines dans le même temps potentialise l'aspect neurotoxique de ces deux substances ! Et pourtant c'est clair que c'est un combo agréable, mais pensons au long terme. Wink
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
#10
AlexDeLarge a écrit :
Alors perso, y'a beaucoup plus safe je pense pour trouver cette euphorie sans anxiété, c'est d'utiliser plutot de la cafféine.
Perso j'ai fait ca plusieurs fois, et ca marche vraiment bien.


Un peu de vodka dans ton café sinon... ^^ Non plus sérieusement, ça m'est arrivé de tester la caféine (autrement que dans mon café du matin j'entends), ben j'ai pas du tout aimé la sensation. Il a une réelle stimulation mais sans effet psychoactif, c'est à dire que t'as l'impression d'être pressé, d'avoir un truc urgent à faire ou d'être stressé... pas aimé du tout j'ai tout jeté à la poubelle!
Et oui Slude, pensons RDR! J'imagine que la neurotoxicité du combo est valable pour l'ensemble de la famille des amphet' non ? (je pense à la mdma)
" Tiny spirit in a k-hole
Bloated like soggy cereal
God will come and wash away
Our tattoos and all the cocaine
And all of the aborted babies..."
CocoRosie

Tracks Trance et Techno (amateurs!)
[SOUNDCLOUD]https://soundcloud.com/nixo777[/SOUNDCLOUD]


Topics apparemment similaires...
  [TR] Ethylphenidate | IVD kokobine 20 3,248 28/01/2015 14:04
Dernier message: Yotna
  [TR] Ethylphenidate | para | ivd kokobine 0 1,938 10/01/2015 22:41
Dernier message: kokobine
  Rapport sur le MPA (Methiopropamine) LegrosAlexandre 22 11,036 22/12/2014 21:52
Dernier message: Turrane
  Rapport sur la 4-MEC (4-methylethylcathinone) LegrosAlexandre 5 4,450 21/05/2014 17:01
Dernier message: Laura Zerty
  Exemple de rapport toléré D.F. 1 2,505 27/01/2014 23:26
Dernier message: CheesePizza
  ethylphenidate junkfood 30 16,888 04/04/2013 10:43
Dernier message: TripleFace



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.